Professionnels pour un massacre - Professionisti per un Massacro - 1967 - Fernando Cicero

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Professionnels pour un massacre - Professionisti per un Massacro - 1967 - Fernando Cicero

Messagepar Sartana » 10 nov. 2007 23:56

Professionnels pour un massacre (Professionisti per un massacro), 1967 réalisé par Nando Cicero, avec George Hilton (le dynamiteur), George Martin (le voleur de chevaux), Edd Byrnes (l’aventurier) et José Bodalo (le chef des « carniceros »).

Qui a dit que le travail de Cicero, c’est pas carré ? :oops:

Scénario : Pendant la guerre civile, une bande d’opportunistes, un ex-prêtre dynamiteur et alcoolique, un voleur de chevaux et un aventurier sans scrupule, vivent de trahisons pour gagner gros. Un beau jour ils se font prendre et leur seul échappatoire au peloton d’exécution est de récupérer un chargement d’or volé par un major véreux. Ils acceptent, bien décidés à garder l’or pour leur propre compte…

Fernando Cicero réalise son deuxième et avant-dernier western. Talentueux, il a toujours cherché à ne pas trop compliquer le scénario, mais à lui donner un peu d’originalité et de bons acteurs. Cette démarche fonctionne puisque j’aime beaucoup le bonhomme, ses trois westerns formant une trilogie méconnue à redécouvrir*. Pour une fois le scénario pêche un peu tant il se rapproche du Bon, la brute et le truand, mais les rebondissements sont là pour garantir un effet castellarien assuré.
L’adjectif castellarien vient d’Enzo G. Castellari, réalisateur connu pour ses films centrés autour d’un tas d’or, aidé par un scénario à rebondissements multiples. Un « effet castellarien » doit donc être compris comme un événement intervenant dans le but de surprendre le spectateur et de relancer l’action.

Revenons à nos moutons, George Hilton est encore une fois présent au casting d’un film de Cicero après Quand les vautours attaquent. L’acteur est dans une période prolifique à l’époque et enchaîne les tournages depuis qu’on l’a repéré dans l’excellent Le temps du massacre de Lucio Fulci. Vient ensuite George Martin, acteur espagnol qui ne sut pas choisir les bons films dans sa carrière, il faut dire qu’il n’avait pas un grand potentiel non plus. Ici il joue acceptablement bien. J’ajoute Edd Byrnes, que les américanistes connaissent pour son rôle dans Le géant du grand nord (Yellowstone Kelly) de Gordon Douglas. Enfin, José Bodalo se fait bien plaisir et reprend son rôle de Django : un mexicain sadique amoureux d’une mitrailleuse. En bref, citons Gérard Herter que j’adore et qui joue en dessous de ces capacités mais son faciès fait le reste.
Petit aparté sur la "Mama" espagnole qui vaut le détour : elle a une gueule, mes aïeux ! :lol:

La référence au dernier film de la trilogie de Leone n’est même pas voilé : le « ah-ah-ah-ah-ah » de Morricone est remplacé par un autre bruit tout à fait similaire lors des scènes de surprise, pendant lesquelles les figures des personnages se figent. L’humour noir est très présent, et la cruauté aussi. Ces 3 aventuriers sont détestables dans leur manière d’être, ce sont des violents, des tueurs. Pourtant, comment ne pas les trouver sympathiques ? On leur pardonne tout grâce à la bonne humeur qui règne en maître. On est là pour rigoler autour d’une histoire prétexte à action. Et de l’action, on en a ! Ca défouraille de partout : mitrailleuse, dynamite, revolvers : attention aux oreilles ! :gun:

Un mot sur la technique : la musique du générique, très belle, est masquée par les bruits de cannonade, dommage. Pour le reste, Carlo Pes signe une partition classique, sans se démarquer. À noter un beau morceau d’harmonica lors de la scène nocturne du camp sudiste.
Y a pas à dire, Fernando Cicero n’est pas un manchot avec une caméra et ici les zooms sont limités et les cadrages très travaillés. La position des 3 personnages dans les plans est toujours soignée, chacun est à sa place pour créer une belle image, magnifiquement photographiée.

Comme ses autres westerns, Professionnels pour un massacre sert à Cicero de prétexte pour aborder le sujet de la trahison. Dans son premier film il était question de trahison entre des amis, dans celui-ci de la trahison entre membre d’une même armée pour un tas d’or, objet de toutes les convoitises, enfin le dernier porte sur la trahison familiale. Il est bon de (re)voir l’œuvre de Cicero de ce point de vue.


Où le voir ? Il est frais mon DVD allemand, il est frais ! Vous ne pensiez tout de même pas qu’un éditeur français aurait eu l’excellent idée (et les fonds) pour acheter les droits de ce bijou ? Il faut aller voir outre-Rhin pour découvrir un DVD magnifique, piste italienne ou allemande sans sous-titres. Une rumeur court qu’une VHS VF de la grande époque aurait été retrouvée. Si cela se confirme, on l’attend de pied ferme !!


* Pour info, les 2 autres films de Cicero sont Quand les vautours attaquent : http://www.westernmovies.fr/forum/viewt ... highlight= et Deux fois traitre : http://www.westernmovies.fr/forum/viewtopic.php?t=4928

Image
Modifié en dernier par Sartana le 11 nov. 2007 10:38, modifié 1 fois.
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 11 nov. 2007 0:04

Quart d'heure Michel Drucker de Sartana : Merci à ceux qui ont voulu critiquer ce film et qui m'ont laissé le faire, en attendant patiemment que je sois prêt. Sympa, les gars, vraiment.
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1398
Localisation : Sur un hamac

Messagepar Trinita » 11 nov. 2007 10:34

Mais de rien.
On a bien fait d'attendre, ta critique est des plus réussie :applaudis_6: :applaudis_6:

Effectivement c'est un film à découvrir et digne d'être comparé aux meilleurs Castellari. L'histoire importe peux et laisse la part belle à l'action, aux personnages et surtout pour mon plus grand plaisir à l'humour très noir.

La musique est très bien et j'ai vraiment adoré la chanson avec l'harmonica.

Donc vraiment un film à redécouvrir mais faut ce mettre à l'italien ou au plus courageux à l'allemand :mrgreen:

Mais pourquoi Seven7 a sorti Sartana dans la vallée des vautours au lieu de ce film qui est d'un autre niveau.

PS : Maintenant, il faut que je trouve les deux autres western de Cicero.

L.

Les droits de "Professionnels pour un massacre".

Messagepar L. » 11 nov. 2007 11:21

Appartiennent à SNC M6. M6 a racheté le catalogue SNC (films français et italiens) et les réédite peu à peu en master HD (récemment, "Les feux de la chandeleur", au printemps "Les aventuriers" par exemple, bientôt "Le cri" d'Antonioni, entre autres Scola et Monicelli. Le DVD allemand mentionne bien le copyright SNC M6, avant générique. Un certain nombre de westerns italo-espagnols appartiennent à SNC (et maintenant M6), comme "Le grand duel". M6 doit sortir des Winnetous de Harald Reinl. Il est probable que suivront des éditions françaises de quelques peplums, films d'aventures et spaghetti westerns de SNC, restaurés (pas forcémment en HD) par M6.

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1398
Localisation : Sur un hamac

Messagepar Trinita » 11 nov. 2007 11:25

C'est une très bonne nouvelle :mrgreen:
En esperant qu'ils en sortent très vite.

Avatar du membre
Fredge
Chasseur de primes
Messages : 766

Messagepar Fredge » 11 nov. 2007 11:59

:applaudis_6: Sartana!

:beer1:

Fredge

Avatar du membre
sabata94
Cavalier masqué
Messages : 171
Localisation : desert de tabernias
Contact :

Re: Les droits de "Professionnels pour un massacre".

Messagepar sabata94 » 15 nov. 2007 20:03

L. a écrit :Appartiennent à SNC M6. M6 a racheté le catalogue SNC (films français et italiens) et les réédite peu à peu en master HD (récemment, "Les feux de la chandeleur", au printemps "Les aventuriers" par exemple, bientôt "Le cri" d'Antonioni, entre autres Scola et Monicelli. Le DVD allemand mentionne bien le copyright SNC M6, avant générique. Un certain nombre de westerns italo-espagnols appartiennent à SNC (et maintenant M6), comme "Le grand duel". M6 doit sortir des Winnetous de Harald Reinl. Il est probable que suivront des éditions françaises de quelques peplums, films d'aventures et spaghetti westerns de SNC, restaurés (pas forcémment en HD) par M6.

bravo pour ta critique moi qui les vu dans les 2 version vf et vo
c'est une pur merveille sartana je te salut bien bas :applaudis_6:
et pour ce que dit notre amis a propos du catalogue snc racheter
par m6 j'en avait écouter parler sur western bord
il faut qu'il nous le sorte,il faut qu'il nous le sorte,il faut qu'il nous le sorte,
il faut qu'il nous le sorte,il faut qu'il nous le sorte,il faut qu'il nous le sorte
il faut qu'il nous le sorte,il faut qu'il nous le sorte,il faut qu'il nous le sorte :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse:

rex

Messagepar rex » 27 nov. 2007 6:25

Sartana a écrit :Quart d'heure Michel Drucker de Sartana : Merci à ceux qui ont voulu critiquer ce film et qui m'ont laissé le faire, en attendant patiemment que je sois prêt. Sympa, les gars, vraiment.


merci à vous, en tout cas !Si cet te critique élogieuse rate sa cible , je ne m'y connais pas ! je n'ai vu ce film que lors de sa sortie en salles et je brule d'envie de le revoir car je me souviens l'avoir beaucoup aimé. Je pense qu'il pourrait meme devenir un film culte , figurant dans tous les top 20.Film méconnu à (re)découvrir de toute urgence ...messieurs de chez Seven , qu'attendez-vous ?

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 640
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Messagepar edocle » 29 nov. 2007 8:40

Revu hier au soir ce film dans une copie parfaite et en VF s’il vous plait !
:applaudis_6:
Rien à jeter et toujours aussi bon que dans mes souvenirs. Je ne l’avais pas revu depuis la grande époque où du coté de la porte de Vanves se trouvait un petit cinéma qui s’était fait une spécialité des westerns spaghetti !
La salle était pourri, le projectionniste en blouse grise et la caissière en bonnet, foulard et gilet tricotés mains étaient bourrés dès la séance de 15 heures, mais on y voyait de sacré films et pour pas cher … surtout si on avait la chance d’avoir des bobines dans l’ordre de projection et avec une image nette !

Après ce couplet nostalgique revenons au film pour quelques précisions :

Le tournage a eu lieu en extérieur à Fraga ( Espagne )en Juillet et Août 1967 et en intérieur aux studio De Paolis à Rome. Filmé en 35 mm anamorphosé 2 ;35 , le métrage est de 2510 mètres.
Il est sorti à Paris par les films Jacques Leitienne en novembre 1968
Il a rapporté 524 millions de lires de l’ époque.

Pour les amateurs d’affiche je joins un projet à l’encre de chine réalisé pour le cinéma Victory à Paris.
Dans le bas de cette affiche on peu voir la mention E.N.A
On ne parlait pas de la grande école administrative, mais ça voulait tout simplement dire : « Enfants Non Admis » mention antérieure à nos fameux « interdit au moins de… »

Amicalement E.

:beer1: :beer1:

Image
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 29 nov. 2007 11:59

Voilà un intéressant complément à ma critique, merci Edocle :D
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

lee grant

Messagepar lee grant » 06 déc. 2007 6:26

vu le film à l'époque et dans les memes conditions ...un excellent western en tout cas ! bravo pour toutes vos précisions et l'affiche que vous présentez est un document rare !

Avatar du membre
sabata94
Cavalier masqué
Messages : 171
Localisation : desert de tabernias
Contact :

Messagepar sabata94 » 07 déc. 2007 15:22

superbe affiche edocle :applaudis_6: :applaudis_6:

lee grant

Messagepar lee grant » 15 déc. 2007 18:05

Trinita a écrit :Mais de rien.
On a bien fait d'attendre, ta critique est des plus réussie :applaudis_6: :applaudis_6:

Effectivement c'est un film à découvrir et digne d'être comparé aux meilleurs Castellari. L'histoire importe peux et laisse la part belle à l'action, aux personnages et surtout pour mon plus grand plaisir à l'humour très noir.

La musique est très bien et j'ai vraiment adoré la chanson avec l'harmonica.

Donc vraiment un film à redécouvrir mais faut ce mettre à l'italien ou au plus courageux à l'allemand :mrgreen:

Mais pourquoi Seven7 a sorti Sartana dans la vallée des vautours au lieu de ce film qui est d'un autre niveau.

PS : Maintenant, il faut que je trouve les deux autres western de Cicero.


N'y tenant plus , je l'ai commandé sur Amazon - Allemagne ce matin et je vous en parlerai quand je l'aurai revu ...
Mais il y a tant d'autres westerns très intéressants qu' on ne trouve qu' à l'etranger : c'est très frustant ! En France , on a quelques sorties , au compte-gouttes , et en dépit du bon sens . Pourquoi les Allemands . les Italiens , les Espagnols _pour ne citer qu'eux _ ont-ils un catalogue aussi bien fourni , avec LES westerns les plus importants ! Quand je pense que Pour Une Poignée De Dollars ou Colorado n'ont toujours pas d'édition française , j'enrage ! Voilà . Désolé pour ce coup de gueule qui ne fera pas avancer les choses !

Avatar du membre
Fredge
Chasseur de primes
Messages : 766

Messagepar Fredge » 16 déc. 2007 0:18

lee grant a écrit :
Trinita a écrit :Mais de rien.
On a bien fait d'attendre, ta critique est des plus réussie :applaudis_6: :applaudis_6:

Effectivement c'est un film à découvrir et digne d'être comparé aux meilleurs Castellari. L'histoire importe peux et laisse la part belle à l'action, aux personnages et surtout pour mon plus grand plaisir à l'humour très noir.

La musique est très bien et j'ai vraiment adoré la chanson avec l'harmonica.

Donc vraiment un film à redécouvrir mais faut ce mettre à l'italien ou au plus courageux à l'allemand :mrgreen:

Mais pourquoi Seven7 a sorti Sartana dans la vallée des vautours au lieu de ce film qui est d'un autre niveau.

PS : Maintenant, il faut que je trouve les deux autres western de Cicero.


N'y tenant plus , je l'ai commandé sur Amazon - Allemagne ce matin et je vous en parlerai quand je l'aurai revu ...
Mais il y a tant d'autres westerns très intéressants qu' on ne trouve qu' à l'etranger : c'est très frustant ! En France , on a quelques sorties , au compte-gouttes , et en dépit du bon sens . Pourquoi les Allemands . les Italiens , les Espagnols _pour ne citer qu'eux _ ont-ils un catalogue aussi bien fourni , avec LES westerns les plus importants ! Quand je pense que Pour Une Poignée De Dollars ou Colorado n'ont toujours pas d'édition française , j'enrage ! Voilà . Désolé pour ce coup de gueule qui ne fera pas avancer les choses !


Mais non, parfois, les coups de gueule justifiés, ça fait du bien. :wink:
Je partage le tien.

Fredge

lee grant

Messagepar lee grant » 16 déc. 2007 6:47

Fredge a écrit :Mais non, parfois, les coups de gueule justifiés, ça fait du bien. :wink:
Je partage le tien.

Fredge


Merci, Fredge . Les amateurs de westerns italiens en sont donc réduits au système D . Heureusement qu'internet nous facilite la tâche, et pour communiquer entre nous ( je me rends compte qu' on est plus qu'une poignée à aimer le genre ,alors qu'à l"époque , je n'avais aucune idée du nombre d"afficionados...) ,et pour se procurer des films introuvables en France .( j'ai donc décidé de me constituer un fonds de films que j"avais appréciés à l'époque ; outre ces "Professionnels pour un massacre" , excellent , je pense à " Arizona colt " , "Jevais , je tire et je reviens " , " Clayton l'implacable " , "le temps des vautours " , etc, etc ...)



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités