L'homme des hautes plaines - High plains drifter - 1973 - Clint Eastwood

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3076
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

L'homme des hautes plaines - High plains drifter - 1973 - Clint Eastwood

Messagepar Sartana » 20 juin 2006 19:34

Premier western et 2ème film en tant que réalisateur de ce bon vieux Clint. Alors là, je dis chapeau ! Clint joue un homme sans nom qui arrive dans la ville de Lago. Il flingue 3 types à la vitesse d'un TGV Lyon-Marseille, puis il viole une fille du bled. Après, il est engagé par la ville pour la protéger de 3 bandits qui doivent arriver par le train (tiens ! ça vous rappelle rien ? ;) ). Il accepte, à la condition d'avoir les pleins pouvoirs sur la ville. Les habitants sont d'accord... MONUMENTALE ERREUR !
Il en profite honteusement : il nomme le nain de la ville jusque-là persécuté maire et shérif. Il fait repeindre toute la ville en rouge, la rebaptise Hell. On se rend compte très vite, que l'Étranger a une bonne raison d'en vouloir à cette ville...
L'histoire, sans être exceptionnelle, est résolument traitée de façon atypique car on ne sait ni qui est le héros ni d'où il vient : il vient, se venge et repars comme il est venu tel un ange exterminateur. La photographie est superbe, Eastwood a compris les méthodes de Sergio Lenoe et pas mal de scènes sont filmées comme le maître du western à l'italienne aurait pu le faire : plans larges, puis zoomés à mort. Le fantastique est présent sans cesse, accentué par la ville peinte en rouge surtout lorsqu'elle est en proie aux flammes sur la fin !
Bref, un film remarquable à tous points de vue. À découvrir absolument pour ceux qui n'ont pas encore tous les westerns de Clint Eastwood chez eux :D
9/10
http://francois.henry1.free.fr/images/east/plaines.jpg
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
pouêt
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1270
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 21 juin 2006 9:06

Je partage l'engouement de Sartana pour ce très bon western de et avec Clint Eastwwod. L'originalité de ce film tient en effet à la dimension mystérieuse et quasi-fantastique du personnage principal, qui se permet en plus le luxe de se comporter comme un salaud auprès des villageois (faut dire qu'il a une bonne raison !).
En prenant la trame du fameux train qui siffla 3 fois dans les oreilles de Gary Cooper (même si ici les bad boys arrivent à cheval), Clint Eastwood nous propose une déclinaison bien plus cynique, imorale et violente du règlement de compte entre le bien et le mal.
La vague transalpine avait bouleversé la vision traditionnelle du western, et le plus spaghettophile des acteurs américains reprenait le flambeau abandonné par Léone dégoûté des pitreries comico-westerns qui envahissaient les salles européeenes.
Avec L'HOMME DES HAUTES PLAINE, Eastwood creuse le filon du "pistolero-vengeur" limite fantômatique et remettra le couvert plus tard avec PALE RIDER, un autre chef d'oeuvre.
Ma note : 9/10
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Avatar du membre
John Mallory
Guerrier indien
Messages : 489
Localisation : Lausanne (CH)

Re: L'hommes des hautes plaines - High plains drifter - Clint Eastwood - 1973

Messagepar John Mallory » 08 févr. 2008 17:08

J'ai redécouvert dernièrement ce western, le premier réalisé par Clint, auquel je n'accrochais pas trop lorsque j'étais gamin. Faut dire que je trouvais qu'il manquait singulièrement de fusillades, mes références en matières de western restaient alors la filmographie de Sergio Leone. Alors, malgré une introduction du tonerre, je trouvais la suite bien ennuyeuse.

Heureusement, avec le temps, mon regard a changé et j'ai enfin pu apprécier ce film dont je ne gardais pas un grand souvenir, comme il le mérite. Car plutôt l'action, c'est avant tout l'atmosphère du film, flirtant avec le fantastique, qui prime. Eastwood campe un cavalier solitaire et bien mystérieux qui semble surgir du néant. On ignore tout de ses motivations, même si on devine vite une histoire de vengeance. Mais Eastwood réussit à merveille à brouiller les cartes avec un flash-back bien brumeux sur la raison de sa venue.

Impossible de ne pas faire de lien avec Pale Rider (1985) où Eastwood reprendra la même trame presque à l'identique. Mais si dans ce dernier, il joue les bons samaritains qui vient en aide spontanément à un groupe de mineurs sous le joug d'un puissant industriel, dans L'homme des hautes plaines il vient pour punir tout le monde en profitant de son aura de sauveur providentiel. L'expression "la vengeance est un plat qui se mange froid" convient parfaitement ici, Eastwood se permettant même de s'en délecter à sa manière au travers de son héros ténébreux et sans concession.

Première réalisation dans l'univers qu'il affectionne, Clint Eastwood nous sort un tout grand film. On voit qu'il a été à bonne école, mais malgré les nombreuses références à Leone, il développe son propre style et ça fait mouche.

Avatar du membre
Mackenna
Cowboy
Messages : 254
Localisation : Dans le Vercors

Re:

Messagepar Mackenna » 10 févr. 2008 23:33

pouêt a écrit :Je partage l'engouement de Sartana pour ce très bon western de et avec Clint Eastwwod. L'originalité de ce film tient en effet à la dimension mystérieuse et quasi-fantastique du personnage principal, qui se permet en plus le luxe de se comporter comme un salaud auprès des villageois (faut dire qu'il a une bonne raison !).
En prenant la trame du fameux train qui siffla 3 fois dans les oreilles de Gary Cooper (même si ici les bad boys arrivent à cheval), Clint Eastwood nous propose une déclinaison bien plus cynique, imorale et violente du règlement de compte entre le bien et le mal.
La vague transalpine avait bouleversé la vision traditionnelle du western, et le plus spaghettophile des acteurs américains reprenait le flambeau abandonné par Léone dégoûté des pitreries comico-westerns qui envahissaient les salles européeenes.
Avec L'HOMME DES HAUTES PLAINE, Eastwood creuse le filon du "pistolero-vengeur" limite fantômatique et remettra le couvert plus tard avec PALE RIDER, un autre chef d'oeuvre.
Ma note : 9/10


Il n'est pas limite fantômatique, il l'est pour de bon, la petite phrase à la fin, ou il se présente comme le frère de l'homme battu à mort n'existe pas dans la VO, et la façon dont il disparait dans le paysage ne laisse pas de doute. Alors :sm11: ou fanôme? :wink:

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7714
Localisation : nord-est

Re: L'hommes des hautes plaines - High plains drifter - Clint Eastwood - 1973

Messagepar Jicarilla » 11 févr. 2008 10:15

:applaudis_6: :applaudis_6: Une belle découverte de 1972 pour le 1er western Américain de CLINT .
Un excellent spectacle de l’un des premiers westerns ‘FANTASTIQUE’, il faut le voir impérativement en VOST FR pour bien comprendre la trame.
Un très beau film et surtout de pas oublier la photographie sublime de ‘BRUCE SURTEES’

ImageLa fiche télé

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Cartman
Cavalier masqué
Messages : 191
Localisation : Tegzas

Re: L'hommes des hautes plaines - High plains drifter - Clint Eastwood - 1973

Messagepar Cartman » 14 juin 2008 15:26

L'Homme des Hautes Plaines est un très bon film qui m'a bien plu, vraiment un des westerns que je classerais sans aucune honte parmi mes favoris ! Clint Eastwood doté d'une intelligence supérieure parvient à capter l'attention dès les premières secondes, la maîtrise des plans est parfaite, la trame est soignée, le mystère plane sur ce personnage intriguant et ambivalent laissant à chacun la possibilité d'analyser l'homme selon sa propre morale, ni bon ni mauvais, l'Homme des Hautes Plaines, joué par un Clint Eastwood convaincant et austère, fait sa propre justice en réponse à celle, arbitraire, des hauts personnages corrompus et vils d'un village rongé par le mal. L'étranger devient donc l'ange vengeur, mais aussi l'épée de Damoclès qui pend au dessus de tous ceux qui souillent la notion de justice et la détournent à leur profit, un ange universel digne des versets de l'Apocalypse, mais aussi un vengeur personnellement blessé par ces meurtriers. Je suis d'accord sur le fait que la véritable nature de cet étranger soit ambivalente ; un fantôme ou, comme dans la version française, le frère de la victime, toujours est il qu'il se pare d'une aura très particulière, qui, surtout aux scènes du début et de la fin, le rend presque effrayant. Eastwood a réussi le pari de rendre attachant un personnage violent et tourmenté capable de tout. Les références au diable (la couleur rouge, le nouveau nom de la ville) confèrent cependant à l'homme une aura diabolique. Cette figure du diable n'en est pas pour autant dénuée d'attraits, tout comme Méphistophélès ou d'autres figures pleines de malice et de charme. Ces élèments en font un western à l'idéologie très affirmée (quand la justice est corrompue et conspuée, autant se faire justice soi-même) et à l'esthétique très recherchée.

icongc1
“Moi ce que je vois, c’est que dans deux secondes je vais te botter le cul.”

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1398
Localisation : Sur un hamac

Re: L'hommes des hautes plaines - High plains drifter - Clint Eastwood - 1973

Messagepar Trinita » 23 juin 2008 17:17

Film qui m'avait mis les foies quand j'étais plus jeune à cause du tabassage avec le fouet et les geules des méchants. Pas revus depuis.
Mais bon si l'occasion se présente je le reverrais sans doute pour exorciser ce souvenir. :mrgreen:
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Dixie Long John
Pied-tendre
Messages : 14

L'Homme des Hautes Plaines

Messagepar Dixie Long John » 30 juin 2008 22:46

Si je me souviens bien, c'est bien un des films de/avec Clint...
Je le déteste (le film): Action lente...Hallucinatoire...Porté sur la culotte...
Bref, je ne pourrai jamais le montrer à mes deux fils, âgés de 6 et 8 ans; eux qui aiment pourtant beaucoup les Westerns comme papa.
Il n'y avait vraiment que le Sud pour comprendre réellement le vieil Ouest et les Amérindiens. Mais patience old chaps, le défunt Sud renaitra de ses cendres !

Avatar du membre
scorpio99
Hors-la-loi
Messages : 659
Localisation : A l'Ouest !

Re: L'Homme des Hautes Plaines

Messagepar scorpio99 » 30 juin 2008 23:10

Dixie Long John a écrit :Si je me souviens bien, c'est bien un des films de/avec Clint...
Je le déteste (le film): Action lente...Hallucinatoire...Porté sur la culotte...
Bref, je ne pourrai jamais le montrer à mes deux fils, âgés de 6 et 8 ans; eux qui aiment pourtant beaucoup les Westerns comme papa.

ta critique non plus n'est pas très intéressante :roll: ... surtout que tu n'as pas vérifié qu'il existait déjà un topic sur ce film :wink: : http://forum.westernmovies.fr/viewtopic.php?f=10&t=3336&p=59353&hilit=Homme+des+Hautes+Plaines#p59353

Dixie Long John
Pied-tendre
Messages : 14

Re: L'hommes des hautes plaines - High plains drifter - Clint Eastwood - 1973

Messagepar Dixie Long John » 01 juil. 2008 19:59

ta critique non plus n'est pas très intéressante :roll: ... surtout que tu n'as pas vérifié qu'il existait déjà un topic sur ce film :wink: : viewtopic.php?f=10&t=3336&p=59353&hilit=Homme+des+Hautes+Plaines#p59353

Merci Comanche pour avoir eu la sympathie de répondre.
Je n'ai pas cherché en fait à faire une critique intéressante, mais à dire ce que je pense de ce film.
Rien que la lenteur de ce film donne envie de fuir, alors que je ne m'ennuie pas devant les films de Sergio Leone et de Clint Eastwood (qui est mon cavalier favori en western)
Il n'y avait vraiment que le Sud pour comprendre réellement le vieil Ouest et les Amérindiens. Mais patience old chaps, le défunt Sud renaitra de ses cendres !

Avatar du membre
zeder
Garçon d'écurie
Messages : 30
Localisation : 11
Contact :

Re: L'hommes des hautes plaines - High plains drifter - Clint Eastwood - 1973

Messagepar zeder » 31 mars 2009 23:36

je viens de re-re-re...voir ce film sur FR3, et j'y ai pris autant de plaisirs que la première fois, si ce n'est plus, car j'ai pu d'avantage m'attacher a certains détails.
Il est certain que ce film fait penser à "Pale Rider", le vengeur, qui semble être la main de dieu, même si dans les deux films les motivations sont différentes.
La vengeance étant ici ce qui motive notre personnage principal, ce que l'on comprends très vite, mais ce qui est original dans ce film c'est la façon dont s'applique cette vengeance. La manière dont les protagonistes sont impliqués dans l'acte final sous la conduite d'un "chef". "Chef" qui les laissera se débrouiller seul pour la conclusion, avec des conséquences calamiteuses.... juste retour des choses......
Mais la vengeance s'accomplira tout de même......la "justice de Dieu" à défaut de celle des hommes doit passer.
La "scène de viol" (décriée) est aussi nécessaire que toutes les autres "turpitudes" des notables de cette ville, elle montre qu'à tous les niveaux de la petite société de cette ville, tous (ou presque) étaient corrompus, ou au moins coupables "d'ignorance".
(A propos du fait que cela peut gêner des enfants je suis entièrement d'accord, mais j'espère que ce père de famille ne permet pas à ses enfants de regarder les infos à la télé, car il serait obligé d'envoyer tous les jours des protestations aux chaines...Dans la vie il y a du bien et hélas du mal, mieux vaut préparer nos enfants à cela en leur donnant les bonnes explications (ce qui n'est pas facile), plus tôt que de jouer les censeurs moralistes - pardon pour cette digression, mais à plus de 60 ans, ayant élevé (avec mon épouse) 3 enfants qui nous ont donné 3 petites filles, il me semble qu'il ne s'agit pas de juger de l'opportunité d'une scène dans un film, mais de l'opportunité de laisser regarder une film par des enfants en fonction de leur maturité. j'arrête là car il y aurait beaucoup trop à dire sur le sujet).
Pour en revenir au film la musique Georges Garvarentz est magnifique, le huis-clos dans cette ville, la lenteur, les prise de vues à la "sergio leone" ,qui sont indéniables, tout cela ne fait que renforcer la tension qui va crescendo jusqu'au dénouement.
Un western ce n'est pas seulement des cow-boys, des indiens, des poursuites, et des coups de feu. C'est aussi une "atmosphère", de la tension, du suspens, des personnages, le bon, le méchant, le faire valoir, la prostituée, le vendu, le "notable", le shérif......et tous ces personnages se doivent de vivre ensemble avec leur courage et leur peur ou leur lâcheté, dans un monde qui était probablement difficile que ce que nous vivons de nos jours. Et pourtant si vous cherchez bien vous retrouverez autour de vous, et de nos jours, tous les caractères des personnages de film.
Je crois que je me suis un peu laissé aller, et encore une fois je m'en excuse auprès des modos, mais après tout chacun juge un film à l'aune de ses connaissances et de son éducation (pas de son instruction), et je m'arrête vraiment là !

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7714
Localisation : nord-est

Re: L'hommes des hautes plaines - High plains drifter - Clint Eastwood - 1973

Messagepar Jicarilla » 01 avr. 2009 10:40

:applaudis_6: :applaudis_6: Tu n'as pas à t'excuser amigo les modos ne demande pas mieux continue et n'arrête pas là... :applaudis_6: :applaudis_6:
Chacun à son opinion .... :lol: :lol:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 640
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: L'hommes des hautes plaines - High plains drifter - Clint Eastwood - 1973

Messagepar edocle » 09 avr. 2009 8:14

Quand on pense qu'on se régale aujourd'hui de westerns en les regardant sur nos écrans de télé plus ou moins grands...
Un scandale quoi... ah j'ai eu bien fait de ne pas le regarder dernierement à la TV et d'attendre cette projection
dans la salle de mon coin, un coup de chance!
Donc revu hier ce magnifique western sur un écran géant : le pied !
En plus une copie plus que potable, que du bonheur !
Je ne me souvenais plus de ce magnifique ciel bleu, si pur, des hauts plateaux...
... et de tout le restant... Mince, j'en tremble encore...
Vive le cinéma et vive Clint, continue à nous faire vibrer! :applaudis_6: :applaudis_6:

Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

old timer
Tunique bleue
Messages : 347

Re: L'hommes des hautes plaines - High plains drifter - Clint Eastwood - 1973

Messagepar old timer » 11 avr. 2009 20:21

La diffusion de France 3 était un vrai scandale !
L'image était recadrée à peu près au format 16/9 (2 bandes noires toutes fines en haut et en bas quand elles devraient être 2 fois plus épaisses car le film est en scope)! On perd donc au bas mot un bon tiers de l'image ! On se serait cru sur TF1 (qui recadre tous les films en scope) d'habitude le service public respectait les formats, mais c'est de moins en moins le cas...
Découvrir un film dans ces conditions, merci bien ! Heureusement qu'il y a le DVD...

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10330
Localisation : Lone Pine, CA

Re: L'hommes des hautes plaines - High plains drifter - Clint Eastwood - 1973

Messagepar Personne » 04 août 2009 16:44

Et une affiche de metek!

Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités