Le Fils de Geronimo - The Savage - 1951 - George Marshall

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2422
Localisation : Marseille, France

Re: Le Fils de Geronimo - The Savage - 1951 - George Marshall

Messagepar Arizona Kid » 08 nov. 2019 7:21

C'est tout à fait fortuitement que j'ai pu visionner ce western hier soir, sur Paramount Channel, m'étant aperçu en zappant que je recevais des chaînes que je n'avais pas auparavant car ne faisant pas partie de mon abonnement Orange.
Sans doute est-ce une offre éphémère de découverte... que j'ai donc mise à profit pour découvrir ce Fils de Géronimo, que je ne connaissais que de nom jusqu'à présent.

Première surprise dès le générique de début: Charlton Heston dans le rôle-titre; voilà qui augurait d'un opus prometteur... d'autant que sa perruque de cheveux longs lui donne un faux-air de Christophe Lambert dans Greystocke :mrgreen:

Plus sérieusement, force m'est d'admettre que j'ai trouvé le film de George Marshall (Femme ou Démon et son auto-remake Le Nettoyeur) plutôt sympathique, truffé de réflexions pacifistes de bon aloi sur l'absurdité de la guerre et des pertes qu'elle engendre, dans un camp comme dans l'autre.

Coeur Vaillant (auquel rien n'est impossible, comme de juste), campé par Heston, jeune Blanc élevé par les Sioux suite au massacre des siens par la tribu des Crows, est l'image vivante de ce conflit moral, tiraillé qu'il est entre deux cultures, deux loyautés.
Ses échanges avec le philosophe Lieutenant Hathersall (Peter Hansen) , lucide quant aux horreurs de la guerre qui s'annonce, constituent peut-être l'une des meilleures scènes de ce western pro-indiens du début des années 50.

N'ayant vu le film qu'une fois, je n'ai hélas pas pu en retenir toutes les séquences, mais j'ai trouvé fort réussies celles se déroulant au camp Sioux, où le fils adoptif de Géronimo suscite bien des inquiétudes parmi les braves, qui redoutent son ralliement au peuple de ses origines lorsque éclatera une guerre qui semble chaque jour plus inévitable.
A ce titre, la scène où le grand chef fait mine de blesser mortellement son fils blanc, afin de ne pas perdre la face devant ses guerriers, ne manque ni d'intérêt ni de tension dramatique.

Le Fils de Géronimo fut donc pour moi une très agréable surprise, et j'espère revoir prochainement le film sur Paramount, tant que je la capte encore.
J'en ai même un pincement au coeur, car le film m'ayant plu, je n'ai hélas pas les moyens de l'enregistrer, ne possédant pas de graveur DVD -et quand bien même j'en aurais un, je ne suis pas à l'abri des défaillances récurrentes de ma live-box.
Tonton Sidonis, si tu m'entends, et puisque tu peux désormais piocher dans le catalogue de la firme à la montagne... :cool:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5144
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Le Fils de Geronimo - The Savage - 1951 - George Marshall

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 08 nov. 2019 14:05

Salut ! C'est aussi ce que j'aimerais bien... Que Tonton SIDONIS se bouge mais bon...
J'ai souvent aperçu ce film annoncé sur Paramount mais je suis moins téméraire, craignant de l'apprécier sans pouvoir le conserver (foutu SFR de m... !!).
Truc que je n'ai jamais compris... Visiblement on essaye soit de vendre bien le produit soit les traducteurs sont de sombres buses qui pourraient aujourd'hui faire dans le football ou la télé réalité... Comme disait si bien la marionnette de Bernard LAPORTE aux Guignols "du crétin de base qui a stoppé ses études en CP"... "GERONIMO" ?? Ce sont des Sioux on dirait... :sm76: :sm80:
Image

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 3039

Re: Le Fils de Geronimo - The Savage - 1951 - George Marshall

Messagepar pass » 21 mars 2020 10:43

Déterrage de post :

Image

La photo du dos en haut provient du Triomphe de Buffalo Bill.

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 11879
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Le Fils de Geronimo - The Savage - 1951 - George Marshall

Messagepar lasbugas » 06 avr. 2020 20:54

Image
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24112
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le Fils de Geronimo - The Savage - 1951 - George Marshall

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 21 juil. 2020 17:36

metek a écrit :Charlton Heston - The Savage (1952) - Metek09-Artwork-Production (2020)

Image
metek a écrit :Charlton Heston - The Savage (1952) - Metek09-Artwork-Production (2020)

Image
metek a écrit :Charlton Heston, Joan Taylor - The Savage (1952) - Metek09-Artwork-Production (2020)

Image
metek a écrit :Charlton Heston - The Savage (1952) - Metek09-Artwork-Production (2020)

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage


limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2621

Re: Le Fils de Geronimo - The Savage - 1951 - George Marshall

Messagepar limpyChris » 14 nov. 2020 10:50

Comment je vais faire moi, maintenant que je bosse plus, pour écouter les musiques de tous ces westerns, postées par loco ... ? Avant, je les mettais en fond sonore, tout en télétravaillant ... Maintenant que je bosse plus (no more), je bosse plus (+) ... Je n'entends pas les musiques en passant l'aspirateur, par exemple. (Oui, pasque Madame limpy a pris les affaires en main ... Je fais le malin comme ça, mais venez me sauver ... J'EN PEUX PLUS ...!!)

J'ai déjà dit deux trois trucs sur ce petit western, que j'aime bien ... Un Charlton Heston un peu plus supportable -pour et par moi- que dans bien d'autres rôles ... Ici, il croit que l'impassibilité des traits fait partie de son rôle de 'élevé par des Indiens' ... Deux-trois chefs sont imbuvables (les rôles principaux, bien sûr), mais toute la figuration a bien été recrutée parmi des Sioux du cru ; les coutumes et costumes -des Indiens- sont très corrects ("authentiques"), les extérieurs sont naturels et beaux (car l'un ne veut pas forcément dire l'autre), le message est louable, même si la réalisation de G. Marshall est un peu (euphémisme) étriquée pour les grandes plaines ... Aurait-on besoin de plus pour dire que 'ça, c'est du western' ? No, Sir, pas de mon vivant.
Les braves Crows, qui avaient mis leurs billes du côté des Blancs (mais il faut dire à leur décharge que les Sioux étaient des voisins un peu -reuphémisme- dérangeants ; pragmatiques, donc, les Crows.) font, comme d'habitude dans les westerns, les frais des opérations ... Ça vaut le coup d'avoir misé sur ces Blancs, tiens, maintenant, ils nous traînent dans la boue ... !!
Un dvd/BR (directement BR, tiens, plutôt que Combo ...) d'une version bien restaurée serait la bienvenue ... celui-ci est un précurseur de "Little Big Man" (sans l'humour ou l'ironie) comme "Run of the Arrow" fut celui de "Danse" ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

- You've seen too many westerns, old man.
- That doesn't exactly work in your favor.

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2931

Re: Le Fils de Geronimo - The Savage - 1951 - George Marshall

Messagepar Loco » 14 nov. 2020 12:05

limpyChris a écrit :Comment je vais faire moi, maintenant que je bosse plus, pour écouter les musiques de tous ces westerns, postées par loco ... ? Avant, je les mettais en fond sonore, tout en télétravaillant ... Maintenant que je bosse plus (no more), je bosse plus (+) ... Je n'entends pas les musiques en passant l'aspirateur, par exemple. (Oui, pasque Madame limpy a pris les affaires en main ... Je fais le malin comme ça, mais venez me sauver ... J'EN PEUX PLUS ...!!)


Faut acheter un aspirateur silencieux... :wink: :beer1:

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2621

Re: Le Fils de Geronimo - The Savage - 1951 - George Marshall

Messagepar limpyChris » 14 nov. 2020 12:30

J' vous envoie le n° de portable de ma femme, M'sieur. (à lire avec la voix du regretté -et pour moi ce n'est pas simplement une tournure de phrase stéréotypée- Serge Sauvion, bien sûr)
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

- You've seen too many westerns, old man.
- That doesn't exactly work in your favor.

Avatar du membre
Longway
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7185

Re: Le Fils de Geronimo - The Savage - 1951 - George Marshall

Messagepar Longway » 14 nov. 2020 13:17

Loco a écrit :Faut acheter un aspirateur silencieux... :wink: :beer1:


Ou tout simplement avoir recours au traditionnel balai. Très écolo en plus.
Problème : Mme Limpy peut l'utiliser à d'autres fins.

Bon, stop au HS !... Même moi vous me pousser à en faire. La honte ! :? :sm57:

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2931

Re: Le Fils de Geronimo - The Savage - 1951 - George Marshall

Messagepar Loco » 14 nov. 2020 15:04

HS.

Spoiler: Montrer
limpyChris a écrit :J' vous envoie le n° de portable de ma femme, M'sieur. (à lire avec la voix du regretté -et pour moi ce n'est pas simplement une tournure de phrase stéréotypée- Serge Sauvion, bien sûr)

Un dernier détail, M'sieur, excusez-moi. Vous vous souviendriez pas de ces aspirateurs manuels avec des brosses cylindriques de dans le temps ?
Bon, j'arrête, sinon ça n'aura pas de fin. :wink:

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2621

Re: Le Fils de Geronimo - The Savage - 1951 - George Marshall

Messagepar limpyChris » 17 nov. 2020 13:19

Je m'étonne que pass n'a(it) pas relevé, sur les affiches espagnole et italienne (reprise sur leur jaquette de dvd), le rajout de cheveux, emballés dans de la fourrure de loutre, des extensions aux coucouettes queue de rat, et le collier, venus tout droit d'Iron Shirt / Ricardo Montalban dans "Across the Wide Missouri" ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

- You've seen too many westerns, old man.
- That doesn't exactly work in your favor.


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités