Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Moonfleet
Séminole
Séminole
Messages : 1027
Contact :

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar Moonfleet » 22 mai 2016 8:16

yves 120 a écrit :
Perso Moonfleet , ça n 'a rien a voir avec Budd et Randy ni Mann et Stewart mais ta critique sur DVDclassik

de Smith le Taciturne ( Whispéring Smith ) est des plus élogieuse :D ce dont je partage totalement avec toi :beer1: et :sm43:


Une de mes plus belles découvertes de ces 15 dernières années en matière de western :beer1:

Merci beaucoup Yves :) Ca me fait penser qu'il faut que je refasse la mise en page avec plus de photos :wink:

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5022
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar yves 120 » 22 mai 2016 8:27

Oui Scott c 'est vrai est talentueux beaucoup plus par exemple qu 'un Audie Murphy qui lui est excellent aussi
dans le même registre et genre que Randy mais sortie de là il est nettement moins à l 'aise dans d 'autres films que le western par rapport à Randolph Scott , il faut quand même avouer que l 'on se régale vraiment avec ses deux acteurs dans notre genre préféré .
C 'est juste sympa de parler d'eux justement en parlant de " Décision at Sundown " qu'on oublie pas !
et puis c 'est bien de parler et mélanger les titres de westerns et leur interprètes ça évite comme ça de
s 'engueuler quand ça devient trop long :wink:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Moonfleet
Séminole
Séminole
Messages : 1027
Contact :

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar Moonfleet » 22 mai 2016 8:37

yves 120 a écrit :Oui Scott c 'est vrai est talentueux beaucoup plus par exemple qu 'un Audie Murphy qui lui est excellent aussi
dans le même registre et genre que Randy mais sortie de là il est nettement moins à l 'aise dans d 'autres films que le western par rapport à Randolph Scott , il faut quand même avouer que l 'on se régale vraiment avec ses deux acteurs dans notre genre préféré .
C 'est juste sympa de parler d'eux justement en parlant de " Décision at Sundown " qu'on oublie pas !
et puis c 'est bien de parler et mélanger les titres de westerns et leur interprètes ça évite comme ça de
s 'engueuler quand ça devient trop long :wink:



La réévaluation de Audie Murphy ces dernières années me fait également très plaisir. N'oublions pas aussi l'un de mes chouchous, le méconnu Jock Mahoney, génial dans les westerns de Richard Barlett.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5022
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar yves 120 » 22 mai 2016 8:41

Moonfleet a écrit :
yves 120 a écrit :
Perso Moonfleet , ça n 'a rien a voir avec Budd et Randy ni Mann et Stewart mais ta critique sur DVDclassik

de Smith le Taciturne ( Whispéring Smith ) est des plus élogieuse :D ce dont je partage totalement avec toi :beer1: et :sm43:


Une de mes plus belles découvertes de ces 15 dernières années en matière de western :beer1:

Merci beaucoup Yves :) Ca me fait penser qu'il faut que je refasse la mise en page avec plus de photos :wink:



Bonne idée :num1 en fait Smith est son meilleur western avec Shane , les autres sont inférieur
L ' Aigle Solitaire est pas mal malgré tout ; :beer1:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5022
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar yves 120 » 22 mai 2016 8:46

Moonfleet a écrit :
yves 120 a écrit :Oui Scott c 'est vrai est talentueux beaucoup plus par exemple qu 'un Audie Murphy qui lui est excellent aussi
dans le même registre et genre que Randy mais sortie de là il est nettement moins à l 'aise dans d 'autres films que le western par rapport à Randolph Scott , il faut quand même avouer que l 'on se régale vraiment avec ses deux acteurs dans notre genre préféré .
C 'est juste sympa de parler d'eux justement en parlant de " Décision at Sundown " qu'on oublie pas !
et puis c 'est bien de parler et mélanger les titres de westerns et leur interprètes ça évite comme ça de
s 'engueuler quand ça devient trop long :wink:



La réévaluation de Audie Murphy ces dernières années me fait également très plaisir. N'oublions pas aussi l'un de mes chouchous, le méconnu Jock Mahoney, génial dans les westerns de Richard Barlett.


Jock Mahoney , est superbe également dans deux Tarzan
Tarzan aux Indes et Les trois défis de Tarzan , mais bien sûr inoubliable dans les Bartlett !
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6655

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar chip » 22 mai 2016 9:02

Dans sa préface pour le livre de Robert Nott LAST OF THE COWBOY HEROES, Boetticher nous dit que Scott était la personnalité qui a compté le plus dans sa carrière de réalisateur et qu'il était meilleur acteur que le Duke, ce en quoi je suis d'accord, n' ayant jamais été un grand fan de Wayne, quoique je reconnais qu'il est parfait dans " the searchers ". Quant à Kirk Douglas, c'est juste, la comédie n'est pas son fort, mais c'est le cas pour d'autres acteurs, trop associés au western ou au film noir, Widmark s'est risqué une fois dans le genre : " Père malgré lui " et ça n'a pas marché, contrairement à Glenn Ford très à l'aise dans la comédie, mais Ford était crédible dans tous les rôles.
Rares sont les acteurs qui peuvent tout jouer, je ne vois pas par exemple Scott en Spartacus ni en viking, Douglas oui bien sûr, et le Duke en mongol valait son pesant de ridicule. Côté féminin Barbara Stanwyck, une des rares, pouvait jouer avec un égal bonheur dans une comédie, un drame, un polar ou un western. Tous les acteurs ont plus ou moins des limites.

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2843
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar pak » 22 mai 2016 11:15

Qu'on compare Scott à Wayne est assez révélateur tout de même. Ces deux acteurs étaient limités dans leur palette de jeu, même s'ils ont parfois su se dépasser : Wayne dans La Prisonnière du désert ou La Rivière rouge, et la meilleure prestation pour moi de Scott dans les années 1950-60 est non pas son chant du cygne dans Coups de feu dans la Sierra mais sa prestation dans L'Homme de l'Arizona.

Joel McCrea était plus subtil.

Après je n'ai pas dit non plus qu'ils étaient mauvais, ils avaient leur registre, et Scott a été assez malin pour ne pas s'embarquer dans des rôles saugrenus comme Wayne avec Le Conquérant.


Par contre, il est évident que Scott comme Wayne dégageaient un charisme de mâle dominant, et se coulaient sans problème dans des rôles de leaders et de durs, l'un étant plutôt dans le genre individualiste et solitaire (Scott), l'autre plus grande gueule et souvent chef de clan, mais ayant en commun qu'il fallait pas les emmerder... :sm57:
Modifié en dernier par pak le 22 mai 2016 19:25, modifié 1 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6655

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar chip » 22 mai 2016 13:20

Dans le genre " rôles saugrenus " , j'aurais pu citer aussi Alan Ladd complètement en dehors de la plaque dans les " les Horaces et les Curiaces " (1961)( pardon Yves :? ). Effectivement Scott est particulièrement bon dans " The tall T ", décontracté et enjoué au début du film, puis plus sombre mais néanmoins doté d'humour dans la seconde partie...j'aime beaucoup les scènes avec Arthur Hunnicutt.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5022
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar yves 120 » 22 mai 2016 14:08

chip a écrit :Dans le genre " rôles saugrenus " , j'aurais pu citer aussi Alan Ladd complètement en dehors de la plaque dans les " les Horaces et les Curiaces " (1961)( pardon Yves :? ). Effectivement Scott est particulièrement bon dans " The tall T ", décontracté et enjoué au début du film, puis plus sombre mais néanmoins doté d'humour dans la seconde partie...j'aime beaucoup les scènes avec Arthur Hunnicutt.


Oh que oui comme tu as raison chip , Alan n 'aurait jamais du faire ce film , mais bon tellement déçu de tas de choses !!! ce film est encore pire que John Wayne dans " le Conquérant " qui est un chef d ' Oeuvre à coté
de " les Horaces et les Curiaces "
C 'est dommage car il était tellement bon dans " les Ambitieux " qui est " son Chant du Cygne "
Mais au moins lui il n 'a pas terminer sa carrière en Italie ," les Horaces " là définitivement convaincu que l ' Italie n 'était pas pour lui et puis Alan dans un Péplum , Non surtout fatigué comme il l 'était ,par contre
Alan en Chevalier oui , j 'ai beaucoup aimé " le Serment du Chevalier Noir "

Mais revenons à Décision at Sundow , je me souviens que notre ami Randy avait " le nez un peu rouge "dans ce film
ça m ' avait frappé à l 'époque :lol: quelqu 'un l 'avait t 'il remarqué où est ce ma copie ??? :wink:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4016
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 22 mai 2016 22:13

Tiens je me demandais aussi si ça venait de mon dvd ce détail... Oui il m'arrive de revoir parfois des films de cette période...
On peut penser à un coup de soleil qui sait...
Image

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5022
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar yves 120 » 24 mai 2016 14:20

HART a écrit :D'accord avec vous , les gars.
Mais que dites-vous de la collaboration Delmer Daves / Glenn Ford sur la période 1956-1958 ?
Moins évidente que Boetticher/Scott ou Mann/Stewart , elle est quand même passionnante.
Deux excellents films et un chef d'oeuvre absolu ( le film avec des chiffres dans le titre ).


Oui c 'est vrai en ce qui concerne la collaboration " Delmer Daves / Glenn Ford " :num1

Mais " l 'un des bouquet " de Budd Boetticher /Glenn Ford lui n 'a pas vraiment été bien " florissant " dans
" Le déserteur de Fort Alamo " comme quoi Budd , n 'avait pas encore trouver dans sont jardin désertique du piquant " un certain cactus " nommé Randy
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Moonfleet
Séminole
Séminole
Messages : 1027
Contact :

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar Moonfleet » 24 mai 2016 14:23

yves 120 a écrit :
HART a écrit :D'accord avec vous , les gars.
Mais que dites-vous de la collaboration Delmer Daves / Glenn Ford sur la période 1956-1958 ?
Moins évidente que Boetticher/Scott ou Mann/Stewart , elle est quand même passionnante.
Deux excellents films et un chef d'oeuvre absolu ( le film avec des chiffres dans le titre ).


Oui c 'est vrai en ce qui concerne la collaboration " Delmer Daves / Glenn Ford " :num1

Mais " l 'un des bouquet " de Budd Boetticher /Glenn Ford lui n 'a pas vraiment été bien " florissant " dans
" Le déserteur de Fort Alamo " comme quoi Budd , n 'avait pas encore trouver dans sont jardin désertique du piquant " un certain cactus " nommé Randy



Ah tiens, sans évidemment atteindre les sommets du septuor avec Scott, j'aime au contraire énormément Le Déserteur de Fort Alamo, tout comme le magnifique Le traitre du Texas ainsi que A feu et à sang. Par contre je bute complètement sur Révolte au Mexique et je trouve L'expédition de Fort King très moyen.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5022
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar yves 120 » 24 mai 2016 14:54

Révolte au Mexique sans plus , le traite du Texas j 'aime bien , A feu et à sang , j 'aime beaucoup et l 'expédition du Fort King j 'aime beaucoup également , surtout pour Quinn et les Everglades :num1
de toute façon ça évolue avec le temps et les circonstances selon l ' état d 'esprit en général! ils sont tous bon
où presque :wink: c 'est le spectateur qui lui est à se renouvelé en se posant les questions de son ressentiment et de ses émotions ...
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6749
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar lafayette » 08 juil. 2016 19:46

La HD et la remasterisation sans doute du film nous donne une belle vision du film sur Action, sauf les coups de pixels qu'on peut avoir via la Freebox et auquels je remédie en enregistrant deux fois le film sur la box et en passant d'un film à l'autre avec suppression partielle de bouts en trop.

Le rôle de cocu mortifié, qui veut le faire savoir à tout le monde, n'est pas évidemment un rôle facile. De plus, la place laissée aux femmes dans cette société laissent pantois devant ce machisme débordant.

En plus, la femme de notre pétris de vengeance, qui s'est laissée séduire, n'était pas forcément si mauvaise qu'on le laisse le dire en fin de film, puisque si elle s'est suicidée après son infidélité, c'est qu'elle n'était pas si éloignée de son mari cocu qu'on le laisse croire, mari qui avait finalement raison de chercher vengeance.

La solution finale est pire que celle du Train sifflera trois fois, car la femme amoureuse ne tire pas par derrière sur celui qui veut tuer l'homme aimé, mais elle flingue ainsi son aimé au lieu de l'adversaire. C'est vrai qu'elle est peut-être reconnaissante à ce dernier d'avoir mis le mariage en l'air, mais de là à tirer sur l'homme aimé au risque de le tuer!!!

Si ce rôle de cocu n'avait pas été interprêté par l'un des grands du western, ce film n'aurait pas intéressé grand monde. Mais il faut dire qu'il est bien entouré.

J'ai bien aimé dans ce film le jeu de Roy Teal en type qui réfléchit bien mais trop lentement. Le dernière scène de bar est excellente entre un Scott piccolo pour se retrouver comme cocu une nouvelle fois et un Teal reconnaissant et surpris des réactions.

La réalisation tire le maximum d'un scénario élastique prêt à rompre.
D'ailleurs il rompt sur la dernière réplique risible sur le "on n'oubliera pas le jour où est venu"... zut j'ai oublié le nom...
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6655

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar chip » 08 juil. 2016 20:03

Résumé le film à une histoire de cocu, c'est un peu cavalier (je sais on est dans un western) et c'est RAY Teal , not Roy.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités