El Cisco – 1966 – Sergio BERGONZELLI

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 640
Localisation : 92 Spaghetti Ville

El Cisco – 1966 – Sergio BERGONZELLI

Messagepar edocle » 16 déc. 2007 20:00

El Cisco – 1966 – Sergio BERGONZELLI

El Cisco est arrivé dans notre ciné « pourave » de la Porte de Vanves vers la fin de l’ année 1969 d’après mes notes. Je vous ai déjà parlé de la caissière et de son tricot au mètre, mais il me revient à l’esprit une anecdote qui nous faisait bien rigoler : Sur l’écran c’était le paradis des 6 coups, mais dans le hall il y avait toujours un « 6 trous » vide attendant la recharge de l’épicerie du coin…le carburant du projectionniste ! ( pour les plus jeunes, un « 6 trous » est un casier en bois contenant 6 litres de vin, de la catégorie litre étoilé consigné estampillé vin d’Algérie, et qui servait pour les livraisons !!! )

Ce film nous a marqué parce qu’on y voit deux tronches plutôt agréables : William Berger et George Wang. Le premier, acteur allemand, sortait de l’ actor studio de New-York et nous régalera dans une bonne quinzaine de westerns dans lesquels il pourra tenir avec le même bonheur n’importe quel type de rôle. Le second avec ses origines asiatiques interprétait un truand mexicain de la meilleure engeance !
Image Image
Le réalisateur Sergio Bergonzelli nous livrera 4 westerns en 2 ans puis disparaîtra du circuit spaghetti, mais tournera énormément de séries B comme les deux films de « Surcouf » avec notre Gérard Barray national. Sergio Bergonzelli est décédé en 2002.

L’histoire : Larry dit El Cisco ( William Berger ) condamné à la pendaison pour un hold-up qu-il n’a pas commis, échappe à celle-ci en utilisant un cigare explosif. Alors qu’il part rejoindre une de ses relations, le bandit mexicain Touscarora ( George Wang ), le banquier Chalenge lui envoie 3 tueurs. El Cisco se débarrasse d’eux d’une balle au milieu du front, sa signature.
El Cisco se fait embaucher au ranch de Lowel. Celui-ci n’ a pas confiance dans les banques et planque ses dollars sous le plancher de son ranch…
El Cisco retrouve enfin Touscarora et contre la promesse de l’aider à cambrioler un banque, lui extorque le noms des truands qui l’on fait condamner à tord.
Dans les deux noms, se trouve celui du banquier Chalenge, qui est passé sans coup férir du statut de truand à celui de banquier ( faut-il voir là l’illustration d’un cruel phénomène de notre société ? )
Alors d’attaques de diligence en cambriolages, El Cisco va entreprendre de régler ses comptes pour découvrir finalement qu’un troisième larron était dans le coup…

Le film : Entièrement italien et parfaitement réalisé dans les montagnes du nord de Rome, c’est très agréable à suivre, avec une belle photo de Aldo Greci. La technique est parfaitement maîtrisée et le scénario de Paolo Lombardo ménage parfaitement le suspense, bien épaulé par la musique de Bruno Nicolaï. Le tout bien emballé en 90 minutes de 35 mm Eastmancolor et panoramique 1.77

La petite histoire : dans ce film tourné en 1966 figure un cimetière dans une caverne où avec la complicité du docteur et du fossoyeur El Cisco va se cacher et cacher les dollars dans une tombe d’un homme célèbre . Cette situation, le décor du cimetière et le personnage du fossoyeur alcoolique seront repris tel quel en 1968 par Enzo G. Castellari dans « Django porte sa croix ».

Où le voir : Il existe un DVD allemand publié sous le titre « Wenn der Sagmacher Lächelt » et il y a eu une diffusion d’une excellente VF, complète et au format, en numérique sur la chaîne « Action » et bien sûr, dans le cadre familial, les aficionados en ont fait un superbe DVD-R. :applaudis_6:

„El Cisco“ ist sehr gut !

Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Image
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
hugues
Squaw
Messages : 372
Localisation : reims

Messagepar hugues » 16 déc. 2007 23:22

Merci Edocle!

Un western tout même réalisé rapidement donc un peu brouillon, selon moi. Mais, comme toujours chez Bergonzelli: un scénario un peu compliqué, des seconds rôles ambigus et des héros "différents".
Je crois que c'est dans ce film qu'il y a une jolie scene sous la douche entre Berger et l'héroine (Antonella Murgia?).

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 640
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Messagepar edocle » 17 déc. 2007 8:27

Il y a beaucoup de scènes qui valent le coup dans ce film :
- le tir sur billet de 20 dollars
- Le cirage explosif dans la figure des truands
- les attaques de diligence avec bandits fictifs
-.... ( je vous laisse découvrir le reste ! )
- et la scéne de la douche :
Image

Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 17 déc. 2007 8:43

J'ai... Et je l'ai vu !! :D
Film réalisé sans moyens mais pas sans idées. Wiliam Berger sera plus à l'aise dès l'année suivante. Ici, il a une belle gueule, mais n'a pas un rôle exceptionnel et fait dans le classique. Le scénario n'est pas mal mais ne casse pas trois pattes à un canard. Je reconnais qu'on ne s'ennuie pas, donc pour moi une série B+ (comme dirait un amigo ;) )
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

lee grant

Messagepar lee grant » 21 déc. 2007 6:21

hugues a écrit :Merci Edocle!

Un western tout même réalisé rapidement donc un peu brouillon, selon moi. Mais, comme toujours chez Bergonzelli: un scénario un peu compliqué, des seconds rôles ambigus et des héros "différents".
Je crois que c'est dans ce film qu'il y a une jolie scene sous la douche entre Berger et l'héroine (Antonella Murgia?).


Pour ma part , je suis d'accord avec Edocle et ce qui est marrant , c'est qu'encore une fois , nous avons vu le film dans les mêmes conditions.

rex lee
Caporal
Messages : 883

Re: El Cisco – 1966 – Sergio BERGONZELLI

Messagepar rex lee » 05 mars 2009 16:12

Je viens de le revoir après toutes ces années...le spectacle est agréable mais un peu gaché par un très mauvais doublage français . Mais où sont-ils allés chercher des gens qui jouent aussi faux ? Mon top 3 : Numéro 3 : l' assistant shérif à la voix monocorde ( personnage joué par Lamberto Antinori qui n' a fait que ce western mais dont le physique intéressant lui aurait permis d'en tourner d'autres; il ressemble un peu à Gianni Garko .) Numéro 2 : la blonde à la voix idiote , personnage joué par Christina Gaioni . Et numéro un : George Wang , doublé par ...Daffy Duck ! Vraiment dommage qu'on n'ait pas fait appel à des professionnels pour doubler ces comédiens ! Les autres sont passablement doublés ...les distributeurs n'ont sans doute pas pu se payer Roger Rudel , Raymond Loyer , et toutes ces voix extraordinaires dont on ne dira jamais assez l'importance dans une V.F.

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1398
Localisation : Sur un hamac

Re: El Cisco – 1966 – Sergio BERGONZELLI

Messagepar Trinita » 28 avr. 2009 21:56

Vu !!!!!!
C'est franchement un bon film très plaisant à suivre avec un William Berger charismatique et une histoire bien troussée mais je suis assez d'accord avec Rex Lee, le doublage est franchement raté surtout pour le personnage interprété par Wang qui a une voix franchement horipilante.
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
Retardataire
Cowboy
Messages : 259

Re: El Cisco – 1966 – Sergio BERGONZELLI

Messagepar Retardataire » 13 juil. 2009 12:07

Petit film sans prétention mais sympa. Dans l’esprit de « Sous la loi de Django » avec le même William Berger.
J’ai beaucoup aimé la scène où un employé de banque, défiguré par une explosion, doit identifier El Cisco : humour et suspens garanti ; ainsi que la longue scène de poursuite qui s’en suit avec beaucoup de rebondissements inattendus.
Dommage que le réalisateur s’enlise vers la fin avec les 20 dernières minutes un peu trop alambiquées.

Avatar du membre
Fredge
Chasseur de primes
Messages : 766

Re: El Cisco – 1966 – Sergio BERGONZELLI

Messagepar Fredge » 19 juil. 2009 18:58

rex lee a écrit :Je viens de le revoir après toutes ces années...le spectacle est agréable mais un peu gaché par un très mauvais doublage français . Mais où sont-ils allés chercher des gens qui jouent aussi faux ? Mon top 3 : Numéro 3 : l' assistant shérif à la voix monocorde ( personnage joué par Lamberto Antinori qui n' a fait que ce western mais dont le physique intéressant lui aurait permis d'en tourner d'autres; il ressemble un peu à Gianni Garko .) Numéro 2 : la blonde à la voix idiote , personnage joué par Christina Gaioni . Et numéro un : George Wang , doublé par ...Daffy Duck ! Vraiment dommage qu'on n'ait pas fait appel à des professionnels pour doubler ces comédiens ! Les autres sont passablement doublés ...les distributeurs n'ont sans doute pas pu se payer Roger Rudel , Raymond Loyer , et toutes ces voix extraordinaires dont on ne dira jamais assez l'importance dans une V.F.


Vu et tu as bien raison, Rex, le doublage est une vraie carastrophe!

Mon tiercé sera le suivant :

3) La blonde
2) L'assistant shérif (la voix du doubleur ne s'élève jamais, même lorsque le comédien se fâche ou crie, ça m'a même fait rire
1) Toucarora (le rire doublé de Wang est pitoyable!)

A part ça, ça vaut franchement le détour!

Fredge

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10269
Localisation : Lone Pine, CA

Re: El Cisco – 1966 – Sergio BERGONZELLI

Messagepar Personne » 13 janv. 2011 13:38

Présence de la piste Française sur ce DVD allemand.

10€ et des, frais de port inclus sur amazon.de.

Image
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités