Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14947
Localisation : Canada
Contact :

Re: Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Messagepar metek » 25 déc. 2017 21:51

George Montgomery - Battle of Rogue River (1954)

Image
Image

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6837
Localisation : oregon

Re: Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Messagepar lasso » 19 févr. 2018 10:36

Tout petit Western se jouant en 1855 au Sud de l'Oregon, à l'ouest de Medford (j'y étais en 2011). Une garnison menée par un officier
ambitieux, pour mener à bien à pacifier des indiens et leur chef Mike. Les quelques combats avec
les indiens (pas des Modocs) sont plutôt mal filmés. Tout s'arrangera afin d'éviter la bataille finale qui aurait été désastreuse
pour les indiens. Pacifié, enfin l'Etat OREGON pourra être proclamé !!

(les Modocs vivaient beaucoup plus à l'Est entre la frontière Oregon/Californie, Tule Lake, plutôt vers le Nevada.)


Image G. Montgomery/M. Hyer

MARCHAND
Marshall
Marshall
Messages : 2795

Re: Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Messagepar MARCHAND » 19 févr. 2018 12:03

Image
ImageImage

Titres belge francophone, espagnol et italien.
Errare humanum est...

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23121
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 07 oct. 2018 19:05

Avis LAL octobre 2018
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4897
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Messagepar Yosemite » 11 oct. 2018 20:25

Un western qui me faisait un peu peur lorsque j'ai mis le DVD dans le lecteur mais qui, au final, réunit les principaux ingrédients du genre et qui se goûte agréablement.
C'est fluide, l'histoire est plaisante et les évolutions des personnages donnent un attrait au scénario qui, bien que classique, ne sombre jamais dans un quelconque inintérêt.
George Montgomery et Martha Hayer sont bons, la traîtrise de l'éclaireur est bien portée par Richard Denning, et toutes ses qualités portent complètement le film malgré les faiblesses des seconds rôles et de la représentation des personnages indiens peu crédibles.

Le talent de Castle aura certainement été de ne pas se prendre plus au sérieux qu'il ne le pouvait avec les moyens dont il disposait, il est allé à l'essentiel et réussit l'exercice en nous proposant un western agréable, distrayant voire même instructif.
Yo.
Modifié en dernier par Yosemite le 12 oct. 2018 11:13, modifié 1 fois.

persepolis
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1167
Contact :

Re: Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Messagepar persepolis » 11 oct. 2018 23:37

merci d'avoir évoqué ce western peu connu mais disponible.

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4749
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 13 oct. 2018 10:29

J'ai fait l'acquisition de ce film en même temps que PANCHO VILLA il y a environ quinze jours, trois semaines...

Si j'avais également eu des appréhensions quant au scénario somme toute classique, bien que situé un peu plus tôt que d'habitude (1850 et non plus les années 1870-90 comme ce sera le cas pour les conflits avec les Indiens) elles ont vite disparu.

Je dois reconnaître à Sidonis une chose: nous donner la possibilité de redécouvrir George MONTGOMERY... Pendant très longtemps mes deux seules connaissances de sa vaste carrière furent THE LONE RANGER (1938)(son vrai nom George LETZ, le Ranger Jim Clark) et DJANGO LE PROSCRIT (Le Proscrit du Rio Colorado)(1965) mis en scène de façon complexe et laborieuse en Espagne par Maury DEXTER, futur régulier de la réalisation de LA PETITE MAISON DANS LA PRAIRIE...

Ici on a donc un scénario classique cavalerie VS Indiens avec une intro assez réussie... Montgomery est un officier un peu strict qui me fait penser à un jeune Custer sans moustache ni cheveux longs avec qui c'est "marche ou crève" et "respecte le règlement"...

On a parfois des moments amusants avec les soldats qui critiquent le dit nouvel officier et ont une bouteille de whisky ramenée en douce dans le dortoir avant que le fraudeur ne se fasse pincer... Des moments inévitables avec engueulade entre l'officier "pas humain" et la demoiselle de service...
On a aussi un peu une caricature brève des Indiens avec les peintures de guerre un peu excessives et les peurs avec les nouvelles armes des Blancs (des canons amenés par la troupe de Montgomery)..."Des fusils immenses qui arrachent les arbres"...

Je ne suis pas un grand spécialiste des dates mais je constate que ce film a été écrit par Douglas HEYES à qui on devra dans la même période des épisodes de RINTINTIN...
La scène du canon vu par les Indiens semble avoir été reprise ensuite dans l'épisode L'APPEL DU CLAIRON (1954) avec Richard DEVON (le chef SASABI) témoin également de la puissance du "grand fusil"...
Et la bataille semble avoir été reprise en grande partie dans l'épisode EN AVANT ! écrit et réalisé justement par Douglas HEYES... La dite bataille étant reprise pour la charge de salut des troupes du Lieutenant Masters...

Le doublage quant à lui semble avoir été fait soit pour une diffusion dans les années 90 ou satellite dans les années 2000 mais je ne suis pas certain d'avoir identifié les doubleurs sauf peut-être le regretté Marc ALFOS...

Un bon film étonnant quant on sait que William CASTLE préférera se consacrer ensuite au fantastique flirtant avec l'horreur...
Image

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6279

Re: Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Messagepar Longway » 13 oct. 2018 11:38

Oui, la scène du canon a bien été reprise dans l'épisode de Rintintin " L'Appel du Clairon ". Egalement présents des stock-shots du " New Mexico " d'Irving Reis. ( 1951 ).

Quant au combat final final se déroulant sur les rives de la Rogue, en plus de la reprise de cette scène dans l'épisode de Rintintin " En Avant ", il fut aussi utilisé dans un autre, mais qui ne se trouve pas dans les deux volumes édités par TF1. Celui-ci s'intitule : " Un sergent en jupon ", et dont j'ignore le titre original.
Egalement sont inclus dans cet épisode ( En Avant ), des scènes de bataille du " Massacre de Fort Apache " pour le premier affrontement.

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6279

Re: Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Messagepar Longway » 13 oct. 2018 14:04

Ci-dessous les faits historiques dont le film s'est inspiré.
Source : " Guerres indiennes " de R.M. UTLEY et W.E. WASHBURN.



Image

Image

Image

Avatar du membre
Tecumseh
Marshall
Marshall
Messages : 2303
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Messagepar Tecumseh » 15 oct. 2018 9:26

Longway a écrit :Oui, la scène du canon a bien été reprise dans l'épisode de Rintintin " L'Appel du Clairon ". Egalement présents des stock-shots du " New Mexico " d'Irving Reis. ( 1951 ).

Quant au combat final final se déroulant sur les rives de la Rogue, en plus de la reprise de cette scène dans l'épisode de Rintintin " En Avant ", il fut aussi utilisé dans un autre, mais qui ne se trouve pas dans les deux volumes édités par TF1. Celui-ci s'intitule : " Un sergent en jupon ", et dont j'ignore le titre original.
Egalement sont inclus dans cet épisode ( En Avant ), des scènes de bataille du " Massacre de Fort Apache " pour le premier affrontement.



Réponse donnée par Chip dans un jeu sympa organisé par un membre bien connu du forum qui ne s'en souvient plus mais il faut dire que c'était il y a quelques années déjà .... :lol: :mrgreen:

https://forum.westernmovies.fr/viewtopic.php?f=31&t=12319&start=15

:sm80:
ImageImageImage

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6279

Re: Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Messagepar Longway » 15 oct. 2018 9:53

Oui, j'avais oublié. C'était il y a 7 ans. Le temps passe...

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2730

Re: Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Messagepar pass » 16 oct. 2018 0:11

C'est le western militaire le plus bouffon que j'ai pu voir jusqu'à maintenant suivi de La révolte des Séminoles ainsi que Sur la piste de la grande caravane, Les 3 sergents et Le bataillon des lâches avec tout au moins un casting plus prestigieux et un budget plus conséquent que les deux premiers avec Montgomery.

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1699
Contact :

Re: Battle of Rogue River - 1954 - William Castle

Messagepar Moonfleet » 14 mai 2019 12:49

Image



Battle of Rogue River (1954) de Wiliam Castle
COLUMBIA


Avec George Montgomery, Richard Denning, Martha Hyer, John Crawford, Emery Parnell
Scénario : Douglas Heyes
Musique : George Duning & Mischa Bakaleinikoff
Photographie : Henry Freulich (Technicolor)
Un film produit par Sam Katzman pour la Columbia


Sortie USA : 01 mars 1954

Depuis 1943, William Castle avait déjà tourné plusieurs dizaines de films avant d’en arriver à ce Battle of Rogue River. Il réalisera neuf autres westerns mais il est peu probable que nous les croisions sur le bord de notre route car pour la plupart ces films demeurent toujours inédits en France. Cependant, je ne pense pas que nous loupions grand-chose non plus, aucun de ses westerns n’ayant une réputation digne de ce nom, le cinéaste étant plus apprécié par les amateurs de films fantastiques et d’horreur que par les aficionados du genre qui nous préoccupe ici. Le réalisateur était d'ailleurs dans l'ensemble plus doué à priori pour le marketing que pour la pure mise en scène.


Image

Dans son autobiographie, William Castle racontait que c'était en voyant les files d'attente devant les cinémas pour voir Les Diaboliques de H.G. Clouzot qu'il eut l'idée de réaliser des films d'angoisse ou d'horreur pour empocher le pactole. Car il ne s'est jamais caché les avoir tourné par pure opportunisme commercial. C'était même devenu un roi du 'teaser' : il imagina une police d'assurance qui garantissait un capital pour la famille en cas de décès par épouvante à la vision d'un de ses films ; il fit installer des fauteuils à vibrations électriques pour la diffusion de The Tingler (Le désosseur) ; pour La Nuit de tous les mystères (House on Haunted Hill), son film le plus célèbre, il accrocha des squelettes en plastique au plafond des salles qui le projetaient, qu'il faisait fondre sur les spectateurs au moment où les personnages de son film subissaient ce même genre d'attaques... Bref, il fut durant les années 60 un réalisateur culte pour les fans d'épouvante bon marché. Pour en revenir à Battle of Rogue River, même si son esthétique fait assez 'cheap' et s'il ne casse pas trois pattes à un canard notamment à cause de sa mise en scène calamiteuse, il peut facilement faire passer un agréable moment pour d'autres raisons d'autant que sa durée n'excède pas les 68 minutes.


Image

1850 en Oregon. Alors que beaucoup de tribus indiennes sont envoyées dans les réserves, celle de la Rogue River Valley, menée par le vaillant Chief Mike (Michael Granger), résiste encore, remportant victoire sur victoire aux dépens des Tuniques Bleues. Le Major Wallish ne sachant plus comment reprendre le dessus malgré l'aide des volontaires du trappeur Stacey Wyatt (Richard Denning), l'intransigeant Major Frank Archer (George Montgomery) est envoyé sur place avec un régiment et un canon afin de remplacer Wallish et de renforcer le petit fortin qui doit faire face au soulèvement grandissant des indiens, ces derniers luttant avec raison pour ne pas se voir évincés de la région. A son arrivée sur place, Archer constate que le laxisme a envahi la place et décide d'y remettre bon ordre au risque de se faire mal voir par une majorité y compris par la charmante et vivace fille du sergent McClain, Brett (Martha Hyer). Il tente également de trouver une solution pacifique à la menace indienne, ce qui n'est pas du goût de tout le monde. En effet, certains hommes d'affaires véreux font tout pour maintenir cette guerre pour ne pas que le territoire de l'Oregon devienne un état sous tutelle des USA et ainsi pouvoir continuer à prospérer sans lois édictées à leur encontre...


Image

Les principales raisons qui peuvent transformer ce western fauché en un agréable passe temps lors d'une après midi pluvieuse sont les qualités d'écriture de Douglas Heyes ainsi que les trois comédiens principaux. Car comme nous le disions ci-avant, il ne faut pas compter sur une quelconque idée de mise en scène ni s'amuser à rechercher la beauté d'un plan ; plastiquement, c'est très pauvre. Avec un budget aussi serré, William Castle aurait d'ailleurs mieux fait de ne pas tourner de scènes d'actions qui ressemblent plus ici à des bagarres de cour de récré (d'autant que les cascadeurs ne semblent guère aguerris) qu'à des séquences guerrières. Les premières minutes du film laissaient d'ailleurs augurer du pire. Sur des images tirées d'un autre western (Warpath de Byron Haskin il me semble), le pré-générique se déroulait sur fond d'une voix off annonçant une sempiternelle histoire de conflit soldats-indiens ; et quant il nous est enfin donné l'occasion de voir ces derniers, c'est le fou rire qui manque de peu de s'emparer de nous alors que la situation sérieuse ne s'y prêtait guère. Il faut dire que nous n'avions encore jamais eu l'occasion de voir des indiens aussi peu 'authentiques' d'autant que leur chef est prénommé Mike et que l'acteur qui l'interprète ressemble autant à un indien qu'Alan Ladd à un joueur de football américain. Il semble alors que les quelques 68 minutes risquent d'être un calvaire ; mais dès l'arrivée de George Montgomery au fort, on pousse un soupir de soulagement et le film restera assez plaisant tout du long.


Image

Car, pour son premier et l'un de ses rares scénarios pour le cinéma, Douglas Heyes, sans rien révolutionner, nous démontre de bonnes qualités d'écriture : son script est carré, maniant très bien l'ellipse, et ses dialogues nous procurent pas mal de punchlines bien senties. Et puis, son histoire est finalement assez captivante ; un film pro-indien pas aussi bête qu'on aurait pu l'imaginer au vu des premières séquences et un coup de théâtre à mi-course que personne n'avait vu venir ni n'aurait pu prévoir (sauf ceux qui auront bien fait attention à l'affiche qui en dit bien trop long, plus que n'importe quel spoiler), qui est non seulement surprenant mais également basé sur des faits historiques pas inintéressants : à savoir que certains ont fait en sorte de laisser perdurer la guerre entre l'armée et les indiens pour ne pas que le territoire qu'ils se partageaient se constitue en un état, auquel cas, ils n'auraient probablement pas eu le droit de continuer à pressuriser la contrée et à en tirer autant de profits. Il s'agissait d'hommes d'affaires, d'hommes politiques, de grands propriétaires et de commerçants étant bien aises de ne pas avoir de loi pour les contrôler. Les personnages principaux sont également plutôt bien croqués, que ce soit l'officier dur à cuire, cassant et intransigeant, refusant que des liens d'amitié s'installent au sein de sa troupe ("Il me faut des soldats, pas des amis"), imposant à ses hommes une discipline de fer ; le 'trappeur-éclaireur' bon enfant mais pour de mauvaises raisons (vu que vous avez malheureusement jeté un œil sur l'affiche, ce n'est désormais plus un secret) ; ou enfin la fille du sergent au caractère bien trempé qui ne s'en laisse compter par personne, ce qui n'empêche pas les deux principaux protagonistes de tourner autour.


Image

Dans ces rôles respectifs, un George Montgomery qui ne manque pas de charisme, un plutôt bon Richard Denning (le futur gouverneur d'Hawaii dans une célèbre série célèbre s'y déroulant) et enfin la charmante Martha Hayer que l'on avait déjà pu voir dans Roughsod de Mark Robson. Grâce à eux et à une histoire bien charpentée, on peut passer un agréable moment devant ce petit western de série sinon sans grande originalité et pas très bien réalisé. A noter une description tout à fait décente des indiens malgré le fait qu'ils soient interprétés par des blancs très mal grimés et, s'ils ne le savaient pas, les férus d'histoire apprendront l'année de l'entrée du territoire de l'Oregon en tant qu'état des USA une fois que les problèmes avec les indiens ont été réglés : 1859.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités