Un Génie, Deux Associés une Cloche (Un genio due compari un pollo) -1975- Damiano Damiani

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
L.

Réponse sur l'article de Jean-Marie Sabatier.

Messagepar L. » 28 déc. 2007 17:33

Il est contenu dans le numéro de La Revue du Cinéma Image et Son, de novembre 1976, avec en couverture une photographie de "Le juge et l'assassin" de Bertrand Tavernier. Dans le même numéro, un article sur le péplum.

La Revue du Cinéma Image et Son a dès le milieu des années 1960 fournit d'excellents articles sur le phénomène du western italien, bien documentés avec des propos de Duccio Tessari, Guiliano Gemma et Sergio Bergonzelli, en autres. Sans parti pris, ni glorification aveugle. (Dossiers de Pio Baldelli, Alain Jomy etc...)

C'est en 1973 que Noël Simsolo y écrit son fameux article sur Sergio Leone qui lui vaut l'amitié du réalisateur. C'est aussi dans un numéro antérieur de 1971 que Noël Simsolo et Sergio Corbucci s'entretenaient sur le plateau de Companeros -tous les propos de Sergio Corbucci cités dans les Bonus du Spécialiste, DVD MK2, vienent de l'article; on y trouvait aussi une interview de Jürgen Heinze, le chef costumier de Corbucci sur Companeros et d'autres.

Personnellement, je me suis "formé" au cinéma dans cette revue que le CDI de mon Lycée, dans le Sud de la France , recevait. J'ai souvenir que le journal aimait beaucoup Sergio Corbucci, "Le blanc le jaune et le noir" y avaient eu une critique politique , comme de mode à l'époque, extrêmement favorable à Corbucci.

Je n'ai pas conservé ces dossiers (originaux ou photocopiés au CDI) mais on trouve encore cette revue très facilement sur le Net ou chez les bouquinistes, bibliothèques scolaires, universitaires, municipales etc.... (La Revue était affiliée à l'UROLEIS, qui diffusait dans les établissements scolaires des copies 16 mm de films. J'ai vu ainsi avant de partir une première fois à Almeria, il y a presque 30 ans, une copie 16 mm UROLEIS des "Charognards" de Don Medford.)

A recommander, les compilations annuelles de la Revue , avec critique de tous les films sortis sur une saison : c'est la source la plus fiable pour connaître (entre autres) les spaghetti westerns sortis en France -avec date de sortie sur Paris-. ("La Saison cinématographique 19.. ).

J.F. Gire a abondamment puisé dans les articles de cette revue, qu'il cite en bibliographie (en croisant ces références avec le livre de Ghian Lhassa, mais c'est une autre histoire...).

Intéressants aussi des articles de la revue Cinéma (+ année: par ex: Cinéma 68) avec des dossiers de Jean A. Gili, Guy Braucourt, Gaston Haustrate , dossiers souvent polémiques, etc... etc...

Sans être (trop) nostalgique, on peut penser que les informations de ces revues sont bien supérieures à ce qui a été écrit par la suite, après les années 1980: de première main, d'après les films vus en projection, dans le contexte politique, culturel, européen contemporain, réalisateurs vivants ...
Et d'une qualité d'écriture souvent aussi bien supérieure à ce que nous lisons maintenant. (en dix pages bien trempées , Sabatier dit ce que beaucoup mettent cent pages à dire.)

A lire et à relire.

Avatar du membre
Fredge
Comanche
Comanche
Messages : 767

Messagepar Fredge » 28 déc. 2007 18:15

Très intéressant, tout ça, L!!!
Que j'aimerais pouvoir consulter ces précieux documents :shock:

Fredge

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 28 déc. 2007 22:26

Il existe 2 versions differentes de ce film comme j'ai pu m'en apercevoir après la diffusion de celui-ci sur Paris Première. Ma question est quelle est la bonne version ?
La version diffusée cette semaine propose le générique ecrit en anglais après la scène du massacre dans la cabane par celui qui se fait cribler de flèches. Après demarre le générique avec l'arrivée de Hill.
J'ai une autre version avec le générique entierement ecrit en francais. Le film demarre d'entrée par le générique et l'arrivée de Terence Hill dans la ville.
Alors du coups je suis perdu avec ce film :?:

L.

Version cinéma de "Un génie deux associés une cloche".

Messagepar L. » 29 déc. 2007 0:13

C'est celle diffusée par Paris Première, qui est exactement le DVD Pathé, sorti début décembre. Exception faite du décadrage (2.35 coupé en 1.85) la version correspond exactement au film original de 1975, tel que nous l'avions vu en France début janvier 1976 -sorti pour les Fêtes de Noël 1975 en Italie.

Le pré-générique a été tourné par Sergio Leone à Monument Valley. Cela avait même été à l'époque perçu par certains critiques ("Paris-Match") comme la seule qualité du film, Terence Hill ayant été assimilé par le même critique de Paris-Match -j'ai oublié son nom- "d'acteur idiot".

Complet, le fillm doit comporte le long prologue précédant le générique et le long plan séquence final sur Joe Merci endormi sur les rochers de Monument Valley (soit un peu plus de deux heures au cinéma, un peu moins en DVD, 25 images par seconde oblige.)

Pour le moment, le DVD Pathé, master utilisé par la chaîne Paris Première, est la seule édition du film complète. Les éditions japonaise, allemande, anglaise et espagnole sont tronquées à des endroits différents (la fin pour la japonaise, allemande et anglaise, le début raccourci pour le DVD espagnol.)



Un DVD est sorti en Italie, kiosque seulement, donc surement à venir en commerce bientôt. On l'espère complet avec le format d'image panoramique 2.35 respecté.

Pour la question des génériques en français, anglais ou italien, je suppose que l'éditeur s'arrange pour partir d'un bon master, donc ici le générique est anglais, mais cela n'a pas d'importance, puisque la version Pathé/Paris Première est complète.

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 29 déc. 2007 13:10

Merci beaucoup L. pour ces précisions. Du coups je vais regarder ces 2 versions de plus prêt etant donné que celle ou le générique commence d'entrée comporte également la sequence de Fin en integralité. Peut être une enième version intégrale quelque peu bidouillé ?

Avatar du membre
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Messagepar Breccio » 29 déc. 2007 20:24

Merci à L pour ses infos sur La Revue du cinéma/Image & son, que je lisais effectivement jadis. (Et dont j'ai conservé le numéro contenant l'article de Simsolo sur Leone :mrgreen: ).
Il ne me reste plus qu'une chose à faire : fréquenter la bibliothèque de la Cinémathèque de Toulouse :D
B

Avatar du membre
John Mallory
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 490
Localisation : Lausanne (CH)

Messagepar John Mallory » 29 déc. 2007 23:19

C'est vraiment une grosse blague cette édition DVD qui vient de paraître. Non seulement le film n'est pas dans le bon format, mais en plus on nous balance une vieille copie à l'image délavée. Ca sent vraiment le baclage tout ça, avec quelques petits malins de chez Pathé qui se sont dits qu'ils arriveraient à se faire un peu d'argent facile en nous sortant une édition miteuse préparée à la hâte. :roll:

Enfin bon, ça m'aura quand même permit de redécouvrir ce western, pas dans les meilleurs conditions, mais au moins j'ai passé un tout bon moment devant. Terence Hill est toujours aussi impayable et forme un trio bien sympathique en compagnie de Robert Charlebois et de la belle Miou-Miou. L'affrontement avec Klaus Kinski au début du film est un pur moment d'anthologie. cool

On peut lui trouver pas mal de défauts,surtout au niveau de l'histoire qui semble un peu mal ficelée, mais à vrai dire je m'en fiche car je ne m'y suis pas ennuyé un instant. Si la qualité de l'image n'était pas au rendez-vous, le reste par contre fonctionne parfaitement et la musique d'Ennio Moricone est toujours aussi agréable à l'oreille.

Bref, je le classerais un petit cran au-dessous de Mon nom est Personne, mais le plaisir à visionner est le même.

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 30 déc. 2007 19:51

C'est celle diffusée par Paris Première, qui est exactement le DVD Pathé


Alors si la version diffusée sur Paris Première est exactement la même que celle sortie en DVD...
J'ai vérifié le film au millimètre, scène par scène, et malheureusement il manque 2 minutes 12 de films.
Pour les maniaques que ca interrèsse (moi le premier), il manque la scène ou Terence Hill fait la quête dans le bordel, soit 1 minute 34 de moins :(
Il manque également 36 secondes de scènes ou Terence Hill explique son plan à Locomotive pour son deguisement. Scène qui se trouve après que les 3 compères aient sautés de leur chariot sur rail et echangés deux trois mots avec les mineurs qui s'en vont.
La version diffusée par Paris Première faisait 1H52m46s, est-elle la même que celle de la version DVD ?
En conclusion, la version que je connaisse comme etant la plus complète en VF atteint les 1H55m06s.
Modifié en dernier par Liko le 30 déc. 2007 20:05, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10373
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 30 déc. 2007 20:04

Personne a écrit :Le film fait 1h 53m et 48s sans le générique Pathé!


Voilà!
Image

Avatar du membre
MrGreen
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 344

Messagepar MrGreen » 30 déc. 2007 21:17

Cher Liko , je n'ai pas saisi votre explication:

Le film qui ne possède PAS les scènes que vous décrivez, est-ce la version diffusée recemment sur PARIS PREMIERE ou la version DVD ?
Tu seras assez proche pour entendre la première balle. Et assez mort pour ignorer la seconde.

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 31 déc. 2007 1:21

Le film qui ne possède PAS les scènes que vous décrivez, est-ce la version diffusée recemment sur PARIS PREMIERE ou la version DVD ?

Il s'agit de la version diffusée sur Paris Première.
Mais comme il s'agirait de la même version que celle du DVD...

L.

Précisions sur le DVD Pathé.

Messagepar L. » 02 janv. 2008 20:50

Il manque effectivement presque toute la partie où Miou-Miou entonne le chant religieux dans le claque. Cette scène, dont je me souviens fort bien au cinéma, est restituée dans le DVD allemand: complète j'espère, parcequ'à ce jeu là de détail et de découpe, j'y perds la mémoire, souvenirs d'il y a 32 ans, le film n'ayant pas bénéficié d'une durée d'exploitation très longue, contrairement à "Mon nom est personne", recyclé en salle (avec "Trinita prépare ton cercueil" et quelques autres) jusqu'au début, voire au milieu, des années 80, y compris après un passage à la télé, Antenne 2, un jour férié de mai 1980 -ou 1981 -c'était alors un autre monde....

"Un génie deux associés une cloche" a été diffusé une première fois en télé, -Antenne 2- le 24 décembre 1981 l'après-midi. Dommage que les graveurs DVD n'existaient pas. On aurait probablement une version de référence -copie AMLF originale.-

Donc à ce jour, sous réserve de connaître le DVD kiosque en Italie, il n'y aurait aucune copie DVD complète de ce film par le monde ...

Ayant revu les Bonus allemands "Un génie deux associés une cloche", ceux-ci valent le coup, bien qu'ils soient accompagnés tout au long du documentaire sur la confection du film de la marche funèbre composée par Morricone, laissant penser que l'histoire de ce film fut la fin du monde (d'un monde : c'est probable).

Terence Hill se montre très réservé et plus que discret sur ce travail. (D'après Marco Giusti, lui et Damiani en seraient venus aux poings. Dans le DVD japonais, c'est Damiani que l'on écoute, je ne me souviens plus trop de ce qu'il dit... un de ces jours je le reverrai, mais il parle très vite l'italien non sous-titré autre que japonais.)

A l'origine, ce sont bien Dewaere et Depardieu qui était prévus sur le film, avec Miou-Miou, Terence Hill fut choisi, et pour cause, en définitive, son rayonnement international garantissant un plus gros succès commercial que les noms de Dewaere et Depardieu, inconnus ailleurs qu'en France.

lee grant

Re: Un Génie, Deux Associés une Cloche (Un genio due compari un pollo) -1975- Damiano Damiani

Messagepar lee grant » 19 févr. 2008 7:55

Bien , après toutes ces critiques érudites et instructives ,je n'apporterai à l'édifice que mon modeste point de vue.
Précisons tout de suite que je ne prise pas du tout les pitreries de Mr Hill...Et ce film , je l'ai vu pour la 1ère fois hier soir , m'étant toujours refusé à le visionner pour la raison sus-dite.
Bon, je dois dire que je m'attendais au pire et que j'ai été agréablement surpris.Hill fait moins le clown que dans" mon nom est personne "et si on écarte les quelques scènes comme celle du duel avec Kinski ou il fait son numéro habituel de crétin et celle aussi de la maison close , on est dans un film regardable . Certaines séquences sont même réussies comme celles de la poursuite de la dilligence dans Monument Valley...
Alors ,si nous coupions ces scènes ou Hill tire à lui la couverture pour se draper dans le grotesque ,nous obtiendrions un film de 1h45 sans aucun défaut et par la même occasion , passionnant !

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Re: Un Génie, Deux Associés une Cloche (Un genio due compari un pollo) -1975- Damiano Damiani

Messagepar Liko » 19 févr. 2008 17:27

La version diffusée hier soir sur W9 est la même que celle diffusée il y a peu sur Paris Première. Recadrage hormis le générique, scène manquante ou tout le monde chante "Gloire, gloire, gloire" + celle de l'explication du coups monté entre Hill et Locomotive. Il s'agissait de la version anglaise avec le montage différent de la VF qui elle est complète. Domage...

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7709
Localisation : nord-est

Re: Un Génie, Deux Associés une Cloche (Un genio due compari un pollo) -1975- Damiano Damiani

Messagepar Jicarilla » 31 déc. 2008 9:40

:lol: :lol: Pour les fêtes muchachos....:applaudis_6: :applaudis_6:
Voici une fiche TV icongc1
Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités