Page 4 sur 8

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 28 janv. 2011 20:07
par EthanEdwards
A la télé d'antan !!!
Diffusion du film à la téle le mardi 2 janvier 1972 sur la 2ème chaîne de l'O.R.T.F. dans le cadre des dossiers de l'écran :
le thème du débat - L'implantation de la loi dans l'ouest et qu'y-à-t-il de vrai dans le western ?
Ce serait intéressant d'aller voir si l'I.N.A. conserve toujours cette emmission dans ces archives.

Voici la fiche TV :
Image

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 28 janv. 2011 20:20
par U.S. Marshal Cahill
nous pouvons avoir la nostalgie de ces fiches TV d'antan qui étaient autrement plus développées que celles "misérables" d'aujourd'hui !
merci EthanEdwards :beer1:

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 29 janv. 2011 17:41
par metek

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 04 févr. 2011 10:01
par Alec Longmire
Le contraire d'un western en ce sens qu'il démythifie complètement l'ouest traditionnel en démontant ses rouages, je suppose ? (le fameux "print the legend").
En tout cas, le qualificatif "lamentable" est pour le moins... surprenant !

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 04 févr. 2011 11:57
par Juh
Franchement, comment peut-on dire que ça ne se serait pas passé dans l'Ouest ? La trouille, c'est universel et je trouve intelligent de l'avoir associée à de la dignité dans ce film. Si tous les shérifs de western étaient des surhommes, ce serait plus qu'un mensonge, ce serait une connerie. Pareil pour l'étoile jetée à terre. On ne voit pas pourquoi en Amérique, un shérif ne finirait pas par mépriser sa propre ville...

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 04 févr. 2011 15:12
par Alec Longmire
Oui... Si on veut... C'est très contestable à mon avis... Et de plus, il n'a jamais été question pour le western de faire une sorte de documentaire de ce qu'a été l'Ouest. Le western n'est rien de plus qu'un genre cinématographique, et s'il touche parfois au réalisme pur et dur, ce n'est qu'épisodique (surtout dans les années 50-60).
Je suis curieux de savoir ce que vous pensez de westerns qui se rapprochent de celui-ci, comme Silver Lode par exemple ??

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 04 févr. 2011 17:50
par Alec Longmire
On en revient à la définition même de western, sujet polémique s'il en est et sur lequel il est difficile de s'entendre... Pour moi le western est un genre évolutif (ce qui le rend vivant !) et ne peut en effet se dissocier de l'histoire des Etats-Unis, notamment politique. C'est en particulier ce qui fait sa force et sa richesse, et je suis de ceux qui considèrent que ce genre de sujets (celui de High Noon) fait évoluer le genre.

Cela dit, je ne pense pas que calquer une réflexion politique sur un thème westernien dénature l'esprit de l'ouest, surtout quand c'est aussi finement réalisé que dans High Noon. Je suis du même avis pour Johnny Guitar par exemple, à propos du Mac Carthysme. Mais je comprends qu'on puisse considérer ça comme une "manipulation" du mythe westernien en effet...

P.S : Silver Lode a certains atomes crochus avec high Noon : c'est un des exemples où le support western sert en partie le propos politique du réalisateur. Il risque donc de vous déplaire à ce niveau ; mais je vous le conseille néanmoins : c'est un tout bon film d'un réalisateur particulièrement apprécié des cinéphiles westerniens !

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 04 févr. 2011 19:26
par Juh
A Nathan : un peu de modestie, j'ai vu ce film comme toi. Tu parles de trahison : c'est un angle de lecture parmi d'autres, ni plus ni moins. Pas besoin de se documenter pour en savoir plus ( d'ailleurs, se documenter sur quoi ?) Le film se suffit à lui-même. Il est simplement riche de plusieurs axes de lecture tous plus intéressants les uns que les autres. Quelqu'un qui dirait que c'est un film sur l'amour, l'amitié, ou sur la politique aurait également raison. Si tu nies que ce film parle de la peur, alors retourne le voir une petite fois, quelque chose t'a échappé. Pour ce qui est de l'esprit "américain", je trouve cette notion tout simplement rasoir et fausse, comme si un pays avait l'apanage de la loyauté ! Il y avait en Amérique, autant d'héroïsme et de lâcheté que partout ailleurs dans le monde. Simplement, les westerns ont cherché à véhiculer une mythologie digne et glorieuse de l'Amérique histoire de faire rêver les foules. Bien sûr, on voudrait tous que le monde des westerns soit le vrai monde. Mais on devient adulte, non ? Pour moi, entre High noon et Rio Bravo, y a pas photo sur la profondeur, et c'est un type qui voit Rio Bravo plusieurs fois par an qui te parle. Quant à John Wayne comme référence idéologique, il a beau être mon cow-boy préféré, je ne suis pas sûr qu'il ait tellement brillé par la finesse de ses opinions...

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 04 févr. 2011 21:18
par Pike BISHOP
WAYNE et HAWKS ont détesté HIGH NOON et ont fait RIO BRAVO en "réaction" en prenant la même situation et l'inversant pour
glorifier le soi-disant "esprit américain"...
Ces deux films et bien d'autres, ne sont que le reflet de la société, au moment où ils ont été produits..Une oeuvre libérale et progressiste
dénonçant la lâcheté collective qui était le cas de la grande majorité du public américain.. une oeuvre plaisante mais ultra réactionnaire
glorifiant des valeurs de façade, surtout de leurs principaux promoteurs HAWKS, WAYNE, BOND ect...
Des westerns sur la lâcheté de la foule, on pourrait en trouver à toutes les époques..me vient à l'esprit, parce qu'il passe à la TV, la
semaine prochaine "OX-BOW INCIDENT" de WELLMAN
film tourné pendant la guerre, par un metteur en scène dont le moins qu'on puisse dire était qu'il était loin d'un gauchiste, mais un esprit libre..
Le mythe du shérif courageux c'est du roman, de la BD, du sérial, du ciné...
Le fait est que WAYNE malgré ce qu'il disait a toujours détesté, envié COOPER...Plus beau, plus élégant, plus tout..Le premier dans tous les domaines
et même dans celui privilégié de WAYNE, le western...De plus un acteur qui glanait les récompenses alors que lui malgré ses succès était toujours resté
le cow-boy de ses débuts, de son long purgatoire dans la série B voire Z..
A cette jalousie s'ajoute des positions ultra droitières que WAYNE affichait haut et fort, essayant par cela de faire oublier sa lâcheté pendant
la guerre de 40 ( on y reviendra pas, il pouvait tromper l' amérique entière, pas PAPPY FORD !!!)...
Il est évident qu'un film dénonçant le maccarthysme auquel WAYNE faisait plus qu'adhérer, avec son rival jalousé, qui s'était bien moqué de la
"commission McCarthy"..COOPER qui avait des idées de droites, et des amitiés de gauche..Avait joué les naïfs devant la commission..
en disant " Oh oui ! c'est pas bien d'être communiste !!! si j'en connaissais je les dénoncerais..Seulement, j'en connais pas !!!"
évidemment, HIGH NOON n'a pas du plaire au DUKE, et toutes les récompenses qu'il a glâné, et la relance totale de la carrière de COOP..
Il y avait de quoi faire attraper une jaunisse à WAYNE et lui faire manger son chapeau de rage...
Il se consolera quelques années plus tard avec le triomphe de "RIO BRAVO"..Mais un peu tard..L'abominable McCARTHY et son cortège
d'affreux étaient balayés et flétris à jamais par l'Histoire...

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 05 févr. 2011 10:35
par U.S. Marshal Cahill
Message modérateur
avant que cela n'aille plus loin, merci de prendre connaissance de la charte du forum ici => viewtopic.php?f=10&t=10129#p100423
notamment en son article 3
Veuillez mesurer vos propos d'autant plus lorsqu'il s'agit d'un membre du forum ! MERCI
:sm80:
USMC

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 05 févr. 2011 15:41
par U.S. Marshal Cahill
Nathan Brittles a écrit :
U.S. Marshal Cahill a écrit :Message modérateur
avant que cela n'aille plus loin, merci de prendre connaissance de la charte du forum ici => viewtopic.php?f=10&t=10129#p100423
notamment en son article 3
Veuillez mesurer vos propos d'autant plus lorsqu'il s'agit d'un membre du forum ! MERCI
:sm80:
USMC



Vous vous adressez à qui ?

:mrgreen:


à toi notamment, et un rappel pour tout le monde pour ne pas oublier nos règles de fonctionnement :wink: :mrgreen:
PS: on peut se tutoyer :num10

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 06 févr. 2011 20:31
par midou06
Nathan Brittles a écrit :
La lecture politiquement orientée et offensive de la carrière de WAYNE appert sans le moindre intérêt et partant, n'appelle aucune réponse. Opinion editée à la demande expresse de la "modération". :sm57:


Et bien moi, je répond à de tels propos.
Laissons à JW le soin de nous divertir avec ses westerns de série B, à part 1 ou 2 comme La prisonnière du désert.C'est dans ce rôle là que je l'apprécie.
Quand à la grandeur du bonhomme, malgré sa taille il n'a jamais rien fait de phénoménal. (La seconde guerre mondiale, c'était moins risqué de la faire devant des caméras).
Nous connaissons ses prises de positions (les bérets verts en sont une brillante illustration). N'oublions pas qu'avec une telle idéologie, les USA sont à ce jour la seule puissance à avoir utilisé la bombe atomique. Et encore je passe sur les multiples opérations de "paix" dans le monde.
JW était un bon acteur de films de divertissement, mais n'a jamais été du calibre de ceux qu'il critiquait. John Wayne était un petit monsieur lâche, prétentieux et arrogant, à l'image de la politique d'extrème droite qu'il a toujours défendu. Le seul combat qu'il n'ai jamais engagé, c'est malheureusement pour lui contre un cancer.
Maintenant Nathan, le sujet sur High noon, n'est pas sur JW et tes "prises de positions et autres commentaires" moi je le dis clairement ça me gonfle.
Tout ça dit avec modération.

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 27 avr. 2011 9:15
par Lou
... j'aime bien High Noon que je considère aussi comme l'un des très très bons westerns ... Peut-être parce que j'aime les héros fragiles qui ne peuvent passer outre leur conscience et leurs convictions, et qui, quelque part, en choisissant d'accepter de mourir pour leur cause, choisissent de vivre ! c'est à la fois cette force et cette faiblesse tellement humaines qui font que ce genre de films me passionnent.
Ce combat pour maintenir la paix dans leur esprit, malgré la peur, malgré l'envie de fuir, malgré tout, aux dépens même de ceux qu'ils aiment me rassure sur la condition humaine et, en extrapolant dans ce sens, dans ma vie de tous les jours.
Ce genre de héros glorifie l'être humain dans toute sa splendeur, il s'agit d'hommes avec un H majuscule, parce que rien ni personne n'est complet sans positif-négatif, noir-blanc, faiblesse-force, voire yin-yang si l'on préfère ! :wink:

Le genre de personnage qui semble être tout blanc ou tout noir tient plutôt de la caricature et ce n'est d'ailleurs pas toujours dénué d'intérêt non plus, mais c'est un autre genre ...

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 27 avr. 2011 10:25
par Juh
Bien vu pour expliquer ce film...en noir et blanc , dont le héros est habillé .....? En noir et blanc bien sûr ! Comme j'aurais aimé que Fred Zinneman fasse des westerns à la place d'Andrew mc Laglen et de quelques autres qui ont gâché tant de pellicule !

Re: Le Train Sifflera Trois Fois - High Noon - 1952 - Fred Zinneman

Posté : 03 juin 2011 16:47
par rhettbutler
personellement j'ai beaucoup aimé, la musique est très agréable , et ce film est connu de tous par son nom :sm89: