Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7716
Localisation : nord-est

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar Jicarilla » 06 mai 2008 9:40

:lol: Une réédition simpliste de l'affiche française en 120x160 icongc1

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14744
Contact :

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar metek » 06 mai 2008 19:43


Joli Amigo,
je mettrais bientot la jaquette!!
Enjoyed :beer1:
Image
Image
Image



Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4228

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar laurent » 16 juin 2008 18:20

visuellement parlant : une grande réussite, un beau et long voyage à travers une multitude de décors naturels tous aussi beaux les uns que les autres. L'histoire est très attrayante, mais le début traine effectivement un peu.
Tous les ingrèdients d'un western somme toute très classique. :num1
ImageImageImage
ken Maynard

Avatar du membre
Pecos Bill
Marshall
Marshall
Messages : 262
Localisation : Death Valley

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar Pecos Bill » 07 janv. 2009 20:24

Vu au cinéma (Action Christine) ce week-end, et... wow, tout simplement. J'avais vu le film lors de son dernier passage à la télévision (ça doit bien faire une quinzaine d'années) et, n'étant pas très western à l'époque, je n'avais pas été emballé. Comme quoi il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, et le passage du petit au grand écran change bien des choses! Une image superbe, un scénario que je trouve pour ma part passionnant (j'aime que les westerns aient une dimension humaine, et le marivaudage Gable/Russell m'a beaucoup plu) et la mise en scène inspirée d'un géant. Ah, et n'oublions pas un quatuor de comédiens au sommet de leur art, avec une mention spéciale à Robert Ryan, toujours excellent.
"Ceux qui volent caravanes, ceux qui volent chevaux, sont du camp du grand Buffalo"

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6800

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar chip » 08 janv. 2009 9:30

C'est vrai tous les films gagnent à être vus sur grand écran , surtout ceux tournés en cinémascope, évidemment. J'ai vu deux en salle " the tall men", un vrai plaisir.

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar Vin » 14 août 2009 7:45

Belle unanimité autour de ce film, que je ne partage pas.
C'est pour moi un film 'faire-valoir" sur le couple Gable-Russel.
Ils étaient d'ailleurs en "bizness" tous les deux.

Gable est en 1955 sur le déclin, et seul "Les désaxés", 5 ans après, sera un vrai (et ultime) succès,joli chant du cygne.

Russel est elle aussi en fin de parcours, et ne fera plus grand chose d'intéressant.

Alors, en effet, le film démarre plein pot, avec des scènes assez magiques dans le Montana en hiver; les chevaux dans la neige sont magnifiques.
La fin aussi est superbe, un petit quart d'heure d'action intense.

Entre les deux, on papote. La scène par exemple de la cabane (au fond du jardin..) entre Gable et Russel, après la mini-attaque des Sioux, est interminable, et on est bien loin d'un western.

C'est pour moi un film "sur" Hollywood, pas sur l'ouest.
Image

old timer
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 348

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar old timer » 14 août 2009 9:07

Salut Vin,
j'ai moi aussi des réserves sur "les implacables", trouvant la 2e partie (le "cattle ride") plus faible, trop longue, parfois mal foutue (passage du défilé pour échapper aux indiens, montage trop haché, trop de caméras, donc de points de vues, on ne sait plus où on est parfois) mais il y a de beaux moments. Il y a d'autres acteurs formidables que le couple vedette. Cameron Mitchell, et bien sûr Robert Ryan ! Je trouve son personnage très intéressant, ambitieux mais pas pourri, capable d'admirer son rival ...

Par contre tes infos sur le contexte du tournage, la carrière des acteurs à ce moment-là, c'est intéressant pour la cinéphilie mais ça ne doit pas être utilisé pour critiquer le film, ni en bien ni en mal: on juge le résultat final, c'est tout. Il n'est pas mal quand même ce film mais pas génial quand on repense au Walsh de "la charge fantastique". Mais il avait alors 15 ans de moins !

Sinon effectivement si on veut absolument distinguer un genre "film réunissant des acteurs complètement has-been ou sur le point de le devenir", on trouvera mieux (Coups de feu dans la Sierra !) mais aussi bien pire... (la plupart des dernier Wayne ?)

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar Vin » 14 août 2009 9:18

Old Timer a dit:

Par contre tes infos sur le contexte du tournage, la carrière des acteurs à ce moment-là, c'est intéressant pour la cinéphilie mais ça ne doit pas être utilisé pour critiquer le film, ni en bien ni en mal: on juge le résultat final, c'est tout.


Ah oui ? :?:
Image


old timer
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 348

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar old timer » 15 août 2009 10:20

Ah oui ?

Ben oui, j'en suis convaincu ! La critique doit être rationnelle, analytique, basée uniquement sur le film et si on a des indulgences coupables pour telle ou telle raison il faut le dire clairement, car l'affectif évidemment joue son rôle mais ce n'est plus de la critique argumentée, c'est autre chose...
On a bien vu ici que les fans de John Wayne sont toujours au rendez-vous pour le "Duke" même en sachant pertinemment que "les voleurs de train" par exemple est un film très moyen (euphémisme): ils le reconaissent. Et ils en redemandent! Je connais même des fans de Steve McQueen... Mais ne nous égarons pas !

Reconnaitre les faiblesses des "implacables" est une chose mais franchement peu importe quand ou comment le film a été fait. La question est pour nous la même que pour les spectateurs qui découvraient l'affiche du film dans leur cinéma de quartier: est-ce que j'ai envie de voir Clark Gable, Jane Russell et Robert Ryan dans un western ? La réponse est oui, mille fois oui! Tout le reste est littérature.

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar Vin » 15 août 2009 10:31

Old Timer a dit:

La critique doit être rationnelle, analytique


et puis il dit ensuite:

Reconnaitre les faiblesses des "implacables" est une chose mais franchement peu importe quand ou comment le film a été fait.


ça c'est de l'analyse, l'ami. :!:


J'aime bien quand on m'explique ce que j'ai le droit d'écrire ou pas.
Je me sens toujours moins idiot ensuite.

Sauf...
Sauf que je ne reconnais pas à beaucoup de gens la capacité de me dire ce que j'ai le droit d'écrire ou pas.
:mrgreen:
Image

old timer
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 348

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar old timer » 15 août 2009 11:16

Il ne s'agit évidemment pas de te dicter ce que tu as le droit d'écrire, où tu as vu ça ?
Mon message a semblé te contrarier, ai-je eu l'air d'un prof qui prend en faute un élève ?
mais ce n'était pas mon intention, j'essaie d'expliquer mon point de vue , c'est à dire :

que selon moi il serait utile dans nos textes de bien distinguer 2 choses:
- ce qu'on dit d'un film à partir de ce qu'on a observé sur l'écran (la critique)
- ce qu'on sait du contexte de la fabrication, la sortie de ce film, la carrière des acteurs etc... toujours intéressant surtout quand on est cinéphile et qui cependant ne change rien à la valeur artistique de ce qui est sur l'écran. (ces informations sont toujours bienvenues évidemment; à mon avis elles ne sauraient néanmoins être utilisée à charge ou a décharge dans le débat sur le film lui-même) Dans "les western autour du feu" on ne va pas expliquer que "Bend of the river " est mieux ou moins bien que "The far Country" en parlant des anecdotes de tournage: on compare les films avant tout

C'est vrai que Gable est en fin de carrière en 1954-55, Jane Russel aussi !
N'empêche que ça fait drolement plaisir quand on aime ces acteurs de les voir réunis pour un western (affectif!) et que coup de bol, chacun constate que le film est plutôt bon même s'il n'a pas la perfection d'un chef d'oeuvre (analyse). Alors des westerns de "fin de carrière" cmme ça j'en souhaite à tous les autres!

.

Mais moi ce que j'en dis, on n'est pas d'accord, très bien , mais pas de quoi se prendre le chou non plus !
Le saloon est ouvert, je t'offre un whisky, come on !

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar Vin » 15 août 2009 12:16

Il ne s'agit pas de savoir si nous sommes d'accord ou pas sur ce que l'on pense d'un film.
Il s'agit de savoir ce que l'on peut en dire.

Je ne vois pas en quoi dire que tel ou tel acteur est en fin de carrière lors d'un tournage est une atteinte à quoi que ce soit.

Et surtout, encore une fois, quelque soit ton background par ailleurs, je ne pense pas que tu puisses expliquer aux autres la façon dont ils doivent procéder lorsqu'ils commentent un film.

Mais ceci ne me dérange pas plus que celà, le monde est bourré de gens qui souhaitent voir fonctionner les autres comme ils le désirent, il n'y a pas de raison pour que le forum échappe à cette usance.

Quant à savoir où je vois que tu souhaites me dire ce que j'ai le droit d'écrire, relis-toi; je te cite:
Par contre tes infos sur le contexte du tournage, la carrière des acteurs à ce moment-là, c'est intéressant pour la cinéphilie mais ça ne doit pas être utilisé pour critiquer le film, ni en bien ni en mal


Et ceci ne me dérangera pas pour boire un verre,avec toi, sans chercher à dire aux autres forumeurs ce qu'ils peuvent utiliser ou pas.
Image

Avatar du membre
Iorek
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 300
Localisation : Belgique

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar Iorek » 28 déc. 2009 23:47

Wow quelle d'atmosphère sur ce topic :o

Pour en revenir au film j'ai vraiment apprécié pendant deux heures. La première partie met en place les personnages et la deuxième les met en action. J'ai bien aimé la première car j'ai un faible pour Jane et j'ai adoré la seconde car c'est du grand western :D. La traversée de la rivière est la plus belle que j'ai vue avec des longs et gros plans sur les chevaux qui nagent :num11.

Petite mention à Juan Garcia pittoresque mexicain très sympa. Dommage que son perso est un peu rabaissé, on dirait un esclave par moments.

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: Les implacables (The Tall Men) 1955 - Raoul Walsh

Messagepar Pike BISHOP » 29 déc. 2009 18:16

Diantre ! ça a chauffé sur "THE TALL MEN" !!! Devais être en vacances...
On en apprend de belles !!! Clark et Jane étaient en bizness ? (zont de la chance ces acteurs !!!)
meuh non (?) en vrai bizness..Ils avaient monté une société de production...
Fin de carrière ? c'est sûr qu'ils étaient plus près de la fin que du début
Clark fera encore 7 films dont 4 remarquables; 2 WALSH, 1 WISE, 1 HUSTON...
Jane beaucoup plus, mais seulement 2 très bons; 1 WALSH, 1 RAY...
J'adore "THE TALL MEN" même si WALSH traîne un peu en chemin sur son itinéraire aller retour...
j'adore ses ruptures de ton et ses scènes de comédie...Même à deux dans une cabane avec une caméra fixe en face
(on dirait un décor de film muet) des dialogues constamment au 2° degré, plein de sous entendus..
Et la couverture indienne pour bien signifier....
D'ailleurs dans ce film les dialogues sont très travaillés..
Dès le premier "Nous approchons de la civilisation !" contrechamp : un pendu !
Puis Vieux GABLE (54 ans censé 40 dans le film) qui voit pour la première fois Jane (34 ans censée 20) et l'appelle GRAND'MERE !!!
Puis chaque fois qu'il la nomme devant RYAN en louchant sur les arrières de la dame "Votre responsabilité"
"L'homme qui rêve petit !!!" et le dernier éloge du rival "Celui que tout jeunot voudrait être, et que tout vieillard aurait voulu être !"
Superbe photo..Les scènes de neige sont parmi les plus belles vues dans les westerns..
Bonne musique..
Suffisamment de dramatique aussi..La mort du jeune frère hâbleur et buveur (MITCHELL toujours excellent à cette période)
les outlaws..La charge finale du troupeau ? Confuse ? Une charge de milliers de bêtes contre quelques centaines d'indiens,
il doit bien y avoir de la confusion là-dedans..
Bon, ok, il y a quelques trucages qui datent..Les paysages mexicains évoquent peu une remontée vers le Wyoming...
Mais du mauvais comme çà, j'en reprends bien encore une tournée, patron !
If they move, kill'em !!



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités