Missouri Breaks - 1976 - Arthur Penn

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Hombre
Marshall
Marshall
Messages : 2810

Re: Missouri Breaks - 1976 - Arthur Penn

Messagepar Hombre » 04 déc. 2012 12:52

Revu hier soir après longtemps. Et il m'a plu autant que la première fois. Il n'est pas un grand western je suis d'accord mais je l'ai vu avec plaisir. Retrouver Nicholson, Brando et bien sûr tous ces acteurs secondaires du cinéma de l'époque. Le film est beau, esthétiquement est beau. Pour en revenir au jeu de Brando, rétrospectivement je le trouve juste, il a bien vu, bien cerné et il s'est bien approprié ce personnage de tueur pervers. Un jeu de "serial killer" avant la lettre et qui est tant à la mode dans le cinéma de nos jours. J'ai quand même ouvert mon Tulard où est cité Arthur Penn: " La frontière avait son mode de vie particulier et je crois que la seule manière de l'aborder consiste à mélanger les formes, à briser les moules rigides crées par Ford, Wyler ou Hawks..." On peut dire que Brando a bien aidé Penn dans cette tâche. Briser les moules rigides c’était d'époque. Rappelez vous du clochard Ratso Rizzo (Dustin Hoffman) se moquant des cow-boys et la réponse désespéré de Joe Buck (Jon Voight) "John Wayne n'est pas un pédé" dans Midnight Cowboy. Eh oui c'était une autre époque, pas si lointaine après tout...

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6765
Localisation : oregon

Re: Missouri Breaks - 1976 - Arthur Penn

Messagepar lasso » 04 déc. 2012 14:06

Hombre

Je suis d'accord avec toi, j'ai aussi apprécié et compris le film Missouri Breaks, le NM des Missouri Breaks, dans le Montana
vaut aussi le déplacement :D :D

L..
Trappeur
Trappeur
Messages : 3962
Contact :

Re: Missouri Breaks - 1976 - Arthur Penn

Messagepar L.. » 07 mars 2019 12:53

Image

Fin mai chez Rimini.

Souvenir d'un film aux couleurs dorées et au rythme très lent, plein de détails du quotidien; jamais revu depuis 1976, sorti en France en même temps que Josey Wales de Clint Eastwood.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités