Fort Courage - Fort Courageous - 1964 - Lesley Selander

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Yosemite
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5022
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Fort Courage - Fort Courageous - 1964 - Lesley Selander

Messagepar Yosemite » 22 mars 2018 22:32

Un conseil d'ordre bassement technique à l'éditeur Movinside : prévoir des jaquettes un tout petit peu plus grandes... j'ai eu toutes les peines du monde à extraire le DVD de celle-ci et je crois qu'elle ne résistera pas à une nouvelle tentative !
Problème rencontré hier avec le piètre "La chevauchée des vaqueros" (pour celui-ci d'ailleurs, pas de risque, je ne le regarderai pas une seconde fois) et à nouveau ce soir avec Fort courage.

Pas étonné qu'il y ait des emprunts à d'autres films comme cela a été relevé plus haut.
Il y a des changements de luminosité criards lors des scènes d'attaque du fort. Leur seul mérite est de faire apparaître des décors du fort ou extérieurs à celui-ci assez cohérents avec ce qui nous est montré auparavant, mais bon, c'est quand même bien laid.

Sinon, on n'est quand même pas dans le Charles Marquis Warren d'hier ("mon" hier veux-je dire), ici, la réalisation est quand même efficace et soignée.

L’histoire n'a rien de bien original et le dénouement est du genre "coupe-file" comme on dit pour les musées, mais le film se regarde malgré tout avec plaisir.
Certes il est vrai que des incohérences apparaissent telles que l'économie du canon relevée par Longway, toutefois, je trouve que Selander, avec des acteurs peu (ou "pas" pour ce qui me concerne) connus nous propose une oeuvre de belle facture et à la mise en scène bien personnelle.

J'ai par ailleurs trouvé que la violence était particulièrement présente bien qu'elle ne soit jamais complètement dévoilée. Il est question de viols, de tortures et tout ceci est illustré par des cris déchirants qui confèrent à certaine scènes un côté vraiment dur. Je pense que nous avons là des partis pris de la part du réalisateur qui illustrent, quand même, un savoir-faire indéniable.

Pas un grand western mais une oeuvre honorable.
Yo.

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8112
Localisation : oregon

Re: Fort Courage - Fort Courageous - 1964 - Lesley Selander

Messagepar lasso » 12 déc. 2018 10:47

peu d'intérêt sur WM pour ce bon Western Militaire... :?: :?:

il m'a particulièrement bien plu, puisque les Apaches mettent dès le début du film,
pression sur les tuniques bleues.
La progression des soldats est très bien réalisée, lente, sous le soleil brûlant, souffrant
de soif, retardé par le transport d'un officier blessé.
La détresse des deux femmes récupérées lors d'une attaque des Apaches, contribue à
équilibrer le sort du sergent condamné à tord pour un viol non-commis.

Et tout ça dans 72 minutes. UN BON SELANDER.

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 3039

Re: Fort Courage - Fort Courageous - 1964 - Lesley Selander

Messagepar pass » 13 déc. 2018 14:26

lasso a écrit :peu d'intérêt sur WM pour ce bon Western Militaire... :?: :?:


Pour une fois, tu n'es pas délicat pour ce western ultra fauché.


il m'a particulièrement bien plu, puisque les Apaches mettent dès le début du film,
pression sur les tuniques bleues.


Pour le même budget, il vaut mieux se rabattre sur Fort Yuma, Tomahawk Trail, Trooper Hook et Fort Bowie.


La progression des soldats est très bien réalisée, lente, sous le soleil brûlant, souffrant
de soif, ……………………………


Dans le même état d'esprit de ce réalisateur rien ne vaut War Paint !!.


Et tout ça dans 72 minutes. UN BON SELANDER.



Personnellement c'est le pire western militaire de Selander suivi de War Party.

Avatar du membre
Longway
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7185

Re: Fort Courage - Fort Courageous - 1964 - Lesley Selander

Messagepar Longway » 13 déc. 2018 19:43

pass a écrit :Personnellement c'est le pire western militaire de Selander suivi de War Party.


En cela tu rejoins ma critique.
Pas revu depuis, mais comme je viens d'acquérir le bluray ( prix intéressant de la part de l'éditeur ) je m'empresse de lui donner une seconde chance.
Haute définition + vidéoprojection, la magie du grand écran, je vais donc le redécouvrir, mais pas sur que ce soit suffisant pour revoir mon jugement.

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 3039

Re: Fort Courage - Fort Courageous - 1964 - Lesley Selander

Messagepar pass » 13 déc. 2018 22:25

Longway a écrit : ……………………………………………… je m'empresse de lui donner une seconde chance.
……………………………… mais pas sur que ce soit suffisant pour revoir mon jugement.


:lol: , c'est sur que le scénario va pas changé et au pire des cas tu risques de voir tous les défauts en HD, bonne séance :sm24: .

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6936
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Fort Courage - Fort Courageous - 1964 - Lesley Selander

Messagepar lafayette » 13 déc. 2018 23:38

Yosemite a écrit :Un conseil d'ordre bassement technique à l'éditeur Movinside : prévoir des jaquettes un tout petit peu plus grandes... j'ai eu toutes les peines du monde à extraire le DVD de celle-ci et je crois qu'elle ne résistera pas à une nouvelle tentative !
Yo.

En fait le problème peut aussi venir d’une différence minime de taille des boîtiers et/ou de la plage de collage du plastique transparent comme je m’en suis rendu compte avec plusieurs de mes dvd. Il suffit de changer boîtiers et jaquettes voire de couper un tantinet.
Pour le reste merci de ta vision d'ensemble de ce Selander dont j’ai apprécié bien des films. Il me faut vérifier si je l’ai.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

L..
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5060
Contact :

Re: Fort Courage - Fort Courageous - 1964 - Lesley Selander

Messagepar L.. » 28 déc. 2018 20:10

Un bon transfert BR Movinside, pour ce western sympathique que j'avais déjà dû voir sur Ciné Cinefil, il y a vingt-cinq ans et quelques.

Avatar du membre
Longway
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7185

Re: Fort Courage - Fort Courageous - 1964 - Lesley Selander

Messagepar Longway » 11 janv. 2019 17:11

Ma seconde vision grâce au bluray va faire évoluer ma critique... en pire !

Oeuvre totalement ratée, ou plus exactement baclée. Sans doute le plus mauvais western que j'ai pu voir sur les guerres indiennes.
Ce scénario traitant d'une patrouille militaire perdue en plein désert, harcelée et cernée par les indiens, a déjà été exploité maintes fois, parfois avec succès ( voir les films cités par Pass ). Ce n'est pas le cas ici.
Réalisation à l'emporte-pièce, pratiquement sans aucune direction d'acteurs, ceux-ci semblant hagards au milieu de situations se voulant dramatiques, mais qui au final, prêtent à sourire tellement c'est mal joué. Livrés à eux mêmes dans ce western qui fleure bon l'improvisation, aucun des interprètes n'est attachant, la palme revenant aux deux actrices, passives et exaspérantes à souhait !
Beaucoup de scènes hachées, et parfois sans aucun lien entre elles.

Selander dont j'apprécie pourtant le travail dans un bon nombre de petites productions, est ici passé complètement à côté de son sujet. On peut toujours se poser la question si c'était vraiment lui à la manoeuvre, et pas plutôt un assistant débutant ?
Rien à retenir, si ce ne sont quelques plans que la photographie en noir et blanc valorise.
A ce propos, l'édition bluray est très correcte, et à elle seule peut justifier la découverte de ce western.

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1899
Contact :

Re: Fort Courage - Fort Courageous - 1964 - Lesley Selander

Messagepar Moonfleet » 02 mai 2019 20:14

Image



Fort Courage (Fort Courageous - 1964) de Lesley Selander
20TH CENTURY FOX


Avec Fred Beir, Don ‘Red’ Barry, Hanna Hertelendy, Harry Lauter
Scénario : Richard H. Landau
Musique : Richard LaSalle
Photographie : Gordon Avil (1.77 Noir et blanc)
Un film produit par Hal Klein pour la 20th Century Fox


Sortie USA : 01 mai 1965


Une violente attaque Apache sur Fort Courageous décime tous ses occupants alors que pendant ce temps-là, une patrouille se dirige vers cette garnison afin d’y amener son nouveau commandant. Le groupe de soldats est entre autre composé par un docteur qui ne lésine pas sur la bouteille (Walter Reed), un Sergent menotté (Fred Beir) qui doit passer en cour martiale pour un viol qu’il n’a pas commis et un éclaireur (Harry Lauter) qui a pitié de lui et qui, pour lui éviter la prison, est prêt à l’aider à se sauver. Sur leur chemin, ils viennent au secours de deux émigrantes -une mère et sa fille- dont la plus jeune vient d’être violée par une bande d’indiens renégats à qui ils ne font pas de cadeau, gardant néanmoins un otage au cas où ils feraient une autre mauvaise rencontre. Durant l’escarmouche le capitaine est grièvement blessé et les montures de ses hommes se sont toutes enfuies. Le prisonnier se voit promu commandant le temps d’atteindre à pied leur destination. Ils y parviennent avec grandes difficultés et quelle n’est pas leur surprise lorsqu’ils constatent qu’il n’y a aucun survivant à l’exception du Major qui était sur le point de prendre sa retraite. Les voilà bloqués dans le fort, les Indiens prêts à les massacrer…


Image


Avec une centaine de westerns à son actif dont beaucoup de 'bandes' tournées à toute vitesse avec les héros de serials qu’étaient Hopalong Cassidy, Lone Ranger ou Kit Carson, le prolifique Lesley Selander - réalisateur que l’on a un peu trop vite eu tendance à classer parmi les tâcherons- en a certes réalisé un grand nombre de très mauvais parmi lesquels Arrow in the Dust (Le Défi des flèches) avec Sterling Hayden en tête d'affiche, The Texican avec Audie Murphy… mais il signa également quelques petites pépites méconnues telles l'étonnant Shotgun (Amour, fleur sauvage), l'amusant Panhandle ou encore le très sombre Fort Osage, une très belle réussite bénéficiant d'un superbe scénario. Alors qu’il aura surtout œuvré pour des studios de la Poverty Row, Selander eut parfois l’occasion de tourner pour des compagnies plus prestigieuses telles la Universal (le plaisant The Raiders - L'heure de la vengeance) ou la Warner (le sympathique Tall Man Riding - La Furieuse chevauchée) même si ce fut pour des budgets également assez limités. Bref, un réalisateur à ne pas négliger même si nombre de ses films peuvent être aisément oubliés ; et c’est le cas de Fort Courageous néanmoins pas déshonorant.


Image


Le postulat de départ est sans surprises : une troupe de soldats ayant perdus leurs montures lors d’une échauffourée avec des Apaches doit rejoindre à pied et dans des paysages désertiques un fort assez éloigné, le danger guettant sans cesse avec d’autres indiens belliqueux violant, pillant et tuant alentour. Une fois arrivés à bon port et trouvant le lieu dévasté et vidé de ses habitants -et pour cause, ils ont tous été massacrés-, les tuniques bleues se retrouveront encerclés, devant encore se protéger des attaques des Apaches qui organisent un blocus. On a vu ça des dizaines de fois, parfois moins bien mais souvent mieux. Le film démarrait pourtant par une séquence pré-générique d’attaque de fort superbement réalisée ; on pourra donc certes s’en délecter mais en sachant que ce n’est pas Lesley Selander qui en est ‘responsable’, la scène complète étant en fait la séquence finale d’un western de 1958 signé Howard C. Koch, Fort Bowie. Ce qui explique après coups les questionnements quant à l'énorme différence qualitative entre les séquences d’action, celles tournées pour le film qui nous concerne s’avérant au contraire dans l'ensemble assez amorphes avec notamment des cascadeurs ne faisant pas le moindre effort. Par contre le décor choisi pour le fort est plutôt réaliste -en tout cas un peu éloigné des canons traditionnels- et la musique de Richard LaSalle -pompée sur celle d'un western connu des 60's dont je n'arrive pas à me souvenir du titre au moment où j'écris ce texte- assez entêtante.


Image


Les minuscules moyens alloués font que la figuration est minimale et qu’il ne faut pas compter sur une quelconque ampleur de la mise en scène. Cependant il faut bien reconnaitre un certain talent à Lesley Selander pour s’approprier de majestueux paysages, ses plans et cadrages étant souvent très beaux à voir surtout qu’ils sont rehaussés par une jolie photographie en noir blanc d’un certain Gordon Avil. Si la plupart des personnages sont sacrifiés par le médiocre scénariste Richard H. Landau, les deux principaux protagonistes n’en demeurent pas moins intéressants même si leur description aurait également mérité d’être plus fouillée. De plus, que ce soit l’éclaireur ou l’officier condamné à aller passer 10 ans à Alcatraz pour un viol qu'il n'a soi disant pas commis, ils sont ma foi plutôt bien interprétés par des comédiens très peu connus, Harry Lauter dans la peau du scout et Fred Bier dans celle du futur prisonnier. La complicité entre les deux hommes s’avère être ce qu’il y a de plus 'captivant' dans ce western par ailleurs médiocre surtout faute à un scénario assez creux, écrit "à l’arrache" et pas toujours cohérent dans les situations mises en place : comment par exemple croire que deux femmes seules puissent se 'promener' dans des contrés aussi hostiles ? A ce propos nous passerons sous silence les deux personnages féminins non seulement totalement 'bradés' mais également pas crédibles un seul instant.


Image


Grâce au talent de certains acteurs principaux, à la beauté de la photographie et à un Lesley Selander chevronné, on ne peut pas vraiment dire que le film procure de l’ennui mais par contre un certain détachement qui fait que nous l’oublierons immédiatement après l’avoir visionné même si la séquence finale est assez curieuse et plutôt réussie, peut-être choisie par manque de budget mais en tout cas assez satisfaisante malgré le fait qu’elle ait au contraire déplut à beaucoup. Que les Indiens soient enfin montrés avec respect et dignité après avoir durant tout le film été décrits comme de sanguinaires sauvages n’a pas été pour me déplaire. Pour l’anecdote, il s’agit d’une sorte de remake d’un des propres films de Selander datant de 1957, Le Sentier de la guerre (Tomahawk Trail). Routinier, classique, sans grandes surprises et assez mou, un western militaire loin d’être inoubliable mais un film de fin de carrière pas trop honteux pour autant. Disons que nous avons souvent vu bien pire dans le genre.

Avatar du membre
harry
Convoyeur de bétail
Messages : 226
Localisation : San Francisco

Re: Fort Courage - Fort Courageous - 1964 - Lesley Selander

Messagepar harry » 20 nov. 2020 23:14

Revu ce western version " MOVinside" après l'avoir vu en zone 1 sous titres Anglais il y a quelques années , contrairement à beaucoup j'aime ce western avec des acteurs de seconds plans très bons , de l'action, l'atmosphère , le noir et blanc est parfait , j'ai passé encore un bon moment de western et je ne passe pas mon temps à savoir si des images viennent de d'autres films , si l'acteur est petit , si la fin est ridicule etc ... , je regarde et j'apprécie sans décortiquer tout le film ! , encore une fois le forum est fait pour tous les avis , les pros , et les amateurs comme moi ont le droit de dire leurs pensées également , donc ce Fort courage , ça c'est du western :!:


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités