5 hommes armés - Un esercito di 5 uomini - 1969 - Don Taylor

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Djngo
Etranger
Messages : 9

Re: 5 Hommes Armes (Un Esercito di Cinque Uomini) - 1969 - Don Taylor

Messagepar Djngo » 03 août 2008 20:06

Beaucoup de suspense aussi dans ce film, rappelez-vous: Samuraï qui tombe du train, la dynamite qui glisse des mains du commandant, ou encore les soldats qui boivent un coup juste à côté de Mancito alors qu'il doit poser les rails...
Un excellent film. :applaudis_6:

Avatar du membre
scorpio99
Hors-la-loi
Messages : 647
Localisation : A l'Ouest !

Re: 5 Hommes Armes (Un Esercito di Cinque Uomini) - 1969 - Don Taylor

Messagepar scorpio99 » 08 août 2008 11:40

On continue dans l'analyse musicale :lol: ...

ça m'étonne pas que beaucoup d'entre vous apprécient la B.O de ce film :D, car je dirai que l'on se situe musicalement (pour moi en tout cas :mrgreen:) en plein dans la période phare de Morricone en matière westernienne (1966-1969).

On y ressent des réminiscences rythmiques du "Le Bon, la brute et le truand" mélangées avec des sonorités et harmoniques de "Ciel de plomb" ... tout un programme cool !

rex lee
Caporal
Messages : 852

Re: 5 Hommes Armes (Un Esercito di Cinque Uomini) - 1969 - Don Taylor

Messagepar rex lee » 03 oct. 2008 17:18

Revu récemment ce bon film d'aventures rondement mené...
Mes camarades ont tout dit et j 'abonde dans leur sens : il n' y a rien à jeter dans ce western qui traite de la révolution mexicaine . Les troisièmes couteaux ne font que de très brèves apparitions et personnellement , je ne les ai pas tous reconnus .Giacomo Rossi-Stuart a ainsi un rôle digne de concourir au challenge- Rick -Boyd -je-me-fais-decendre-en-une-minute et José Torrès qui joue un espion mexicain ,parait-il , m'a complètement échappé.
Voilà donc ce petit post pour alimenter cette rubrique qui tourne un peu au ralenti.


Edit : J'ai visionné à nouveau le film ; pas d'espion mexicain ,donc pas de Josè Torrès...(sa "gueule" très particulière ne m'aurait pas échappée) D'ailleurs , un site allemand consacré à Hill/Spencer et qui publie les photos d'acteurs de tous les films du duo laisse pour Torrès une case vide ,preuve qu'eux non plus ne l'ont pas vu. (Bien sùr,on peut toujours penser que sa scène a été coupée...mais ce n'est pas sûr.. .)
Et cela arrive assez souvent dans le spaghetti western : un acteur est crédité au générique et il n'est pas visible dans le film .( José Canalejas dans "Les cruels" , par exemple.) icongc1

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2949
Localisation : Gone

Re: 5 Hommes Armes (Un Esercito di Cinque Uomini) - 1969 - Don Taylor

Messagepar Breccio » 05 oct. 2008 17:47

rex lee a écrit :J'ai visionné à nouveau le film ; pas d'espion mexicain ,donc pas de Josè Torrès...(sa "gueule" très particulière ne m'aurait pas échappée) D'ailleurs , un site allemand consacré à Hill/Spencer et qui publie les photos d'acteurs de tous les films du duo laisse pour Torrès une case vide ,preuve qu'eux non plus ne l'ont pas vu. (Bien sùr,on peut toujours penser que sa scène a été coupée...mais ce n'est pas sûr.. .)
Et cela arrive assez souvent dans le spaghetti western : un acteur est crédité au générique et il n'est pas visible dans le film .( José Canalejas dans "Les cruels" , par exemple.) icongc1

Faudrait que je ressorte mon DVD pour vérifier, mais je suis sûr que José Torres fait bien une apparition : on le voit dans la foule, sur la place du village.
Sans doute avait-il un rôle plus important, qui a été coupé au montage, et dont il ne subsiste plus que cette apparition.
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

rex lee
Caporal
Messages : 852

Re: 5 Hommes Armes (Un Esercito di Cinque Uomini) - 1969 - Don Taylor

Messagepar rex lee » 05 oct. 2008 18:51

J'y ai bien pensé : j'ai bien regardé ,je ne l'ai pas vu . A moins qu'il ne soit déguisé ...ce qui n'est pas impossible s'il est un espion.Mais vérifie toujours , on ne sait jamais , tu es peut-être plus physionomiste que moi .
Merci de ta réponse , en tout cas ! :beer1:

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2949
Localisation : Gone

Re: 5 Hommes Armes (Un Esercito di Cinque Uomini) - 1969 - Don Taylor

Messagepar Breccio » 06 oct. 2008 10:55

Bon, j'ai fait un petit sondage dans mon DVD, et je n'ai pas vu José Torres dans le film. Pour une vérification définitive, il faudra attendre que j'aie le temps de le revisionner.
En attendant, il figure bien au générique dans la notule de Western all'italiana (Glittering Images).
A suivre...
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

rex lee
Caporal
Messages : 852

Re: 5 Hommes Armes (Un Esercito di Cinque Uomini) - 1969 - Don Taylor

Messagepar rex lee » 06 oct. 2008 17:26

Eh oui, il figure partout , y compris au générique de fin du film où on ne trouve que les rôles les plus importants .
Mais ton explication précédente (scène coupée ) est peut-être la bonne . Je me souviens avoir eu beaucoup de mal à le repérer dans " Colorado" et j'ai fini par trouver : c'est le cadavre que Lee Van Cleef ramène en ville , croyant que c'est celui de Cuchillo ! Et pourtant José Torrès figure bien au générique . J'en conclus que dans le film de Sollima , une séquence est manquante : la traque et la mort de ce personnage que Corbett présente au shérif...car je ne pense pas que Torrès ait accepté de jouer un mort , n'importe qui pouvant s'y coller !

Avatar du membre
zeder
Garçon d'écurie
Messages : 30
Localisation : 11
Contact :

Re: 5 Hommes Armes (Un Esercito di Cinque Uomini) - 1969 - Don Taylor

Messagepar zeder » 19 oct. 2008 1:24

Dur Dur, je viens de le voir pour la première fois.
Tout ce que j'avais envie de dire a déjà été dit....
Que puis-je ajouter ? Ci ce n'est que j'ai trouvé ce film jubilatoire. Il est vrais que le thème a déjà été exploité de différentes façons (pardon de ne pas citer de titre, mais les vrais cinéphiles pourront les mentionner), le bandit "refait" par le "bon", et qui se rallie (par force) à la cause de ce dernier.
Quoi qu'il en soit le sujet est ici traité magistralement, car si j'ai vite "deviné" le dénouement (que je ne dévoilerais pas) je me demandais comment le réalisateur y parviendrait. Et c'est très bien fait.
Pour ce qui est de la "jolie brune du film", je crois que dans tout western qui se respecte il faut une histoire d'amour. Et comme je suis un peu sentimental je regrette qu'il n'y ai pas d'avantage.
D'ailleurs je pense que les femmes ont été aussi présentes que les hommes dans la "conquête de l'ouest", mais que leur rôle a été peu glorifié dans ce genre (le western) que ce veut très viril.
Pardon pour cette digression, mais je n'ai pas encore vérifié s'il existait sur le forum un sujet sur le rôle des femmes dans le western, plus exactement sur leur rôle dans la conquête de l'ouest, mise en valeur par le cinéma.
Si le sujet est déjà traité (ou pas) merci à ceux qui voudront bien me le signaler.
Pour revenir tout de même au film : A NE PAS MANQUER

Avatar du membre
hugues
Squaw
Messages : 368
Localisation : reims

Re: 5 Hommes Armes (Un Esercito di Cinque Uomini) - 1969 - Don Taylor

Messagepar hugues » 20 oct. 2008 9:34

zeder a écrit :Dur Dur, je viens de le voir pour la première fois.

D'ailleurs je pense que les femmes ont été aussi présentes que les hommes dans la "conquête de l'ouest", mais que leur rôle a été peu glorifié dans ce genre (le western) que ce veut très viril.
Pardon pour cette digression, mais je n'ai pas encore vérifié s'il existait sur le forum un sujet sur le rôle des femmes dans le western, plus exactement sur leur rôle dans la conquête de l'ouest, mise en valeur par le cinéma.
Si le sujet est déjà traité (ou pas) merci à ceux qui voudront bien me le signaler.
Pour revenir tout de même au film : A NE PAS MANQUER


Oui on avait commencé un débat sur le sujet. Hélas, trop vite abandonné (il mériterait l'avis de davantage de westerners):
viewtopic.php?f=1&t=6925

Avatar du membre
Django, le retour
Trappeur
Trappeur
Messages : 3076
Localisation : Dans l'Ouest, ou plutôt dans le Sud-Ouest de la France...

Re: 5 Hommes Armes (Un Esercito di Cinque Uomini) - 1969 - Don Taylor

Messagepar Django, le retour » 12 mars 2010 23:40

Bonsoir

Est-il sorti en DVD ?

Sinon comment pourrais-je faire pour le voir, siouplait ?

JE VEUX LE VOOOOOOOOIR ! : énervé

Merci

icongc1
Auteur de L'Inconnu oublié - Éditions Publibook viewtopic.php?f=14&t=10165
"Quelle ingratitude ! Quand je pense au nombre de fois où je t'ai sauvé la vie..." Clint Eastwood - Le bon, la brute et le truand

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24124
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: 5 Hommes Armes - Un Esercito di Cinque Uomini - 1969 - Don Taylor

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 27 déc. 2011 20:40

Image
ImageImage
ImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7817
Localisation : oregon

Re: 5 hommes armés - Un Esercito di Cinque Uomini - 1969 - Don Taylor

Messagepar lasso » 08 mars 2015 12:53

SchroederMedia a republié ce film avec une couverture légèrement modifiée, mettant en avant le nom de BUD SPENCER alors
qu'il n'a qu'un rôle subordonné dans le déroulement du film.

103 minutes - ANGLAIS et ALLEMAND, sortie le 2 décembre 2014 - Euro 9,99 chez amazon.de

ImageImage
ImageImage
ImageImage

Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7817
Localisation : oregon

Re: 5 hommes armés - Un Esercito di Cinque Uomini - 1969 - Don Taylor

Messagepar lasso » 23 mai 2015 14:36

Je regrette d'avoir dépensé Euro 10,-- pour ce spaghetti, pourtant les critiques sur WM des spécialistes de Western Italiens sont excellentes.
on peut acheter le film en VAnglaise sur amazon pour £ 2,00, ça me semble plus juste ....

la musique de Morriccone n'arrive pas à s'accorder avec le scénario rocambolesque.

Pendant une révolution Mexicaine, début 20ème sciècle, 5 hommes "spécialistes" organisent un braquage de train transportant de l'or de provenance
d'Europe, ceci en vue du développement des affaires éventuelles avec le Mexique. Dans l'équipe, inattendu est un Samourai avec son
sabre. Le chef de l'équipe, qui fait le coup pour donner la plus grande part du butin aux révolutionnaires est nommé Hollande (Dutchman).

105 longues minutes.

Image
Image
Image

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4957
Contact :

Re: 5 hommes armés - Un Esercito di Cinque Uomini - 1969 - Don Taylor

Messagepar L.. » 18 déc. 2015 22:50

Couramment donné par les spécialistes, comme réalisé par Italo Zingarelli, son producteur italien, le film est bien dirigé sur toute sa longueur par Don Taylor. Et pour preuves, les 150 photos de tournages que j'ai, couvrant la totalité du tournage, mais que je ne puis montrer, photos directement venues du fonds Zingarelli. Don Taylor figure sur tous ces lieux de tournages que ce soit l'Espagne ou l'Italie, accompagné par son producteur (Italie) , comme souvent cela peut se faire. Prise de son directe, même en extérieur, de gros moyens techniques .... visite de Dario Argento sur le plateau -Italie, village western de Magliana).... bref il faut rendre à Don Taylor la paternité du film.

Une photo de Don Taylor sur le tournage almeriense doit être publiée dans la remarquable étude de J.M. Moya sur le cinéma à Alméria (Cabalgando Hacia la Aventura), et une photo de Taylor et Zingarelli , avec le chef opérateur Enzo Barboni , tous 3 perchés sur une locomotive, illustre le site de la famille Zingarelli, plus dédié à leur vignoble qu'au cinéma d'Italo.

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5112
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: 5 hommes armés - Un Esercito di Cinque Uomini - 1969 - Don Taylor

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 12 juil. 2018 13:13

Je croyais avoir jadis donné mon avis sur ce film... Encore une fois je me suis trompé !

Moi aussi j'ai longtemps espéré voir ce film qui m'intriguait, ne serait-ce que par son casting: Peter GRAVES, Bud SPENCER, Nino CASTELNUOVO... :shock: Et pour en revenir à ce que beaucoup disaient jadis dans les premières pages de ce sujet: le gros bémol était l'heure assez avancée le matin... J'en venais à craindre le pire (gros navet ou tentative de copier LA HORDE SAUVAGE avec un massacre final qui justifierait cela)... Feu mon grand-père paternel avait encore Canal Sat mais j'allais pas le faire lever à 5h pour ça j'ai des limites...

La chance se présenta à moi en brocante quelques années après avec une belle vhs enregistrée visiblement lors de son dernier passage télé hors satellite (pas de logo de chaîne), sans doute les années 80. Le vendeur n'avait dû le voir qu'une fois ou deux et pas aimé, la bande était impeccable (2 e !).


Image L'image sur la jaquette.

Je l'ai vu une fois rentré chez moi...
Je craignais aussi que Bud SPENCER ne joue son rôle habituel de gros bagarreur mais on est pas encore à la période TRINITA... A part sa rencontre avec CASTELNUOVO qui lui dit de venir rejoindre "le Hollandais"(GRAVES), quand il se débarrasse manu militari de son employeur en le balançant dehors c'est tout... Eventuellement on a aussi ses repas gargantuesques et son obstination à ne pas toujours écouter Graves (le partage de l'or, la mise au point du matériel quand il casse sa montre mais refuse un bon moment de la montrer à Graves...).

De nombreux passages me font aussi penser davantage à PANCHO VILLA avec Yul BRYNNER, Robert MITCHUM et Charles BRONSON (sorti vers la même période) qu'à un Zapata Italien...

- Les combattants qui semblent se moquer de la Révolution avant d'accepter d'y participer (Castelnuovo, Spencer)
- Les soldats et le peloton d'exécution du chef rebelle: la chanson d'abord murmurée puis reprise par toute la populace avant l'assaut (photos ci-dessus) avec les soldats nerveux et le commandant qui ordonne à la foule de se taire (quand le commandant joué par Frank WOLFF dans PANCHO VILLA va faire pendre les coupables et que la foule marmonne LA CUCARACHA)
- L'idée d'attaque du train me fait aussi penser à PANCHO VILLA même si là c'est dans un tout autre style et sans le soutien d'un aviateur...

La musique de MORRICONE: bon... Pour ma part mais je peux me tromper... J'ai davantage pensé à ET POUR QUELQUES DOLLARS DE PLUS dans les scènes dans le désert et plus tard à CIEL DE PLOMB aussi quand j'ai eu ce dernier en dvd...
Le personnage du Samouraï montre aussi qu'on a pas attendu SOLEIL ROUGE pour ajouter un Japonais spécialiste des armes blanches (et il faut pas le chercher ! Un commandant Mexicain en fera les frais...).

Feu mon grand-père paternel avait adoré car il était aussi un grand fan de MISSION IMPOSSIBLE. Déconcerté au début comme moi mais aussi grand fan de PANCHO VILLA qu'il m'avait pris sur TMC il avait vite adoré, trouvant que ce film fut aussi "un bon mélange entre LES SEPT MERCENAIRES (lutte pour les Mexicains) et LES 12 SALOPARDS" (même si ici tout le monde en revient)...

Un film revu ce lundi, d'où mon idée de donner mon avis après avoir relu mes notes...
Franchement ça reste parmi les divers films "Révolution Mexicaine" un de mes préférés dans le genre. La présence de Dario ARGENTO, comme pour CINQ GÂCHETTES D'OR aussi avec le brave Bud SPENCER, au scénario me surprit mais pourquoi pas ? Bud me semble un peu plus proche de ses rôles à venir que dans ce précédent western... Et au moins ici le Japonais (Tetsuro TAMBA) en est bien un... ET PAS UN SUPPOSE MEXICAIN (Tatsuya NAKADAI dans 5 HOMMES ARMES, doublé en VF par Gérard HERNANADEZ... Qui avait eu cette idée ?! :lol: ). :sm32: icongc1
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités