El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21376
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 31 janv. 2013 17:36

Orange OCS Geants le diffusera à 20h40 mercredi prochain

Image
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2311
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar L.. » 09 févr. 2016 18:10

Du dégât d'un mauvais Bonus, mal présenté :

Wikipédia :

Réception
Lors de sa sortie, le film fut un échec cuisant aussi bien en France qu'en Italie.

Notes et références
↑ Interview de Jean-François Giré disponible dans les bonus de l'édition DVD.



Chiffres français : 733 441 spectateurs, soit honorable.

Classement des recettes westerns spaghetti, Italie :
On continue à l'appeler Trinita.
Et pour quelques Dollars de plus.
Pour une poignée de Dollars.
Le bon la brute et le truand.
On l'appelle Trinita.
Il était une fois dans l'Ouest.

El Magnifico.

Soleil rouge.
Mon Nom est Personne.


Les 4 de l'Ave Maria.
Dieu pardonne, moi pas.
Le dernier jour de la colère.
Le Dollar Troué.
Adios Gringo.
Il était une fois la Révolution.
Un pistolet pour Ringo.
Le retour de Ringo.
Cent mille Dollars pour Ringo.
Trois cavalier pour Fort Yuma.
Colorado.
Arizona Colt.
La Mort était au Rendez-vous.
Companeros.
Un génie deux associés une cloche.
Texas.
Wanted.
Django.
Le dernier face à face.
5000 Dollars sur l'as.
Ciel de plomb.
Amigo, mon colt a 2 mots à te dire.
7 écossais au Texas.
Les longs jours de la vengeance.
La chevauchée vers l'Ouest.
Le blanc, le jaune et le noir.
Le mercenaire.
Les 3 implacables.
Texas Adios.
Sabata.
Je vais, je tire, je reviens.

Source: C'ERA UNA VOLTA IL...WESTERN ALL' ITALIANA Mito e protagonisti, sous la direction de Roberto Festi, Stampalith (Trente), 2001.

Espagne : 2 089 897 spectateurs.

En Allemagne, je pense que c'est un des plus gros succès de Terence Hill, (rappelons que Plata, honorable en France, app. 800 000 entrées a fait en Allemagne plus que Le bon la brute et le truand en France....) sans parler de tous les pays de l'Est et d'ailleurs....

On fait mieux en termes d'échec cuisant. :wink:


Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2551
Localisation : Massy town
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar pak » 25 févr. 2016 23:32

L.. a écrit :Du dégât d'un mauvais Bonus, mal présenté :

Wikipédia :

Réception
Lors de sa sortie, le film fut un échec cuisant aussi bien en France qu'en Italie.

Notes et références
↑ Interview de Jean-François Giré disponible dans les bonus de l'édition DVD.



Chiffres français : 733 441 spectateurs, soit honorable.



Moui, m'enfin dans les 700 000 entées France, ça ne place pas le film dans les succès, même honorables, même si aujourd'hui ça l'aurait été. Pour l'année 1973, ça ne le place même pas dans le top 50.

Sinon que Giré raconte des sottises pour ne faire que des généralités ou des raccourcis, là par contre, c'est une récurrence. Il a réussi l'exploit de passer pour un spécialiste du genre. Rien que de lire ses deux tomes sur le western européen suffisent pourtant à limiter le bonhomme (en gros je compile ce que j'ai lu sur le net, et je le publie)...


Après que le film ait cartonné ailleurs, notamment chez lui, là, rien à redire, on n'a jamais dit que la France était le lieu de l'encensement du spaghetti, même s'il a ponctuellement cartonné...
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2311
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar L.. » 26 févr. 2016 6:58

Score honorable, si l'on place la barre du succès vers 1 million d'entrées.

Le nombre de producteurs français qui aurait apprécié les 700 000 entrées, en 1973, doit être conséquent.

Il faut aussi voir le nombre de copies d'exploitation mises en services, le nombre de salles, les circuits de distribution, etc.... c'est un peu plus compliqué que maintenant. :wink:

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2311
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar L.. » 26 févr. 2016 18:13

[quote="pak"Moui, m'enfin dans les 700 000 entées France, ça ne place pas le film dans les succès, même honorables, même si aujourd'hui ça l'aurait été. Pour l'année 1973, ça ne le place même pas dans le top 50.

Sinon que Giré raconte des sottises pour ne faire que des généralités ou des raccourcis, là par contre, c'est une récurrence. Il a réussi l'exploit de passer pour un spécialiste du genre. Rien que de lire ses deux tomes sur le western européen suffisent pourtant à limiter le bonhomme (en gros je compile ce que j'ai lu sur le net, et je le publie)...


Après que le film ait cartonné ailleurs, notamment chez lui, là, rien à redire, on n'a jamais dit que la France était le lieu de l'encensement du spaghetti, même s'il a ponctuellement cartonné...[/quote]


733 441 entrées selon Box Office Story (je n'ai pas beaucoup de Film Français pour vérifier).

Soit dans la moyenne haute des westerns spaghettis.

Le film sort en août 1973, Mon Nom est Personne en décembre 1973 (plus gros succès de l'année 1973 en France, après Rabbi Jacob).

En janvier 1974, El Magnifico continuait de se jouer dans un cinéma voisin de celui où j'ai vu Mon Nom est Personne (Sud-Ouest de la France, grande métropole).

Je l'ai vu pour ma part vers 1976 dans une autre salle encore : une durée de vie de plusieurs années qui n'existe plus maintenant, où la distribution en salles est très uniformisée.

Lien sur le Box Office Lee van Cleef.

http://www.boxofficestory.com/lee-van-cleef-box-office-a105568126

Colorado, avec un peu plus de 800 000 entrées est décrit comme un grand succès par Alain Petit , dans un Bonus DVD Seven Sept- je pense, Le dernier face à face, alors tout est vraiment relatif.... El Magnifico a fait en France le nombre d'entrée honorable d'un western spaghetti (seuls on vraiment marchés, les Leone, Trinita, les Terence Hill produits par Leone, Soleil Rouge, Django prépare ton cercueil , les Colizzi , ces derniers tous au dessus d' 1 Million d'entrées et quelques autres peut-être , je ne suis pas encore suffisamment documenté en détail sur le Box Office français de ces films. (Le dollar troué a aussi dépassé le million d'entrées ....http://www.boxofficestory.com/box-office-giuliano-gemma-c24621740)


Pour le Giré :

L'édition de 2002 n'est pas compilée de Internet, assez vide à l'époque , mais beaucoup -sourcé- dans La Revue du Cinéma Image et Son, le Alain Petit et le livre de Lhassa, avec une bonne chronologie qui n'est pas sans intérêt.

Le second tome, je l'ai trouvé sans aucun intérêt, pas conservé, effectivement c'est de l' Internet et le livret sur Colorado, tout aussi inutile (et pour cause, puisqu'il n'existe rien comme archive sur le tournage du film proprement dit, ce qu'expliquait Sergio Sollima en 2005 : rien n'a été gardé, hélas, en tout cas pas par lui .... (entretien Bonus coffret Sollima Koch Media, interview reprise sur les BR allemand et américain. )

Comme dit par ailleurs, le seul bon Bonus français sur un western spaghetti, c'est ce qu'a fait Gans sur Mon Nom est Personne, le meilleur probablement de tous les Bonus faits pour un western italien (avec les archives du DVD BR RHV de Pour une poignée de Dollars, 2008, complété par ce qui a été mis en ligne par la Cinémathèque de Bologne.) Les Bonus allemand sont très bons, mais aussi souvent trop court, comme les italiens et japonais (faits en 2002 quand pas mal de monde était encore vivant).

Mon Nom est Personne a eu beaucoup de chance d'avoir les moyens financiers de StudioCanal et surtout Gans, dont, finalement, ce qu'il a fait pour ce film est le meilleur de son oeuvre :wink:

Maintenant on l'appelle Plata ressort en BR en Italie début avril, j'espère avec plein de Bonus d'archives , et que les autres suivront .

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2311
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar L.. » 26 févr. 2016 18:54

Et pour compléter, de mémoire, El Magnifico avait bénéficié d'une très bonne critique dans La Revue du Cinéma Image et Son de l'époque (saison 1973).



Image

Enzo Barboni et Alberto Grimaldi -avec la casquette- sur le tournage de El Magnifico, vers avril-mai 1972, Villagio Western De Laurentiis, (Rome).

Extrait du dossier de presse CB Films, Espagne, 1973.

http://monnomestpersonne1973.blogspot.f ... 972-2.html

J'ai d'autres documents sur le film qui passeront avant la fin de l'année.

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2551
Localisation : Massy town
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar pak » 26 févr. 2016 19:08

C'est sûr que si on compare le box office d'un film en fonction de la moyenne du genre qu'il illustre, le succès ou l'insuccès du film n'a plus la même consonance... :wink:


L.. a écrit :L'édition de 2002 n'est pas compilée de Internet, assez vide à l'époque , mais beaucoup -sourcé- dans La Revue du Cinéma Image et Son, le Alain Petit et le livre de Lhassa, avec une bonne chronologie qui n'est pas sans intérêt.
.

Certes, mais le bouquin n'a pas été vendu comme une chronologie, mais bien comme une histoire du genre. Hors l'ouvrage n'est qu'une compilation sans fond, presque sans analyses (malgré l'introduction précisant que tous les films cités ont été revus pour l'élaboration du livre), d'où une immense déception. Mais ce débat a déjà eu lieu lors de la sortie du livre, alors je ne vais pas pourrir ce topic en le relançant... :)
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2311
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar L.. » 26 févr. 2016 19:16

pak a écrit :

L.. a écrit :L'édition de 2002 n'est pas compilée de Internet, assez vide à l'époque , mais beaucoup -sourcé- dans La Revue du Cinéma Image et Son, le Alain Petit et le livre de Lhassa, avec une bonne chronologie qui n'est pas sans intérêt.
.

Certes, mais le bouquin n'a pas été vendu comme une chronologie, mais bien comme une histoire du genre. Hors l'ouvrage n'est qu'une compilation sans fond, presque sans analyses (malgré l'introduction précisant que tous les films cités ont été revus pour l'élaboration du livre), d'où une immense déception. Mais ce débat a déjà eu lieu lors de la sortie du livre, alors je ne vais pas pourrir ce topic en le relançant... :)


Je suis plus que d'accord avec vous, mais je pense aussi comme vous qu'il est d'inutile d'y revenir.

Mon blog, qui ne traite que de quelques films, et surtout les westerns de Leone et Terence Hill (moins documentés ailleurs dans l'ensemble, et qui sont ceux que je préfère) est né du désir de partager ce que les livres français n'ont pas exploité.

J'ai encore pas mal à passer, et notamment d'excellents documents venus d'Espagne pour le western spaghetti, de collections particulières pour Terence Hill (donc introuvables par le Net). On fait, parfois, de bonnes rencontres.... :wink:

Reste le problème de ce qui techniquement est très difficile à reproduire, on verra d'ici 5 ans :wink: j'aurais tout mon temps.

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2551
Localisation : Massy town
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar pak » 26 févr. 2016 19:23

Ben... Faut écrire un livre ! :sm57:
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2311
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar L.. » 26 févr. 2016 19:28

pak a écrit :Ben... Faut écrire un livre ! :sm57:


Hé bé non, cela ne m'intéresse pas :wink: .

J'espère, par contre, que quelqu'un qui m'a beaucoup aidé et connaît très bien Spencer et Hill, parviendra à faire quelque chose, en tout cas pour ces deux là, y compris pour les productions Leone avec Hill.

Pour Leone, je n'ai aucune nouvelle du projet de Peter J. Hanley , toujours pas en vente sur amazon, aucune nouvelle par mail.... 15 ans de travail et une vraie somme colossale sur Le bon la Brute et le Truand...j'attends et donne des nouvelles dès que j'en ai. (Prévu pour février mars de cette année).


L..
Westerner
Westerner
Messages : 2311
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar L.. » 05 nov. 2016 10:25

Image
Image

(Cliquer sur les images pour les voir en grand.)
Modifié en dernier par L.. le 11 janv. 2017 19:55, modifié 1 fois.

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2311
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar L.. » 11 janv. 2017 19:52

Image

Harry Carey Jr, Gregory Walcott, Enzo Barboni (E.B. Clucher), tournage de El Magnifico, vers mai 1972.

Source: Oggi, N° 21 , 20 mai 1972, extrait d'un interview très rare avec Enzo Barboni, à venir bientôt sur http://monnomestpersonne1973.blogspot.fr/ )

(Cliquer sur la photographie pour la voir en grand, 3000 pixels.)

Avatar du membre
Kemp
Marshall
Marshall
Messages : 274

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar Kemp » 31 janv. 2017 16:45

Un western dont j'attendais beaucoup, qui commencés super bien, pendant 1h45 on a là un super western spaghetti bien marrant, entre "Le fils du désert" et "La blonde et le shérif". Dialogues savoureux, musique superbe, scènes sympas, Riche.

Mais ça pars dans une morale prétexte sur les vingt dernières minutes, ce qui m'a fort déplu. Dommage, mais ça reste très agréable.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités