Le tueur qui murmure - The fiend who walked the west - 1958 - Gordon Douglas

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Le tueur qui murmure - The fiend who walked the west - 1958 - Gordon Douglas

Messagepar Sartana » 07 sept. 2007 21:24

Le tueur à la voix douce (titre belge) (The fiend who walked the west) de Gordon Douglas, 1958, avec Hugh O’Brian et Robert Evans.

:arrow: Dan, pour faire vivre sa femme enceinte et sa fille, attaque une banque avec l’aide de trois complices. Soudain, alors qu’il est dans le coffre pour remplir les sacoches de dollars, un employé l’enferme dans le coffre et donne l’alerte. Ses compagnons l’abandonnent et partent avec les sacoches qu’ils avaient remplies. Dan est fait prisonnier et condamné à une peine de 10 ans de réclusion. Au pénitencier, il fait la connaissance de Félix Griffin, un homme un peu fou à qui il raconte sa vie. Griffin sort au bout de 6 semaines, et compte bien profiter de ce que lui a raconté Dan pour s’enrichir…

Ce film N&B et tourné en cinemascope est réalisé par Gordon Douglas, qui signa quelques bons petits westerns appréciés par les aficionados. Prolifique, il réussit sans grands moyens à tourner d’honnêtes bobines…
Nous retrouvons Hugh O’Brian acteur de westerns comme L’expédition du Fort King ou La lance brisée. Face à lui, Robert Evans, devenu producteur de films réçents. Il donne ici une très bonne prestation, pourtant il ne tournera quasiment pas de films.:(

Le personnage de Griffin (« Griffin, like my Pa ») est fascinant tant le machiavélisme dont il fait preuve à de quoi faire frémir plus d’un. Si au départ, le spectateur le prend pour un fou, un violent instinctif, il découvre par la suite un être très malin qui ne se laisse pas abuser par les ruses pourtant les mieux ficelées. Comme souvent lorsque le méchant fascine, le gentil devrait être au second plan. C’est le cas ici pendant le 2ème tiers du film, mais dans la dernière partie, le héros reprend ses droits comme on dit, et revient au premier plan de manière brillante.

Gordon Douglas évite la facilité et réalise avec talent cette petite histoire, d’une rare violence, tout de même : meurtres de sang froid et violents, violence verbale, physique, morale : tout y passe.:gun:

Vraiment une excellente soirée passée grâce à ce western qui sort des sentiers battus. Je le recommande absolument.

7.5/10
Modifié en dernier par Sartana le 08 sept. 2007 13:07, modifié 1 fois.
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
christian ( houba )
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3066
Localisation : arry-moselle district de Rio Bravo

Messagepar christian ( houba ) » 07 sept. 2007 23:11

tiens faudrait que je le regarde un de ces soirs cool
carpe diem

lodieu didier
Marshall
Marshall
Messages : 280
Localisation : elbeuf
Contact :

Messagepar lodieu didier » 07 sept. 2007 23:47

Gordon douglas est un des meilleurs rélaisateurs de série B. Son « la charge de la rivière rouge » était superbe. Rio Conchos aussi...
didier

TOM MIX

The Fiend who Walked West

Messagepar TOM MIX » 08 sept. 2007 9:39

THE FIEND WHO WALKED WEST est le remake western du polar LE CARREFOUR DE LA MORT (Kis of Death) réalisé par Henry Hathaway

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: The Fiend who Walked West

Messagepar Sartana » 08 sept. 2007 10:07

TOM MIX a écrit :THE FIEND WHO WALKED WEST est le remake western du polar LE CARREFOUR DE LA MORT (Kis of Death) réalisé par Henry Hathaway

Merci bien, je ne savais pas ;)
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 08 sept. 2007 10:48

:lol: :lol: Le tueur à la voix douce est un titre Belge ,d'ailleurs je crois qu'il y a pas de titre français. :lol:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 08 sept. 2007 13:08

Jicarilla a écrit ::lol: :lol: Le tueur à la voix douce est un titre Belge ,d'ailleurs je crois qu'il y a pas de titre français. :lol:

C'est corrigé ;)
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 08 sept. 2007 15:19

Sartana a écrit :
Jicarilla a écrit ::lol: :lol: Le tueur à la voix douce est un titre Belge ,d'ailleurs je crois qu'il y a pas de titre français. :lol:

C'est corrigé ;)


:lol: :lol: AAAHHH je suis soulagé je vais bien dormir cette nuit :lol: :lol:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6817

Messagepar chip » 30 sept. 2007 14:04

THE FIEND WHO WALKED THE WEST est un remake inavoué du CARREFOUR DE LA MORT(1946) de H . Hathaway.
La faiblesse du film vient à mon avis de l'interprétation calamiteuse de Robert Evans plus avisé comme producteur.

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 13 déc. 2007 15:18

Deux affiches :

Image
Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 13 déc. 2007 15:47

Image:lol: :lol: :applaudis_6: j'ai plus 20 ans

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10371
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 13 déc. 2007 17:16

Voilà, c'est mieux comme ça! cool

Image
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22794
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: The fiend who walked the west de Gordon Douglas avec Robert Evans, 1958

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 14 mars 2009 18:19

la jaquette

Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

Re: The fiend who walked the west de Gordon Douglas avec Robert Evans, 1958

Messagepar Jicarilla » 15 mars 2009 9:42

:oops: :oops: Un petit complément une photo :oops:

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Longway
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6031

Re: The fiend who walked the west de Gordon Douglas avec Robert Evans, 1958

Messagepar Longway » 23 juin 2009 19:03

Fiche Télé 7 Jours
Diffusion du 1er Novembre 1990 sur FR3. Emission " La Dernière Séance ".

Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités