Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Compte Supprimé 0A
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 312

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar Compte Supprimé 0A » 21 mai 2016 18:54

HART a écrit :Decision at Sundown est un western exceptionnel , le meilleur de Boetticher à mon avis.
Western extrêmement novateur dans son scénario , surtout par la destinée de son personnage principal , il s'est affranchi de toutes les conventions pour donner un film totalement atypique dans le genre.
L'audace de Boetticher et de Randolph Scott est étonnante.
Randy jouant le rôle d'un héros cocufié et finalement impuissant , quelle autre star de western aurait pris le risque de jouer ça ?
Evidemment d'accord avec Moonfleet , la fin est l'une des plus bouleversantes qui soient , complètement désespérée , pas la moindre sortie possible , vraiment rarissime dans le genre.


Ah oui sa pour sur qu'elle est désespérée. Mais bon finalement on se dit tout sa pour sa encore. Ce qui est décevant surtout, c'est qu'avant la chute, le film tenait bien la route, tout comme "The Tall T" ils sont très bien fait, sans faille avant la chute.

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6729

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar chip » 21 mai 2016 19:13

Comme dit Yves, Scott se fait voler la vedette par John Carroll, fait récurrent dans les films du tandem Scott- Boetticher, dans chacun Randy laisse les seconds couteaux lui ravir des scènes, Marvin, Akins, Boone, même James Best et Coburn , tous arrivent à lui piquer des scènes, je crois qu'il s'en foutait un peu, dans " ride lonesome" il avait trouvé très bien le gars avec le T-shirt rouge (Coburn) et avait demandé au réalisateur de lui écrire quelques lignes de plus.

Avatar du membre
Moonfleet
Séminole
Séminole
Messages : 1053
Contact :

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar Moonfleet » 21 mai 2016 19:25

Kemp a écrit :
HART a écrit :Decision at Sundown est un western exceptionnel , le meilleur de Boetticher à mon avis.
Western extrêmement novateur dans son scénario , surtout par la destinée de son personnage principal , il s'est affranchi de toutes les conventions pour donner un film totalement atypique dans le genre.
L'audace de Boetticher et de Randolph Scott est étonnante.
Randy jouant le rôle d'un héros cocufié et finalement impuissant , quelle autre star de western aurait pris le risque de jouer ça ?
Evidemment d'accord avec Moonfleet , la fin est l'une des plus bouleversantes qui soient , complètement désespérée , pas la moindre sortie possible , vraiment rarissime dans le genre.


Ah oui sa pour sur qu'elle est désespérée. Mais bon finalement on se dit tout sa pour sa encore. Ce qui est décevant surtout, c'est qu'avant la chute, le film tenait bien la route, tout comme "The Tall T" ils sont très bien fait, sans faille avant la chute.



Je ne vois pas en quoi la chute serait décevante ; elle est au contraire d'une nouveauté et d'une noirceur assez étonnante pour l'époque. Et en quoi le film serait bêbête, j'attends toujours des explications.
Modifié en dernier par Moonfleet le 21 mai 2016 22:45, modifié 1 fois.

Avatar du membre
HART
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 961

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar HART » 21 mai 2016 19:57

Pour compléter ce que dit Chip , oui , Scott se fichait un peu de se faire voler des scènes par des seconds rôles , arrivé en fin de carrière et terminant en beauté , il savait qu'il n'avait plus rien à prouver.
D'ailleurs , anecdote bien connue , pour Ride the High Country , il décida d'échanger son rôle avec celui de McCrea , car celui-ci ne voulait pas tenir le rôle de Gil Westrum prévu pour lui , un héros quelque peu malhonnête , qu'il jugeait incompatible avec l'image qu'il voulait laisser.
Scott , lui , avait suffisamment de recul ( et , je dirais , de lucidité ) pour faire la part des choses et vouloir faire avant tout un bon film.
Comportement digne d'éloges , et finalement pas si courant chez les stars.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5062
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar yves 120 » 21 mai 2016 21:11

HART a écrit :Pour compléter ce que dit Chip , oui , Scott se fichait un peu de se faire voler des scènes par des seconds rôles , arrivé en fin de carrière et terminant en beauté , il savait qu'il n'avait plus rien à prouver.
D'ailleurs , anecdote bien connue , pour Ride the High Country , il décida d'échanger son rôle avec celui de McCrea , car celui-ci ne voulait pas tenir le rôle de Gil Westrum prévu pour lui , un héros quelque peu malhonnête , qu'il jugeait incompatible avec l'image qu'il voulait laisser.
Scott , lui , avait suffisamment de recul ( et , je dirais , de lucidité ) pour faire la part des choses et vouloir faire avant tout un bon film.
Comportement digne d'éloges , et finalement pas si courant chez les stars.


Non ce n 'est pas si courant chez les stars , c 'est bien vrai HART et là il faut le voir bon " là " ce n 'est pas un western
mais comme Scott est magnifique dans un tout autre genre mais le talent qu'il à pour piquer la vedette
à Cary Grant dans mon " épouse favorite " mais sans succès car Cary Grant n 'a pas de maitre dans la comédie ,
je dois dire que Scott est excellent et ce n 'est pas dans son registre , il est vrai pour revenir au sujet Scott
est en fait un immense acteur de western , Wayne est bon mais , imaginons Scott dans des films " A "
il aurait été fantastique , car c 'est vraiment un acteur de western hors normes beaucoup plus nuancé intelligent ce Scott , ont le voit très bien dans Coups de feux dans la Sierra qu'il est en roue libre dans ce film et quelle classe ! vraiment un grand bonhomme ce Randolph Scott ," sois disant le John Wayne du pauvre " , tout est relatif enfin c 'est juste comme ça , car il méritait mieux , c 'était une stars pas vraiment reconnu en tant que telle .
A part les connaisseurs de westerns
Ce que j 'aime chez Randy c 'est qu'il comprend on le ressent dans ses films il capte de suite les situations
ont ressent de la psychologie et il en use ce qui fait son charme irrésistible il est individuel mais toujours au service du bien même si il trouve ça pas forcément exact , il est droit et à part ce qui en fait un solitaire
au contraire de Wayne qui lui est tout sauf " solitaire "
La preuve il nous la donne dans ce western à contre courant pour lui ce : Décision at sundown
Modifié en dernier par yves 120 le 22 mai 2016 5:21, modifié 1 fois.
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2849
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar pak » 21 mai 2016 21:40

Mouais...

Je crois qu'il s'en fichait tout simplement, et je partage là l'avis de Chip... Rien d'altruiste à mon avis, d'autant qu'il était, je pense, conscient de ses limites, d'où des méchants bien plus charismatiques que lui dans ses derniers films.

Faut pas aussi oublier qu'il était producteur, et son intérêt était que le meilleur soit donné par ses partenaires pour que l'argent rentre !
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5062
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar yves 120 » 21 mai 2016 21:47

pak a écrit :Mouais...

Je crois qu'il s'en fichait tout simplement, et je partage là l'avis de Chip... Rien d'altruiste à mon avis, d'autant qu'il était, je pense, conscient de ses limites, d'où des méchants bien plus charismatiques que lui dans ses derniers films.

Faut pas aussi oublier qu'il était producteur, et son intérêt était que le meilleur soit donné par ses partenaires pour que l'argent rentre !


Oui c 'est vrai question " Argent " il aimait ça , mais ça n 'empêche pas son talent car il en était bourré et sans forcé dans son jeu , comme beaucoup d 'autres par contre avaient tendance , c 'était justement là son charisme à Randy ...
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2849
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar pak » 21 mai 2016 22:32

Il avait le talent de connaitre ses limites surtout.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Compte Supprimé 0A
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 312

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar Compte Supprimé 0A » 22 mai 2016 0:25

Je ne vois pas en quoi la chute serait décevante ; elle est au contraire d'une nouveauté et d'une noirceur assez étonnante pour l'époque. Et en quoi le film serait bêbête, j'attends toujours des explications.[/quote]

Alors, je vois que je vais devoir encore une millième fois sortir des arguments. J'aimerais que tu m'en sortes toi aussi, ou vous autres ce serait avec plaisir, sans dire c'est LE CHEF D'OEUVRE DU MONDE, être lucide, et me donner de vraies explications, en sachant qu'il me semble que certains de vous connaissent des gens comme Tavernier, donc a partir de là aucune objectivité.

Vous voulez peut etre faire vendre le coffret, c'est meme sur, j'me suis fait piéger, en plus deux dvd à moitié en marche, belle arnaque.

Je vais te donner plusieurs exemples qui pour moi me semble bebete, tout d'abord dans "The Tall T" lorsque Scott arrive a manipulé Henry Silva pour aller voir ce que fait Boone, comme si les deux gars n'avaient pas compris que Scott les éloignaient, puis juste après le coup d'aller voir dans la cabane la fille, l'autre il s'arme le fusil sur scott quand scott sors son nez dehors, mais alors quand faut aller voir la fille plus rien.. Ensuite la mise en scène de mort de Boone, le gars fait 50 km, il rentre dans la caverne voir ses amis, alors qu'il a des balles dans le corps, ensuite il sort je ne sais où. Dans decision a sundown, le pote a scott, qui travaille avec lui depuis 3 ans, sans comprendre ses intentions, et qui plus est LE SCHEMA CLASSIQUE, il va mourir, la ville est remplis de gens mal intentionnés ext, tout sa pour quoi, pour une fille qui n'a pas réellement aimé Scott, mais faites moi plutôt un vrai truc héroïque bon sang ! Bref je peux t'en citer 20 000 dans tout le cycle.

Avatar du membre
Moonfleet
Séminole
Séminole
Messages : 1053
Contact :

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar Moonfleet » 22 mai 2016 1:51

:lol: N'importe quoi ! T'es vraiment ridicule avec ton paragraphe avec notre soi disant accointance avec Tavernier (et avec tes exemples). Finalement la prochaine fois abstiens toi. Quant à moi, en guise d'arguments je t'ai mis mon lien vers ma critique. Je ne sais pas ce qu'il te faut de plus.

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Modifié en dernier par Moonfleet le 22 mai 2016 1:55, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Compte Supprimé 0A
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 312

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar Compte Supprimé 0A » 22 mai 2016 1:53

Moonfleet a écrit :N'importe quoi ! T'es vraiment ridicule avec ton paragraphe avec notre soi disant accointance avec Tavernier (et avec tes exemples). Et en guise d'arguments je t'ai mis mon lien vers ma critique. Je ne sais pas ce qu'il te faut de plus.

[ Posté depuis mon mobile ] Image


Je t'ai donné mes explications.

Je vais lire ta critique, je serais je l'espère plus éclaircie par des arguments. Bon comme tu t'en doutes, ça ne changera pas mon avis globalement.

Avatar du membre
Compte Supprimé 0A
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 312

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar Compte Supprimé 0A » 22 mai 2016 2:05

Voilà j'ai lu.

Il y a des choses toujours utiles à savoir, et où l'on est d'accord.

Mais au point d'en être autant ému comme j'ai cru comprendre, la fin est certes pour l'époque désespérée, scott qui jette sa bouteille tout sa.. Mais j'ai eu un sentiment de mauvaise finition, je suis définitivement complètement hermétique a Boetticher, sauf sur "Ride lonesome" qui avait plus de gueule que le reste.

icongc1

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5062
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar yves 120 » 22 mai 2016 6:26

pak a écrit :Il avait le talent de connaitre ses limites surtout.


Je ne le pense pas pak , car comme le dit si bien HART il l 'a prouvé dans ce merveilleux western qui est
Coups de feu dans la Sierra ! où il est plus qu 'excellent ...
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5062
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar yves 120 » 22 mai 2016 8:11

Moonfleet a écrit :
yves 120 a écrit :
Budd et Randy c 'est comme Mann et Stewart que du bonheur :num1


La plus belle des conclusions que je partage entièrement. :beer1: Au jeu du "s'il ne devait rester que trois cycles westerniens", je garderais ces deux là plus la trilogie cavalerie de Ford.


Perso Moonfleet , ça n 'a rien a voir avec Budd et Randy ni Mann et Stewart mais ta critique sur DVDclassik

de Smith le Taciturne ( Whispéring Smith ) est des plus élogieuse :D ce dont je partage totalement avec toi :beer1: et :sm43:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
HART
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 961

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Messagepar HART » 22 mai 2016 8:13

A mon sens , Randolph Scott n'avait pas plus de limites qu'un John Wayne.
Comme ce dernier , c'était un acteur capable d'être bon dans toutes sortes de films , le spectre des possibilités de Randy me paraissant encore plus élevé que celui du grand John.
Scott est excellent dans ses comédies avec Shirley Temple ,et pourtant son physique fait merveille dans le western.Il a même joué dans des films d'horreur et fantastiques où il s'en sortait bien.
On peut comparer avec d'autres acteurs , Kirk Douglas , par exemple est considéré comme un meilleur acteur que Scott ( bon , il n'a jamais eu l'Oscar du meilleur acteur non plus , mais cela ne veut rien dire ).
Eh bien , j'ai toujours trouvé Douglas un peu emprunté , pataud , dans les ( rares ) comédies qu'il a tourné , ce n'est pas le cas de Scott qui y est vraiment à l'aise , on trouve ces films en Z1 , c'est facile de le vérifier.
Oui , je partage le point de vue de Yves , Scott était un acteur complet , mais son cantonnement dans des films moins prestigieux que d'autres acteurs de son niveau l'a relégué au second plan des stars d' Hollywood.
Manque d'opportunités ou d'ambition ? Peu importe , il était là , et il était talentueux.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités