Le tueur qui murmure - The fiend who walked the west - 1958 - Gordon Douglas

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3636
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Le tueur qui murmure - The fiend who walked the west - 1958 - Gordon Douglas

Messagepar Abilène » 19 févr. 2012 17:55

Image

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4679
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Le tueur qui murmure - The fiend who walked the west - 1958 - Gordon Douglas

Messagepar Yosemite » 01 juil. 2012 18:31

Bertrand Tavernier souligne à juste titre la qualité photographique voulue par Joseph MacDonald.
Si le générique de début ne lui appartient peut-être pas, il fait toutefois écho à plusieurs utilisations d'ombres et de clairs-obscurs durant toute la durée de ce beau western.

Le générique de début, une ombre inquiétante :

Image

Et une scène tirée des derniers instants du film... un grand chapeau n'est-ce pas ?
Yo.

Image
Modifié en dernier par Yosemite le 01 juil. 2012 23:30, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4679
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Le tueur qui murmure - The fiend who walked the west - 1958 - Gordon Douglas

Messagepar Yosemite » 01 juil. 2012 18:36

Dans la même veine, et ici Joseph MacDonald est à saluer, deux scènes de transition... d'approche même je dirai.
Il se trouve que dans les deux cas, l'homme qui apparaît dans le champ se dirige vers la même femme Ellen Hardy (Linda Cristal).

Dans un ordre non chronologique vis à vis du film :

Ici un protecteur, il s'agit de Daniel Slade Hardy (Hugh O'Brian) qui veille sur elle et qui en s'approchant passe de la lumière à l'ombre en occupant le seuil de la pièce. "Passe" et fait passer puisque la pièce s'en retrouve obscurcie.

Image

Image

Alors qu'ici (bien avant dans le film), il s'agit du fort malintentionné Felix Griffin (Robert Evans). Et là, curieusement, il est précédé sinistrement de son ombre et son apparition apporte la lumière.
Tout le trouble créé par un pervers narcissique, les belles intentions apparentes ne sont jamais que masque...

Image

Image

Très bien vu parJoseph MacDonald et bien sûr Gordon Douglas.
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4679
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Le tueur qui murmure - The fiend who walked the west - 1958 - Gordon Douglas

Messagepar Yosemite » 01 juil. 2012 18:52

Dans chacun des cas, la victime (la proie disons) est off ! Un parti pris souligné par BT dans les bonus au sujet des scènes de violences qui parfois dans ce film se terminent dans l'obscurité qui laissent le spectateur face à son seul imaginaire. Très efficace procédé pour peu que l'élan soit donné, par les acteurs et par les plans d'exposition desdites scènes.
C'est le cas ici également.
Simple et magistral : l'arrivée du pervers Felix Griffin, en pleine lumière, centré (pas étonnant pour un narcissique), une enfant au premier plan. On s'inquiète déjà pour elle... Elle n'est pourtant pas la proie, les pervers ne laissent rien paraître de leurs véritables intentions. Cette demoiselle est ici un relais qui vise juste à délimiter le chemin vers sa maman... Off encore puisque cette dernière est 'à l'intérieur de la maison.
L'idée de la mère est d'ailleurs suggérée par le fait qu'à ce moment l'enfant, justement, joue "à la maman" avec sa poupée.

Image

Magnifique mise en scène de Gordon Douglas.
Yo.
Modifié en dernier par Yosemite le 01 juil. 2012 23:33, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4679
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Le tueur qui murmure - The fiend who walked the west - 1958 - Gordon Douglas

Messagepar Yosemite » 01 juil. 2012 19:15

Ecoutant B. Tavernier et parcourant cette rubrique j'ai été surpris de constater que la prestation de Robert Evans était jugée au-dessous de ce qui est attendu.
Pour ma part je l'ai au contraire trouvé très convaincant, mais certes je ne dispose pas de la comparaison avec Richard Widmark dans Kiss of Death (Le carrefour de la mort).
En revanche, j'ai plus été gêné par Hugh O'Brian qui prend parfois des attitudes de Glenn Ford. Pure imagination de ma part sans aucun doute car quoiqu'il en soit, il est bien tout au long du film malgré ça.
Yo.

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6159
Localisation : oregon

Re: Le tueur qui murmure - The fiend who walked the west - 1958 - Gordon Douglas

Messagepar lasso » 06 janv. 2013 18:30

- Une autre affiche Allemande, Traduction = Le Tueur à la voix douce


Image







Avatar du membre
Winchester73
Westerner
Westerner
Messages : 2916
Localisation : Apache Junction

Re: Le tueur qui murmure - The fiend who walked the west - 1958 - Gordon Douglas

Messagepar Winchester73 » 06 mai 2014 17:35

Image

Image
Image

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6662
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Le tueur qui murmure - The fiend who walked the west - 1958 - Gordon Douglas

Messagepar lafayette » 06 mai 2014 20:57

Polar western, bonne présentation de Brion et Yosrmite, donc ça me murmure "à noter" d'autant que le début de La diligence vers l'ouest de G Douglas qui passe en ce moment me plaît!

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
Winchester73
Westerner
Westerner
Messages : 2916
Localisation : Apache Junction

Re: Le tueur qui murmure - The fiend who walked the west - 1958 - Gordon Douglas

Messagepar Winchester73 » 15 juil. 2014 0:25

Linda Cristal:

Image
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités