La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6765
Localisation : oregon

Re: La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Messagepar lasso » 10 août 2016 17:16

Moonfleet a écrit :Pas seulement mon western mais mon film préféré. Un bonheur de chaque instant.


et qu'est ce que tu fais avec le titre français, je ne vois rien d'Héroïque
les "Grands enfants apprécient toujours"

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1161
Contact :

Re: La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Messagepar Moonfleet » 10 août 2016 18:34

lasso a écrit :
Moonfleet a écrit :Pas seulement mon western mais mon film préféré. Un bonheur de chaque instant.


et qu'est ce que tu fais avec le titre français, je ne vois rien d'Héroïque
les "Grands enfants apprécient toujours"



J'en parle :wink:

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6765
Localisation : oregon

Re: La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Messagepar lasso » 10 août 2016 20:47

Moonfleet a écrit :
lasso a écrit :
et qu'est ce que tu fais avec le titre français, je ne vois rien d'Héroïque
les "Grands enfants apprécient toujours"



J'en parle :wink:


lu : retenu : folklorique :wink:

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12308
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Messagepar lasbugas » 15 nov. 2016 19:27

Image
Image

Avatar du membre
Arizona Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1325
Localisation : Marseille, France

Re: La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Messagepar Arizona Kid » 25 nov. 2016 19:01

Tournée en 1949, cette Charge héroïque est à mes yeux le plus beau western de John Ford, n'en déplaise à ceux qui loueraient plus volontiers La Chevauchée fantastique (1939) , La Prisonnière du désert (1956) ou L'Homme qui tua Liberty Valance (1962).

John Wayne y interprète l'un des meilleurs rôles de sa carrière sous l'uniforme de Brittles, ce capitaine de cavalerie
au seuil de la retraite, ce qui peut déconcerter lorsque l'on sait qu'au moment du tournage, le Duke était en réalité beaucoup plus jeune que son personnage.
Mais la magie du maquillage et des postiches aident l'acteur à être plus que crédible dans la peau de ce vieil officier fatigué et désabusé, qui compte les heures le séparant d'une retraite bien méritée, tout en sachant pertinemment
qu'une fois retiré de l'armée, sa vie n'aura plus aucun sens.

Les autres personnages sont campés par des acteurs excellemment choisis: mention spéciale à Joanne Dru (une figure familière chez John Ford et dans le western en général) , particulièrement émouvante, notamment dans cette scène poignante où Brittles se recueille sur la tombe de son épouse, lors d'un coucher de soleil annonciateur du crépuscule
que sera sa vie de retraité rendu à la vie civile.
Un coucher de soleil de studio, aux teintes rougeoyantes et quasi-irréelles, fortement accentuées par un Technicolor flamboyant, qui est peut-être l'un des plus sublimes de tout le genre.

Au rayon des seconds rôles magnifiques, il y a aussi cette autre " gueule " familière du western qu'est Victor McLaglen, avec lequel le Duke tournera plus d'une fois, et qui campe ici un soldat ivrogne qui distille, au gré de ses apparitions ponctuelles, une touche d'humour bienvenue dans une oeuvre baignée d'une constante mélancolie.

La description de la vie des Tuniques Bleues est très fidèlement retranscrite, nous permettant de nous prendre d'affection pour tous les personnages que nous voyons à l'écran, du capitaine Brittles incarné par John Wayne
au simple soldat-figurant.
John Ford parvient à rendre palpable le quotidien de ces hommes évoluant en communauté dans l'enceinte de leur fort, et le spectateur de prendre conscience de la rudesse de cette vie en uniforme, cette vie faite de devoir, d'abnégation et parfois d'ennui face aux tâches invariablement répétées chaque jour.
Et lorsque enfin ces soldats franchissent les portes du fort, c'est pour partir en reconnaissance ou livrer bataille contre
les Indiens, tout en ayant à l'esprit qu'ils auront probablement la douleur d'enterrer des frères d'armes...

Les séquences en extérieurs sont l'occasion pour Ford de nous régaler de grandioses panoramas de l'Ouest sauvage, que magnifie un Technicolor sublime, du temps où les films savaient encore ce qu'était la vraie couleur: ah! les falaises ocres de Monument Valley se découpant sur fond de ciel sanglant...

Enfin, La Charge héroïque ne serait sans doute pas le chef-d'oeuvre qu'il est sans l'obsédante et élégiaque ritournelle reprise en choeur par tous les cavaliers: " She wore a yellow ribbon ".
Une chanson qui donne tout son sens au titre original du film: car il faut savoir que dans l'univers de la cavalerie, les jeunes filles fiancées arboraient dans leurs cheveux un ruban jaune signifiant que leur coeur n'était plus à prendre.
A ce jour, j'ai visionné trois fois le DVD de La Charge héroïque , et je dois confesser que par trois fois j'ai eu la larmichette à l'oeil en entendant cette magnifique chanson :sm57:

Ce western figure dans le peloton de tête de mon palmarès personnel des films de John Wayne: la meilleure scène est pour moi celle où le capitaine Brittles, la gorge serrée par l'émotion alors que s'achève son ultime journée au fort, salue pour la dernière fois le soldat qui vient de lui offrir une montre à gousset flambant neuve; un cadeau d'adieu de la part
de tout le régiment, au moment où celui-ci se prépare à partir en mission à l'extérieur.

La Charge héroïque est donc mon western favori de la collaboration Duke/Ford, et tout simplement l'un des plus beaux films que j'aie vus dans ma jeune vie de cinéphile.

:sm82:
Modifié en dernier par Arizona Kid le 04 nov. 2017 21:10, modifié 6 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:


Avatar du membre
Arizona Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1325
Localisation : Marseille, France

Re: La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Messagepar Arizona Kid » 02 juin 2017 19:22

Addendum:

Je viens de revisionner le film, et je suis encore complètement K.O. par la beauté plastique et lyrique de ce chef-d'oeuvre de John Ford: ah, ces cieux! ces cieux!
Tour à tour rougeoyants, nuageux, orageux, irréels de majesté technicolorisée...

Et cette magnifique chanson-titre, She wore a yellow ribbon , qui m'a une fois de plus serré la gorge à chaque fois qu'elle retentissait au cours du film: " Cavaaaalryyy, cavaaaalryyy... "
:horse:
Une chanson dont la beauté des paroles n'a d'égale que celle de Joanne Dru, alias la douce Miss Dandridge, dont le coeur, monté sur girouette, attise la rivalité virile entre deux fiers cavaliers, tout cela sous l'oeil amusé d'un John Wayne qui en a vu tellement d'autres...

Sans compter cette scène -à mes yeux la plus belle du film- dont j'ai déjà parlé dans mon précédent message: la remise du cadeau d'adieu au capitaine Brittles, cette émotion pudique, et surtout, ce dernier échange de saluts respectueux entre Harry Carey Jr et le Duke: j'ai regardé quatre fois en boucle ces quelques secondes, qui m'émeuvent à chaque nouvelle vision de ce western, assurément l'un de ceux que j'emporterais sur une île déserte.

Si je devais dresser le classement de mes westerns préférés avec John Wayne, La Charge héroïque y figurerait en tête, suivie de L'Amazone aux yeux verts , La Prisonnière du Désert , Rio Bravo et Hondo, l'homme du désert.

" Round her neck she wore a yellow ribbon... Tut-tut-tut-tit-tit-tut-tut-tut-tut... " :sm57:
Modifié en dernier par Arizona Kid le 04 nov. 2017 21:11, modifié 3 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:


Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7032
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Messagepar Sitting Bull » 02 juin 2017 23:37

Je n'ai pas pu résister. :num1

Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12308
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Messagepar lasbugas » 28 oct. 2017 15:55

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12308
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Messagepar lasbugas » 07 nov. 2017 8:42

Image
Image

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7098
Localisation : Landais expatrié 91

Re: La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Messagepar lafayette » 10 nov. 2017 0:13

Je ne désire pas gâcher le plaisir que je comprends du rougeoyant final que je comprends tout à fait pour ceux l’ayant exprimé.
Seulement pour moi même si j'aime beaucoup Wayne Et Ford, faire du studio sur du Monument Walley, ça coince un peu et quand j’étais jeune j’avais ressenti que tant de rougeoyeur gênait la scène de recueil sur la tombe.
Déjà que j’avais ressenti une petite déception quil’y ait pas de vraie grande bataille à laquelle je m’attendais.
Avec du recul, tant mieux qu’il n’y ait pas de massacre style Wounded Knee ou de grande bataille style Little Big Horn.
Modifié en dernier par lafayette le 10 nov. 2017 16:28, modifié 1 fois.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
major dundee
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1937
Localisation : depts 13 et 05

Re: La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Messagepar major dundee » 10 nov. 2017 1:20

Ouais...question "charge"et "héroique"...je suis toujours sur ma faim...mais j'aime ce film, c'est sur. :num1

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7098
Localisation : Landais expatrié 91

Re: La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Messagepar lafayette » 10 nov. 2017 16:41

La charge ne manquait pas d’héroïsme mais c’est le côté bataille rangée qui manquait un peu.
Ensuite amour, tendresse, nostalgie et poésie sont au rv de Nathan juste trop rougeoyant pour me permettre de rester concentré sur ces qualités. Pour d’autres, ça a pu les exhalter et c’est très bien.
Un grand film mais auquel en ce moment je préfère Stagecoach.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12308
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: La Charge héroïque - She Wore a Yellow Ribbon - 1949 - John Ford

Messagepar lasbugas » 12 nov. 2017 16:00

Image
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités