Adios California - California - Michele Lupo - 1977

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10269
Localisation : Lone Pine, CA

Adios California - California - Michele Lupo - 1977

Messagepar Personne » 19 févr. 2006 14:09

Avec Giuliano Gemma, Raymund Harmstorf, Miguel Bose, Paola Bose...


Image

Image

Encore un excellent western "spaghetti".

L'ouverture est magnifique avec cette de fin de guerre de sécession, ces rues boueuses, ses pauvres bougres près à tout pour manger un peu. Michele Lupo nous montre l'après guerre, la haine des vainqueurs envers les vaincus, tout ceci dans des paysages automnals bien tristes.
C'est dans ce cadre que des Bounty hunters pourchassent les moindres voleurs de pommes et les liquides sans procés.
Deux anciens soldats confédérés 'California'(Excellent Giuliano Gemma) et Willy (Miguel bosé) échappent au massacre mais pas au racisme, c'est ainsi que le jeune Willy est tué. 'California' va alors ramené la médaille de Willy à sa famille comme il lui a promis...

Voilà la trame de cette première demi-heure...

Un ton triste, pas d'humour donc pour désarmer la mélancolie des paysages et l'horreur de certaines situations, des combats à mains nues d'une rare violence, un héros prèt à tout...

Je n'en dis pas plus mais ce film est vraiment excellent!

Pour ceux qui ne connaissent pas Michele Lupo, le réalisateur, n'ayez pas peur. Il a déjà dirigé Kirk Douglas dans un policier bien violent, Un Homma a respecté. Il sait tenir une caméra, on ne peut rien lui reprocher si ce n'est d'être rester dans l'ombre des Leone, Sollima et Corbucci.

Voilà un bon 9/10 pour cette belle découverte.

DVD non 16/9, mais format semblant être respecté. En tous cas il est très bien passé sur ma télé 82cm 16/9 en le zoomant un peu.

Un must have pour tous les amateurs. :D
Image

Avatar du membre
akpstyl
As de la gâchette
Messages : 526

Messagepar akpstyl » 19 févr. 2006 14:18

JE vais essayer de me procurer ça en dvd, en plus Giré n'en dit que du bien dans son bouquin...
Et la qualité d'image est correcte ?
Image

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10269
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 19 févr. 2006 14:23

Exact! Peut-être le moins bon du lot niveau qualité d'image, mais pour moi c'est tout à fait convenable.
Quelle chance de découvrir ce film! :D
Image

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10269
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 19 févr. 2006 14:25

Les scans de nathan :

Image
Image
Image

Carcasse
Shérif
Messages : 2509
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 25 févr. 2006 2:13

J'ai peur de faire de la peine à beaucoup, mais je me suis ennuyé ferme durant ce film lent et long.
Comment expliquer ?
Il y a deux parties dans cette histoire : En premier lieu, il s'agit d'une longue (mais vraiment longue) marche où les deux hommes font connaissance jusqu'à la mort du jeune vers la 35ème minute... Ensuite, il ne se passe rien, du moins jusqu'aux environs de la 60ème minute, moment où semble enfin commencer le film !

Entretemps, quelques scènes de massacre (courtes mais ultra-violentes) dans le plus pur style spaghetti avec même un zouli ralenti sur la chute du cavalier transpercé de balles (miam !).
Des bagarres à mains nues complètement invraisemblables car beaucoup trop violentes : pour vous donner une idée, à un moment, les deux protagonistes traversent même un mur de pierres !
Ajoutons une musique que j'ai trouvé, comment dire, inadéquate : des guitares électriques, mélées à de l'harmonica... pendant la scène du pendu, j'ai même eu l'impression de me retrouver à un concert de Pink Floyd (Wish you where here)... Bref, la totale !

Tout ce que je déteste dans le western spaghetti ! :oops:

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10269
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 25 févr. 2006 7:52

Bon, je crois que définitivement les westerns "spagh-européens" ne sont pas fait pour toi! :lol:
Image

Avatar du membre
pouêt
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1269
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 12 mars 2006 18:25

Voilà un film assez inégal hélas.
Je serai moins sévère que Carcasse, mais je le rejoins sur certains points.

Le début décrit une après-guerre de sécession ultra-réaliste et très pessimiste. Mais la rencontre entre le jeunot et le héro, et l'attachement entre les 2 personnages, sont un peu gnan-gnan à mon goût. Plus de subtilité aurait été bienvenu. La demi-heure "Petite Maison dans la Prairie", où le héro rencontre l'amour, est assez irritante aussi. Et puis nous faire passer les décors extérieurs méditerranéens pour le Sud des Etats-Unis (la Georgie), il fallait oser... Pourquoi ne pas s'être contenté de nous faire croire que l'histoire se déroulait dans le Sud-Ouest des USA, comme d'habitude pour les westerns européens ?! Heureusement, la dernière demi-heure vient relever tout ça, avec un scénario plus malin et une vraie dimension dramatique. Je suis tombé de mon cheval quand j'ai appris ce qu'était devenue l'héroïne. Et le dernier combat du héro vaut vraiment le détour.

Les bagarres à coup de poings justement sont extrêmes, mais je les ai trouvées de bon niveau (ce ne sont pas les pantalonades des "Trinita"). Etrangement, il y a assez peu de gunfight dans ce film. Ou du moins, elles ne laissent pas de grand souvenir. Alors que les quelques combats à main nue !... Cela ne m'a pas choqué de voir un morceau de mur en ruine s'écrouler sous le poids de 2 mecs en train de se frapper à mort. Ce n'est pas "Terminator" en train de pulvériser une cloison de commissariat d'un coup de poing quand-même !

La musique est c'est vrai inappropriée et souvent irritante. A part un morceau ou deux à l'orgue qui apporte une dimension très "Morriconnienne" à la scène, c'est trop souvent de la pop-easy-listening d'ascenseur seventies. Ca n'a rien à faire dans un western à mon sens. Dans un téléfilm érotique à deux balles de feu-La 5 éventuellement !

Gemma est moins mauvais que d'habitude. Faut dire que l'ai trouvé très inconsistant dans certains films de la décennie précédente. L'âge lui réussi plutôt bien : ici, il fait moins "jeune premier" et heureusement. Les autres acteurs/actrices sont corrects mais sans plus : on est loin des trognes de tueur et des putes/madonnes que Sergio Leone avaient choisi pour ses films. Cela manque un peu. Seul le grand méchant de l'histoire est à sortir du lot : l'acteur qui incarne le chef des chasseurs de prime est charismatique à souhait. Très bon choix.

En résumé, c'est d'après moi un western spaghetti de qualité moyenne. Sans doute, avec "Keoma", le dernier vestige d'un genre qui a connu ses heures de gloire une dizaine d'années plus tôt. Hélas, ses défauts l'empêchent d'accéder au rang de mes westerns spaghetti favoris.

Ma note : 5/10
(et un grand merci à Personne de m'avoir permi de le découvrir !)
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10269
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 12 mars 2006 20:28

Vu! Tu as baissé ta note!!!! :o

Oui, l'épisode petite maison dans la prairie... Alors un épisode dans la boue et d'un ton triste, avec beaucoup de silences, le père qui pleure son fils et qui retrouve en California un nouveau fils à aimé. Moi il m'a bien touché cet épisode. Ensuite rupture de ton et final d'anthologie avec pour clore le film cette bagarre qui vaut son pesant de cacahouètes. cool
Image

Avatar du membre
pouêt
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1269
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 13 mars 2006 7:48

Je fais "qu'est-ce que je veux" avec ma note Personne, na-na-na-nèreeeeee ! :P

Concernant le passage en Georgie (pas crédible du tout : l'Italie ou l'Espagne ne ressemble en rien à la Georgie croie-moi !), c'est plus l'esthétique que le fond que je critique.
La façon dont nous est montré ce retour à la ferme fait vraiment "cheap" à mon avis. Manque flagrant de moyen ? Manque d'imagination du metteur en scène ? Scénariste en panne d'inspiration ? Fadeur de l'actrice ? Musique de synthétiseur agaçante ? Je ne sais pas... peut-être un peu de tout ça en même temps.

Sinon, le principe même d'un retour aux sources avant le déclenchement de colère et de violence, d'habitude, c'est un ressort scénaristique classique que j'aime bien. Mais j'ai un blocage sur celui-là...

Et puis il suffit que je sois mal-luné un soir pour avoir un regard plus critique que d'habitude tu sais ? Je ne prétends pas être objectif à chaque fois :num1

Mais en tout cas, merci encore. Un film dont Giré et toi dites du bien méritent d'être vu sans aucun doute :wink: !

Le prochain comme ça que je vais me risquer à visionner sur la base de sa réputation, c'est "Tire encore si tu peux" (soit-disant d'inspiration fantastique et très "hors-norme"). Tu le connais ?
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10269
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 13 mars 2006 10:49

Le passage en Georgie? Tu parles du début, du milieu ou de la fin? J'ai un doute.

Je suis allé en Georgie en été et c'est assez verdoyant, boisé même. Autour d'Atlanta. cool
Image

Avatar du membre
pouêt
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1269
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 13 mars 2006 12:24

Le début, c'est pas dit où ça se passe. Il y a de la forêt continentale, c'est crédible pour le cadre de la Guerre de Sécession.
Plus tard, on apprend que le petit jeune est originaire de Georgie, que c'est là où habite sa famille.
Ben le paysage pêlé autour de la ferme soit disant en Georgie, c'est de la garigue (les Causses et les Cévennes en France par exemple) et non pas la végétation verdoyante du Sud des Etats-Unis (voir les scènes d'extérieur d'Autant en Emporte le Vent par exemple - même si c'est de la reconstitution en studio MGM).
Mais ce point géographique n'est qu'un détail. Un parmi tant d'autres.

T'as vu DEATH RIDES A HORSE ou toujours pas ?
(moi j'ai des DVD achetés il y a plus d'un an que je n'ai toujours pas vu ! :wink: )
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10269
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 13 mars 2006 12:32

Non, toujours pas! Et moi des dvd achetés depuis plus de 6-7 ans et toujours pas vu! :oops:
Image

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10269
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 13 mars 2006 12:37

Ok, donc tu parles de l'épisode petite maison dans la prairie qui se passe en Georgie. Voir photo:

Image

En fait c'est clairement l'hiver donc pas beaucoup de végétation et mis à part peut-être l'intérieur de la maison, ça ne m'a pas trop choqué.
Pas plus que le débarquement en Normandie du Soldat Ryan qui a été tournée sur les plages d'Irlande.
Image

Avatar du membre
pouêt
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1269
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 13 mars 2006 12:55

C'est bien de ce passage-là dont il est question.
Bon, pas de bol pour moi, c'est une photo avec des arbres dénudés en hiver en arrière plan. Doit yen avoir des comme ça aussi en Georgie j'admets. Mais je t'assure qu'il y a d'autres scènes de ce moment du film censé se passer en Georgie qui ont été tourné en pleine garigue je t'assure. On ne vas épiloguer des lustres là-dessus : je tenais juste à faire remarquer qu'il était odacieux de la part du réalisateur de nous mettre 1/2h de film censé se dérouler en Georgie alors que c'était tourné en dans des paysages méditerranéens d'Italie ou d'Espagne peu ressemblant.
Concernant Ryan (très bon film), tourné en Irlande et non en France, ça ne me gêne pas dans la mesure où ces 2 régions se ressemblent beaucoup (les falaises, les prairies, les bocages, etc...). Tout comme la région d'Alméria en Espagne ressemble beaucoup à certains coins du Sud-Ouest des USA. (mais pas à la Georgie faut pas pousser !)
Cela dit, c'est du détail j'en conviens. Si je devais donner hierarchiser mes critiques sur le film et en donner que la principale, ce serait la musique je pense. Et là, tous les goûts sont permis. C'est juste que j'y suis très sensible et que du synthé dans un western, j'ai du mal à avaler. La mélodie principale marche encore lors des scènes intimistes avec l'héroïne, mais resservie à tout bout de champ, j'ai trouvé ça très dérangeant.
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10269
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 13 mars 2006 13:21

La musique est en effet pas terrible. cool Morricone devait être pris ailleurs! :lol:
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités