Stage to Blue River - 1951- Lewis D Collins

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1293

Stage to Blue River - 1951- Lewis D Collins

Messagepar MARCHAND » 12 févr. 2018 9:30

Image


De passage dans une petite ville de l'Ouest, un Marshall et ses 2 adjoints viennent en aide à la fille du propriétaire d'une ligne de diligences, après l'assassinat de son père. Sur le point de signer un gros contrat postal, elle est en plus, dissuadée de garder son activité, par un avocat, ancien ami de son père...
Une série B revendiquée par les producteurs - Monogram -qui n'avaient pas les moyens de concurrencer les grands studios. Cela se ressent au niveau du scénario et de ses nombreuses poursuites de diligences, répétitives, de la distribution, avec un acteur principal, petit et rondouillard sympathique mais limité. Le réalisateur lui-même est un spécialiste des films fauchés.En NB , bien sûr.


ImageImage

ImageImage
Image
Errare humanum est...

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6399
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Stage to Blue River - 1951- Lewis D Collins

Messagepar Sitting Bull » 12 févr. 2018 10:14

Image
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités