Il était une fois la révolution - Giu la testa - Sergio Leone - 1971

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10371
Localisation : Lone Pine, CA

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar Personne » 19 oct. 2009 17:41

Moi aussi je suis pour ne rien toucher à ce fil de discussion. cool
Image

Avatar du membre
scorpio99
Navajo
Navajo
Messages : 659
Localisation : A l'Ouest !

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar scorpio99 » 19 oct. 2009 17:56

Personne a écrit :Moi aussi je suis pour ne rien toucher à ce fil de discussion. cool

Flemmard va :lol: !! :wink:

Avatar du membre
Zaitchick
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 105
Localisation : Au Nord d'Aubrac City

Re: "Un autre homme une autre chance", Claude Lelouch, 1976.

Messagepar Zaitchick » 20 oct. 2009 19:15

L.. a écrit :
(Note: un des truands est l'acteur qui joue le psychopate principal dans "La colline a des yeux" de Wes Craven)

Michael Berryman ?
Image
Enfoiré de voleur de poulets !

Maman ! Je suis de nouveau sur SUPERPOUVOIR.COM

Avatar du membre
Zaitchick
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 105
Localisation : Au Nord d'Aubrac City

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar Zaitchick » 20 oct. 2009 19:17

Pike BISHOP a écrit :Le Far-west de LELOUCH était infiniment plus près de celui de FERNANDEL (TEXAS JACK) que de celui de LEONE...

Cactus Jack plutôt, non ?
(Enfin, Pluto, c'est le chien de Mickey.)
Enfoiré de voleur de poulets !

Maman ! Je suis de nouveau sur SUPERPOUVOIR.COM

Avatar du membre
Zaitchick
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 105
Localisation : Au Nord d'Aubrac City

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar Zaitchick » 20 oct. 2009 19:18

tepepa a écrit :
ivanovitch2a a écrit :Par contre mon paternel qui adore Leone, ne supporte pas Lelouch, comme quoi je ne suis pas sûr que ce soit une affaire de générations.

Ce que je préfère chez Lelouch, c'est le générique de fin.
C'est le moment que j'attends le plus dans le film... :twisted:
Enfoiré de voleur de poulets !

Maman ! Je suis de nouveau sur SUPERPOUVOIR.COM

Avatar du membre
Zaitchick
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 105
Localisation : Au Nord d'Aubrac City

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar Zaitchick » 20 oct. 2009 19:20

Sinon, il paraît que Leone a fait un film dont l'action se déroule pendant la révolution mexicaine...
Si quelqu'un est au courant... :sm32:
Enfoiré de voleur de poulets !

Maman ! Je suis de nouveau sur SUPERPOUVOIR.COM

Avatar du membre
ivanovitch2a
Cheyenne
Messages : 91

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar ivanovitch2a » 20 oct. 2009 19:28

tepepa a écrit :[
Pendant qu'on parle de Lelouch, j'ai le souvenir ancien d'un film que je crois être de lui, avec une fin assez "anticipation" montrant le déclin de la natalité mondiale (par naissance de monstres si je me souviens bien) et se terminant avec tout le monde portant de longues robes dans les années 2000. Cela m'avait marqué, si c'est bien un Lelouch, c'est lequel?

Toute une vie avec André Dussolier et Marthe Keller

Avatar du membre
ivanovitch2a
Cheyenne
Messages : 91

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar ivanovitch2a » 20 oct. 2009 19:43

oups, je n'avais pas vu que l'on avait déjà répondu pour "toute une vie"... Cela dit, pourquoi ne pas faire un fil sur Un autre homme et une chance". Pour en revenir à Pike Bishop, je te trouve un peu sévère en comparant une pantalonade qui est plus proche de l'opérette comme cactus jack au film de Lelouch qui tout de même ne fait pas far ouest d'opérette (en plus il a été tourné aux USA et pas en Algérie ou en Camargue)

Westernement

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar Pike BISHOP » 28 oct. 2009 10:46

L.. a écrit : Romblon Valli


Ooooh ! " L" !!!! pas ROMBLON, ni TROMBLON.... ROMOLO !!!
Cet excellent comédien Italien vu aussi chez BERTOLUCCI (1900).. :beer1:
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar Pike BISHOP » 28 oct. 2009 11:06

Oui, bien sûr.. Le Père PIRRONE, ce jésuite qui plie l'échine devant le Prince/maître, mais pour mieux
rester greffer à la famille princière et faire valoir les valeurs de l'Eglise...Très belle interprétation
Le personnage a une beaucoup plus grande importance dans le roman...
VALLI fait bien sentir ces êtres ni noirs, ni blancs..Avec leurs qualités et leurs lâchetés...
Il est excellent aussi dans "IL ETAIT UNE FOIS LA R...."
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
ivanovitch2a
Cheyenne
Messages : 91

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar ivanovitch2a » 28 oct. 2009 12:32

Ces flashbacks sont surtout l'occasion de s'apercevoir que plus que sa cause, son flirt avec une jeune femme, ce qui prévaut à cette époque, c'est sa relation avec son meilleur ami, voir son petit ami inavoué. Le même qui le dénoncera au pouvoir, ce qui forcera Coburn à quitter le pays.


Si cette critique de Ricard Burton est globalement brillante, je suis encore étonné qu'il puisse y avoir autant de méprise sur les rôles réels de Sean et de son ami dans la trahison, puisque tout montre dans la dernière séquence que c'est le contraire. Je l'ai déjà écrit plus haut, il s'agit d'un ménage à trois, Sean est jaloux et ne supporte plus le partage, c'est vraisemblablement lui qui a dénoncé son ami aux anglais, d'où la séquence avec le médecin chef des révolutionnaire que Sean semble absoudre, alors qu'il sait que le coupable c'est le premier dénonciateur, celui qui a jeté la première pierre. Tel Judas qui se pend après avoir dénoncé le Christ, il finit par se faire exploser pour faire taire son remord et obtenir sa rédemption.

Voir dans l'oeuvre de Leone une apologie de la virile amitié à connotation homosexuelle, c'est une théorie qui perdure depuis les années 80 et à laquelle je n'ai jamais pu adhérer. C'est comme les gens qui voient dans Tintin un homosexuel à cause de sa relation avec Haddock. C'est oublier l'attitude d'Eastwood avec Mariane Koch dans Pour une poignée de dollars, le rôle magnifique plein de sensualité sauvage (et assez "femme libérée s'assumant pleinement") de Claudia Cardinale (probablement son plus beau) dans Il était une fois dans l'ouest, celui plein de tendresse et d'amour d'Elisabeth McGovern dans Il était une fois en Amérique.

Certains ont vu dans le rapport entre le bon et le truand une relation ouvertement "gay". C'est un peu comme la mort de Paul McCartney vers 1965 ou la fausse énigme de Roswell ou les théories du complot sur le 11 novembre : rien n'est plus facile que d'apporter des preuves quand on a une idée à priori que l'on veut affirmer envers et contre tous. A ce titre, je vous promets de vous apporter la preuve que le Christ était une femme dans les jours qui viennent si les forumeurs me le demandent :D .

Westernement...

Avatar du membre
ivanovitch2a
Cheyenne
Messages : 91

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar ivanovitch2a » 28 oct. 2009 13:17

L.. a écrit :[
Si j' ai mis ces trois critiques (Sotinel, Burton, Gombeaud), parmi le pléiade d'articles conscré au Leone depuis quelques jours, que je n'ai pas lu, c'est qu'elle me paraissent révélatrices, à différents degrés (seule celle de Burton s'inscrit dans ce qui fait la nature d'un film : sa mise en scène, en dépit des conclusions que je ne partage pas) d'une perception contemporaine du film, n'ayant rien à voir avec celle des années 1970, réception davantage traversée des intérêts du moment et d'un vision réductrice (Sotinel), à distance, de l'époque, d'ailleurs inévitable : une modification, par essence, du regard qui laisse présager d'une vision, dans vingt ans, encore plus radicalement lointaine de ce que fut "il était une fois la Révolution" dans sa niche écologique de 1970.


J'avais très bien saisi l'intention, qui d'ailleurs est pour tout historien passionnante. Encore merci pour cette possibilité de "lecture" et tes commentaires qui apportent toujours une évidente lumière.

J'ai dit ;)

Avatar du membre
scorpio99
Navajo
Navajo
Messages : 659
Localisation : A l'Ouest !

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar scorpio99 » 28 oct. 2009 17:26

Pike BISHOP a écrit :Ooooh ! " L" !!!! pas ROMBLON, ni TROMBLON.... ROMOLO !!!
Cet excellent comédien Italien vu aussi chez BERTOLUCCI (1900).. :beer1:

et accessoirement dans la série produite par TF1 "une famille formidable" :mrgreen: avec les non moins excellents Anny Duperey et Bernard Lecoq cool.

Avatar du membre
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar Breccio » 28 oct. 2009 18:17

scorpio99 a écrit :
Pike BISHOP a écrit :Ooooh ! " L" !!!! pas ROMBLON, ni TROMBLON.... ROMOLO !!!
Cet excellent comédien Italien vu aussi chez BERTOLUCCI (1900).. :beer1:

et accessoirement dans la série produite par TF1 "une famille formidable" :mrgreen: avec les non moins excellents Anny Duperey et Bernard Lecoq cool.

:?:
Tu dois confondre, Scorpio : Romolo Valli est décédé en 1980, bien avant la mise en route de cette série.
Romolo Valli, vu aussi dans La Mort à Venise de Visconti et Le Jardin des Finzi-Contini de De Sica. Un acteur très subtil.
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
scorpio99
Navajo
Navajo
Messages : 659
Localisation : A l'Ouest !

Re: Il était une fois la révolution (Giu la testa) - Sergio Leone - 1971

Messagepar scorpio99 » 28 oct. 2009 19:10

Breccio a écrit :Tu dois confondre, Scorpio : Romolo Valli est décédé en 1980, bien avant la mise en route de cette série.
Romolo Valli, vu aussi dans La Mort à Venise de Visconti et Le Jardin des Finzi-Contini de De Sica. Un acteur très subtil.
B

la fatigue sans doute :roll: ... shame on me j'ai confondu avec l'immense Gabriele Ferzetti :mrgreen:



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités