Sartana - Se incontri Sartana, prega per la tua morte - 1969 - Frank Kramer - Gianni Garko

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Sartana - Se incontri Sartana, prega per la tua morte - 1969 - Frank Kramer - Gianni Garko

Messagepar Sartana » 17 juil. 2006 12:57

Film de Frank Kramer (aka Gianfranco Parolini) avec John Garko (aka Gianni Garko), William Berger et Sidney Chaplin, de 1968.
Deux banquiers de la ville de Goldspring sont les organisateurs d’attaques de diligences afin de garder l’or pour leur propre compte. Pour arriver à leurs fins, ils ont à leur service deux bandes : celle de Lasky (William Berger) et celle de Mendoza (Fernando Sancho). Un jour, ils décident de monter les deux bandes l’une contre l’autre et d’attendre qu’il ne reste pas un bandit de vivants pour enfin partir avec l’or. Seulement arrive un aventurier, Sartana, que personne ne connaît, bien décidé à faire place nette de toute cette racaille lui-même et à garder l’or pour lui seul… :num10

Premier film exploitant le personnage de Sartana en tant que pistolero mystérieux et invincible. Ici, le ton n’est pas parodique mais pour le moins humoristique. Humour noir, of course… Sartana a des spécificités qui lui donnent toute sa personnalité, telles qu’un pistolet avec barillet qui dessine les 4 as d’un jeu de cartes. Il est habillé de noir et voyage sur un cheval blanc, tire comme Lucky Luke (aussi vite et précisement), il est cupide et manie l’humour avec finesse, et enfin sait tout des affaires louches du lieu : il est au courant de tout avant seulement d’avoir mis un pied dans l’histoire. Par qui est-il informé ? Est-ce un 6ème sens ? Comment se téléporte-t-il aussi facilement ? (oui car il se téléporte une ou deux fois), qui est-il réellement ?... Quien sabe ? On ne le saura jamais… L’aura de mystère qui englobe ce personnage est à elle seule suffisante pour que l’on ait envie de voir les suites des aventures de ce nouveau héros de l’ouest, d’où le nombre impressionant de suites : 4 officielles, puis une tripotée qui ne reprendront de Sartana que le nom (voir « Django et Sartana » de Fidani ou encore « Sartana dans la vallée des vautours » de Roberto Mauri).

Dans cette première mouture, Gianni Garko est on ne peut plus à l’aise dans le rôle qui va le propulser au rang de star de Cinecittà. On croise aussi Gianni Rizzo (le notable par excellence de l’ouest à l’italienne), Klaus Kinski (en tueur), Fernando Sancho dans son rôle caricatural et habituel de chef de bandidos mexicain et William Berger en grande forme en bandit cupide et violent. Car en effet si Sartana est un film à l’humour noir développé, il n’en reste pas moins un western de 1968, donc toujours dans la veine des films hyper violents : le site de Shobary décompte 84 morts !!

La musique de Piero Piccioni est assez plate, sans relief par rapport à l’histoire, elle ne supporte pas le personnage de Sartana : une musique un peu plus mystique aurait mieux convenu. Frank Kramer sait réaliser des westerns mettant en valeur son héros (il tournera les 2 Sabata et Indio Black) grâce à des gadgets, de l’humour relativement travaillé et une réalisation correcte. Le film est riche en rebondissements parfois un peu trop prévisibles, mais toujours distrayant. Quelques audaces au niveau du montage font de ce film une œuvre qui peut et qui VEUT surprendre : les cadrages sont eux aussi à la hauteur : bref ce Sartana est à voir (enfin si vous comprenez l’anglais, aucune autre version n’étant disponible sur le marché) pour les amateurs de westerns violents et gadgetisés dans le style des Sabata, Gianni Garko en plus, Lee Van Cleef en moins…

Image
Image
Image
Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Old Shatterhand
Cowboy
Messages : 62

Messagepar Old Shatterhand » 20 févr. 2007 19:19

T'es qui toi ? Un fossoyeur de première classe...Pas triste, en effet !
Pour moi "Sartana" reste le meilleur de la longue série avec John Garko.

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 20 févr. 2007 20:20

Une rumeur circule sur le forum de la sortie de Sartana en DVD, si ca pouvait être vrai depuis le temps que j'ai envie de le voir en francais celui-là :applaudis_6:


Avatar du membre
edocle
Navajo
Navajo
Messages : 642
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: Sartana - Se incontri Sartana, prega per la tua morte - 1969 - Frank Kramer - Gianni Garko

Messagepar edocle » 28 nov. 2008 22:11

Merci les copains, car je viens de passer un moment fantastique à regarder Sartana...
Hé oui ce film, tient pour moi toutes ses promesses!
Une renaissance, depuis le temps que je ne l'avais vu ...
Pas étonnant qu'il ait donné suite à toute une lignée.
Il fourmille d'idées, des trouvailles à la pelle...
Le pinailleur peut même mettre en échec le chef accessoiriste : lors de la partie de poker, l'un des joueurs
fume le cigare. En gros plan on voit le cigare. Il a une forme caractéristique et se distingue surtout par son
embout en plastique couleur ivoire qui sert de fume cigare. Il s'agit de cigares de la marque "Tip-Top" célèbres
dans les années 60. Je doute qu'à la belle époque où est supposée se passer l'action, le buraliste du coin vende
de tels cigares, ni même que le plastique existe.... :lol: :lol:
Magie du cinéma !!! :applaudis_6:
Image
Bon c'est pas tout ça, implorez qui vous voulez, mais essayez de mettre ce film dans votre lecteur...
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: Sartana - Se incontri Sartana, prega per la tua morte - 1969 - Frank Kramer - Gianni Garko

Messagepar Breccio » 29 nov. 2008 8:20

Le fumeur de Tip Top, c'est Gianfranco Parolini en personne, je crois bien...
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Sartana - Se incontri Sartana, prega per la tua morte - 1969 - Frank Kramer - Gianni Garko

Messagepar rex lee » 30 nov. 2008 6:07

C'est du tout bon. Revu hier soir pour la 1ère fois depuis 69 .
A suivre , un post plus détaillé car je vais me le repasser dès que j'aurai un moment . ( je suis un peu débordé en ce moment , mais j'essaie de suivre ...)

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Sartana - Se incontri Sartana, prega per la tua morte - 1969 - Frank Kramer - Gianni Garko

Messagepar rex lee » 02 déc. 2008 6:14

Le revoir après tant d'années ( environ 39 ans )me faisait un peu peu peur ( d'être déçu ) . Je sais que je l'avais aimé mais je n'en avais plus aucun souvenir , d'autant qu'après ,j'avais vu les trois autres avec Garko et j' en faisais un sacré meli-mélo !
Eh bien , ce film est formidable , un vrai bonheur . Comment ai-je pu l'oublier ? La séquence pré-générique , par exemple , est un modèle du genre : on est bien dans un western spaghetti qui ne se prend pas au sérieux ...sans tomber dans le grotesque .Le générique est aussi réussi : en un ou deux plans ou mouvements de camera , les personnages joués par Sancho , Rizzo et Chaplin sont présentés...
Bon , je n'entre pas dans les détails , Sartana ( tiens tiens ! ) a tout dit .
Franchement , ce Kramer-là vaut bien " Sabata " ...Peut-être même lui est-il supérieur ....

Avatar du membre
Trinita
Séminole
Séminole
Messages : 1400
Localisation : Sur un hamac

Re: Sartana - Se incontri Sartana, prega per la tua morte - 1969 - Frank Kramer - Gianni Garko

Messagepar Trinita » 02 déc. 2008 21:31

Vu et c'est du lourd.
L'histoire est très bien ficelée le personnage de Sartana est très énigmatique et ce qui est vraiment bien c'est que le mystère plane toujours sur son compte et ça après 4 films. :D
De plus Berger est totalement cinglé et Kinski joue son rôle de tueur froid avec une facilité déconcertante.
Bref c'est du tout bon.

J'ai tout de même une petite interrogation : Je n'ai pas bien compris pourquoi Lasky pète un plomb quand il entend la mélodie qui sort de la montre. :oops:
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Sartana - Se incontri Sartana, prega per la tua morte - 1969 - Frank Kramer - Gianni Garko

Messagepar rex lee » 22 déc. 2008 8:24

Trinita a écrit :Vu et c'est du lourd.
L'histoire est très bien ficelée le personnage de Sartana est très énigmatique et ce qui est vraiment bien c'est que le mystère plane toujours sur son compte et ça après 4 films. :D
De plus Berger est totalement cinglé et Kinski joue son rôle de tueur froid avec une facilité déconcertante.
Bref c'est du tout bon.

J'ai tout de même une petite interrogation : Je n'ai pas bien compris pourquoi Lasky pète un plomb quand il entend la mélodie qui sort de la montre. :oops:


Moi non plus....
D'accord pour Kinski ,mais on peut lui décerner le premier prix du challenge Rick Boyd , tant son rôle est minuscule par rapport à l'immensité de son talent !!!

Avatar du membre
Trinita
Séminole
Séminole
Messages : 1400
Localisation : Sur un hamac

Re: Sartana - Se incontri Sartana, prega per la tua morte - 1969 - Frank Kramer - Gianni Garko

Messagepar Trinita » 22 déc. 2008 17:33

Tu exagères !!! :mrgreen: Il tient beaucoup plus longtemps que Rick Boyd quand même. :lol:
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Sartana - Se incontri Sartana, prega per la tua morte - 1969 - Frank Kramer - Gianni Garko

Messagepar rex lee » 23 déc. 2008 6:16

Trinita a écrit :Tu exagères !!! :mrgreen: Il tient beaucoup plus longtemps que Rick Boyd quand même. :lol:

Cela dépend du film , bien sûr ! Mais bon , là , on le voit environ une minute trente dans le pré-générique , à peu près le même temps chez le barbier , et puis chez le fossoyeur ....Bon , en tout et pour tout ,disons , à vue de nez ...5 minutes !
C'est plus que Sal Borgese qui se fait dégommer illico ou encore Andrew Scott ( aka Andrea Scotti ) qui n'a droit qu' à un plan de coupe ! Il ya d'autres exemples ...J'ai l'impression que Kramer n' a su comment utilser tous ces acteurs .... :lol: Je blague , bien sûr ! Car Sartana est un film que j'aime bien et qui a fait prendre un virage important au western-spaghetti ; la rupture avec le western U.S était définitivement consommée...( Dans " Sartana " , où sont les grands espaces , les troupeaux , les cowboys , le sens de l' honneur , du devoir ,la prude jeune fille ? Tout cela subsistait un tout petit peu dans le western européen....notamment chez les Allemands et chez les Espagnols ...et puis Sartana est arrivé et a fait place nette !)


Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Sartana - Se incontri Sartana, prega per la tua morte - 1969 - Frank Kramer - Gianni Garko

Messagepar Sartana » 08 août 2009 0:33

Ma che bella !
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
The Cemetery Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1607
Localisation : Derrière toi...

Re: Sartana - Se incontri Sartana, prega per la tua morte - 1969 - Frank Kramer - Gianni G

Messagepar The Cemetery Kid » 26 août 2010 2:44

Bon sang ce film fait partie de mes priorités à se procurer. A quand une sortie française en beau DVD tout neuf fraîchement édité ?

J'ai beaucoup aimé "Sabata" de Kramer aussi, celui-ci me plaira t-il ?
- Dis-donc, toi, tu sais que t'as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 dollars ?
- Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera...



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités