Tire Django, tire (Spara gringo, spara) de Bruno Corbucci avec Brian Kelly, 1968

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3002
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Tire Django, tire (Spara gringo, spara) de Bruno Corbucci avec Brian Kelly, 1968

Messagepar Sartana » 30 août 2007 10:54

Tire Django, tire (Spara gringo, spara) de Bruno Corbucci avec Brian Kelly, 1968

Storia : Django (Brian Kelly) s’évade de prison et descend celui qui l’y a envoyé. Il rencontre Don Gutierrez (Folco Lulli) qui lui demande de lui ramener son fils qui a quitté la demeure familiale pour rejoindre la bande du Major, un célèbre hors-la-loi. Django accepte contre 5000 dollars : la chasse à l’homme commence…:horse:


Brian Kelly tourne ici son seul film, on le comprend : son faciès n’a rien notable, il est passe-partout, surtout dans le monde du western. Fabrizio Moroni joue le fils à retrouver, c’est un clone de Dean Reed (Dieu les crée, moi je les tue), mais en un peu moins dandy. Dans le rôle du Major, un vétéran du western US : Keenan Wynn, vu dans la Caravane de feu de Burt Kennedy entre autres. Il finira par là où il avait commencé (et cela se fait beaucoup aux USA) : par des apparitions en « guest » dans les séries télé.
Dans une moindre mesure on peut voir la belle rousse Erika Blanc, Rik Battaglia ou Folco Lulli en patriarche mexicain…:sm32:

Derrière la caméra, nous retrouvons sous le pseudonyme de Frank B. Corlish Bruno Corbucci (le frère de… ), qui réalise son premier western : son meilleur à priori. Son Ringo e Gringo contro tutti était pourrissime { http://www.westernmovies.fr/forum/viewt ... highlight= }, sa version des trois mousquetaires façon western doit être du même acabit.

Revenons à nos moutons, on pourrait douter de qui est derrière la caméra tant le début film ressemble à un spaghetti classique avec de la violence, le thème chasseur de primes, etc… Mais, à la vue de la bande du Major, on a compris que Bruno Corbucci est irrécupérable : le Major a un canard apprivoisé, son sergent est un pochard, son aide de camp, un débile… Stop ! Rendez-nous la bande d’El Indio !
Heureusement, le film ne repose pas uniquement sur cette bande, et aussi sur l’antagonisme des deux héros qui se haïssent tout en s’estimant et en se sauvant la vie mutuellement. Leurs scènes d’amour vache sont parmi les plus réussies scénaristiquement parlant. Déplorons en revanche l’utilisation du poncif de la traversée du désert avec une gourde pour deux qui est franchement longuette.

Côté technique, la musique suit relativement bien le rythme du film, mais ne contient pas un de ces morceaux qui vous restent dans la tête même une semaine après la vision. Les paysages italiens et espagnols sont mis en valeur par la photographie de Rudolph Hasselman, qui signe pourtant sa seule participation à un film.

Pour finir, sachez tout de même que l’intrigue rebondit sur la fin par une jolie pirouette, qui permet d’assister à une bonne scène d’action intense, chorégraphiée à merveille.:gun:

Pour ce final ainsi que la technique, mais aussi à cause des bandits alla Trinita,

6.5/10

Où le voir : il existe un DVD allemand avec sous-titres anglais http://www.spaghetti-western.net/index. ... ngo,_spara et un DVD italien http://www.dvd.it/page/dett/froms/Y/art ... spara.html
Certains ont collé une VF sur le DVD allemand, ce qui le rend visible par tous…

Affiche (basse qualité)
Image
Modifié en dernier par Sartana le 30 août 2007 13:20, modifié 2 fois.
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
hugues
Squaw
Messages : 368
Localisation : reims

Messagepar hugues » 30 août 2007 11:35

Effectivement il est pas mal ce western. Mais ne soit pas trop dur avec Brian Kelly c'est le héros de la série flipper le dauphin, la série de mon enfance !
D'ailleurs, il a joué dans un autre film d'aventure sous marine "Around the World Under the Sea" (1966).

C'était le fils d'un gouverneur et il a surtout reussi à la télé (plusieurs séries d'action en vedette: "21 Beacon Street" (1959) et "Straightaway" (1961). Un grave accident de moto en 1970 a mis quasiment fin à sa carrière d'acteur puisque sa jambe et son bras restèrent paralysés.

Il a alors évolué dans la production devenant notamment producteur executif de Blade Runner (1982) et co-producteur de Cities of the Wild (1996). Il est mort d'une pneumonie en 2005 à 74 ans.

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3002
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 30 août 2007 11:48

hugues a écrit :Effectivement il est pas mal ce western. Mais ne soit pas trop dur avec Brian Kelly c'est le héros de la série flipper le dauphin, la série de mon enfance !
D'ailleurs, il a joué dans un autre film d'aventure sous marine "Around the World Under the Sea" (1966).

C'était le fils d'un gouverneur et il a surtout reussi à la télé (plusieurs séries d'action en vedette: "21 Beacon Street" (1959) et "Straightaway" (1961). Un grave accident de moto en 1970 a mis quasiment fin à sa carrière d'acteur puisque sa jambe et son bras restèrent paralysés.

Il a alors évolué dans la production devenant notamment producteur executif de Blade Runner (1982) et co-producteur de Cities of the Wild (1996). Il est mort d'une pneumonie en 2005 à 74 ans.

C'est un héros de séries, mais je le trouve fade tout de même. Je n'accroche pas à son visage un peu trop triste. Il n'est pas étonnant qu'il ait eu une carrière avec papa gouverneur cool
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
hugues
Squaw
Messages : 368
Localisation : reims

Messagepar hugues » 30 août 2007 19:36

Et voilà Brian !

Image
Image

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2949
Localisation : Gone

Messagepar Breccio » 30 août 2007 20:29

A propos de Brian Kelly:
Sartana a écrit :... Je n'accroche pas à son visage un peu trop triste....

C'est une chose que j'ai remarquée chez pas mal d'acteurs américains de cette génération vus dans des westerns all'italiana : cette expression qu'on qualifie de "soulful" aux USA--le regard un peu navré, le sourire tristounet.
Des exemples : Richard Wyler (dans Les Tueurs de l'Ouest), Robin Clarke (Sentence de mort), Brett Halsey/Montgomery Ford (Cinq gâchettes d'or), etc.
Peut-être était-ce une tendance encouragée par les cours d'art dramatique de l'époque.
Ou alors, ils se prenaient tous pour James Dean :mrgreen:
B

rex lee
Caporal
Messages : 852

Re: Tire Django, tire (Spara gringo, spara) de Bruno Corbucci avec Brian Kelly, 1968

Messagepar rex lee » 14 févr. 2009 18:22

Ben quoi ? Il est pas mal du tout, ce western !
Prises de vues irréprochables , sous le soleil d' Almeria ! On retrouve des lieux de tournages familiers : l'hacienda de " Un pistolet pour Ringo" et de "Colorado",le pueblo de " Saludos hombre" où se fait tuer José Torres...et bien d'autres encore que L. pourrait nommer !
L'histoire m'a bien plue et le final est grandiose. Alors , pourquoi bouder son plaisir ?
Côté casting , on peut déplorer la brièveté des rôles d' Erika Blanc ( 10 mns) et de Rik Battaglia ( 5 minutes ) .
Des seconds couteaux peu nombreux et peu connus : Manuel Muniz , dit "Pajarito" , le Myosotis de Ringo ,Luigi Bonos,et Furio Meniconi font partie de la bande du major .
A noter que dans la version italienne que j'ai vue , Brian Kelly ne s'appelle pas Django mais Stark .

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 618
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: Tire Django, tire (Spara gringo, spara) de Bruno Corbucci avec Brian Kelly, 1968

Messagepar edocle » 15 févr. 2009 10:24

rex lee a écrit :Ben quoi ? Il est pas mal du tout, ce western !
A noter que dans la version italienne que j'ai vue , Brian Kelly ne s'appelle pas Django mais Stark .


Sartana a écrit :[Certains ont collé une VF sur le DVD allemand, ce qui le rend visible par tous…
]


Pourquoi chercher midi à quatorze heures ??? La version française de ce bon petit film existe !
Elle est dûe à la M.P.S et les dialogues français plutôt corrects sont l'oeuvre de Roger Arnold !
Le film a été diifusé en France par "Les Films Marbeufs" et "Cosmopolis Films".
Il a été diffusé en VHS, que l'on trouve encore facilement et on peut même encore le louer
chez "Bédé Ciné" à Paris...
Certains puristes préfère les VO, mais cette VF est tout à fait honorable...si, ça arrive :wink:
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

rex lee
Caporal
Messages : 852

Re: Tire Django, tire (Spara gringo, spara) de Bruno Corbucci avec Brian Kelly, 1968

Messagepar rex lee » 15 févr. 2009 11:49

Tiens tiens tiens... :) Ah ! si un magicien ou une bonne fée pouvait mettre des dialogues français sur l'image parfaite du Koch Media :) ! :mrgreen:
Allons , Messieurs les éditeurs ...

Cartman
Cavalier masqué
Messages : 188
Localisation : Tegzas

Re: Tire Django, tire (Spara gringo, spara) de Bruno Corbucci avec Brian Kelly, 1968

Messagepar Cartman » 15 févr. 2009 13:12

edocle a écrit :Certains puristes préfère les VO, mais cette VF est tout à fait honorable...si, ça arrive :wink:


Je trouve que jadis les VF avaient souvent la classe.
“Moi ce que je vois, c’est que dans deux secondes je vais te botter le cul.”

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 618
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: Tire Django, tire (Spara gringo, spara) de Bruno Corbucci avec Brian Kelly, 1968

Messagepar edocle » 15 avr. 2009 8:24

Une redécouverte et somme toute une bonne surprise et une bonne soirée!
Images superbes et quelques scénes qui feront frémir les puristes du western US, comme cette bise
sur le bec du canard ( qui s'appelle Donald ...), animal de compagnie du chef truand ! :mrgreen: :mrgreen:
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1382
Localisation : Sur un hamac

Re: Tire Django, tire (Spara gringo, spara) de Bruno Corbucci avec Brian Kelly, 1968

Messagepar Trinita » 05 juin 2009 15:54

Vu !!! Et c'est un western sympathique avec de très bonne scènes comme à la fin par exemple et j'aime bien également la bagarre dans le saloon. :mrgreen:
Le seul moment qui m'a le plus déranger est la fuite dans le désert qui est bien trop longue à mon goût.
Mise à part ça, c'est un film très plaisant à suivre et Brian Kelly est pas trop mal en héros. Bien mieux que d'autres en tout cas. :sm41:
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24124
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Tire Django, tire (Spara gringo, spara) de Bruno Corbucci avec Brian Kelly, 1968

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 21 mars 2020 17:01

pak a écrit :Vues sur Amazon...
Tire Django tire ! (Spara Gringo spara) de Bruno Corbucci (1968), sorti chez nous le 24/11/1971

A priori VF et VOst présentes. Et pas de Blu-ray.

Amazon donne le 2 juin comme date de sortie, mais vu l'actualité, c'est plus à prendre à titre indicatif.

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4957
Contact :

Re: Tire Django, tire (Spara gringo, spara) de Bruno Corbucci avec Brian Kelly, 1968

Messagepar L.. » 16 juil. 2020 10:58

Image

Une excellente image, restaurée, sauf le générique en italien à la définition un peu courte. Le film s'en porte bien mieux et regagne du galon.

Bonus, longue intervention de Curd Ridel qui passe en revue les différents acteurs de ce western.

Náin
Pied-tendre
Messages : 12

Re: Tire Django, tire (Spara gringo, spara) de Bruno Corbucci avec Brian Kelly, 1968

Messagepar Náin » 22 juil. 2020 22:11

J'ai vu ce DvD à mon magasin cultura. Je l'avais pas pris car je n'en avais jamais entendu parlé, et que je préférais réserver mes sous pour d'autres, mais le nom du réal m'avait intrigué et j'avais hésité (c'était le seul spaghetti avec un autre qu'ils avaient).



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités