Ringo cherche une place pour mourir - 1968 - Anthony Ascott - avec Jeffrey Hunter

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Ringo cherche une place pour mourir - 1968 - Anthony Ascott - avec Jeffrey Hunter

Messagepar Sartana » 20 avr. 2007 19:12

Ringo ! Cherche une place pour mourir (Joe ! Cercati un posto per morire) d’Anthony Ascott avec Jeffrey Hunter, Nello Pazzafini, Piero Lulli.

Histoire : Piero Lulli et sa fille sont prospecteurs et finissent par trouver un filon dans une mine d’or. L’ennui, c’est qu’ils trouvent aussi des problèmes… La bande de Chato est bien décidée à rafler la mine à son profit. Dans une fusillade, Piero est blessé et reste bloqué par des gravats qui lui sont tombés dessus. Il conseille à sa fille de le laisser là, mais elle insiste pour aller chercher de l’aide. Elle se rend donc à l’aveuglette dans le désert et arrive dans une église abandonnée où elle convainc après bien des efforts Joe Collins (Jeffrey Hunter), 3 mexicains (dont Nello Pazzafini) et un curé étrange de l’accompagner à la mine en leur promettant qu’ils pourront se payer sur l’or qu’elle et son père avaient amassé…

En attendant, voilà un film qui présente un groupe de 5 aventuriers hétéroclites, réunis pour le meilleur et pour le pire, et surtout pour l’or :
• Joe Collins, est le héros, réfugié au Mexique car poursuivi par les Texas Ranger aux USA. Il aide surtout la fille parce qu’elle est bien jolie.
• Paco : un bandit, qui est en réalité un homme au service de Chato.
• Gomez : un pistolero mexicain amoureux fou de sa copine. Chato l’enlèvera, donc Chato paiera…
• Fernando est une brute qui a bon cœur même s’il est un peu trop penché vers les femmes et l’amour de l’or.
• le révérend Riley : c’est un personnage plus qu’ambiguë : c’est un homme d’église qui aime torturer, qui tire sur les vautours quand il en rencontre, qui est plus qu’intéressé par sa jolie patronne. Bref, il est de loin le personnage le plus fouillé à mon sens, bien qu’ayant une mort ridicule : il essaye de se rallier à Chato, et Chato le descend et fini le révérend ! :roll: Il méritait une mort « plus travaillée » par le scénariste.
Tout ce petit monde est dirigé d’une mignonne poigne par Pascale Petit, pour son unique escale dans le western hormis une coproduction italo-turque de 1973.

Le 3ème film et deuxième* western d’Anthony Ascott est loin d’être de la qualité de ses autres réalisations dans le genre. En effet, il n’a pas encore trouvé son style. Le fait décisif et déclencheur du talent d’Ascott se matérialisera par la rencontre avec Tito Carpi, auteur intelligent de scénarii à rebondissements et à course au trésor. La preuve, Le moment de tuer, réalisé pourtant la même année que « Ringo, cherche une place… », véritable bijou d’humour noir dû à Carpi et à Ascott sera un succès en Italie.

Ce petit film tient la route mais n’est pas dans la lignée des succès à venir d’Ascott. Il pourrait être réalisé par Mario Caiano ou Alberto Cardone, pour vous donner une idée. C’est un western pas mal mais qui manque de moyens et de rebondissements… La musique n’est pas assez bonne pour être relevée, mis à part un bon thème de générique.

Où le voir ? Pas de VHS à ma connaissance. Un DVD anglais existe avec piste anglaise uniquement chez VCI Entertenmaint (Voir le message suivant de Breccio pour le lien). Le film y est présenté au format respecté mais souffre d’un passement des couleurs atroce : tout est dans les tons gris. Dommage.

5.5/10


*Si l’on tient compte du fait qu’il a co-réalisé I due figli di Ringo en 1967 avec Ciccio et Franco.

Ici pour la jaquette : http://spaghettiwesterns.1g.fi/dvd/Find ... ie_DVD.jpg
Modifié en dernier par Sartana le 30 avr. 2007 11:28, modifié 3 fois.
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2975
Localisation : Gone

Messagepar Breccio » 21 avr. 2007 8:24

Bonne critique d'un film encore inabouti, mais qui annonce effectivement le talent de Carnimeo.
Un détail : le DVD américain disponible en ce moment n'est pas édité par Wild East mais par VCI Entertenmaint (et il n'est pas terrible comme qualité, en effet).
Les DVD VCI disponibles chez Xploited Cinema
ici.
B

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 21 avr. 2007 9:14

Merci Breccio : je corrige ! :beer1:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1398
Localisation : Sur un hamac

Re: Ringo cherche une place pour mourir d'Anthony Ascott avec Jeffrey Hunter, 1968

Messagepar Trinita » 29 mars 2009 18:06

Vu !!!!!!!!
C'est clair que Carnimeo avait un budget riquiqui pour ce film et ça se voit. Mise à part ça, l'histoire est bien menée, les acteurs sont sympath' et Pascale Petit est très jolie. Ah la baignade dans le noir. :num11
J'ai une question : Pendant le générique, j'ai vu que la réalisation est donnée à Hugo Fergonese ? C'est normal ?
Et pour info, le révérend Riley est joué par Adolfo Lastretti.
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6429

Re: Ringo cherche une place pour mourir d'Anthony Ascott avec Jeffrey Hunter, 1968

Messagepar Longway » 29 mars 2009 19:18

C'est également une des dernières apparitions à l'écran du regretté Jeffrey Hunter. Il disparaissait malheureusement l'année suivante à l'age de 43 ans.
Lui aussi comme tant d'autres de ses compatriotes, il traversa l'Atlantique au moment où le western américain donnait des signes de faiblesse. Une seconde carrière bien courte. :(

rex lee
Caporal
Messages : 883

Re: Ringo cherche une place pour mourir d'Anthony Ascott avec Jeffrey Hunter, 1968

Messagepar rex lee » 17 mai 2009 17:02

Eh bien , il y en a pour tous les goûts et le western italien vaut aussi le coup pour cela !
Je m'explique : je dois avouer ,au risque de passer pour quelqu'un "qui n'y comprend rien" que les films d'Ascott / Carmineo ne sont pas ceux que je préfère . Je trouve "Le moment de tuer " assez bon , sans plus . Et les 3 "Sartana" ne m'emballent pas plus que cela ...
Mais là ,c'est différent . J'ai vraiment apprécié ce film et je ne me suis pas ennuyé une seconde ! Je sais qu'il a mauvaise presse ,qu'on le considère comme un film mineur dans la filmographie de ce réalisateur mais franchement ,que peut-on reprocher à ce western ? Le scénario est solide ( la première partie du film m'a fait penser au "Jardin du Diable " ),les personnages existent vraiment , il a de l'action et l'interprétation est on ne peut plus correcte .

Avatar du membre
hugues
Squaw
Messages : 372
Localisation : reims

Re: Ringo cherche une place pour mourir d'Anthony Ascott avec Jeffrey Hunter, 1968

Messagepar hugues » 17 mai 2009 17:21

rex lee a écrit :au risque de passer pour quelqu'un "qui n'y comprend rien" que les films d'Ascott / Carmineo ne sont pas ceux que je préfère . Je trouve "Le moment de tuer " assez bon , sans plus . Et les 3 "Sartana" ne m'emballent pas plus que cela ...
Mais là ,c'est différent . J'ai vraiment apprécié ce film e


:beer1: Je suis du même avis que toi Rex Lee ! Et la scène du début dans la taverne est étonnante, notamment le moment ou le mexicain tient Pascale Petit dans ses bras et la pose dans ceux de Jeff Hunter comme si c'etait un paquet cadeau.

Concernant les Sartana, ça "pose" un peu, c'est parfois agaçant, en plus c'est moins dynamique que les Sabata, donc je trouve aussi que c'est une série légèrement surcotée. Mais ça n'engage que moi...

rex lee
Caporal
Messages : 883

Re: Ringo cherche une place pour mourir d'Anthony Ascott avec Jeffrey Hunter, 1968

Messagepar rex lee » 18 mai 2009 5:40

hugues a écrit :
rex lee a écrit :au risque de passer pour quelqu'un "qui n'y comprend rien" que les films d'Ascott / Carmineo ne sont pas ceux que je préfère . Je trouve "Le moment de tuer " assez bon , sans plus . Et les 3 "Sartana" ne m'emballent pas plus que cela ...
Mais là ,c'est différent . J'ai vraiment apprécié ce film e


:beer1: Je suis du même avis que toi Rex Lee ! Et la scène du début dans la taverne est étonnante, notamment le moment ou le mexicain tient Pascale Petit dans ses bras et la pose dans ceux de Jeff Hunter comme si c'etait un paquet cadeau.

Concernant les Sartana, ça "pose" un peu, c'est parfois agaçant, en plus c'est moins dynamique que les Sabata, donc je trouve aussi que c'est une série légèrement surcotée. Mais ça n'engage que moi...

Oui , Hugues , cette scène de la taverne est pour moi très réussie car la tension y est palpable . Mais il y a aussi l'arrivée à la mine d'or et le révérend tirant sur les vautours et aussi , bien sûr , l'affrontement final . :beer1:

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23388
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Ringo cherche une place pour mourir d'Anthony Ascott avec Jeffrey Hunter, 1968

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 18 mai 2009 10:49

des affiches du film et photos de Jeffrey Hunter (acteur que j'apprécie particulièrement) dans son avant dernier western (le dernier étant "Super Colt 38" en 1969) :

ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
hugues
Squaw
Messages : 372
Localisation : reims

Re: Ringo cherche une place pour mourir d'Anthony Ascott avec Jeffrey Hunter, 1968

Messagepar hugues » 18 mai 2009 18:13

C'est vrai qu'il avait vraiment la gueule pour tourner dans des westerns.

rex lee
Caporal
Messages : 883

Re: Ringo cherche une place pour mourir d'Anthony Ascott avec Jeffrey Hunter, 1968

Messagepar rex lee » 19 mai 2009 5:56

De bien belles photos , Marshal ! :beer1:

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23388
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Ringo cherche une place pour mourir d'Anthony Ascott avec Jeffrey Hunter, 1968

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 06 juil. 2015 13:36

il sera diffusé demain matin à 07h05 sur Action :wink: (+ jeudi à 17h20)
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4649
Contact :

Re: Ringo cherche une place pour mourir d'Anthony Ascott avec Jeffrey Hunter, 1968

Messagepar L.. » 13 juin 2016 16:05

Sortie prochaine en DVD, Allemagne.

Image

Pistes allemande et anglaise.

Le DVD sorti au tout début des années 2000, VCI, USA, ne valait pas grand chose visuellement...

MARCHAND
Trappeur
Trappeur
Messages : 3220

Re: Ringo cherche une place pour mourir d'Anthony Ascott avec Jeffrey Hunter, 1968

Messagepar MARCHAND » 20 avr. 2019 12:31

Image

Revu, cette fois çi en vf. Un western spaghetti avec quelques particularités : Tournage exclusivement en Italie avec des extérieurs à proximité des ruines de l'ancienne ville romaine de Monterano, au nord de Rome, un personnage principal qui se démarque de ses interlocuteurs, eux conformes au style spaghettis et "sauvé" par son attirance pour Mme Martin, ce qu'on comprend aisément en voyant le film et qu'on ne peut qu'approuver.
A côté de ça, les paysages italiens représentent assez mal le Mexique de l'histoire, trop verts et sans aspérités, les mexicains trop italiens, les décors sont au minimum et les ruines romaines un peu trop voyantes.
Mais on n'est pas dans un budget américain dans ce western, dans la bonne moyenne, dans sa catégorie...
Errare humanum est...

Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7091
Localisation : oregon

Re: Ringo cherche une place pour mourir d'Anthony Ascott avec Jeffrey Hunter, 1968

Messagepar lasso » 05 sept. 2019 11:47

une nouvelle édition allemande : le 22 novembre 2019

Image

l'affiche allemande

Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités