Page 1 sur 5

Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Posté : 18 sept. 2005 18:20
par james
très bon western je ne me cesserais de me répétez,revu encore cet aprem avec toujour autant de plaisir,le travail de rudolph maté merite notre attention :D

le souffle de la violence glenn ford

Posté : 06 oct. 2006 14:43
par JULLIEN Robert
bonjour à tous ; je viens de voir " le souffle de la violence " de rudolf maté avec glenn ford , edouard.g.robinson et barbara stanwick ; magnifiques paysages , bonne histoire , barbara stanwick , garce a souhait , j'ai passé un tres agreable moment et curieusement, je ne l'avais jamais vu ? et peu entendu parler ! par contre est-il sorti en dvd en france ? car il me semble que c'est une édition espagnole ( avec une vf) (c'est un ami qui me l'a prèté ) ! je crois qu'il est disponible en allemagne (amazon.de ) : amités à tous "Dunson"

Re: le souffle de la violence glenn ford

Posté : 06 oct. 2006 15:22
par Cole Armin
Pareil un très bon film.

JULLIEN Robert a écrit :par contre est-il sorti en dvd en france ? car il me semble que c'est une édition espagnole ( avec une vf) (c'est un ami qui me l'a prèté ) ! je crois qu'il est disponible en allemagne (amazon.de ) : amités à tous "Dunson"

Il est sorti en Allemagne et en Espagne avc VF et VOST. Et il s'apprête à sortir en France le 9 janvier 2007:
http://westernmovies.fr/forum/viewtopic.php?t=3705

Posté : 06 oct. 2006 19:31
par Sartana
Vu il y a une dizaine d'années, j'avais apprécié le côté résistance contre l'èleveur malhonnête avec (et ça change !) une compagne aussi fourbe que lui ! Un très bon souvenir...

Posté : 13 janv. 2007 11:05
par Capitaine Quincy Wyatt
Le Souffle de la violence de R. Maté (1954)

Zone 2 Columbia
Image : sans être parfaite (quelques salissures sur la pellicule), elle ne nuit aucunement à la vision du film.



Cela faisait un petit moment que je n'avais point revu ce western qui au temps béni de la télévision bénéficiait de diffusion!

Cette histoire de lutte entre fermier et un gros propriétaire est assez conventionnelle, mais l'intérêt se situe surtout au traitement de la personnalité de certains des protagonistes...
Outre Glenn Ford, la surprise provient du duo Robinson et Stanwyck ( réunion de deux monstres sacrés du septième art); qui pour notre plus grand plaisir sont la pièce maîtresse de ce western par leur prestation grandiose, ce qui réhausse fortement ce film qui se révèle au final un agréable moment.

Posté : 13 janv. 2007 15:33
par Cole Armin
Capitaine Quincy Wyatt a écrit :Outre Glenn Ford, la surprise provient du duo Robinson et Stanwyck ( réunion de deux monstres sacrés du septième art);

qui étaient déjà ensemble dans Assurance sur la mort de B. Wilder.

Posté : 19 janv. 2007 21:12
par Dakysto
Les personnages sont excellents dans ce western, bien appronfondis, et les acteurs sont bien dans leurs rôles.
Un western bien sympathique, intelligent (les tactiques de l'ancien capitaine, la façon dont la mère arrive à faire taire sa fille vis à vis de sa liaison avec son oncle...), mais il lui manque un je ne sais quoi qui fait la différence.

Posté : 21 mars 2007 9:56
par pouêt
Très bon western que ce SOUFFLE DE LA VIOLENCE qui traverse une vallée partagée entre un gros éleveur d'un côté, et de petites exploitations de l'autre.
Glenn Ford joue le gars qui, faisant partie du second groupe, veut retirer ses billes du jeu juste à temps avant d'en prendre plein la tête, avec sa fiancée plus intéressée par le fait de quitter la région qu'autre chose. Il est à mille lieues des héros droits dans leurs bottes qui ne reculent jamais devant l'adversité. C'est à la fois troublant et fascinant. Mais à la quarantième minutes, il y a la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Et là, l'ex-stratège de la cavalerie sudiste refait surface et c'est partie pour 3/4 d'heure de guerrilla intense.
Barbara Stanwick joue la gentille et fidèle épouse du gros propriétaire. Enfin c'est ce qu'on croie... Elle incroyable de duplicité.
Edouard Robinson joue le gros propriétaire à la tête d'une armée de cowboys très violents qui veut imposer sa loi sur toute la vallée. Dans le genre "C'est moi qui étais là le premier, c'est à moi que tous doivent ce qu'ils sont devenus, c'est moi le plus fort sur ce territoire et on me doit le respect, etc..." il est impeccable. Un vrai "Chisum" qui aurait pris la grosse tête. Et là aussi, le personnage change au cours du film...
Et puis il y aussi plein d'autres personnages très intéressants : le frère de Robinson, la fille de Ronbinson, la fiancé de Ford, le shérif, etc...
J'ai passé un très bon moment avec ce western qui allie de magnifiques paysages et d'intenses scènes d'intérieur, de l'action et de la réflexion.
Ma note : 8.5/10

Re: Le souffle de la violence - The Violent Men - Rudolph Maté - 1954

Posté : 17 oct. 2008 20:12
par Jicarilla
:D :D Un sujet qui a bien besoin d'être fleuri par une photo (pas riche JICA)
Un western que je viens de mettre dans mon carnet de R V pas vu depuis belle lurette :D :D

Image

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Posté : 31 mars 2009 8:19
par Vin
Un scénario d'un classicisme archiconventionnel : dans une vallée, un gros exploitant tente de spolier de leurs terres les petits exploitants en rachetant leurs terres à bas prix.
S'ils ne sont pas d'accord, il leur envoie sa bande de cowboys tueurs.
Jusqu'au jour où l'un d'entre eux va se rebeller.

Présenté comme celà, on se dit "Oh oh,voilà un film que j'ai vu dix fois, avec qui déjà?"

Et bien justement, tout est là ; avec qui?

Les acteurs sont tout simplement excellents dans l'ensemble, y compris Ford dont je ne suis pas un fan absolu.
Les personnages sont soignés, y compris les petits rôles, bref, bien que l'on anticipe assez aisément la fin, on ne s'ennuie pas en regardant ce bon film, certes pas un chef-d'oeuvre, à cause de ce scénario convenu, mais bien agréable quand même.
La musique m'a par contre un peu gonflé, mais nobody's perfect.
:sm32:

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Posté : 31 mars 2009 9:40
par chip
Voilà une critique mi-figue,mi-raisin pour un western assez proche du film noir , écrit par Harry kleiner grand spécialiste du genre ( Fallen angel , Street with no name) , je n'ai rien trouvé de banal et de convenu dans cette histoire, mais c'est vrai l'interprétation est haut de gamme avec Stanwyck encore plus garce que dans le polar , Edward G.Robinson ou "Little Caesar en buckskin" comme l'a écrit un critique américain sans oublier Brian Keith acteur sous-estimé , la présence de Glenn Ford renforce le côté " Jubal" du film, un autre sombre drame.

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Posté : 31 mars 2009 9:41
par Jicarilla
:D En attendant de le revoir.... :oops: :oops: :oops: et pourtant le générique est bien alléchant. :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:

La fiche TV......
Image

Re: Le souffle de la violence - The Violent Men - Rudolph Maté - 1955

Posté : 31 mars 2009 10:15
par Vin
Tu ne l'a pas?

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Posté : 31 mars 2009 11:10
par Jicarilla
:lol: Oh mais si ,mais j'ai d'autres priorités tel que les westerns des années 30 et 40 qu'ils restent tellement à découvrir :horse: :horse:

Re: Le Souffle de la violence - The Violent men - 1954 - Rudolph Maté

Posté : 02 avr. 2009 23:11
par Longway
L'affiche française 60/80 en montage photo

Image