Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4519
Contact :

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar L.. » 16 juin 2019 21:22

Cela m'a tout simplement intéressé de faire une toute petite connaissance avec Marvin H. Albert, même si le livre est un peu court, surtout si l'éditeur a rencontré sa fille. C'est la bonne surprise du jour au détour d'un excellent western spaghetti.

Tony Rome..., bon ce sera HS, donc pas ici.

Je ne suis pas certain qu'il existe en français autre chose sur Albert que ce livret d'accompagnement Artus Films.

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4519
Contact :

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar L.. » 16 juin 2019 22:13

Hé si, la référence ci-dessus est un zine français...

ImageImage

L'interview de Marvin H. Albert est disponible, référence en français, donc cela n'a pas dû être traduit, Albert vivant en France.

Plus sur Le Trésor du Pendu...A suivre (?)...

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5602
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar yves 120 » 16 juin 2019 22:29

J 'ai moi même rien compris à ce que je raconte plus haut , alors je risque pas de bouquiner , voici la réponse du pourquoi et du comment
des conneries que je baragouine , ce qui est certain j 'aime bien Le trésor du pendu , allez savoir pourquoi ? car aucune évolution cérébrale
chez moi c 'est quand même dingue ça .
Ah oui , on va me dire mais non Yves allons fais pas de complexes d 'infériorité en faisant croire que tu es faible alors que tu penses le contraire
ah alors j 'aurais un complexe de supérieur ité ! si je comprend bien ceux là sont en fait inférieur , bah oui c 'est bien ce que disais :lol:
:lol: tu n 'es pas sorti de l 'enfance mon pauvre Yves et maintenant tu y retourne , je fais comme Limpy je parle à la troisième personne du moins ça lui arrive , j 'ai bien dis comme Limpy , pas comme Delon , faut pas rêver .
Et puis à chacun son ressenti et sa façon de s 'exprimer :wink:
Je me dis des fois ta tendance à parler comme les Indiens dans les films quant ils sont doublés en français alors si les indiens parlent comme ça
c 'est que je suis pas si con que ça :lol: oh tu arrêtes avec tes complexes :lol:
Tiens je me sers un Bourbon :wink: la simplicité et la gentillesse il n 'y a que ça de vrai :num1
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2456

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar limpyChris » 17 juin 2019 1:08

Oh, toi, mon Yves, t'as encore tapé dans la bouteille ...
Spoiler: Montrer
Mais tu es plexigla ... perspicace, tu es le seul à m'avoir reconnu ... eh oui, cette habitude que l'on me prête de parler de moi à la troisième personne ... Tu sais, je suis un grand fan de westerns ; j'aurais voulu tourner un remake de "Rio Bravo", avec moi dans le rôle du marshal John T. Chance, Jean dans celui de Ward Bond, Lino dans celui de Nathan Burdette, qu'on aurait réécrit, augmenté, le père Schmoll dans celui de Dino, Romy dans celui de 'Feathers' ...
Ceci dit, je reprends mon incognito pour continuer.

Comme toi, j'aime beaucoup Sturges ... moins que Ford, c'est sûr, un peu moins que Walsh, peut-être ... ?
... J'aime même des westerns de lui comme "Hour of the Gun", que certains qualifient de film fossoyeur du genre -alors que perso, je l'aime beaucoup, et ne suis pas du tout d'accord avec cette déclaration-, ou "Joe Kidd", que je revois régulièrement alors que beaucoup en disent du mal, le vilipendent ... je trouve même des qualités, des points positifs à "Chino/Valdez, il mezzosangue", pour ne parler que de ceux qui sont loin de faire l'unanimité ... J'aime même des choses dans "The Hallelujah Trail" ! mon préféré étant peut-être "Le dernier train de Gun Hill" ... et que dire de "Un homme est passé", ou "Fort Bravo" que j'ai revu cette semaine et re-aimé, alors que mon souvenir était mitigé ("ouais, OK, bon, mais sans plus" ... ben, si, en le revoyant, plus !).
Tu vois, mais non, Yves, t'es pas tout seul ...
Mon opinion sur un film n'est jamais guidée par un article d'un ou de plusieurs critiques, ni par des pavés de presse, n'en possédant pas, et ne me fiant pas à la propaganda, m'étant en plus rendu compte à deux-trois reprises qu'ils ne sont pas toujours fiables, le but étant bien sûr de 'gonfler' le film dont ils font la publicité ... quant aux bouquins, si tu me lis bien, tu verras que je ne fais jamais référence à aucun bouquin, (j'attends la retraite pour me remettre à lire), sauf peut-être Pierre Dac et l'almanach Vermot de 1923 ... Il m'arrive d'être éclairé par l'un ou l'autre post de quelqu'un d'ici ...
De là à dire que je peux regarder les westerns comme l'enfant de 4, 6, 8, 10 ans que j'ai été ... Bienheureux celui qui le peut !! Belle déclaration, mais à cet âge là, seuls m'intéressaient les péripéties, l'action : "Youyouyou débouchant par la droite, auquel répondait 'Pan', 'pan'-'pan' les repoursuivant depuis la gauche ... Depuis, j'ai appris que les acteurs jouaient, plus ou moins bien, que les gens pouvaient être mus par des sentiments non-dits, qu'ils prenaient la retraite ... etc. en gros, la vie, quoi, qui ne fait pas de cadeau ... c'est ça dont je peux difficilement me défaire, c'est ce + apporté par la vie, l'expérience, par rapport à l'enfance, et je me fiche que les Séminoles de 1830 utilisent des winchesters 73, que le Texas soit tourné dans l'Utah, le Kansas dans un back-lot de studio de Californie, ou même que Cantrell/Quantrell/Quantrill se fasse descendre par John Wayne -je le sais, mais ça n'entache en rien mon plaisir- ... Ça passe moins bien quand Geronimo a les yeux bleus (ça passera mieux quand Hitler sera interprété par Will Smith), qu'on veut nous faire croire qu'il a été tué ou que le producteur était A.C. Lyles ou Sam Katzman :mrgreen: ;
mais je ne donne que mon ressenti, touyours mon ressenti ... et s'il fallait qu'on se contente tous de "J'ai bien aimé parce que je l'ai revu avec mes yeux d'enfant", autant mettre la clé de ce forum sous les portes battantes du saloon. Donc, que chacun apporte sa/ses connaissances ("Les armes utilisées dans ce western censé se dérouler en 1865 n'ont été inventées que dix ans plus tard", "la séquence de la ville fantôme d'Arizona a en fait été tournée à Lone Pine " ... etc. sont des informations, des + qui n'ont jamais infléchi mon ressenti sur un film -et ne devrait l'infléchir chez personne-, mais que je suis content d'apprendre. J'ai remarqué que le temps qu'il fait, le moment où je le regarde, mon humeur ... etc. influent davantage que les informations que je peux avoir sur un film ... et qu'au prochain visionnage, le ressenti ne sera pas forcément le même. Bien sûr, il y a les immuables, les rocs, ceux vers qui je sais pouvoir revenir toujours avec confiance, ceux qui ne me trahiront jamais en ces blues du dimanche soir ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1840
Contact :

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar Moonfleet » 17 juin 2019 6:05

En phase totale avec le texte de limpy ; je fonctionne aussi de la même manière. :wink:

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2161
Localisation : depts 13 et 05

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar major dundee » 17 juin 2019 11:16

ha ha

Image

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1063

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar Loco » 17 juin 2019 11:25

Pour rebondir sur les textes d'Yves et Limpy, en prenant l'exemple du film...

J'ai découvert Le Trésor du Pendu en version française, à la télévision, recadré en 1.33, amputé des images de son générique de début (un générique avec été recréé sur une illustration fixe, un dessin du type plaine/cactus/montage assez basique, de mémoire). J'avais 6 ou 7 ans, je pense, et de ce fait, aucun des détails précités ne pouvaient me déranger.

Acteurs et réalisateur, aucune idée de leurs noms. Peut-être un : "Ah ! Lui on l'a vu dans le film où les Indiens s'enterrent dans le sable !"

Idem pour les décors. Lone Pine ? "Je vais t'apprendre à dire des gros mots !"

Le format ? "C'est quoi ça, le format ?" La couleur ? Sur une télé en noir et blanc... (Pourtant, sur Les Tuniques Écarlates, j'ai toujours vu ces fichues tuniques bien rouges !!!!)

Fin du préambule.

À l'époque, j'ai découvert une formidable aventure de cowboys, un shérif et un méchant, avec des Indiens qui leur tombe sur le râble et un duel à la fin. Et une sacrée glissade à flanc de falaise !

La musique ? Bien, la musique, "surtout quand y a les Indiens qu'attaquent !"

Les dialogues ? Formidables ! Le méchant, quelle voix ! Doublé par Jean Claudio ? "Qui ça ? Pourquoi, ils parlent pas en français ? Ah, oui, c'est vrai..." Chez moi, on disait "Thé Ande", alors le concept de VO... Et le shérif... "Moi je le faisais parce que c'était la guerre, Clint le faisait... parce qu'il l'avait toujours fait." Jean Davy ? ("Davy Crockett ?") Et les autres... Juste avant l'attaque des Comanches... "Tu nous as mis dans un beau pétrin, Clint, alors c'est toi qui..." Schtonk ! Une flèche dans les côtes ! C'était qui le doubleur, Limpy ?

Et cette attaque ! Après, j'ai remarqué que c'étaient toujours les mêmes quatre Indiens, qu'ils soient à pied ou à cheval. Jamais plus de quatre à la fois ! Mais cette attaque, bon sang, le duel entre le jeune cinglé et l'Indien, arc contre Winchester ! Ces violons quand les Indiens déboulent à cheval dans la rue...

Et le duel... Génial ! Le flingue planqué dans les sacoches, avec l'argent ! Trop fort ! Et forcément que le gentil gagne, et que le vieux qu'était le plus sympa s'en sort aussi. Ortero... Marrant, le nom, il m'a marqué.

Enfin, "Fin" (toujours sur l'illustration basique du début...). "Quoi ? C'est déjà fini ? Oh, non ! Pas grave, y a un autre western dimanche après-midi. Et puis le Ranch L aussi,et Bonanza mercredi après-midi... Va encore falloir attendre qu'Aujourd'hui Madame soit fini, elles arrêtent jamais de parler !!!!"

Voilà la vision du film à 6 ou 7 ans. Je l'ai revu, souvent, souvent, dans ce format, adolescent, puis jeune adulte, puis enfin en Scope et VOST (je disais plus Thé Ande depuis un moment), puis en DVD Zone 1, puis enfin en Scope ET version française ! Eh bien, à chaque fois, pareil !

Et pourtant, après, je savais qui était Sturges, Widmark, Taylor, Middleton, Silva, j'étais allé à Lone Pine, dans les Alabama Hills, je savais qu'on avait tourné l'attaque indienne avec 4 malheureux cascadeurs, dont un très cher à mon cœur qui nous a quittés il y a quelques mois, mais j'en savais rien, moi. Et que Widmark n'avait même pas voulu faire la cascade quand il est tué à la fin, alors qu'on lui avait préparé un carré de sable bien douillet, et qu'on ne saurait jamais qui avait composé la musique, pour cause de grève à l'époque, et que le film se faisait dézinguer par beaucoup, etc, etc, etc...

Mon approche d'un film reste toujours la même, c'est le plaisir qui compte, le plaisir avant tout ! S'il faut intellectualiser le truc, c'est raté. J'ai bossé sur un tas de films que j'ai dû intellectualiser pour leur trouver un intérêt, et ça fonctionne, parce que les formes de talents sont variées, et que "Je n'aime pas" ne veut pas dire "C'est mauvais". Ça veut juste dire que je reste dehors.

Pour ce qui est de lire des bouquins d'analyse, quel que soit le genre, je dirais, avec beaucoup de parcimonie. Tout le monde y est allé de ses quelques pages / volumes sur le cinéma, en général, et le western en particulier, mais tout ça a toujours un côté "Je vais vous expliquer..." Ben, moi, je veux pas qu'on m'explique trop. Qu'on me pointe certains faits intéressants, oui, mais qu'on tombe dans la masturbation intellectuelle pour faire dire tout et n'importe quoi à tout et n'importe quoi, sans façon. Pour moi, un vrai livre sur le cinéma, c'est factuel, avant tout, avec un point de vue d'auteur, des extrapolations éventuellement, des suppositions, mais ça repose sur des faits. Sur Le Trésor du pendu, le mec qui me bluffera, c'est celui qui me dira de qui est la musique (stock music, oui, mais quelques noms... C'est peut-être dans le livre dont parle L.) Tous ceux qui viendront m'expliquer des trucs auxquels je ne comprends rien (l'échange autour de Marvin H. Albert sur le fil "Votre définition du western", j'avoue, quand ça devient trop jargonneux, je décroche, on parle d'un média populaire et d'un genre qui l'est tout autant, pas d'essais philosophiques).

Yves, pour ce qui est d'avoir aussi lu le roman d'origine, c'est le seul bémol que j'aurai, je trouve ça intéressant, surtout si c'est lu après, ça vient souvent enrichir le film. Mais ce n'est pas indispensable pour apprécier le film, c'est juste un petit plus, et puis je tiens cette manie de l'époque où le seul moyen de faire durer le plaisir, de retrouver le film, c'était le bouquin. J'ai appris à écrire, pas très bien, diront certains, avec les "novellisateurs" de scénarios américains - Alan Dean Foster rules !!!! - et leurs traducteurs. Et du coup, moi, je savais comme y faisait, Indiana Jones, quand le sous-marin allemand plongeait dans Les Aventuriers de l'Arche perdue, pour pas finir noyé !!! Donc, le duo roman/film, je suis pour, même si, je le redis, pas indispensable.

Et ce que j'ai adoré, c'est cette idée de chercher le bon film, dont à parlé Bigdédé, ailleurs, j'ai oublié sur quel fil, mais c'est absolument ça. Découvrir le film qu'on n'a jamais vu (ce qui devient dur pour pas mal d'entre nous) et se faire scotcher pendant 80 ou 100 minutes. Tout ça, c'est le bonheur simple de se poser dans une salle, par forcément très high tech, ou son écran, même petit, et de se faire embarquer par une histoire, et d'avoir une gnaque pas possible à la fin, se prendre pour le héros, vouloir être Ringo Kid dans la cour le lendemain. Le reste ne vient qu'après, parce que si on n'avait pas ressenti ça gamin, on ne serait pas sur ce forum aujourd'hui.

Bon, ben, j'aurais pu faire plus court, mais il va falloir que je me fasse moins présent cette semaine, alors ça vous laisse le temps de donner un sens à ma prose ! :mrgreen:
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1840
Contact :

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar Moonfleet » 17 juin 2019 12:08

Loco a écrit :
Bon, ben, j'aurais pu faire plus court, mais il va falloir que je me fasse moins présent cette semaine, alors ça vous laisse le temps de donner un sens à ma prose ! :mrgreen:



Non c'est parfait... d'autant que je fonctionne aussi de la sorte et que je m'y retrouve tout à fait :wink:

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1063

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar Loco » 17 juin 2019 18:18

Je rebondissais aussi sur ton adhésion aux commentaires sus-mentionnés. :)
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5602
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar yves 120 » 17 juin 2019 18:42

Oui j 'ai tapé encore dans la bouteille hier soir et je dois avoué quelle fut bonne mais bon il en reste malgré tout ! sinon j 'ai bien aimé vos textes
en retour ! ça m 'a fait plaisir quelque part . :num1
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1063

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar Loco » 17 juin 2019 19:45

Yves : :beer1:
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5602
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar yves 120 » 17 juin 2019 19:50

Loco : :beer1:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2456

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar limpyChris » 17 juin 2019 22:07

Spoiler: Montrer
Ah ben d'accord, et moi, on me :beer1: pas ... ?!
:wink:
Euh, loco, si j'ai bien compris, on est d'accord ... parce qu'il y a des trucs que je me suis dit 'Ah oui, mince, ç aussi, j'aurais pu le dire ...'
et :beer1: à Moonfleet et :beer1: à tous ceux qui pensent pareil en gros. Et :beer1: à ceux qui pensent différemment, du moment qu'on peut :beer1:
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1063

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar Loco » 17 juin 2019 22:29

Spoiler: Montrer
limpyChris a écrit :Ah ben d'accord, et moi, on me :beer1: pas ... ?!
:wink:
Euh, loco, si j'ai bien compris, on est d'accord ... parce qu'il y a des trucs que je me suis dit 'Ah oui, mince, ç aussi, j'aurais pu le dire ...'
et :beer1: à Moonfleet et :beer1: à tous ceux qui pensent pareil en gros. Et :beer1: à ceux qui pensent différemment, du moment qu'on peut :beer1:


Ben, si, vous aussi, évidemment ! :beer1: :beer1: Zweimal, même ! J'ai essayé de faire du Limpy, c'est pour ça ! :wink: :sm57:
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5602
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le trésor du pendu - The law and Jake Wade - 1958 - John Sturges

Messagepar yves 120 » 17 juin 2019 23:15

:lol: Ah ça mon révérend pour trinquer :beer1: :wink: à Moonfleet :beer1: sans oublié Hart bien évidemment :beer1: et tous les autres :beer1:

Et surtout à John Sturges :beer1: :beer1:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités