20000 dollars sur le 7 ( 20000 dollari sul 7 ) - 1968 – Alberto CARDONE

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
edocle
Navajo
Navajo
Messages : 642
Localisation : 92 Spaghetti Ville

20000 dollars sur le 7 ( 20000 dollari sul 7 ) - 1968 – Alberto CARDONE

Messagepar edocle » 15 août 2007 19:37

20000 dollars sur le 7 ( 20000 dollari sul 7 ) - 1968 – Alberto CARDONE

1968, à cette époque ça usine à pleine caméra dans les studios de Cinecitta ! et on utilise toutes les ficelles du métier pour produire à moindre coût et dans les meilleures conditions possibles des films de série B mais qui, le plus souvent, tiennent bien la route. Et c’est le cas pour ce western entièrement tourné à Rome ou du début jusqu’à la fin tout est italien.

Pas de grande chevauchée, mais pour le spectateur une vrai visite de la fameuse carrière de gypse au nord de Rome ou furent tournés tant de Maciste et autres péplums et qui a vu arriver les cow-boys du jour au lendemain. La recette est simple, on filme les abords pour simuler les verdoyantes prairies, on filme l’ intérieur pour vous transporter dans de profonds canyons arides ( sauf que parfois la camera saisi les découpes parfaites des blocs de pierre sur les flancs dudit canyon …), on filme les galeries pour ajouter au mystères de profondes grottes aux découpes elles aussi parfaitement rectilignes, et pour le brin de poésie, la blonde héroïne ira se baigner dans l’ étang d’ eau de pluie qui s’est formé au fond de l’excavation !
Cette manière de faire a été poussé à l’extrême par Marco Fererri dans « Touchez pas à la femme blanche » avec le trou des halles bien parisien !

Pour le restant, le décors de village de l’ouest financièrement bien amorti, et que l’ on améliore à chaque film, le décors du saloon , la chambre d’hôtel, mais pour ce coup-là, pas de bureau du shérif ni de prison … Un petit bureau du télégraphe ou l’opérateur tape sur son manipulateur tout sauf du morse, mais bon le spectateur n’est pas forcement radioamateur ( Didida dida pour les oreilles averties )

Puis quelques petits trucs pour pimenter le tout : un clef qui n’ouvre pas que des portes, mais qui crache des balles de 44, de même que la caisse enregistreuse du quincaillier, et le jeu du tir à l’ horloge, un must en la matière. Je vous laisse découvrir le coup de feu final. Cette manière de tuer son adversaire n’ a été reprise dans aucun autre film !

Sur tout cela Alberto Cardone nous concocte une histoire très agréable à suivre, bien emmenée par une musique de Gianni Sanjust et Franco Reitano…. Jeff ( Roberto Miali ) recherche le meurtrier de son frère. A l’ aide de 2 amis il affronte une bande de truands dont l’ un des chefs Jack Colins ( Andriano Micantoni ) est le meurtrier supposé. Le coupable est aussi le papa de la belle blonde (Aurora Bautista ). Mais l’ assassin n’est pas forcément celui que l’on croit … D’ assassinats, en bagarres la quête sera longue et dangereuse, mais comme souvent, le bon droit triomphera et le héros repartira seul sa vengeance accomplie !

Le film est parfaitement maîtrisé et Alberto Cardone emprunte à Alfred Hitchcok des astuces de mises en scènes du plus bel effet : ne suivre que les bottes du héros dans les premières séquences, ne suivre que des ombres pour créer le suspense, ne dévoiler le but de la quête qu’ à la fin des 40 premières minutes, le double jeu jamais très évident des protagonistes … enfin tout ce qui fait que l’ on passe un moment agréable devant ce qu’il est convenu d’ appeler une série B .

Seul un passage sur une chaîne TV numérique a permis de s’ en régaler et d’ en faire un DVD-R d’ une excellente facture le film étant diffusé dans sa version cinéma, complet et au format. Je n’ ai pas trouvé trace de DVD ni de VHS français ou étranger.

Ne discutons pas, j’ aime ce type film !


:beer1: :beer1:

Image
Modifié en dernier par edocle le 16 août 2007 19:21, modifié 1 fois.
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Daniel
Westerner
Westerner
Messages : 2117

Messagepar Daniel » 16 août 2007 2:54

J'aimerais juste écrire un p'tit mot... pas pour en discuter puisque tu aimes ce film. :wink: Mais, j'aimerais juste te dire.... :P Mes félicitations pour cette magnifique description de ce western que je ne verrai sans doute jamais. :applaudis_6: :beer1:

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 16 août 2007 17:33

Le jour où j'avais décidé de regarder ce film, j'étais crevé d'une soirée arrosée de la veille** et... j'ai dormi comme un bienheureux dès les 10 1ères minutes.
Je le reverrai donc à l'occase dans de meilleures conditions :lol:


**l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération :wink:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Daniel
Westerner
Westerner
Messages : 2117

Messagepar Daniel » 16 août 2007 17:42

Sartana dit : **l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

:gun: Surtout avant un duel au revolver :mrgreen:

Avatar du membre
Trinita
Séminole
Séminole
Messages : 1400
Localisation : Sur un hamac

Messagepar Trinita » 16 août 2007 17:45

Daniel a écrit :Sartana dit : **l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

:gun: Surtout avant un duel au revolver :mrgreen:


Quoique y'en a qui ce débrouille bien au revolver quand ils sont saoul. Exemple George Hilton dans Le Temps du Massacre.

Sinon, le film à l'air vraiment bon. Encore un film qu'Edocle donne envie de voir.

Avatar du membre
Trinita
Séminole
Séminole
Messages : 1400
Localisation : Sur un hamac

Messagepar Trinita » 16 sept. 2007 12:02

J'ai une petite question : Est ce que c'est Jerry Wilson qui jouait le fils de Steffen dans Gringo Joue sur le rouge ?

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 17 sept. 2007 12:56

Trinita a écrit :J'ai une petite question : Est ce que c'est Jerry Wilson qui jouait le fils de Steffen dans Gringo Joue sur le rouge ?

C'est bien la même personne Jerry Wilson (Roberto Miali) est un des "habituels" comme on dit des films de Cardone, il est aussi dans Les colts de la violence côté western, mais aussi dans Le carnaval des barbouzes...
Pour la petite histoire, il participe au scénario de ce 20 000 dollars sur le rouge :wink:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
edocle
Navajo
Navajo
Messages : 642
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Messagepar edocle » 17 sept. 2007 16:29

Daniel a écrit : Mes félicitations pour cette magnifique description de ce western que je ne verrai sans doute jamais. :applaudis_6: :beer1:


Pourquoi s' en priver ??? :wink:
Contactes-moi en mp ... :mrgreen:
amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Trinita
Séminole
Séminole
Messages : 1400
Localisation : Sur un hamac

Re: 20000 dollars sur le 7 ( 20000 dollari sul 7 ) - 1968 – Alberto CARDONE

Messagepar Trinita » 30 nov. 2008 11:44

Je viens de me le commander sur Videociak . :D icongc1

Image
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: 20000 dollars sur le 7 ( 20000 dollari sul 7 ) - 1968 – Alberto CARDONE

Messagepar Breccio » 30 nov. 2008 18:42

Trinita a écrit :Je viens de me le commander sur Videociak

Tiens-nous au courant : le DVD vaut-il le coup, le vendeur est-il fiable et rapide, et caetera.
Je crois que SinArt le propose en France (ainsi qu'un autre Cardone avec Brett Halsey, si ma mémoire est bonne), mais un rien plus cher quand même.
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
Trinita
Séminole
Séminole
Messages : 1400
Localisation : Sur un hamac

Re: 20000 dollars sur le 7 ( 20000 dollari sul 7 ) - 1968 – Alberto CARDONE

Messagepar Trinita » 30 nov. 2008 20:56

Oui Videociak est un site très fiable et en général assez rapide. En tout cas pour le moment j'ai jamais été déçu. :D
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
edocle
Navajo
Navajo
Messages : 642
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: 20000 dollars sur le 7 ( 20000 dollari sul 7 ) - 1968 – Alberto CARDONE

Messagepar edocle » 30 nov. 2008 22:37

edocle a écrit :Seul un passage sur une chaîne TV numérique a permis de s’ en régaler et d’ en faire un DVD-R d’ une excellente facture le film étant diffusé dans sa version cinéma, complet et au format.


Je persiste, la version diffusée sur la chaîne "action" est MAGNIFIQUE ...
si on ne tient pas compte du logo...et...
de tout façon peu coûteuse... :lol:
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: 20000 dollars sur le 7 ( 20000 dollari sul 7 ) - 1968 – Alberto CARDONE

Messagepar Sartana » 30 nov. 2008 22:40

edocle a écrit :Je persiste, la version diffusée sur la chaîne "action" est MAGNIFIQUE ...
si on ne tient pas compte du logo...et...
de tout façon peu coûteuse... :lol:

Il n'y en a pas besoin mais je corrobore les dires de mon collègue. VF + format respecté + durée OK : que demander de plus ? :num1
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
scorpio99
Navajo
Navajo
Messages : 659
Localisation : A l'Ouest !

Re: 20000 dollars sur le 7 ( 20000 dollari sul 7 ) - 1968 – Alberto CARDONE

Messagepar scorpio99 » 05 déc. 2008 23:45

Trinita a écrit :Je viens de me le commander sur Videociak . :D icongc1

Image

de toute façon d'après l'image que tu montres il s'agit de "Ventimila dollari sporchi di sangue" qui n'a rien à voir avec "20.000 dollari sul 7" a priori :roll: :wink:

à ma connaissance la seule autre version que je connais est un screener en anglais avec une banderole qui reste affichée tout le long du film :(

Avatar du membre
Trinita
Séminole
Séminole
Messages : 1400
Localisation : Sur un hamac

Re: 20000 dollars sur le 7 ( 20000 dollari sul 7 ) - 1968 – Alberto CARDONE

Messagepar Trinita » 06 déc. 2008 10:15

Peut être ! J'ai du confondre car c'est le même réalisateur et le titre est assez similaire. :oops:
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités