Enterre mon coeur à Wounded Knee - Bury My Heart at Wounded Knee - 2007 - Yves Simoneau

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6191
Localisation : oregon

Re: Bury My Heart at Wounded Knee - 2007 - Yves Simoneau

Messagepar lasso » 23 avr. 2011 10:02

Ce film m'a comblé, je ne peux que le louer. Les sioux dans leur difficile approche de la fin,

fin s'il y a. J'ai reconnu Wes Trudi, qui jouait Geronimo dans le meme film, de Walter Hill.
Modifié en dernier par lasso le 22 avr. 2018 20:48, modifié 1 fois.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22330
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Enterre mon coeur à Wounded Knee - Bury My Heart at Wounded Knee - 2007 - Yves Simoneau

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 19 avr. 2018 20:55

un film à voir qui montre la dépossession des terres indiennes et le cruel massacre des Sioux du Dakota et de leur chef Sitting Bull devenu impuissant face aux canons
J'ai en horreur de voir qu'on puisse tirer sur des femmes et enfants, comment des humains peuvent en arriver là !!!!
Image(Tele Cable Sat)Image
Image


Sitting Bull : You must take them out of our lands.

Col. Nelson Miles : What precisely are your lands?

Sitting Bull : These are the where my people lived before you whites first came.

Col. Nelson Miles : I don't understand. We whites were not your first enemies. Why don't you demand back the land in Minnesota where the Chippewa and others forced you from years before?

Sitting Bull : The Black Hills are a sacred given to my people by Wakan Tanka.

Col. Nelson Miles : How very convenient to cloak your claims in spiritualism. And what would you say to the Mormons and others who believe that their God has given to them Indian lands in the West?

Sitting Bull : I would say they should listen to Wakan Tanka.

Col. Nelson Miles : No matter what your legends say, you didn't sprout from the plains like the spring grasses. And you didn't coalesce out of the ether. You came out of the Minnesota woodlands armed to the teeth and set upon your fellow man. You massacred the Kiowa, the Omaha, the Ponca, the Oto and the Pawnee without mercy. And yet you claim the Black Hills as a private preserve bequeathed to you by the Great Spirit.

Sitting Bull : And who gave us the guns and powder to kill our enemies? And who traded weapons to the Chippewa and others who drove us from our home?

Col. Nelson Miles : Chief Sitting Bull, the proposition that you were a peaceable people before the appearance of the white man is the most fanciful legend of all. You were killing each other for hundreds of moons before the first white stepped foot on this continent. You conquered those tribes, lusting for their game and their lands, just as we have now conquered you for no less noble a cause.

Sitting Bull : This is your story of my people!

Col. Nelson Miles : This is the truth, not legend. Crazy Horse has surrendered... with his entire band. And by his surrender, he says to you and your people that you are defeated. And by ceding the Black Hills to us, so say Red Cloud and the other chiefs, who demand that you end this war and take your place on the reservation.

Sitting Bull : Red Cloud is no longer a chief. He is a woman you have mounted and had your way with. Do not speak to me of Red Cloud!

Image
ImageImage
Image
Image
Image
Image
ImageImage
Image
Image
Image
Image
ImageImage
Image
Image August Schellenberg (1936–2013) => viewtopic.php?t=15114#p192187
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1550
Localisation : depts 13 et 05

Re: Enterre mon coeur à Wounded Knee - Bury My Heart at Wounded Knee - 2007 - Yves Simoneau

Messagepar major dundee » 19 avr. 2018 22:03

Mouais...bon, je n'ai pas lu le livre, mais j'ai vu ce film, de mémoire, franchement appuyé, et démonstratif ; historiquement correct...?... là c'est pas sur, je crois que 25 tuniques bleues ont laissé leur peau dans l'affaire, donc un "massacre" ou les Indiens se défendent bien quand meme...faudrait que je me replonge dans un de mes bouquins ou le combat était détaillé, une histoire suspecte de feux croisés de l'armée qui éliminait ainsi ses propres troupes y était évoquée...grosso-modo, les bleus, étaient tellement assoiffés de sang qu'ils se tuaient entre eux...
Modifié en dernier par major dundee le 19 avr. 2018 22:47, modifié 1 fois.

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1550
Localisation : depts 13 et 05

Re: Enterre mon coeur à Wounded Knee - Bury My Heart at Wounded Knee - 2007 - Yves Simoneau

Messagepar major dundee » 19 avr. 2018 22:40

Image
ImageImage

Ceci dit, les soldats chargés de désarmer les indiens ce jour là étaient du 7ème de cavalerie, la tuerie aurait été perpétrée en mémoire de Custer (!) et de ses soldats "Souvenez vous de Custer" auraient hurlé les officiers à leurs soldats...pour deux raisons essentiellement, tout d'abord, certainement, une volonté de vengeance légitime , et ensuite pour inciter la troupe à se montrer inflexible et déterminée...à vaincre, et ne pas finir entre les mains des indiens en cas de victoire.
Quelques années plus tot, "Remember the Alamo" avait été le slogan/leitmotiv des insurgés Texans pendant la bataille de San Jacinto, après Alamo, autant pour exalter la combativité des soldats décidés à venger Travis, Bowie, Crockett ,et les 180 défenseurs du fort ; que pour leur signifier leur sort en cas de défaite...

Avatar du membre
patgard
Mohawk
Mohawk
Messages : 888
Localisation : aimargues 30470

Re: Enterre mon coeur à Wounded Knee - Bury My Heart at Wounded Knee - 2007 - Yves Simoneau

Messagepar patgard » 20 avr. 2018 13:55

film qu'il me plairait de voir
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22330
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Enterre mon coeur à Wounded Knee - Bury My Heart at Wounded Knee - 2007 - Yves Simoneau

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 21 avr. 2018 14:46

Image
Image
Image
Image
Image
Image
ImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1861

Re: Enterre mon coeur à Wounded Knee - Bury My Heart at Wounded Knee - 2007 - Yves Simoneau

Messagepar limpyChris » 02 mai 2018 22:34

Mouais...bon, je n'ai pas lu le livre, mais j'ai vu ce film, de mémoire, franchement appuyé, et démonstratif ; historiquement correct...?... là c'est pas sur, je crois que 25 tuniques bleues ont laissé leur peau dans l'affaire, donc un "massacre" ou les Indiens se défendent bien quand meme...faudrait que je me replonge dans un de mes bouquins ou le combat était détaillé, une histoire suspecte de feux croisés de l'armée qui éliminait ainsi ses propres troupes y était évoquée...grosso-modo, les bleus, étaient tellement assoiffés de sang qu'ils se tuaient entre eux...


et
Ceci dit, les soldats chargés de désarmer les indiens ce jour là étaient du 7ème de cavalerie, la tuerie aurait été perpétrée en mémoire de Custer (!) et de ses soldats "Souvenez vous de Custer" auraient hurlé les officiers à leurs soldats...pour deux raisons essentiellement, tout d'abord, certainement, une volonté de vengeance légitime , et ensuite pour inciter la troupe à se montrer inflexible et déterminée...à vaincre, et ne pas finir entre les mains des indiens en cas de victoire.


Si ça c'est pas du négationnisme ...

"vengeance légitime" ... à leurs yeux ou en règle générale ?

Little Big Horn :
Rappelons que, en cette fin juin 1876, les colonnes de Crook, Custer and Co qui convergeaient vers le Montana n'étaient autre que des joyeux et paisibles juillettistes qui avaient rogné le dernier week-end pour partir en vacances avant que les routes soient engorgées et que leur but était de faire des cures d'eau soufrée au Yellowstone Resort, femmes et enfants ayant été laissés à la maison car les routes n'étaient pas sûres, et que tous ces braves garçons avaient besoin d'un peu de tranquillité.

De l'autre, des hordes d'emplumés -preuve de leur primitivisme et de leur sauvagerie-, venus là avec leurs femmes, enfants, pépés, mémés édentées -preuve de leur fourberie, emmener les gosses et les vieux, pour faire croire qu'on n'a pas d'intentions belliqueuses-, rassemblés pour leurs cérémonies d'Été -danse du soleil, autre preuve de leur sauvagerie, s'il en fallait encore- toute cette clique fortement armée grâce à leur usine secrète d'armement enterrée dans les Black Hills.
Résultat :
Environ 270 morts blancs, uniquement des hommes et tous -ou presque- des militaires.

"vengeance légitime" ?
Ceci reviendrait à expliquer, excuser, 'légitimer' le massacre d'Oradour-sur-Glane où de braves jeunes soldats blonds du SS Panzer Regiment, ignoblement harcelés par des terroristes qui se prétendaient résistants, se vengèrent légitimement sur la population civile, sous le prétexte qu'elle fournissait assistance aux terroristes.
Pan, ça y est, le point Godwin.

Wounded Knee :

ne pas finir entre les mains des indiens en cas de victoire.

Forces en présence :
Soldats : 200 pour encadrer, déplacer les Sioux, auxquels viendra se joindre le reste du Régiment pendant la nuit précédant le massacre, que certains écrivent 'massacre', comme pour mettre ce terme en doute, sans doute pour le remplacer par 'bataille' ... Que des Américains le fassent, soit, they are guilt-ridden, mais qu'en France ...
Indiens : 350, dont 230 femmes et enfants. Mais c'est vrai que les femmes indiennes sont des coriaces, et en plus, elles sont fourbes. You know what Indian women do to White males' genitals ...
Certes, les Sioux n'étaient pas des tendres -et les autres tribus non plus- et qu'ils étaient des emmerdeurs vis à vis des autres tribus de ces régions, mais en l'occurence ...

Pertes chez les Blancs (des militaires, hommes uniquement donc, vêtus de leur tenue d'hiver, appuyés par une batterie de canons Hotchkiss, disposés sur une colline surplombant le campement ... mais peut-être s'agit-il de fake news, de propagande distillée par le puissant lobby lakota et qu'en fait les militaires ne disposaient pas de canons, ou alors, pas beaucoup, et rien que des tout petits) : 25 soldats tués, donc, (et 35 blessés, soyons justes)
- chez les Indiens (de dangereux fanatiques dépenaillés, affamés, dont certains étaient malades, armés de bric et de broc ; le vieux chef lui-même souffrant de pneumonie ... mais avec ces gens-là, on ne sait jamais, il simulait peut-être) : entre 150 -estimation basse- et 300 à 350 -ces deux derniers chiffres étant donnés par l'Armée américaine, dont deux-tiers de femmes et d'enfants.

Pour quelle raison douter des pertes militaires par feux croisés ('friendly fire') ? De nombreux cas de ces friendly fires-feux croisés furent rapportés lors des opérations en Afghanistan et de la guerre en Irak, relevés par l'Armée américaine elle-même. Faut-il, là aussi, en douter ... ? dans quel(s) but(s) communiquerait-on ce genre d'information ? Démoraliser ses propres troupes ?

25 tuniques bleues ont laissé leur peau dans l'affaire, donc un "massacre" ou les Indiens se défendent bien quand meme

Voilà qui est particulièrement nauséabond, enfin, selon mon ressenti. À Oradour, de quel côté ... ? Et si vous y aviez été armé, n'auriez-vous pas tiré sur les Nazis pour défendre votre famille ??!!

Combien de traités les Indiens ont-ils brisé ? Aucun.
Plus de 500 traités furent signés entre les différentes nations indiennes et les Gouvernements américains. Tous furent dénoncés par le second parti, brisés, changés, annulés, suivant ce qui arrangeait le mieux.

Si nous devons mourir, nous mourrons en défendant nos droits.
Taureau Assis

Wasicu ki woycicozan ota kagapi. Tka, wanji ecela iecetu. Ukita makoce icupikta keyapi. Nahan, icupikta hunshe. Si j'ai bonne mémoire ... et désolé, mais l'orthographe normalisée lakota, je connais pas ...et je sais pas où trouver certains caractères ... -le c avec accent pour faire le son 'tch', par exemple. "Les Blancs nous ont fait beaucoup de promesses, mais ils n'en ont tenu qu'une : ils avaient dit qu'ils prendraient nos terres, et ça, ils l'ont fait."
Makhpiya Luta / Nuage Rouge

Et enfin, lors du dernier conflit mondial, les nations amérindiennes fournirent, en pourcentage de population bien sûr, le plus gros effort de guerre, du côté 'allié'.

Maintenant, que la mini-série soit trop 'démonstrative', appuyée, bien pensante, je veux bien le croire.
Modifié en dernier par limpyChris le 03 mai 2018 0:09, modifié 2 fois.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1550
Localisation : depts 13 et 05

Re: Enterre mon coeur à Wounded Knee - Bury My Heart at Wounded Knee - 2007 - Yves Simoneau

Messagepar major dundee » 03 mai 2018 9:52

Meme si on est hors sujet là, l'affaire d'Oradour n'est pas justifiée par une volonté de vengeance, c'est une opération de terreur délibérée destinée à calmer les ardeurs des résistants qui ralentissaient la progression des renforts allemands vers le front de Normandie me semble t-il ; un cas similaire est souvent associé au massacre d'Oradour : les pendaisons de Tulle ; il s'agit là d'une opération de représailles suite à l'exécution de captifs allemands après la libération de la ville -et avant sa reprise par les allemands- ce fait est peu connu, mais il est à l'origine des exécutions perpétrées à Tulle ce jour là.

Donc dans le premier cas, les actes commis sont motivés par une "stratégie" brutale ayant pour but de faire plier l'ennemi (en l'occurrence les résistants Français), et dans le deuxième cas, l'encadrement allemand décide de venger ses morts, en procédant à la pendaison d'otages, meme si le procédé est condamnable, on est loin du déferlement de violence d'Oradour, qui s'apparente plus à la brutalité du Moyen-Age...

Wounded Knee, ne peut se comparer en rien à ce type d'exactions, les Américains ce jour là ont certainement été dépassés par les évènements, et le massacre n'était pas délibéré, et encore moins planifié.

Quant aux forces en présence, et à l'utilisation de canons et mitrailleuses...en principe, une armée moderne ne se prive pas d'utiliser tout son potentiel pour arriver à ses fins.

Le temps de la chevalerie et ses "codes d'honneur" était déjà révolu à Azincourt , ce jour là les Anglais sont restés dans leurs lignes, et ils ont attendu les chevaliers Français qui chargeaient comme au tournoi (et ,cerise sur le gateau, le roi d'Angleterre pourtant assuré de sa victoire,fit exécuter des centaines de prisonniers Français...) malheureusement l'histoire est sans cesse jalonnée de tueries de ce genre.

limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1861

Re: Enterre mon coeur à Wounded Knee - Bury My Heart at Wounded Knee - 2007 - Yves Simoneau

Messagepar limpyChris » 03 mai 2018 13:11

Absolument d'accord avec votre dernière phrase, Ma'me Michu. Et même avec le reste, d'ailleurs. Là où je parle d'humain, vous répondez technique. Je souhaiterais simplement qu'on ne mette pas en doute le mot massacre, lorsque d'un côté on n'a que des militaires armés et de l'autre deux tiers de femmes et d'enfants.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
HART
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 930

Re: Enterre mon coeur à Wounded Knee - Bury My Heart at Wounded Knee - 2007 - Yves Simoneau

Messagepar HART » 03 mai 2018 13:53

Pour enfoncer un peu plus le clou , un détail mérite d'être mentionné : la plus haute distinction américaine The Medal of Honor ( la médaille d'honneur du congrès ) fut attribuée à 20 soldats ou miliciens américains à l'issue du massacre de Wounded Knee.
Cela démontre toute l'hypocrisie mise en place pour faire apparaître cette action comme une victoire.
Malgré le travail des historiens , jamais cette attribution n'a été remise en cause par les gouvernements américains successifs.
Qu'un pays récompense par sa plus haute distinction une action aussi abominable sans vouloir revenir sur cette décision pose beaucoup d'interrogations sur les valeurs et les postures dudit pays...

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2505

Re: Enterre mon coeur à Wounded Knee - Bury My Heart at Wounded Knee - 2007 - Yves Simoneau

Messagepar musselshell » 03 mai 2018 14:38

La première utilisation du terme massacre pour ce qui s' est passé à Wounded Knee date officieusement de janvier 1891, lettre de Nelson . A . Miles à sa femme. Puis officiellement et publiquement, pour les historiens, du 13 Mars 1917, toujours Nelson. A . Miles, dans sa demande de réparations à l' égard des Sioux auprès des Affaires Indiennes.
Les Sioux n' ont évidemment jamais utilisé une autre terminologie.

Envoyé de mon GT-N7100 en utilisant Tapatalk
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6191
Localisation : oregon

Re: Enterre mon coeur à Wounded Knee - Bury My Heart at Wounded Knee - 2007 - Yves Simoneau

Messagepar lasso » 09 juin 2018 12:07

le DVD allemand : Titre : Enterrez mon Coeur à la Courbure de la Rivière :?


Image


Image


Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités