Page 7 sur 8

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 04 juin 2013 20:24
par lasbugas
Image

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 23 juin 2013 18:42
par lasbugas
Image

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 29 juil. 2013 13:39
par lasbugas
Image

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 31 juil. 2013 4:06
par metek

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 25 sept. 2013 13:31
par lasbugas
Image

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 25 sept. 2013 14:40
par lafayette
Belle photo pour le poker, mais aussi pour le bar et chapeau la casquette de Karl Malden!!! :applaudis_6:

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 06 oct. 2013 19:03
par lasbugas
Image

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 06 oct. 2013 21:21
par lafayette
Un grand moment du film! :)

[ Posté depuis mon mobile ] Image

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 10 oct. 2013 3:45
par metek
Image

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 15 avr. 2014 14:31
par Hannie Caulder
Je range ce western parmi les plus beaux que j'ai pu voir dans la lignée de Danse avec les loups, Open Range, Duel au soleil, Rio Bravo ou la Chevauchée Fantastique :D

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 15 avr. 2014 14:41
par COWBOY PAT-EL ZORRO
La fatigue aidant je ne sais plus si j'ai parlé de ce film ou non avant mais ayant eu l'occasion de le revoir récemment sur Arte je dois dire que j'aime toujours autant...
Karl MALDEN excellent et bien doublé par Robert DALBAN (également voix de Buddy EBSEN(George) dans les DAVY CROCKETT de DISNEY), Gary dans un contre-emploi total et ignoble qu'on ne le pense...
DEUX REPROCHES: le massacre (POUR MOI) de la ballade de Marty ROBBINS en vf (mais j'ai le cd GUNFIGHTER BALLADS) et la femme du patron de l'épicerie... Quelle sale bête, on dirait ma voisine... Vieille haridelle acariâtre !!

Le final est poignant et que dire du pseudo guérisseur doublé en VF par Serge SAUVION ? (GRUBB)... Un très beau film...
Je l'ai en vhs que mon grand-père me prit jadis sur TCM (2003) et dvd... icongc1

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 10 mai 2014 16:07
par Hannie Caulder
Un grand western, un beau couple.

Image

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 11 mai 2014 11:12
par Fabbordelais
Hannie Caulder a écrit :Un grand western, un beau couple.

Image

Je suis d'accord. Un couple cinématographique que je trouve magnifique notamment lors de la scène finale du film.

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 21 mai 2014 12:15
par Hannie Caulder
J'en entend certains dirent que le meilleur rôle de Gary Cooper est celui du Train sifflera trois fois. Je le trouve cependant bien meilleur dans la peau du héros de la Colline des potences. C'est pour moi le rôle de sa vie, le plus fouillé. Une belle fin de carrière dans le western.

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Posté : 27 mai 2014 15:23
par lasso
retrouvé cette sinistre Western Romance dans le fond de ma collection.

L'histoire se déroule dans le Sud-Ouest du Montana, (région du Madison County, Virginia City, Alderbush Gulch) sur le trail des mines d'or,
ici la ville tente s'appelle Skull Creek, en réalité le film a été tourné dans l'Etat de Washington près de Yakima.
Ce médecin sombre avec un passé douteux, même criminel, venait du Tennessee, là où l'Ohio coule dans le Mississippi, cocu par son
propre frère, il s'était vengé en tuant son épouse et mis à feu sa maison, pour oublier. Médecin, mineur, jouer, adroit avec les armes, il s'est
retiré au Montana pour refaire sa vie.
La romance entre Gary Cooper et Maria Shell est bien exploitée dans le film, mais les actions qui se déroulent autour, sont bien plus intéressantes.
La ville champignon de tentes, même le saloon en tente et les nombreux miniers donnent une impression de ces agglomérations qui se sont
constituées aussi vite qu'elles disparaissaient. Cette vie autour et dans les mines est très bien réalisée, avec l'espoir des miniers de trouver
enfin le bon filon.
A cause de la joie, qui s'est propagée après la trouvaille importante d'or dans le campement, tout les miniers se saoulent de joie, c'est alors
quils brûlent leur propre ville et qu'on crie au lynchage de ce médecin mystérieux, mal compris.

Comme je suis pas psychologue je m'abstiens de donner plus de commentaires.

ImageImage