Page 4 sur 8

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 20 mai 2016 22:59
par Moonfleet
Boetticher c'est bébête. Ben voyons. Mais vaut mieux lire ça qu'être aveugle.
Pour moi l'une des fins les plus bouleversantes de l'histoire du cinéma. Pas moins. Et l'un des plus beaux films du monde.

[ Posté depuis mon mobile ] Image

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 7:52
par chip
J'aime bien les films de Walsh, mais pas du tout " La blonde et le shérif ",la parodie ne lui convient guère, mais ici, bouffonnerie serait un mot plus approprié.

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 8:14
par HART
Decision at Sundown est un western exceptionnel , le meilleur de Boetticher à mon avis.
Western extrêmement novateur dans son scénario , surtout par la destinée de son personnage principal , il s'est affranchi de toutes les conventions pour donner un film totalement atypique dans le genre.
L'audace de Boetticher et de Randolph Scott est étonnante.
Randy jouant le rôle d'un héros cocufié et finalement impuissant , quelle autre star de western aurait pris le risque de jouer ça ?
Evidemment d'accord avec Moonfleet , la fin est l'une des plus bouleversantes qui soient , complètement désespérée , pas la moindre sortie possible , vraiment rarissime dans le genre.

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 8:40
par chip
En osmose avec Hart :beer1:

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 8:47
par Moonfleet

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 8:53
par HART
Ca fait plaisir.

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 9:49
par Abilène
C'est vrai ce film est vraiment novateur pour l'époque dans son scénario, c'est peut-être pour ça qu'il est resté longtemps inédit en France, loin d'être "bêbête", il est plutôt touchant :beer1:

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 13:18
par chip
Difficile de dire lequel des films de l'équipe Scott-Boetticher est le meilleur, pour moi c'est " 7 hommes restent à tuer ", le moins abouti " le courrier de l'or" ensuite c'est fluctuant, mais " Decision at Sundown" , j'aime beaucoup...en fait je les aime tous :) .

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 13:44
par persepolis
J'ai une préférence pour l'homme de l'Arizona car Randolph Scott y est plus souriant et noue
une relation plus concrète avec la femme.

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 13:52
par yves 120
Perso l 'osmose elle y est pour les Randy et certains d 'entres - vous :wink:

Incontestablement en n ° 1 Sept hommes à abattre loin devant excepté Comnanche Station en n °2
ensuite dans l 'ordre écrit , La chevauchée de la Vengeance , l 'homme de l ' Arizona , Le Vengeur agit au
Crépuscule , l ' Aventurier du Texas et le Courrier de l' or

Le Vengeur agit au Crépuscule est bien mais Randy se fait voler la vedette par deux fois dans ce film surtout par John Carroll , puis par Noah Berry Jr ce qui prouve que le " talent de Randy " n 'est pas mis en cause
mais le rôle qu'il joue n 'est pas évident ça c 'est clair pour notre Randy , le film est excellent malgré cette
nuance de style pour notre héros .

Budd et Randy c 'est comme Mann et Stewart que du bonheur :num1

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 14:13
par Moonfleet
yves 120 a écrit :
Budd et Randy c 'est comme Mann et Stewart que du bonheur :num1


La plus belle des conclusions que je partage entièrement. :beer1: Au jeu du "s'il ne devait rester que trois cycles westerniens", je garderais ces deux là plus la trilogie cavalerie de Ford.

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 15:48
par persepolis
+ les films d' Howard Hawks pour ma part. :D

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 17:04
par HART
D'accord avec vous , les gars.
Mais que dites-vous de la collaboration Delmer Daves / Glenn Ford sur la période 1956-1958 ?
Moins évidente que Boetticher/Scott ou Mann/Stewart , elle est quand même passionnante.
Deux excellents films et un chef d'oeuvre absolu ( le film avec des chiffres dans le titre ).

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 17:21
par Moonfleet
HART a écrit :D'accord avec vous , les gars.
Mais que dites-vous de la collaboration Delmer Daves / Glenn Ford sur la période 1956-1958 ?
Moins évidente que Boetticher/Scott ou Mann/Stewart , elle est quand même passionnante.
Deux excellents films et un chef d'oeuvre absolu ( le film avec des chiffres dans le titre ).


Tout à fait d'accord. Jubal, Cowboy et surtout le sublime 3.10 pour Yuma, trois westerns que j'aime énormément.

Re: Le vengeur agit au crépuscule - Decision at Sundown - 1957 - Budd Boetticher

Posté : 21 mai 2016 18:54
par Compte Supprimé 0A
HART a écrit :Decision at Sundown est un western exceptionnel , le meilleur de Boetticher à mon avis.
Western extrêmement novateur dans son scénario , surtout par la destinée de son personnage principal , il s'est affranchi de toutes les conventions pour donner un film totalement atypique dans le genre.
L'audace de Boetticher et de Randolph Scott est étonnante.
Randy jouant le rôle d'un héros cocufié et finalement impuissant , quelle autre star de western aurait pris le risque de jouer ça ?
Evidemment d'accord avec Moonfleet , la fin est l'une des plus bouleversantes qui soient , complètement désespérée , pas la moindre sortie possible , vraiment rarissime dans le genre.


Ah oui sa pour sur qu'elle est désespérée. Mais bon finalement on se dit tout sa pour sa encore. Ce qui est décevant surtout, c'est qu'avant la chute, le film tenait bien la route, tout comme "The Tall T" ils sont très bien fait, sans faille avant la chute.