La Prisonnière du désert - The Searchers - 1955 - John Ford

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!


Avatar du membre
lasbugas
Major
Messages : 12624
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: La Prisonnière du désert - The Searchers - 1955 - John Ford

Messagepar lasbugas » 15 sept. 2010 21:17

Image
Modifié en dernier par lasbugas le 16 sept. 2010 6:56, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
The Cemetery Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1590
Localisation : Derrière toi...

Re: La Prisonnière du désert - The Searchers - 1955 - John Ford

Messagepar The Cemetery Kid » 15 sept. 2010 23:03

A mon avis sur cette photo, John Wayne représente LE cowboy par excellence aux côtés de quelques autres. Merci de la photo, lasbugas.

Image
- Dis-donc, toi, tu sais que t'as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 dollars ?
- Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera...

Avatar du membre
Django, le retour
Marshall
Marshall
Messages : 2960
Localisation : Dans l'Ouest, ou plutôt dans le Sud-Ouest de la France...

Re: La Prisonnière du désert - The Searchers - 1955 - John Ford

Messagepar Django, le retour » 15 sept. 2010 23:32

Mister lasbugas doit posséder une collection de photos impressionnantes !!!! :shock: :shock: :applaudis_6: :applaudis_6:

A ce propos, il a posté 2 fois le même message un peu plus haut ! Mais quelles photos !!!!

icongc1 L'Inconnu oublié icongc1
Auteur de L'Inconnu oublié - Éditions Publibook viewtopic.php?f=14&t=10165
"Quelle ingratitude ! Quand je pense au nombre de fois où je t'ai sauvé la vie..." Clint Eastwood - Le bon, la brute et le truand

Juh
Chasseur de primes
Messages : 765

Re: La Prisonnière du désert - The Searchers - 1955 - John Ford

Messagepar Juh » 16 sept. 2010 7:44

Chez Lasbugas et Metek, on se demande comment il peut y avoir de la place pour les murs. Mais nous, on ne s'en plaint pas...

Avatar du membre
Emma_Peel
Chasseur de primes
Messages : 771
Localisation : I left my heart... in the west !
Contact :

Re: La Prisonnière du désert - The Searchers - 1955 - John Ford

Messagepar Emma_Peel » 16 sept. 2010 17:29

J'ai rêvé des années et des années devant The Searchers. Ne me demandez pas de lui donner une note, ça ne rimerait à rien, pour moi ce film est... magistral en tous points. Et l'année dernière, je suis allée à Monument Valley. Maintenant, à chaque fois que je vais le revoir, je crois que je vais pleurer...
- Préparez le voyage de vos rêves aux États-Unis avec Sunset Bld
- Road Trip West USA 2009
- Il était une 2ème fois dans l'Ouest, 2011
- Californie & Arizona 2013 (en cours)
- Texas & Nouveau Mexique 2016
- Vegas, Utah & Arizona 2018

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23602
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: La Prisonnière du désert - The Searchers - 1955 - John Ford

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 17 oct. 2010 13:58

Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage


Avatar du membre
The Cemetery Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1590
Localisation : Derrière toi...

Re: La Prisonnière du désert - The Searchers - 1955 - John Ford

Messagepar The Cemetery Kid » 22 oct. 2010 9:57

Cette affiche est nulle, elle spoile sur tout ce dont le film repose jusqu'à la fin ! :?
- Dis-donc, toi, tu sais que t'as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 dollars ?
- Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera...

Juh
Chasseur de primes
Messages : 765

Re: La Prisonnière du désert - The Searchers - 1955 - John Ford

Messagepar Juh » 22 oct. 2010 11:23

La plus belle image des "seachers", pour moi, et peut-être même l'image de western que je préfère, c'est la photo de John Wayne ( on la voit un peu plus haut) remettant son tapis de selle indien sur le dos de sa monture avec un regard lointain, inquiet et mélancolique...


Avatar du membre
The Cemetery Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1590
Localisation : Derrière toi...

Re: La Prisonnière du désert - The Searchers - 1955 - John Ford

Messagepar The Cemetery Kid » 14 nov. 2010 1:13

J'avais déjà vu le film en début d'année mais ne sachant quoi faire, je me suis dis qu'il serait bon de le revoir.

L'introduction est excellente, la musique en français "Travailleeeeer... Prisonnieeeeer..." est superbe et s'accorde bien au film.
Le film est relativement lent mais est bien rythmé. Certaines avaient échappé à ma mémoire. Ce film, c'est une longue ballade dans le désert, où les péripéties s'enchaînent jusqu'à destination. Cette longue ballade dans le désert est particulièrement magnifique grâce aux somptueux paysages et horizons de Monument Valley. Le désert aride, rouge, brûlant dans toute sa splendeur. En plus de nous montrer un ouest des plus chauds, le réalisateur passe habilement d'une saison à l'autre, et l'ouest rouge devient aussitôt blanc, recouvert par le blizzard, non présent mais qui a laissé sa marque.
Les décors sont riches et variés. Entre le ranch des Edwards, celle de la famille de Laurie, le magnifique camp nordiste enneigé et les différents camps indiens, on a la droit à tout. Superbe.
Certaines scènes sont particulièrement réussies. La scène où les Edwards sentent un danger approcher dehors est très forte et dégage une certaine atmosphère de malaise. Je crois que c'est ma scène préférée. La scène avec le troupeau de bisons est également très révélatrice du caractère des personnages. Elle montre que même dans n'importe quelle condition, l'homme est battu par le désert. Quand ce n'est pas la chaleur du jour qui donne soif à l'homme, c'est le froid qui oblige l'homme à se nourrir comme il le peut...
La tension dramatique du film est présente en fond de film. Le fait que le film se déroule sur cinq ans amplifie cette tension. Cependant, et voilà pourquoi le film n'est pas parfait, John Ford n'a pas pu s'empêcher de parsemer un humour qui prend de temps en temps le dessus sur le dramatique. La scène de la squaw achetée par erreur pourrait même nous faire croire que le film est une comédie, où bien la scène inutile du duel entre les deux hommes pour une femme, avec autour les invités hilares et assistant joyeusement au spectacle... Ce genre d'humour revient aussi à la fin avec le révérend Clayton ayant une flèche plantée dans les fesses par exemple. Ford aurait du rester dans le thème du drame complet plutôt que de nous montrer qu'il a de l'humour. L'humour ne convient qu'à un seul personnage du film, mon préféré, Moise, qui joue son rôle jusqu'au bout avec charisme. L'un des personnages les plus attachants du film. La tension dramatique n'atteint son plus haut point que quand nos deux héros sont seuls dans le désert.
John Wayne joue très bien son rôle. C'est un homme revenu de la guerre, seul dans le désert, qui à peine ayant retrouvé les siens, les retrouve peu après massacrés. Il retourne une fois de plus dans le désert, usé, fatigué de ce monde, de ce pays comme le dira si bien le père de Laurie. Une belle image de cowboy solitaire et endurci. Le reste du casting est très bon mais comme je l'ai dis au-dessus, les acteurs ont trop tendance à cabotiner excessivement, sans doute pour que le spectateur ait un personnage à lequel se fier, à aimer, à éprouver une certaine empathie envers lui, à s'en rapprocher. Il y a dans ce film une chose qui revient sans arrêt : les personnages ne cessent de s'engueuler et quand ça ne va pas, ils lancent leur chapeau par terre ou se ruent vers leur opposant en ayant l'intention de le frapper, mais sans le faire, je parle bien sûr des relations Wayne-Hunter où c'est toujours la même chose. Ca devient un gag à répétition mais Ford semble s'en apercevoir en stoppant ce gag au moment où Ward Bond va jeter son chapeau mais s'arrête en route, avant la dernière scène d'action du film.
Toujours est-il que le film regorge de très bonnes scènes, très fortes, tout cela dans des décors somptueux. J'ai un faible pour le camp nordiste enneigé, qui en plus est agrémenté d'une très bonne scène, où nos deux héros tentent de reconnaître Debbie parmi les femmes. C'est pour vous dire combien le voyage et la recherche a été longue pour que nos deux cowboys n'arrivent pas à reconnaître la fille qu'ils cherchent. Cette scène, aussi excellente montre à mon avis qu'à être obsédé par une cause, on peut finir par perdre la foi... Mais après une aussi longue route, les héros finiront par retrouver leur être cher auquel ils ont consacré plus de cinq ans... Le film finira par ce quoi il a commencé, par la musique "Travailleeeeer... Prisonnieeeeer...." et l'ouest inscrira cette aventure dans sa mémoire.

Un très beau film, je l'ai encore plus aimé qu'à ma première vision. Cela ne m'étonnerait pas qu'il s'agisse du meilleur film de Ford mais j'espère que ses autres films me réserveront d'autres très agréables surprises. Je suis content d'avoir ce film dans ma Westernthèque. Et en plus c'est le seul film de Ford que j'ai vu. :wink:

Ma note : 8/10
Modifié en dernier par The Cemetery Kid le 01 janv. 2011 20:22, modifié 1 fois.
- Dis-donc, toi, tu sais que t'as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 dollars ?
- Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera...


Avatar du membre
lasbugas
Major
Messages : 12624
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: La Prisonnière du désert - The Searchers - 1955 - John Ford

Messagepar lasbugas » 06 févr. 2011 20:02

Mon Film du 24 Octobre 1956


Image


Image


Image


Image


Image


Image


Image


Image


Image


Image
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Winchester73 et 3 invités