Page 6 sur 7

Re: Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 26 juin 2017 13:10
par chip
Non Pak ! pas 20158 fois, GUN FEVER" désormais " le sentier de la vengeance " a été consulté sur WM 18747 (pour l'instant), je ne sais pas si les ventes ont cartonné ou pas, mais chez moi , dans les magasins vendeurs, il reste plus de " loi du colt " et autres " massacre à Furnace creek", etc.. que de " Sentier de la vengeance " et ce n'est pas moi qui les ai tous achetés :lol:
" TIMETABLE " et " CRY VENGEANCE ", indispensables dit Kiemavel, en tout cas, deux perles rares qui pourraient être les fleurons de la collection " film noir ", si Sidonis Calysta avait la bonne idée de les éditer :)

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 29 nov. 2017 12:46
par Arizona Kid
Hello, folks :sm43:

J'ai acheté hier le DVD du Sentier de la Vengeance, visionné dans la soirée, juste après le Nevada (1944) d'Edward Killy, avec Robert Mitchum.

Je ne vais pas vous mentir: au vu du résumé et de l'enthousiasme de nombreux amateurs du forum, je m'attendais à un peu (beaucoup) mieux.
Mais après un début plutôt laborieux -où, personnellement, j'ai eu du mal à comprendre qui était qui, qui faisait quoi et pourquoi- , l'intrigue se met peu à peu en place et le film trouve enfin son rythme.

Le scénario, s'il n'évite pas certaines redites du genre (vols, meurtres, complot visant à provoquer le soulèvement des Indiens...) , bénéficie cependant de personnages rugueux ou joliment pittoresques, tel ce duo de crapules ricanantes (Aaron Saxon et John Storch) et surtout Tanana (Jana Davi) , cette adorable petite squaw aux jolies nattes noires.
Celle-ci, d'ailleurs, a la délicate attention de nous offrir, rien que pour nos yeux, une agréable scène de bain dans la rivière :sm57:

Plastiquement, cette série B -parait-il ultra-fauchée- compense ses carences budgétaires par d'intéressantes trouvailles visuelles, comme d'âpres et violentes bagarres aux cadrages souvent très resserrés; des gros plans destinés à dissimuler la viduité de certains décors (pas un figurant, c'est rare) et contribuant à une atmosphère oppressante, ou encore ces perpétuelles bourrasques de vent dans des rues désertes, balayées par d'énormes buissons de poussière.
Autre détail que j'ai bien aimé, le lettrage du générique, en caractères " fantomatiques ": joli petit effet.

Enfin, Mark Stevens: si je ne l'ai pas trouvé mauvais dans ce western -quoiqu'un rien fade-, je ne puis, pour l'instant du moins, juger de la réelle étendue de son jeu d'acteur, ne l'ayant vu que dans ce film-ci.
En revanche, je serais curieux de savoir pourquoi ce comédien semble tellement oublié de nos jours.
Il s'agit en l'occurrence d'un bonhomme qui cumulait les fonctions de producteur, scénariste, réalisateur et acteur de ses propres films.

Aujourd'hui, cela nous semble bien banal (Tom Cruise, pour n'en citer qu'un) mais à l'époque du cinéma hollywoodien classique, cela ne courait pas les rues et c'était même, à ce que j'ai cru comprendre, assez mal vu des directeurs de studios (le cas Olivia DeHavilland avait fait jurisprudence dans les années 40, et les acteurs, longtemps aux ordres des majors, commençaient à vouloir s'émanciper à la suite du procès retentissant remporté par cette dernière).

Un exemple concret dans le domaine du western: L'Ange et le mauvais garçon (1947), pourtant chapeauté et mis en scène de A à Z par John Wayne, fut officiellement crédité au nom de son ami, le scénariste James Edward Grant.
Sans oublier le cas d'école Alamo (1960) , également produit, joué et réalisé par le Duke, ce qui fit grincer quelques râteliers chez les producteurs, lesquels voyaient d'un très mauvais oeil qu'un " simple " acteur voulût empiéter sur leurs sacro-saintes plates-bandes.
Et rappelons que, pour ne rien arranger, le film -mutilé et raccourci par la MGM- fut un bide maousse au box-office et mit des années avant d'être un tant soit peu rentable.

Quoi qu'il en soit, et pour en revenir au Sentier de la Vengeance, si cet opus de Mark Stevens ne figurera assurément pas dans mon palmarès personnel des séries B westerniennes, cette curiosité aura au moins eu le mérite de me faire découvrir un nouvel acteur du genre (aux faux airs de Robert Ryan) et de passer un petit moment avant d'aller rejoindre Morphée.

icongc2

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 29 nov. 2017 14:14
par limpyChris
Mouais, i' s'en tire pas trop mal ... Moi je vote pour qu'on le garde. Yves, laisse tomber le goudron et les plumes. Oui, je sais, moi aussi, ça m'aurait fait rigoler, mais on se rattrapera sur un autre.
Bravo encore, Kid, pour ces longs textes argumentés.

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 29 nov. 2017 14:30
par Arizona Kid
Merci, Limpy Chris; je suis inspiré lorsque le film a un tant soit peu retenu mon attention :lol:

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 30 nov. 2017 8:53
par chip
Au kid de l'Arizona:
Si tu veux voir d'autres films avec Stevens sur You tube on peut visionner(sans s/t of course) TIMETABLE (1956) " et CRY VENGEANCE (1954) dont on a beaucoup parlé dans la rubrique "film noir ", en France existe en DVD : " From this day forward " de John Berry ( s/t français) , " la fosse aux serpents" et deux polars " l' impasse tragique "(the dark corner)(1946) de H.Hathaway, " , "la dernière rafale "(the street with no name)(1948) où il partage la vedette avec Richard Widmark.
Bon visionnage.

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 02 déc. 2017 21:34
par Arizona Kid
Merci, Chip, pour ces suggestions :sm57:

Je serais, en effet, tenté de découvrir d'autres films de Stevens, notamment cette Dernière Rafale, où figure également l'un de mes westerners favoris, à savoir Richard Widmark.

icongc1

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 14 déc. 2017 10:56
par chip
JANA DAVI :
Image

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 21 déc. 2017 13:07
par chip
Jana Davi et John Lupton
Image

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 04 oct. 2018 13:49
par chip
Voir aussi la critique d' Alexandre Clément sur son blog : alexandreclement. ekablog.com.

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 04 oct. 2018 17:01
par limpyChris
Je ne suis pas encore allé voir l'article, mais quelque chose me dit qu'il doit être plutôt positif ... :sm41: :wink:
Bon, je vous laisse, je vais voir ...

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 05 oct. 2018 7:33
par chip
Pas négatif en effet :wink:

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 08 oct. 2018 4:21
par metek
Tres belle photos Chip et rare je ne les avais jamais vu, Merci :beer1:

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 06 févr. 2019 22:16
par chip
Jana Davi et Mark Stevens. photo pub pour " Gun fever "
Image

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 28 févr. 2019 14:49
par chip
Maquette pour l'affiche de GUN FEVER -1958-
Image

Re: Le sentier de la vengeance - Gun Fever - 1958 - Mark Stevens

Posté : 19 avr. 2019 21:57
par harry
J'ai vu ce western il y a 3 ou 4 ans , je me suis décidé à l'acheter chez sidonis pour la qualité d'image , je vois beaucoup de westerns et j'avais oublié le scénario , et là j'ai redécouvert ce formidable western , tel que je les adore :D , je n'ai pas d'arguments pour convaincre ceux qui n'aiment pas trop , c'est vraiment 1h20 de bonheur de voir cette histoire de vengeance dans une version tout à fait singulière !
J'aime bien Patrick Brion , mais là son bonus est inutile et mauvais , :oops:
Donc pour conclure , une perle rare de série B comme on en faisait dans les années 1950 . :applaudis_6: