Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3502

Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Messagepar james » 10 févr. 2006 23:13

revu ce soir en lieu et place et suite a l'annulation du western tant attendu sur la chaine action"les aventures du capitaine wyatt" ce petit western de andré de toth" le cavalier traqué 1954" comme d'habitude une histoire simple,bien ficellé un scènaris limpide et tous cela vas droit a l'essentielle pendant 1h13mn,cette similitude un peu eloigneé d'avec le train sifflera trois est néanmoins assez surprenante pour ce western,hormis un randy scott toujours aussi a l'aise notons la presence de :wayne morris,james millican,charles bronson et de la ravissante joan weldon.

ceux qui en veulent un petit dvd-r me le dise il est deja archivé :D

Image

Image
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14968
Localisation : Canada
Contact :

'' Riding Shotgun'' 1954

Messagepar metek » 12 janv. 2008 20:36

Riding Shotgun, ( le Cavalier Traqué) 1954, couleur, (WB) durée: 90 minutes.
Randolph Scott, Wayne Morris, Joan Weldon, Joe Sawyer, James Millican, Charles Buchinsky(Bronson). Realisé par: André De Toth.
Sujet:
Larry DeLong est un conducteur de diligences dont la mission est de protéger les innocents voyageant dans son véhicule. Une mission loin d'être de tout repos.
et ou! :|
Dans une petite ville, un homme est au courant des plans de bandits qui veulent attaquer la banque. Il previent la population mais personne ne veut le croire. Il affrontera seul les malfrats.


Image
ImageImage
ImageImage
Image
ImageImage
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Modifié en dernier par metek le 15 déc. 2013 19:08, modifié 2 fois.

Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4226

Re: Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Messagepar laurent » 21 avr. 2009 21:30

ImageImageImage
ken Maynard

jesse james
Tunique bleue
Messages : 335

Re: Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Messagepar jesse james » 03 mai 2009 0:42

Un petit western de série B, certes, mais qui en dépit de peu de moyens, se suit avec plaisir et sans temps mort (celà étant en partie dû à la durée relativement courte de ce film) même si le déroulement de l'intrigue ne recèle guère de surprise. La narration en voix off apporte également une dimension particulière, assez inhabituelle me semble t' il dans l'univers westernien pour autant que je puisse en juger.
.... quand les hommes de 130 kilos disent certaines choses, ceux de 60 kilos les écoutent!

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14968
Localisation : Canada
Contact :

Re: Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Messagepar metek » 23 août 2009 5:38

Avec Joan Weldon :beer1:

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Modifié en dernier par metek le 26 sept. 2012 3:51, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6952
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Messagepar Cole Armin » 03 mai 2010 7:24

Le Cavalier Traqué bénéficie d'un scénario assez convaincant (au moins un cran au-dessus du Randolph Scott moyen) en réaction au Train sifflera trois fois sorti 2 ans auparavant. L'histoire d'origine est signée Kenneth Perkins, auteur également de l'histoire qui a servi à Qui est le traître (Tumbleweed) 1953 avec une intrigue un peu similaire.

La photographie est exceptionnellement réussie pour une série B avec des beaux extérieurs, des prises de vues soignées. Il faut dire que le directeur de la photographie est Bert Glennon qui était également derrière la caméra de La Chevauchée Fantastique 1939, La Charge fantastique 1941.

Dans les seconds rôles, il y a James Millican (que Randy avait déjà rencontré à l'occasion de Carson City), un jeune Charles Bronson dans son tout premier western et un Wayne Morris sympathique.
L'action manque un peu en dehors de la première et la dernière partie du film.

Image

Diffusé le 2 avril 1985 sur FR3 dans La Dernière Séance.
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12379
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Messagepar lasbugas » 27 juin 2010 18:47

Image
Image

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7165

Re: Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Messagepar chip » 27 juin 2010 22:14

Pour moi le plus original des films du tandem Scott-De Toth , Randy se fait voler le film par Wayne Morris , placide et sympathique shérif plus occupé à satisfaire son appétit qu'à arrêter les hors-la-loi. A redécouvrir.

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12379
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Messagepar lasbugas » 19 juil. 2010 19:44

Image

Image

Image

Image
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23196
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 07 août 2010 18:22

une expression soucieuse rare chez Randolph Scott...
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage


Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23196
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 21 mars 2011 12:54

(bizarre de voir du sable à la place d'un plancher ?)
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12379
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Messagepar lasbugas » 11 juin 2011 8:48

Image
Image

Avatar du membre
Link
Caporal
Messages : 869
Localisation : Sur la piste des Mohawks

Re: Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Messagepar Link » 28 août 2011 14:27

Découvert, grâce au coffret Randolph Scott chez Warner en zone 1. La plus belle découverte de ce lot.

Scénario original, une histoire de vengeance entre Randy et une bande de hors la loi, assez rapidement détournée par un huis clos urbain entre Randy et la population de la ville. Suite à l'attaque de la diligence, les apparences sont contre Randy, et toute la ville se mobilise contre lui, seul le shériff débonaire, va résister pour éviter un lynchage... Randy reste coincé dans un bar mexicain, jusqu'à l'arrivée des bandits... Original, c'est finalement l'arrivée des bandits qui va permettre à Randy de sortir de son inextricable situation, face à la population aveuglée.

Le titre de l'affiche belge, ci-dessus, est très bien choisi : " six heures d'angoisse"
L'attente est un élément pesant dans le film, un peu à l'image du "Train sifflera 3 fois" comme le fait remarquer Cole plus haut ... :wink:

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6916
Localisation : oregon

Re: Le Cavalier traqué - Riding shotgun - 1954 - André De Toth

Messagepar lasso » 09 déc. 2011 10:13

Alors moi j'ai trouvé que ce film est des plus faibles de de Toth, et notre Randy Scott est trop raide dans ce film.
Dailleurs c'est lui-même qui se narre pour rendre plus compréhensible son histoire de vengeance. En effet le bandit
qu'il cherche depuis trois ans avait tué le fils de sa soeur et elle même. La diligence est dévalisée, mais c'est lui
un homme sans reproche qui est pris faussement comme coupable .....le bandit débloque la situation en braquant
le casino, au final il lui manque son petit revolver qui est maintenant dans les main de Scott et qui tranchera.

Seul le Sheriff adjoint, ami de Scott qui ne veut rien entreprendre pour l'arrêter, sauf il veut éviter un lynchage, a un
rôle sympatique, attendant le vrai Sheriff parti pour chasser le bandit, pour prendre une décision. Entretemps il profite de
la bouffe pour faire passer le temps, et lui sauve la vie.
La petite ville semble morte et pourtant il y a pas mal d'habitants, les décors sont en pénurie. Bref, un petit film, pour une
ambiance absolument pas comparable à High Noon.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : chip et 3 invités