Fille farouche - Wild girl - 1932 - Raoul Walsh

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3876
Localisation : Massy town
Contact :

Fille farouche - Wild girl - 1932 - Raoul Walsh

Messagepar pak » 25 mars 2020 12:13

Fille farouche - Wild girl - 1932


Image



1h 18min - Produit et distribué par Fox Film Corporation


Sortie États-Unis : 09/10/1932 - Sortie France : 18/11/1932


Réalisation : Raoul Walsh

Scénario : Doris Anderson, Edwin Justus Mayer

Production : William Fox

Photo : Norbert Brodine

Montage : Jack Murray

Musique : R.H. Bassett, Peter Brunelli, J.S. Zamecnik

Direction artistique : Joseph C. Wright

Costumes : Earl Luick, Sam Benson


Avec :

Charles Farrell (Billy, l'étranger)
Joan Bennett (Salomy Jane)
Ralph Bellamy (Jack Marbury)
Eugene Pallette (Yuba Bill)
Irving Pichel (Rufe Waters)
Minna Gombell (Millie)
Willard Robertson (Red Pete)
Sarah Padden (Lize)
Morgan Wallace (Phineas Baldwin)
Louise Beavers (Mammy Lou)
Alphonse Ethier (Le shérif)
Stanley Blystone (L'adjoint du shérif)
James Durkin (Madison Clay)
Marilyn Harris (Anna May)
Carmencita Johnson (Mary Ann)
Murdock MacQuarrie (Jess Larabee)
Ferdinand Munier (Colonel Starbottle)
Will Stanton (Le barman)
Delmar Watson (Willie)
Iron Eyes Cody (L'Indien)
George Sowards (Le bourreau)
Robert Homans (Celui qui commente les joueurs)
Mary Gordon (La laveuse de linge)
Chet Ryan (Un cowboy)
Milton Brown, Ralph Bucko, Roy Bucko, Edward Coxen, Edmund Jones, Gordon Jones, Billy Wilson, Jack Padjan (Des vigilantes)


L'histoire : Salomy Jane est une jolie sauvageonne. Elle vit avec son père Madison Clay à Redwood City, une petite ville dans la Sierra Nevada. Phineas Baldwin, un puritain hypocrite et pervers, qui brigue le poste de maire de Redwood, cherche à abuser d'elle. Un homme, surnommé l'Étranger, arrive en ville, à la recherche de Baldwin, qui est responsable du suicide de sa sœur...


Le scénario est inspiré de la nouvelle Salomy Jane's kiss de Bret Harte (parue dans "Stories of Light and Shadow", New York, 1898), du roman Salomy Jane du même auteur (New York, 1910), ainsi que de l'adaptation théâtrale de la nouvelle, la pièce Salomy Jane de Paul Armstrong, Jr. (New York, 19 Jan 1907).

Le film fut exploité en France essentiellement sous son titre original.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : thyrex et 8 invités