Le Dernier train de Gun Hill - Last train from Gun Hill - 1959 - John Sturges

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Juh
Chasseur de primes
Messages : 765

Re: Le dernier train de gun hill - Last Train From Gun Hill - 1959 - John Sturges

Messagepar Juh » 18 févr. 2010 20:34

Avant de le défier, il a déjà essayé de le buter une paire de fois, et ce malgré l'amitié passée. Mais, à la fin, il ne peut laisser partir celui à cause de qui il n'a plus de fils. Cette amitié, c'est une chose; un fils, c'est une autre et bien plus précieuse. Rien ne peut s'y comparer . Belden doit à son fils de venger sa mort, il doit assouvir la rage d'avoir perdu son seul fils et peut-être le plus important, il doit se punir lui-même de ne pas avoir su l'élever. En fait, ce duel ressemble fort à un suicide : dans cette histoire, il a tout perdu : son meilleur ami, son seul fils et la femme de sa vie... Mais ce n'est que ma vision, old friend !

Avatar du membre
Django, le retour
Marshall
Marshall
Messages : 2960
Localisation : Dans l'Ouest, ou plutôt dans le Sud-Ouest de la France...

Re: Le dernier train de gun hill - Last Train From Gun Hill - 1959 - John Sturges

Messagepar Django, le retour » 18 févr. 2010 21:12

Juh a écrit :Avant de le défier, il a déjà essayé de le buter une paire de fois, et ce malgré l'amitié passée.


Personnellement, s'il a "essayé" de le tuer à quelques reprises, c'était plus une mise en garde qu'une réelle intention de le tuer. C'était son seul ami, si nous faisons abstraction du dilemme qui mettrait fin à cette amitié.

Ceci dit ton interprétation, ta vision, signifie justement que toi tu as admis et compris le message que le réalisateur a voulu faire passer.

Quand bien même, nos visions même si elles ne se rejoignent pas sont tout à fait cohérentes...

Bonne soirée amigo :wink:

icongc1
Auteur de L'Inconnu oublié - Éditions Publibook viewtopic.php?f=14&t=10165
"Quelle ingratitude ! Quand je pense au nombre de fois où je t'ai sauvé la vie..." Clint Eastwood - Le bon, la brute et le truand

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23336
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le dernier train de gun hill - Last Train From Gun Hill - 1959 - John Sturges

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 21 mars 2010 17:23

ImageImage
Image
Image
Image tvspielfilme.de
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2679
Localisation : Aquaverde

Re: Le dernier train de gun hill - Last Train From Gun Hill - 1959 - John Sturges

Messagepar Pike BISHOP » 21 mars 2010 18:08

Houlà !!! Le ratage des "gueules" sur l'affiche Espagnole (?)
plus les tireurs sur la loco qui n'ont rien à voir !!!!
Un exemple d'affiche lamentable...
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Django, le retour
Marshall
Marshall
Messages : 2960
Localisation : Dans l'Ouest, ou plutôt dans le Sud-Ouest de la France...

Re: Le dernier train de gun hill - Last Train From Gun Hill - 1959 - John Sturges

Messagepar Django, le retour » 21 mars 2010 18:28

Ils ont dû faire le portrait des doubleurs... :mrgreen:

Oui, l'affiche est moche.

icongc1
Auteur de L'Inconnu oublié - Éditions Publibook viewtopic.php?f=14&t=10165
"Quelle ingratitude ! Quand je pense au nombre de fois où je t'ai sauvé la vie..." Clint Eastwood - Le bon, la brute et le truand

Avatar du membre
Trane
Chasseur de primes
Messages : 782
Localisation : Région Parisienne

Re:

Messagepar Trane » 24 juin 2010 10:39

Ellison a écrit :Ben, personellement c'est un des westerns que je regarde le plus souvent... :oops:
J'aime beaucoup la perseverence de Matt Morgan, on a une prestation de notre ami Kirk qui sort un peu de son jeu habituel en gardant son serieux tout le long du film et en agissant comme quelqu'un de posé et réflechi... d'habitude il est plutot souriant et fougueux.

C'est un des westerns qui m'avait le plus marqué etant gamin et un des premiers que j'ai recherché lorsque j'ai debuté ma collection.

Franchement j'adore ce film et je suis étonné de ce que j'en lit sur ce post, m'enfin les gouts et les couleurs..... :P


rafale55 a écrit :A part mettre un 09/10 je ne vois pas trop quoi écrire sur ce western. Magnifique !


Je viens de le revoir et je suis un inconditionnel. Pendant les années sombres ou je devais travailler au lieu de revoir des Westerns (et, de toutes les façons il n'y avait pas encore de DVD..) .Ce film, vu dans les années 60, était resté au sommet dans ma mémoire avec ses deux frères ainés, High noon et Yuma, et je ne suis pas déçu à chaque fois que je le revoie. Suite à ce que j'ai lu ci dessus, je trouve qu'une critique sur Carolyn Jones n'est pas justifiée, elle éclaire bien le caractère de Quinn et son personnage de pilier de bar avec de la classe est très crédible. Ma note : 10.
"Ce qui me surprend le plus chez l'homme et la femme occidentale c'est qu'il ..vit comme s'il ne devait jamais mourir, et il meurt comme s'il n'avait jamais vécu."
Dalaï Lama


Avatar du membre
The Cemetery Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1592
Localisation : Derrière toi...

Re: Le dernier train de gun hill - Last Train From Gun Hill - 1959 - John Sturges

Messagepar The Cemetery Kid » 02 oct. 2010 0:15

Me voici, me voilà, c'est moi. :sm80:

Vu ce soir même.

Déjà, je constate que la réalisation est mieux soignée que dans ...OK Corral. Même ville utilisée mais ici ça passe mieux. J'avais beaucoup aimé Kirk Douglas dans ...OK Corral et c'est confirmé, il est vraiment excellent dans ce film.
Là où je retrouve du Sturges que je n'aime pas, c'est évidemment au niveau de la musique. Je ne suis pas fan de cette musique mélodramatique, heureusement tout de même supportable. Le scénario est assez prenant. Les rebondissements s'enchaînent vite et la progression du film est prenante. L'introduction nous laisse visiter un peu de far-west et le reste du film est en huis-clos. D'habitude je n'aime pas du tout les films en huis-clos, surtout les westerns mais là je dois avouer que c'est assez étonnant. Alors bon, quoi de mauvais ? Je dirais que l'utilisation de la femme est une fois de plus assez superficielle, pas assez travaillée. Les relations entre les personnages du film sont également troublantes. Le comportement de certains protagonistes m'a paru très lunatique à certains moments. Ca casse un peu la sympathie ou l'idée qu'on se faisait d'un de ces hommes.

Un film que je trouve supérieur au précédent film de Sturges qui sans être mauvais n'était pas aussi jouissif. Très différent, plus travaillé, plus approfondi. Mais Sturges aurait du creuser dans la psychologie des personnages pour donner à ce film un ton épique. Mais à part ça j'ai accroché. Et quand j'accroche, c'est du tout bon.

Ma note : 7.5/10

Alors oui Yves 120, je ne suis pas déçu ! Sans doute que quand je regarde un western je n'en attends rien mais ça, ça me regarde. :mrgreen:
Modifié en dernier par The Cemetery Kid le 31 déc. 2010 3:15, modifié 1 fois.
- Dis-donc, toi, tu sais que t'as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 dollars ?
- Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera...

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5602
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le dernier train de gun hill - Last Train From Gun Hill - 1959 - John Sturges

Messagepar yves 120 » 02 oct. 2010 7:55

Bien sur que ça te regarde , ce qui compte c 'est qu'en regardant ce western et d 'autres Westerns c 'est que tu y trouves un certain plaisir , en fait c 'est le but du western . :num1 :wink:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Juh
Chasseur de primes
Messages : 765

Re: Le dernier train de gun hill - Last Train From Gun Hill - 1959 - John Sturges

Messagepar Juh » 03 oct. 2010 11:08

Cimetière, ce qui m'étonne le plus dans ta critique, c'est la musique "mélodramatique". J'ai l'impression opposée. Pas de violon dans la scène où Kirky retrouve sa femme morte, pas de triste mélodie quand le père Belden pleure sur le corps de son fils...La musique me paraît volontairement sobre. Dimitri Tiomkin a justement apporté ça de neuf après Max Steiner ou autres Newman qui, eux, donnaient avec bonheur dans le mélodramatique sentimental . Qu'en pensent les autres ?

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12392
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Le dernier train de gun hill - Last Train From Gun Hill - 1959 - John Sturges

Messagepar lasbugas » 17 oct. 2010 7:34

Image

Image

Image
Modifié en dernier par lasbugas le 06 nov. 2011 9:08, modifié 2 fois.
Image

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12392
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Le dernier train de gun hill - Last Train From Gun Hill - 1959 - John Sturges

Messagepar lasbugas » 17 oct. 2010 21:01

Image

Image

Image
Modifié en dernier par lasbugas le 06 nov. 2011 9:08, modifié 2 fois.
Image

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12392
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Le dernier train de gun hill - Last Train From Gun Hill - 1959 - John Sturges

Messagepar lasbugas » 18 oct. 2010 20:19

Image

Image

Image
Modifié en dernier par lasbugas le 06 nov. 2011 9:09, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4028
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Le dernier train de gun hill - Last Train From Gun Hill - 1959 - John Sturges

Messagepar Abilène » 20 oct. 2010 21:07

Image

Image

Image

Image

Image
Modifié en dernier par Abilène le 25 oct. 2011 22:49, modifié 1 fois.

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4843
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Le dernier train de gun hill - Last Train From Gun Hill - 1959 - John Sturges

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 28 avr. 2011 12:06

Je l'ai enregistré puis repris sur France 2 il y a bien longtemps(un jour férié de 2000 je crois,puis en début d'année 2007)...Un film superbe avec deux grands acteurs(Anthony Quinn prouve qu'il pouvait être cowboy et pas que Mexicain ou Indien)...Et sur sujet inattendu et tragique:comment la bêtise peut détruire une grande amitié et s'achever de façon inattendue...)(j'ai autant de peine que Douglas a la fin à chaque fois... :cry: )...Cela me fait penser un peu à ce que disait Klaus KINSKI dans ET LE VENT APPORTA LA VIOLENCE!:"Les fautes des pères ne doivent pas retomber sur leurs enfants..."
STURGES nous montre aussi un western devenant urbain et presque comme un Serial(comment Kirk sortira-t-il de cette galère?)... :applaudis_6: Mr Sturges...MON préféré avec LES SEPT MERCENAIRES et FORT BRAVO!!
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités