Soldat bleu - Soldier blue - 1970 - Ralph Nelson

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Tecumseh
Marshall
Marshall
Messages : 2307
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar Tecumseh » 31 déc. 2011 17:22

Je pense que Blondin33 se réfère à la date de sortie du film et non à celle des évènements relatés par ce dernier. :wink:
ImageImageImage

Avatar du membre
Blondin33
Epicier
Messages : 41
Localisation : Bordeaux

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar Blondin33 » 31 déc. 2011 19:10

Bonsoir

Oui Lasso, Tecumseh a raison c'est 40 ans par rapport à la sortie du film, c'était justement en réponse à un commentaire de Tecumseh publié le 08 avril 2009.
je sais compter, lol.
Sur ce je vous souhaite à tous un bon réveillon du nouvel an.
Aux ladys (même si j'imagine qu'elles ne sont pas nombreuses sur ce forum) aux cow-boys et aux indiens du forum
" Tu vois, le monde se divise en 2 catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent : toi tu creuses "
Image

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4028
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar Abilène » 22 janv. 2012 21:38

Image

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2171
Contact :

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar tepepa » 23 janv. 2012 21:05

Un bon film. Dommage que sa réputation le précède, sinon le contraste entre le côté iconoclaste du road movie et la violence finale ferait mouche. Là, c'est beaucoup trop forcé...

Avatar du membre
jamesbond
Squaw
Messages : 386
Localisation : Dijon
Contact :

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar jamesbond » 05 juil. 2012 12:10

C'est l'un de mes western préféré. Je ne comprends pas certains forumeurs ancien de surcroits,"que la violence gratuite ne doit pas être montré dans le western",c'est incompréhensible de leur part,d'abord ce western fut réalisé en 1970 c'était pendant la période de la guerre du Vietnam,dont les américains suivirent les informations dans la presse et à la télévision.Ralph Nelson à réalisé ce film pour dénoncer les tueries atroces que les américains faisaient en descendant dans les villages vietnamiens afin de décimé la race jaune comme disaient certains officier aux soldats au soldats.

Ce western certes violent raconte un fait historique le génocide de la cavalerie U.S contre les Cheyennes à San Creek,le fait que le cinéaste est montré cette violence c'est pour dire que l'armée américaine n'est pas une sainte ,elle est plus méchante et cruelle que les peuples autochtones .

Ce western est une réussite dans la mise en scène ,le scenario et dans le jeu des acteurs a commencer par l’héroïne Candice Bergen excellente dans le rôle de la squaw blanche qui donne des leçon de vie à un bleusaille croyant tout connaitre sur l’Amérique,une leçon de vie où le jeune soldat va connaitre ses faiblesses.

La chanson chantée par la canadienne d'origine amérindienne Buffy Sainte Marie donc j'ai pratiquement tout ses albums est très marquante par sa voix chaude et douce et par son traitement du texte;: Soldier Blue,soldier blue can't you see that there another way to love her ?... C'est une de mes chanson préférée.
This is the West ,Sir . When the legende becomes fact, print the legende( The man who shot Liberty Valance,L' homme qui tua liberty valance)

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4844
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar Yosemite » 21 juil. 2013 22:06

Je viens de découvrir les quelques vingt premières minutes du film et de lire les commentaires qui précèdent.
Sincèrement, ces derniers m'étonnent au plus haut point. Poursuivre la visualisation va être un effort pour ma part. Déjà, ça a très mal commencé avec ce générique de début sur fond de ciel rougeoyant illustré par une chanson absolument insupportable.
Les acteurs ne sont pas bons, ou alors mal dirigés. Candice Bergen nous a montré tellement mieux que ce rôle de demi-sel revancharde qu'on peine à croire qu'il s'agit de la même qu'on retrouvera dans "The Hunting Party".
Son visage brûlé ne cesse de rappeler celui de Bibi Andersson dans Duel at Diablo (du même Nelson) et donne vraiment l'impression que le réalisateur cherche à se copier lui-même.
Bref, au bout d'à peine vingt minutes, l'ennui domine.
Repos pour ce soir.


Malgré une ventilation effrénée de mon ordinateur, j'ai regardé ce film jusqu'au bout.
La suite des vingt premières minutes n'arrange rien hélas, c'est très mauvais.
Le ton qui varie entre la comédie et le drame historique est désarmant.
La brutalité des dernières scènes n'est pas crédible, bien trop affichée et lumineuse. C'est, finalement, une recherche esthétique à laquelle Nelson répond ici, morbide certes, mais esthétique. Tout ceci est plus ostentatoire que vraiment réaliste en somme.
Les dialogues sont navrants, la BO ne parvient pas à s'arranger d'un bout à l'autre, rien à sauver de tout ceci.
Un western à oublier purement et simplement selon moi.
Yo.

Hannie Caulder
Guerrier indien
Messages : 428
Localisation : France

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar Hannie Caulder » 07 oct. 2013 17:49

La violence dans Soldat Bleu est justifié ici parce qu'elle correspond à une réalité historique. Lors du massacre des indiens dont s'est inspiré Ralph Nelson pour celui que nous voyons dans ce film, des cavaliers avaient bel et bien égorgés, mutilés et violés des femmes indiennes. Certains avaient même éviscérés , scalpés et fait d'organes génitaux des trophées de guerre. La violence ici n'est pas gratuite contrairement à ce que l'on fait généralement de nos jours dans le cinéma d'horreur, de baston (Killer Joe par exemple) ou de science fiction adulte (Starship Troopers), et à ce que faisait parfois Sam Peckinpah dans certains de ses films (mais pas ses westerns je pense).
"Quand on tire on raconte pas sa vie"

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7066
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar lafayette » 17 déc. 2013 23:31

My mother adore Peter Strauss, mais je ne lui montrerai pas ce film, je ne voudrais pas qu'elle rende l'âme comme le magnéto de Fredge...
D'ailleurs je n'ai toujours pas visionné le dvd acheté il y a un moment, avant Noël ce serait pas top. J'attendrai la période où on égorge le mouton!

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4028
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar Abilène » 12 déc. 2015 16:42

Image

persepolis
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1187
Contact :

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar persepolis » 10 janv. 2016 9:55

Yosemite a écrit :Malgré une ventilation effrénée de mon ordinateur, j'ai regardé ce film jusqu'au bout.
La suite des vingt premières minutes n'arrange rien hélas, c'est très mauvais.
Le ton qui varie entre la comédie et le drame historique est désarmant.
La brutalité des dernières scènes n'est pas crédible, bien trop affichée et lumineuse. C'est, finalement, une recherche esthétique à laquelle Nelson répond ici, morbide certes, mais esthétique. Tout ceci est plus ostentatoire que vraiment réaliste en somme.
Les dialogues sont navrants, la BO ne parvient pas à s'arranger d'un bout à l'autre, rien à sauver de tout ceci.
Un western à oublier purement et simplement selon moi.
Yo.

Je me retrouve pas dans vos commentaire sauf ceux de Yosemite. Une personne parle même de chef d'œuvre.
Je suis en train de voir de voir et revoir une vingtaine de westerns en ce moment. Un seul ne m'a pas plu jusque là : soldat bleu.
La scène où le soldat mordille avec les dents les liens de la femme est ridicule et s'éternise.
Un DVD que je prévois à la revente.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2553

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar musselshell » 11 janv. 2016 20:51

Jamais aimé Soldier Blue non plus.
Démonstratif , sans souffle...
Ni la poésie picaresque et lucide de Little Big Man...ni la réelle dénonciation réussie dont le film se targue...
Presque noeud-noeud par moments...
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2497

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar limpyChris » 12 janv. 2016 0:00

J'ai toujours plutôt été de cet avis ; la pub était faite sur le massacre, la dénonciation ... mais le chemin qui y amène manque parfois singulièrement d'intérêt, (certes, y a Bibi peu vêtue, mais alors autant regarder "En cas de malheur", y a B.B. qui est peu vêtue aussi ... ça fait joli, mais ça suffit pas), les Indiens n'ont (quasiment?) pas droit à la parole -même si l'on voit que Bibi se trouve bien chez eux et que ce sont des gens qui savent rire, se réjouir- mais, entre le musculeux Jorge et le caduc* et malicieux George, mon choix est vite fait.
J'aime bien les chansons de Buffy Sainte Marie, mais je ne suis pas objectif (pour certains, c'est qu'une pauv' indienne qui criaille, pleurniche et se lamente).

(autre titre : "Now that the buffalo's gone" :
Can you remember the times
That you have held your head high
And told all your friends of your Indian claim
Proud good lady and proud good man
Some great great grandfather from Indian blood came
And you feel in your heart for these ones

Oh it's written in books and in song
That we've been mistreated and wronged
Well over and over I hear those same words
From you good lady and you good man
Well listen to me if you care where we stand
And you feel you're a part of these ones

When a war between nations is lost
The loser we know pays the cost
But even when Germany fell to your hands
Consider dear lady, consider dear man
You left them their pride and you left them their land
And what have you done to these ones

Has a change come about my dear man
Or are you still taking our lands
A treaty forever your senators sign
They do dear lady, they do dear man
And the treaties are broken again and again
And what will you do for these ones)


(*"If you don't know de meaning of 'cadeec', look it up in de Larousse", Arafat, Yasser)
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2553

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar musselshell » 13 janv. 2016 16:41

Associations rêvasseuses et nostalgie crasse...ton topo sur BSM me fait penser à Jack Nitzsche, avec lequel elle a été mariée...à Flight over a Cuckoo's Nest...et surtout donc au Loner avec qui Nitzsche a travaillé...et je crois bien que le vieux Neil a écrit les plus belles chansons qui soient inspirées par les Indiens...

Aurora borealis
The icy sky at Night
Padddles cut the water
In a long and hurried flight
From the white men
And the fields of green
To the homeland
We've never seen

I wish I was a trapper
I would give a thousand pelts
To sleep with Pocahontas
And find out how she felt
In the morning, on the fields of green
In the homeland we've never seen

Sniff...

Le Jack a aussi bossé avec la bande à Keith...
.
You can't always get...

Autre chose...firmament aussi...
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4844
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Soldat Bleu - Soldier Blue - 1970 - Ralph Nelson

Messagepar Yosemite » 13 janv. 2016 20:45

Inoubliable Rust never sleeps.
Sympa de rappeler ce texte ici, merci Mussel. :sm43:
Yo.

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2795

Re: Soldier Blue

Messagepar pass » 17 janv. 2016 15:37

Daniel a écrit :
Le cinéaste affirmait qu'il présentaitune reconstitution des événements de Wounded Knee et de Sand Creek, mais on y retrouve davantage l'atmosphère de Sand Creek et le commandant des forces américaines, interprété par John Anderson, est certainement inspiré du capitaine Chivington.



Depuis que je suis inscris je n'ai jamais mis mon grain de sel sur ce film :mrgreen: ( attention mon côté Histo.... va ressortir :num10 ) .

Il est vrai que ce western est un montage de plusieurs évenements ( du moins c'est ce qui nous le laisse croire ) de la guerre des plaines : Massacres de Sand Creek , de Washita , de l'après Little Big Horn mais de Wounded Knee pas sûr car pour du coup il s'agit de Lakotas et non de Cheyennes .

Daniel nous indique que John Anderson s'inspire du capitaine Chivington , personnellement je pense que c'est une transposition de Custer et du général G. Crook ( Ah le casque de la colonial ! ) . Cela fait plusieurs fois que je visionne ce film , je n'ai pas accroché au fait que cela représente le massacre de " Sand creek " car lors de ce carnage de 1864 , il s'agissait de volontaires ou de miliciens du Colorado mais non de militaires comme il montré dans ce long métrage . 4 ans plus tard , les cheyennes du Sud ont connu un autre massacre celui de Washita ( Territoire Indien , futur Oklahoma ) dans un hiver des plus glacial mais là pour du coup ce sont bien des militaires : le 7ème de cavalerie commandé par Custer . Même pour ce fait ! , je n'y crois même pas au fait que le cinéaste s'est inspiré aussi de cette tuerie qui a marqué les tribus avoisinantes !! .

Pour ma part , l'histoire du " Soldat Bleu " se rattache à la période de l'après Little big Horn donc à partir de Juillet 1876 jusqu'au printemps 1877 !! . On peut remarqué que dans le film les Cheyennes sont armés de winchesters et de plus les hommes comme les femmes et enfants portent pour la plupart des chemises en calicot ( influence des réserves ) . Le village cheyenne n'est pas très important ( une trentaine de tipis ) , cela lorgne vers une bande qui est détachée d'une tribu quelconque des chefs suivants : Little Wolf , Dull Knife , Yellow Hand , Two Moons et d'autres .... , pas étonnant que les militaires ont eu le dessus surtout avec l'aide de canons . Il faut savoir qu'après la bataille de Little Big Horn , les tribus cheyennes et sioux se sont séparées en partant dans toutes les directions .Certaines retournèrent dans les réserves mais la plupart continuèrent à combattre sans ce soucier du nombre de leurs bandes car ils se croyaient invincibles depuis cette fameuse bataille .

Quand on voit l'acharnement des soldats envers les natives dans ce film , on sent bien que quelque chose de tragique s'est passée dans les jours ou les semaines d'avant . Je suppose que sans le faire exprès ou peut-être que si , le réalisateur a montré les combats et les vengeances après la mort de Custer . Lors de ces batailles , les soldats pensaient à leurs camarades tombés à la rivière et les collines environnantes de Little big Horn !! .

Pas étonnant que la réplique suivante fut célèbre : " Souvenez vous du 7ème ! " .


vous l'avez bien compris , ce western je le situe après Juin 1876 et non avant ! , mais bon chacun ses points de vue !! .


Yosemite a écrit :Son visage brûlé ne cesse de rappeler celui de Bibi Andersson dans Duel at Diablo (du même Nelson) et donne vraiment l'impression que le réalisateur cherche à se copier lui-même.


Pas faux ! .


Jicarilla a écrit ::

Image



Transposition de Custer ( barbiche ) et de Crook ( casque colonial ) .


Jicarilla a écrit :
Image



Unité ou Commando Kiowa auquel Peter Strauss fait la rencontre inattendue pendant son périple au travers de la prairie . A cette époque , les Kiowas faisaient des raids très loin dans le nord des Etats Unis ainsi qu'au Mexique même lorsqu'ils étaient en réserves , les Kiowas ne négliger pas leurs expéditions qui relevés un peu de l'audace ! , pour eux comme pour la plupart des Amérindiens , cela était de la bravoure !! .
Armés de carabines récentes dû à leur dernier raid ou la complicité d'un trafiquant d'armes .



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités