Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1248
Localisation : Marseille, France

Re: Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Messagepar Arizona Kid » 01 nov. 2018 15:08

En ce jour de Toussaint, je viens de revoir en DVD ce superbe western de Raoul Walsh, un de mes cinéastes favoris dans le genre -mais aussi dans celui du film de gangsters (Les Fantastiques années 20, L'Enfer est à lui, High Sierra).
De la collaboration de Clark Gable avec le deuxième borgne d'Hollywood naîtront dans la foulées deux autres westerns: le très caustique Un Roi et quatre Reines (1956) et le mélodramatique L'Esclave libre (1957) , avec la très belle Yvonne De Carlo.

Mais pour l'heure, avec ces Implacables, Walsh conjugue à la perfection l'aventure, le dépaysement et l'humour, via
de petits intermèdes comiques fort bienvenus: on n'oubliera pas de sitôt les prises de becs entre Clark Gable et la plantureuse Jane Russell -dont la circonférence mammaire, rappelons-le, fit scandale à la sortie du Banni d'Howard Hughes, près de dix ans plus tôt.
Leur alchimie irradie la pellicule à chacun de leurs échanges, et notamment lors de cette scène dans la cabane qui
voit Gable frictionner les jolis petits petons gelés de la demoiselle.
Des petons dont celle-ci nous régalera ponctuellement les mirettes au gré de ce convoyage de bétail qui constitue le coeur de l'action, accompagné d'une ritournelle gouailleuse qui achève de faire de son personnage le plus marquant
du film.
Une Jane Russell inoubliable, qui chavire non seulement le coeur de l'ancien Rhett Butler, mais aussi celui du solide Robert Ryan, qui complète à merveille le mémorable trio principal d'un des plus beaux fleurons de son auteur.

Autre point très appréciable, ce western nous donne à voir des personnages qui sont tout sauf manichéens: Gable est
un roublard au coeur tendre poursuivi par le spectre de la potence, Ryan un joueur cynique et arriviste, qui tous deux
se disputent les faveurs de Jane Russell, elle-même prête à suivre le premier larron qui lui permettra de vivre dans l'opulence et de mener grand train.
Sur le papier, ces trois caractères semblent vus et revus, et pourtant, les fêlures secrètes et les rêves de chacun, combinés au charisme de leurs interprètes, suffisent à nous les rendre sympathiques.

Et l'action mouvementée dans tout cela, me direz-vous ?
C'est vrai qu'il n'y a guère de " chevauchées fantastiques " dans Les Implacables, le film préférant plutôt nous inviter à suivre la lente et rude progression de ce convoi, tout en nous distrayant grâce à des échanges souvent salés entre les trois protagonistes et des situations souvent cocasses, permettant ainsi au spectateur de ne jamais trouver le temps long.
La dernière partie du métrage nous réserve toutefois une très efficace scène de stampede, les bovins en furie étant censés mettre en déroute les Indiens venus attaquer la caravane.

Des personnages bien écrits, un l'humour savamment dosé, de grands espaces enneigés ou verdoyants, superbement filmés en Technicolor: voilà qui achève de faire de ce western de prestige une savoureuse réussite, qui se déguste
avec gourmandise et ne saurait jamais nous lasser.
Des films comme ça, on en redemande !!

:sm57:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5228
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Messagepar yves 120 » 01 nov. 2018 15:24

Excellent en effet que " Les Implacables " d 'ailleurs il fait parti de mon top ten
:) il est vrai que l 'on ne s 'ennuie pas le moins du monde dans ce superbe western .
Russell , Gable et Ryan sont au top ." dis moi Ben retire moi mes bottes " :wink: j 'adore ! moi je rêve petit :D
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1248
Localisation : Marseille, France

Re: Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Messagepar Arizona Kid » 01 nov. 2018 15:35

Je suis d'accord avec toi, Yves: un très bon casting, rehaussé de dialogues aux petits oignons (pas sur les petons de
Miss Jane, heureusement :lol: )
En règle générale, je t'avouerai que j'aime beaucoup Clark Gable, que l'on aurait selon moi grand tort de réduire à Autant en emporte le Vent: comme Randolph Scott ou Humphrey Bogart, il traverse sa filmographie en donnant l'impression de jouer éternellement le même personnage, dont seul le nom changerait, et pourtant, de film en film,
on voit le bonhomme mûrir, les années laissant leurs marques sur ce visage à l'éternel regard canaille, qui cependant semble revenu de tout...
Pour moi, son meilleur rôle -outre Rhett Butler- est peut-être celui de ce vieux broussard désabusé dans Mogambo, pépite tardive et souvent minorée dans l'oeuvre de John Ford.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5228
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Messagepar yves 120 » 01 nov. 2018 15:48

Disons que dans Les Implacables il est excellent , aussi dans Franc -Jeu , puis L 'Esclave
Libre , Mogambo , mais surtout dans les Misfists là il est sensationnel en personnage fatigué .
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

MARCHAND
Westerner
Westerner
Messages : 2487

Re: Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Messagepar MARCHAND » 01 nov. 2018 16:10

Errare humanum est...

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 12252
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Messagepar lasbugas » 12 déc. 2018 20:34

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 12252
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Messagepar lasbugas » 13 déc. 2018 19:18

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 12252
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Messagepar lasbugas » 20 déc. 2018 21:01

Image
Image

MARCHAND
Westerner
Westerner
Messages : 2487

Re: Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Messagepar MARCHAND » 21 déc. 2018 10:10

Image
Errare humanum est...

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 12252
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Messagepar lasbugas » 06 janv. 2019 18:44

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 12252
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Messagepar lasbugas » 06 févr. 2019 20:34

Image
Image

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14844
Contact :

Re: Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Messagepar metek » 09 févr. 2019 6:07

Clark Gable, Jane Russell - The Tall Men (1955)

Image
Image

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14844
Contact :

Re: Les Implacables - The Tall Men - 1955 - Raoul Walsh

Messagepar metek » 09 févr. 2019 6:08

Clark Gable, Jane Russell - The Tall Men (1955)

Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités