Page 1 sur 3

La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 05 juin 2006 10:19
par Personne
Toujours l'interview de Robert Wise dans la revue Ecran 72. cool

Image

Posté : 05 juin 2006 20:39
par Jicarilla
:lol: Un petit complément PERSONNE :beer1:

Image

Re: La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 16 janv. 2008 1:34
par Vixare
Découvert hier ce western de Robert Wise qui m'a beaucoup plû et cela dés le début, j'ai trouvé l'histoire vraiment très intéressante et très bien menée. Exposer l'arrivée dans les plaines du Middle West d'un jeune homme venu de l'Est et son apprentissage du métier de cow-boy m'a parû être un très bon exercice, réussit avec brio ici. La psychologie des personnages est là encore assez travaillée à travers le personnage qu'incarne James Cagney : Jeremy Roddock un éleveur qui s'est enraciné et qui a réussit à bâtir son empire dans le sang, devant son salut à la loi qu'il fait régner sur ses terres tenues à l'écart de la civilisation et de toute forme d'autorité publique. Les personnages évoluent pendant le film, Roddock devient plus sensible et Steve Miller ( jeune homme sensible interprété par Don Rubbins ) prend conscience de la réalité des choses dans l'Ouest, comme d'habitude, la figure féminine ici incarnée par Irène Papas est porteuse de la bonne conscience si chère à notre époque et qui en plus attire les convoitises des cow boys du ranch ( femme à problème je vous le dis ! :lol: ). Bien sûr de notre point de vue d'aujourd'hui l'attitude du personnage de Roddock est tout à fait condamnable mais remise dans le contexte des années 1870s, elle devient beaucoup plus compréhensible, là où il n'y a pas de loi on fait ce qu'on peut, pas forcemment ce qu'on veut. Au fil de l'histoire on découvre l'autre visage de Cagney ici le "Badman" du titre, celui-ci se montre humain et on ne peut plus proche des cheveaux qu'il respecte énormément, ce qui le conduit même à "torturer" ce qui en font de même avec le bétail.
Au passage je salue la très bonne performance de Stefen McNally dans le rôle du vrai-faux badguy et celle de Lee Van Cleef qui campe un personnage inquiétant, meilleur tirreur du ranch se chargeant très efficacement d'abattre les voleurs de bétail.
La loi de la prairie est donc un beau western, très agréable à regarder et qui ravira aussi probablement les amateurs de guerres de ranch :horse:
Je salue au passage le très beau Cinémascope :D
8/10 :D

PS : Au vu de la performance de Spencer Tracy dans La lance brisée dans ce même genre de rôle je l'aurais très bien vu dans la peau de Roddock ! :D

Re: La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 15 avr. 2008 21:18
par metek
Image

Date de sortie : inconnue
Réalisé par Robert Wise
Avec James Cagney, Don Dubbins, Stephen McNally
Film américain. Genre : Western, couleur.
Durée : 1h 35min. Année de production : 1956
Titre original : Tribute to a Bad Man
Sujet:
En sauvant la vie du riche propriétaire terrien Jeremy Rodock, Steve Miller gagne un ami. Rodock lui présente sa femme Jocaste. Terrifiée par la violence dont fait preuve son mari à l'égard des voleurs de chevaux, elle envisage même de partir avec Steve.


ImageImage
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Re: La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 13 mai 2009 12:09
par Iorek
Personnage finalement très humain ce Rodock qui n'en veut même pas à sa femme et Steve de partir ensemble. C'est en fait le seul à comprendre les autres.

Re: La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 10 oct. 2009 23:17
par laurent
Autre version de l'affiche :

Image

Re: La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 07 mars 2010 15:48
par Django, le retour
Voici la fiche TV de La loi de la prairie extraite de ma collection et d'un Télé 7 jours, date de diffusion années 80, sur FR3

Image

icongc1

Re: La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 17 oct. 2010 11:28
par U.S. Marshal Cahill
Image
Image
Image
Image
Image tvspielfilme.de

Re: La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 29 oct. 2010 23:14
par Abilène
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Re: La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 29 oct. 2010 23:28
par Abilène
Image

Image

Image

Image

Re: La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 08 mars 2011 3:39
par metek
Erreur sur l'affiche pas bad men mais plutot bad man (au singulier) :?

Image

Re: La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 17 sept. 2011 11:48
par Abilène
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Re: La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 07 oct. 2011 23:23
par Abilène
Image

Re: La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 09 oct. 2011 16:21
par lasso
une affiche usa
Image
et une autre
Image
une de plus
Image
la couverture du DVD Zone 1

Re: La Loi de la Prairie - Tribute to A Bad Man - 1955 - Robert Wise

Posté : 14 oct. 2011 11:13
par lasso
Image

Je voudrais vous donner mon opinion sur ce très bon Western de Robert Wise, qui s'est assuré la complicité du
compositeur de musique Miklos Rozsa, pour l'excellente musique qui accompagne son oeuvre.
Comme le synopsis du film a déjà été largement discuté sur ce forum je me contente d'analyser quelques caractères
du film.
Jeremy Rodock, un Rancher, éleveur de chevaux, au GRAND COEUR, qui a bâti son empire au Wyoming, travaillant dur,
est forcé d'être intransigeant avec les voleurs de chevaux, selon la coutume et l'absence d'hommes de la loi, il les fait
pendre haut et court, sans scrupules. (James Cagney)
Jo, son amie, qui vit avec lui, a trouvé avec Jeremy un nouveau foyer dans le ranch. Jo est partie de Grèce, ayant tout
perdu et est immigré aux Etats-Unis. A Cheyenne elle a vécu une vie misérable comme chanteuse de Saloon. C'est là
ou Jeremy l'a sorti, étant amoureux d'elle et l'a ramené avec lui pour partager son foyer. Elle lui est reconnaissant à
jamais. Mais Jo, n'apprécie pas les méthodes expéditrices de pendaison de Jeremy ....(Irène Papas)
Steve, un jeune homme de l'Est, voyageant vers le Wyoming, cherchant du travail comme cowboy, sauve la vie de
Jeremy, en lui retirant une balle dans le dos. Il est accepté au ranch et est traité presque comme fils de Jeremy.
Mais comme il doit assister à une pendaison, il s'éloigne des idées de Jeremy, et s'allie à Jo, qu'il aime, malgré la
différence de l'âge. Il propose à Jo de quitter Jeremy avec lui, malgré elle, elle accepte.(Don Rubbins).
McNulty, l'éleveur de chevaux du ranch, est chassé par Jeremy, parce qu'il importune Jo. McNulty va se venger en
volant et en torturant diaboliquement les bien-aimés chevaux de Jeremy.(Mc Nally)
Comment va réagir Jeremy à cet affront...et comment va-t-il prendre le départ de son amie Jo......

Les prises de vues dans les Rocky Mountains sont abondantes, laissent défiler ces paysages majestueux.
Encore aujourd'hui le Wyoming est une région d'élevage de chevaux. Près des Little Big Horn Mountains,
qui font partie des Rockies il y a une région avec des chevaux sauvages.

Une très belle réalisation :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: