Le grand McLintock - McLintock - 1963 - Andrew McLaglen

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3368
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Le grand McLintock - McLintock - 1963 - Andrew McLaglen

Messagepar pak » 19 avr. 2019 11:34

Moonfleet a écrit :Quand à Andrew V. McLaglen, à l’instar de Frank De Vol -le compositeur attitré de Robert Aldrich-, il filme le tout avec efficacité et vitalité ; l'on est même surpris de le voir nous offrir certains plans d'ensemble d'une étonnante beauté (notamment lors des premières minutes), aidé il est vrai par la somptueuse photographie de William H. Clothier. (...) Un des films les mieux réalisés de McLaglen, cinéaste mal aimé et qui pourrait peut-être encore nous surprendre par la suite malgré également quelques pénibles ratages à venir.


McLaglen a souvent été fustigé, pourtant il n'est pas aussi mauvais qu'on a bien voulu le dire, pas pire ni mieux que la moyenne des réalisateurs honnorant les commandes qu'on leur confie.

D'ailleurs mieux vaut qu'il n'essaye pas de sortir de son cocktail action / humour (même si ce dernier est souvent forcé) car quand il verse dans des univers plus dramatiques, il frôle le ridicule (La Route de l'Ouest), même si parfois ça fonctionne moyen (Le Dernier train pour Frisco).

Le principal problème de McLaglen, c'est qu'il continua à monter ses films comme si Hollywood n'avait pas changé après les années 1960, jouant sur le potentiel sympathie des vieilles gloires hollywoodiennes qu'il dirigeait. A partir des années 1980, il est complètement dépassé, et les noms connus sur ses génériques ne suffisent plus, que ce soit pour ses films (les plus que ratés La Percée d'Avranches, Retour de la rivière Kwaï, SAS : L'Œil de la veuve... ) ou ses réalisations télévisuelles (Les Douze salopards 2).

Je ne connais pas ses premiers films réalisés dans les années 1950, mais la décennie 1960 est clairement sa meilleure période, pour peu qu'on ne cherche pas plus loin que le simple divertissement, ce qui n'est pas spécialement un défaut...
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1845
Contact :

Re: Le grand McLintock - McLintock - 1963 - Andrew McLaglen

Messagepar Moonfleet » 19 avr. 2019 11:36

pak a écrit :car quand il verse dans des univers plus dramatiques, il frôle le ridicule (La Route de l'Ouest),


Comme quoi... c'est peut-être celui que je préfère :oops: J'amène d'ailleurs ma chronique dans quelques minutes :mrgreen:


Mais sinon même constat général sur le réalisateur pas aussi mauvais qu'on a bien voulu le dire à une époque.

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12390
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Le grand McLintock - McLintock - 1963 - Andrew McLaglen

Messagepar lasbugas » 25 avr. 2019 19:31

Image
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : pak et 5 invités