Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
HART
Séminole
Séminole
Messages : 1031

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar HART » 06 oct. 2018 13:39

Encore un mot pour dire à limpy que je ne suis pas pas d'accord non plus sur " The Unforgiven ".
Pour moi , Lost Bird n'est pas du tout suicidaire.
Jusqu'à la dernière seconde , il est convaincu qu'il va ramener sa soeur dans la tribu.
Elle doit repartir avec lui , cela lui semble une évidence. Il meurt sans comprendre pourquoi celle qu'il veut "sauver" le tue.
J'imagine Debbie tuant Ethan alors qu'il la prend dans ses bras , dans d'autres circonstances que celles montrées à la fin du film de Ford , pourquoi pas ?

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5207
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar yves 120 » 06 oct. 2018 14:12

Un conseil HART arrête de suite le Peyotl , :lol: je pense t 'offrir bientôt du For Roses
du moins en Janvier ça te fera moins mal , :D limpy lui , il est à la tisane , pas intéressant ! :lol:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

limpyChris
Westerner
Westerner
Messages : 2232

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar limpyChris » 06 oct. 2018 17:22

Cher HART, je vous rassure, je suis plus d'accord avec vous -tout à fait d'accord, en fait- qu'avec moi-même quand j'ai tapé cette remarque concernant l'attaque suicide-suicidaire de Lost Bird. Je n'y croyais/crois pas, pour la raison que vous énoncez ; disons que, pris dans le 'tapage nocturne' (entendez par là taper une participation au bord de la nuit, et comme je tape toujours à chaud, sans filet, et donc sans brouillon, vous avez droit en direct à tout ce qui me passe par le ciboulot ... je fais du 'stream of consciousness' - en gros : écrire dans un flux inimterrompu- du pauvre ... ben oui, eh, oh, j' m'appelle pas J.J. ; non pas LUI, le trappeur énervé, 'l'autre' : Joyce. Si là je vous fais pas une belle (!) illustration ?!*), j'ai trouvé l'idée plaisante et me suis laissé emporter (sans y croire, comme je le disais ... Il me semble qu'on assiste à cela dans un autre western ... "Ulzana's Raid" ... ?)
Elle doit repartir avec lui , cela lui semble une évidence. Il meurt sans comprendre pourquoi celle qu'il veut "sauver" le tue.
Absolument ; son incompréhension se lit dans son regard lorsqu'il s'écroule en fixant Rachel. Et je n'avais d'ailleurs laissé aucune équivoque à ce sujet dans ce que j'avais écrit sous le fil de ce film.
à Yves et loco : contrairement aux efforts de Feuille de Saule pour me faire mettre à ces décoctions de plantes (ah, moi je suis antispéciste, mon révérend, aah, moi j'chuis antispéciste : je veux pas qu'on jette des plantes qui ne nous ont rien fait dans de l'eau bouillante ! celle-là, je sais pas si elle va passer ... c'est un peu gros pour qu'i'z'y croivent) et bruits qu'elle voudrait faire courir pour nuire à ma réputation : NON, JE NE ME SUIS PAS MIS À BOIRE CES ABOMINATIONS d'EAU CHAUDE !! Reservez-moi un peu d'Écriture Sainte !

*Yves, te voilà rassuré, tu vois que je carbure pas encore au jus de betterave. Non fermenté.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Loco
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 156

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar Loco » 06 oct. 2018 18:06

Je vois que la loi Evin n'est pas passée par ce forum.
Modifié en dernier par Loco le 07 oct. 2018 11:36, modifié 1 fois.
À lire gratuitement en numérique sur Amazon, Kobo, FNAC...

Bande-annonce : https://youtu.be/iPqo9BHvESU

limpyChris
Westerner
Westerner
Messages : 2232

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar limpyChris » 06 oct. 2018 19:00

HART a écrit :
Mes collègues forumeurs sont sans doute plus ouverts au mode de pensée païute

Non, non, je vous 'rassure', en ce qui me concerne, HART, je ne connais pas de Païutes, ni même de Utes, et suis incapable de vous dire si, en l'occurence, il pourrait y avoir une 'attitude 'intertribale', 'panamérindienne' -du Nord- à suivre' dans ce genre de situation ...
J'ai simplement 'ressenti' ce personnage comme 'saisi' de doutes, partagé entre son ancien monde et la nécessité de changer face à celui qu'il voit arriver.
Je pense à un autre film, sans arriver à mettre un titre dessus -ni même me rappeler s'il s'agit d'un western !!- où un personnage (le héros, ou un adversaire, 'jette l'éponge' à la fin du film, soudain écoeuré par le nombre de morts et qui se retire pour honorer celui qui s'est bien battu ...)
Prairie Fox perçoit-il le prochain anéantissement de son peuple par les successeurs de Coulter ?
Veut-il s'en faire un allié pour l'avenir?
Renonce-t-il donc pour des raisons stratégiques ?
Pense-t-il que son geste fera évoluer les croyances et les valeurs de la tribu ?
Tout cela n'est guère convainquant.

Pas plus que vous je ne suis convaincu par ces hypothèses.
Il y a le geste d'amour, que vous évoquez (je parle des peaux cachées sous les couvertures du cheval, qui sont un geste plein de tact de la part de Prairie Fox) ... Mais y a pas que ça à mon avis ...
Quoi d'autre ?
Prairie Fox n'a peut-être pas ici un comportement 'indien' selon un 'mode de pensée indien', mais simplement d'être humain qui se rend compte de la ... 'vainitude' de continuer à tuer pour une croyance alors que l'adversaire est visiblement quelqu'un de sincère ?
La simple volonté de Pierce de donner de son Indien une image positive sans trop s'être posé de questions sur la crédibilité, mais 'ça fait un peu hollywoodien', alors le spectateur se laissera avoir, puisqu'il connaît maintenant toutes les ficelles des fins possibles ... ?
No sé ...
En tout cas, pour moi aussi, comme je l'ai déjà dit, pour l'instant, le meilleur Pierce, plus 'fin' que les autres vus. Et, malgré nos questionnements, un bon petit western pour nos amis forumeurs ...
Et Bridger et Jean-Louis, i' pourraient pas nous éclairer, comme du temps des westerns au coin du feu ... ?

Si M. Carradore pouvait en obtenir les droits pour que ceux qui le souhaitent puissent nous donner leur avis (et pour tous, simplement le voir) ... En tout cas, pour ce qui est de la trad et des s.t., il sait à qui s'adresser ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Loco
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 156

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar Loco » 06 oct. 2018 19:14

A la fin de "Zoulou" de Cy Enfield, les Zoulous se retirent en louant la bravoure des soldats anglais.

Oui, Sidonis pourrait l'acquérir, mais, il n'y a pas que Sidonis dans la vie, il y a Aglaë aussi... Les plus anciens comprendront.
Modifié en dernier par Loco le 07 oct. 2018 11:34, modifié 2 fois.
À lire gratuitement en numérique sur Amazon, Kobo, FNAC...

Bande-annonce : https://youtu.be/iPqo9BHvESU

limpyChris
Westerner
Westerner
Messages : 2232

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar limpyChris » 06 oct. 2018 19:32

A la fin de "Zoulou" de Cy Enfield, les Zoulous se retirent en louant la bravoure des soldats anglais (et aussi pour éviter de se reprendre une volée de salves de Martini-Henry...).

Ah mais oui, il y a au moins celui-là. Merci.
Est-ce hollywoodien ou un vrai choix d'auteur indépendant qui suit son idée ?
Oui, c'est vrai ... mea culpa ... J'ai du mal à voir Pierce comme un auteur indépendant ... Sais pas pourquoi ... ?? Je me suis demandé aussi pourquoi (et ceci explique peut-être partiellement cela), dédiant son film au 'Chef' Edison Chiloquin, et qu'au lieu de tourner un film sur son histoire, il repart dans une histoire de trappeur et d'Indiens, où l'histoire de terre sacrée est finalement traitée de manière un peu ambigüe ... Certains Amérindiens que je connaissais souhaitaient qu'on les sorte du XIXème siècle et qu'on les voit dans des films actuels (d'autres se fichent complètement d'être représentés au cinéma, n'en attendant rien). Celui-ci aurait pu en être un.

Les plus anciens comprendront ! Aglaë et Sidonis...
... Les plus anciens, c'est pas sûr, mais au moins jusqu'à CBPEZ ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5207
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar yves 120 » 06 oct. 2018 19:40

Il y a le geste d'amour, que vous évoquez (je parle des peaux cachées sous les couvertures du cheval, qui sont un geste plein de tact de la part de Prairie Fox) ... Mais y a pas que ça à mon avis ...
Quoi d'autre ?
Prairie Fox n'a peut-être pas ici un comportement 'indien' selon un 'mode de pensée indien', mais simplement d'être humain qui se rend compte de la ... 'vainitude' de continuer à tuer pour une croyance alors que l'adversaire est visiblement quelqu'un de sincère ?
La simple volonté de Pierce de donner de son Indien une image positive sans trop s'être posé de questions sur la crédibilité, mais 'ça fait un peu hollywoodien', alors le spectateur se laissera avoir, puisqu'il connaît maintenant toutes les ficelles des fins possibles ... ?
No sé ...
En tout cas, pour moi aussi, comme je l'ai déjà dit, pour l'instant, le meilleur Pierce, plus 'fin' que les autres vus. Et, malgré nos questionnements, un bon petit western pour nos amis forumeurs ...
Et Bridger et Jean-Louis, i' pourraient pas nous éclairer, comme du temps des westerns au coin du feu ... ?

Si M. Carradore pouvait en obtenir les droits pour que ceux qui le souhaitent puissent nous donner leur avis (et pour tous, simplement le voir) ... En tout cas, pour ce qui est de la trad et des s.t., il sait à qui s'adresser ...[/quote]
___________________________________________________________________________
C 'est très beau ce que tu dis là je vais y répondre ! Mais oh il n 'y a pas le feu
D 'abord je vais boire un mojito ou deux voire , trois OK limpy ......
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
HART
Séminole
Séminole
Messages : 1031

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar HART » 06 oct. 2018 20:32

The Naked Prey de Cornel Wilde se terminait également par l'expression d'un respect entre des adversaires qui s'étaient combattus avec férocité.
Ce film devait d'ailleurs être un western au départ.
Wilde a finalement tourné son film en Afrique pour des raisons fiscales , transformant son scénario au passage , les indiens devenant les guerriers d'une tribu africaine.
Il y a un très beau blu ray Criterion de ce film en Zone 1 VO sans STF , mais ce n'est pas trop gênant le film étant quasiment muet.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5207
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar yves 120 » 06 oct. 2018 21:10

Bon HART sans le savoir à ressenti ou je voulais en venir !
Bon après trois mojitos non quatre :lol: comment peut on parler de la façon d 'interprété tel film ? un western avec indiens où sans indiens . Par exemple comme moi sans analyse particulière vraiment importante c 'est avant tout un film .

Sérieusement nous sentons très bien que hormis les séries Z les films avec les indiens sont
assez fort ," l 'indien " ne passe pas pour un imbécile loin de là ! il est toujours positif vis a vis des blancs !
Mon propos ne reste pas qu 'au Western , mais comme vient justement de le dire HART
en parlant d'un autre film qui se passe en Afrique du Sud " The Naked Prey " et il a raison .
Idem pour les jaunes etc....
En fait limpy m'a question pourquoi plus les indiens ? que les autres races même le blanc peut être bon " enfin sous réserves " ce n 'est pas le mot adéquate
" mais justement c 'est fait exprès "
En fait le metteur en scène fait son film selon son critère pour un certain public et aussi
quelque part pour manger .
Mais bon ça nous l 'avions compris , en fait en voyageant nous voyons tout ça ! et là nous sommes pas au cinéma
Même chez nous à tout échelle nous le voyons à présent , alors c 'est vrai évadons nous
comme nous le pouvons en tout cas merci pour ta sincérité quelque part ça fait du bien
l 'ami limpy et j 'aime bien les indiens ! comme j 'aime bien les êtres humains selon ce qu 'il apporte dans leur regard ( fenêtre de l ' âme )
Bonne tisane :beer1: :lol: :lol:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Loco
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 156

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar Loco » 06 oct. 2018 21:29

Sidonis/Sidonie, c'était juste pour le jeu de mots.
Modifié en dernier par Loco le 07 oct. 2018 14:09, modifié 2 fois.
À lire gratuitement en numérique sur Amazon, Kobo, FNAC...

Bande-annonce : https://youtu.be/iPqo9BHvESU

limpyChris
Westerner
Westerner
Messages : 2232

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar limpyChris » 06 oct. 2018 21:34

Yé répondais au señor HART ... et dos filous sont bénous sé glisser ...

Ah oui, aussi (mais je ne pensais pas à celui-là, je crois). Pourtant l'histoire est basée sur la course de Colter (comme dans "Across the Wide Missouri" et "The Mountain Men"), qui est aussi le nom de notre trappeur chez Pierce (ainsi que dans "Grayeagle"). Le film ("The Naked Prey") fut, je crois, invisible pendant des années, pour cause de politiquement correct, jugé raciste par des bien-pensants.
Mais je ne vous sens toujours pas convaincu ... J'avoue ne pas avoir pensé aussi loin, content de voir un Indien présenté comme un être humain avec des sentiments partagés, et non comme un personnage au comportement 'monopolaire' définitif.

Yves, tu ne perds rien pour attendre avec ton 'bonne tisane' ! Tu vas pouvoir te mettre avec le Grand Chef pour le café que j'vais vous concocter avec un peu de terre.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6857
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar Sitting Bull » 06 oct. 2018 23:06

limpyChris a écrit : et non comme un personnage au comportement 'monopolaire' définitif.

Yves, tu ne perds rien pour attendre avec ton 'bonne tisane' ! Tu vas pouvoir te mettre avec le Grand Chef pour le café que j'vais vous concocter avec un peu de terre.


Qui détient un monopole.
Un peu de terre.....rare, j'espère.
:lol:
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

limpyChris
Westerner
Westerner
Messages : 2232

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar limpyChris » 06 oct. 2018 23:20

'monopolaire' (était entre '...', pour souligner le :wink: par rapport à 'bipolaire' ... un mot qui est apparu il y a quoi ... 5 ans ? Vous avez remarqué le nombre de bipolaires qu'on 'diagnostique' au café du Commerce ... Quand j'étais petit, on disait 'soupe au lait' ... :sm57: )
Mais y a aussi ceci : (Psychologie) Qualifie une psychose a un seul pôle.
Tu vas voir, Grand Chef ! le tien, je te le servirai dans le quart blanc, à liseret bleu (et le bol à fleurs pour Yves, pour bien voir la différence), et dans l' tien, j' mettrai même pas d' sucre !
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6857
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Sacred Ground - 1983 - Charles B. Pierce

Messagepar Sitting Bull » 06 oct. 2018 23:46

Oui, oui. Bipolaire comme Carrie Mathison (Claire Danes) dans la série "Homeland". :wink:
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités