Le Vent de la plaine - The Unforgiven - 1959 - John Huston

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Carcasse
Shérif
Messages : 2519
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 03 déc. 2005 12:41

Je ne dirai pas grand chose de plus ; pour moi c'est, et ça a toujours été, un film 5 étoiles : :D :D :D :D :D

Si, peut-être une chose quand même... J'ai souvent dit que si Audie Murphy paraissait atonal dans ses séries B, cela dépendait surtout de la volonté des metteurs en scène et de l'image qu'ils entendaient donner de lui.
Dans ce film (comme dans le survivant des monts lointains, d'ailleurs), le réalisateur lui permet enfin de montrer l'étendue de son talent !
Respect Mr. Murphy ! cool

Avatar du membre
Capitaine Quincy Wyatt
Guerrier indien
Messages : 400
Localisation : dans les marais poursuivis par les indiens...

Messagepar Capitaine Quincy Wyatt » 03 déc. 2005 22:33

+1 :wink:

Mais je rajouterai aussi un autre film de Huston "La Charge victorieuse" où il s'y révèle bon comédien et ceci malgré le charcutage des producteurs ! :evil:

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7709
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 04 déc. 2005 9:45

:D L'un des meilleurs sur la guerre de seccession, et une tres belle charge d'AUDIE MURPHY

Image

Avatar du membre
Vixare
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1561
Localisation : Valenciennes
Contact :

Messagepar Vixare » 30 avr. 2007 17:17

J'ai découvert récemment Le vent de la plaine et je n'ai pas du tout été déçu, c'est vraiment un film magnifique et si aujourd'hui mon classement WM était à refaire je l'aurais mis dans les 25 !

Ce western m'a pris dés le début, l'atmosphère est particulière, on commence sur une vue tranquille de la ferme Zachary dans les grandes plaines : l’intrigue commence par la rencontre simple du téléspectateur avec les 2 femmes de la famille Zachary qui vivent seules au premier abord, seules mais pas tristement pour autant. Très vite arrive pour briser cette scène un vieil homme poussiéreux, armé d’un sabre et prêchant à tours de bras qui va à l’encontre de la fille de Mattilda Zachary, Rachel ( Audrey Hepburn) qu’il aborde d’une manière très peu courtoise, rentrée au ranch la fille en informe sa mère qui est alors épris d’une forme de stupeur au fur et à mesure que sa fille décrit cet homme, mais elle ne veut pas en dire plus….

On commence à deviner dés lors le fil de l’action, tout va reposer sur un secret et sur ce vieux cavalier inquiétant. C’est alors qu’entre en scène Burt Lancaster, fils de Mattilda Zachary et éleveur de bétail avec ses 2 autres frères joués par Audie Murphy et Doug McClure. Entre chasse au fantôme, atmosphère inquiétante, haine raciale … Le vent de la plaine est une très belle leçon de vie, un western à la fois épique et sentimental qui selon moi a trouvé le bon équilibre. L’intrigue est très attachante, la distribution est extraordinaire, le trio Lancaster(qui joue là selon moi son meilleur rôle desservit par sa meilleur prestation )-Murphy-Hepburn est au top !

Ma note : 9.25 !

PS : J’ai vu dans les autres critiques que ce western avait été accusé de « McCarthysme », personnellement je n’y crois pas bien au contraire, si influence du McCarthysme il y a dans ce western ça serait plutôt à une fin « Anti-McCarthyste » pour dénoncer la stupidité des « chasses aux sorcières » et ici en occurrence de la chasse au sang indien, quoiqu’il en coûte jusqu’à exiger le deshonneur de certains personnages. En tout cas il ne s’agit là bien sûr pas d’un western raciste mais plutôt anti-rasciste !
" Leboeuf j'te conseille de pas te trouver sur ma route ou tu t'rendras compte que j'suis pas encore fini et que j'ai encore une bonne dose de dynamite dans les poings !"

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2170
Contact :

Messagepar tepepa » 03 juin 2007 20:42

Un bon western avec de louables intentions, mais aussi de belles scènes d'actions, comme cette attaque finale des indiens et la poursuite du cavalier fantôme dans le vent.

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7165

Messagepar chip » 03 juin 2007 23:22

John Huston qui adorait Audie Murphy, lui a donné ses meilleurs rôles.
Murphy était certainement la personnalité la plus complexe du milieu du cinéma, Huston en parlait en termes élogieux , avec respect et admiration.
Pour en revenir au " vent de la plaine" son réalisateur détestait le film,il a été victime de nombreuses coupes,Huston aurait voulu approfondir le personnage de Johnny Portugal que tout le monde prend pour un indien ,alors que c'est un blanc .
Le film tel qu'il est, est passionnant et envoûtant .

PS:
la carrière d' Audie est à reconsidérer. Les anecdotes diverses et variées sur le personnage montrent une personnalité tourmentée, marquée à vie par son vécu pendant la seconde guerre mondiale.

big jake
Cowboy
Messages : 281
Localisation : 13

Messagepar big jake » 01 janv. 2008 19:52

Tout est reuni dans ce film pour en faire une reussite : Scenario , mise en scene rigoureuse de Huston , des acteurs fabuleux : une mention speciale a l'acteur Charles Bickford dont on regrette qu'il soit un peu oublié .
J'aime baucoup aussi la musique.......très envoutante .
Vraiement un western de classe . :applaudis_6:
Richard Boone : Mais qui etes vous ?
John Wayne : Jacob Mc Candles
Richard Boone :Je vous croyais mort !
John Wayne : Pas encore .

Big Jake (1971) George SHERMAN

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15074
Localisation : Canada
Contact :

The Unforgiven 1959 Le Vent de la Plaine

Messagepar metek » 26 janv. 2008 2:40

The Unforgiven 1959 Le Vent de la Plaine
1960 - Etats-unis - Western/Drame - 2h05 Couleur.
Directeur : John Huston
Avec : Burt Lancaster (Ben Zachary), Audrey Hepburn (Rachel Zachary), Audie Murphy (Cash Zachary), John Saxon (Johnny Portugal), Charles Bickford (Zeb Rawlins).

Sujet:
Un cavalier excentrique hante les Zachary, famille de pionniers établis au Texas. Il révèle à tous les colons que la benjamine des Zachary, Rachel, est une Amérindienne sauvée jadis par le père Zachary. Les frères et la mère de Rachel doivent alors défendre la jeune fille contre la malveillance des voisins qui détestent les Peaux-Rouges et aussi contre les attaques des Kiowas qui veulent reprendre leur soeur de race.

Le problème racial abordé dans ce western n'est pas nettement résolu. Le réalisateur John Huston s'emploie plutôt à un beau travail de création d'atmosphère et de reconstitution de la vie de l'Ouest. La photographie, fort bien servie par la couleur, est remarquable. Des interprètes de choix, habilement dirigés, contribuent à la qualité de l'ensemble.



ImageImage
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Couverture dvd et Sticker:

Image
Image :x




Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2679
Localisation : Aquaverde

Re: Le Vent de la plaine - The Unforgiven - 1959 - John Huston

Messagepar Pike BISHOP » 24 déc. 2008 6:22

Tiens la dernière photo me fait penser à une anecdote.....
Sur le plateau de "UNFORGIVEN" LANCASTER passait son temps à s'entraîner au golf !
ce qui énervait un poil John HUSTON...Il s'avéra que Burt voulait participer à un grand
tournoi qui se déroulait quelques temps plus tard dans la région....
Le matin du tournoi, HUSTON loua un hélicoptère et déversa sur le terrain du tournoi
des milliers de balles de golf qu'il avait achetées, noyant le terrain de balles parasites
et provoquant l'annulation du tournoi, à la rage de LANCASTER !!!
coûteuse la blague, et bonjour l'ambiance sur le plateau le lendemain !!!!!
Autres désagréments Audrey HEPBURN s'est cassée une cheville en montant "Wimpago"
elle a joué avec un pied dans le plâtre.
Petit AUDIE a failli se noyer en chevauchant à travers une rivière, il n'a plus jamais
voulu se mettre à l'eau depuis....
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1398
Localisation : Sur un hamac

Re: Le Vent de la plaine - The Unforgiven - 1959 - John Huston

Messagepar Trinita » 23 avr. 2009 16:47

Vu !!!
Et pas grand chose à dire de plus que mes copains. Si ce n'est rabacher la même chose en disant que les acteurs sont bons, que Audrey Hepburn est jolie, que l'histoire est belle et bien traité, que l'attaque Kiowas est bien menée, que John Saxon à un rôle sous développé ce qui est dommage.
Bref un grand western !
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
Iorek
Tunique bleue
Messages : 300
Localisation : Belgique

Re: Le Vent de la plaine - The Unforgiven - 1959 - John Huston

Messagepar Iorek » 26 juin 2009 4:15

Je peux pas dénigrer certaines qualités évidentes mais la fin est le sommet de la caricature des indiens qui foncent à découvert sur un ennemi retranché. Heureusement qu'Audie arrive sinon Burt allait se faire la tribu entière tout seul. J'aurais préféré qu'ils meurent tous :(.

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2450

Re: Le Vent de la plaine - The Unforgiven - 1959 - John Huston

Messagepar limpyChris » 07 juil. 2009 14:41

Hello Iorek !
Pour vous permettre de revoir un peu votre jugement, et la scène sans penser à de la stupide caricature hollywoodienne, je me permets de vous aiguiller sur des noms comme "la bataille d'Adobe Walls", (dans laquelle était impliqués des Kiowas -ainsi que des Comanches, des Cheyennes du Sud et quelques Arapahos) "Quanah Parker" et "Isataï". Ce dernier était un medicine-man qui avait promis l'invulnérabilité aux guerriers, grâce à une poudre qui devait les rendre à l'épreuve des balles. Or, si j'ai bonne mémoire, on voit dans cette superbe scène 'fantasmagorique' de "The Unforgiven/Le Vent de la Plaine" (nuit, flûtes indiennes, s'entremêlant avec Mozart joué au piano par Lilian Gish) avant l'attaque, un homme-médecine saupoudrant les guerriers assis pendant que des chants sont psalmodiés. Référence directe à cette 'affaire' historique, sans doute, comme la vache sur le toit du début est le fac simile d'un cliché d'époque ... etc. Huston et les conseillers avaient fait leur boulot de recherches, semble-t-il. Le style de l'attaque n'était donc pas aussi incroyable qu'il y paraît logiquement.
En dépit du charcutage qu'a subi ce film, it's a great movie! Enjoy !
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : lasso et 7 invités