Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1678
Localisation : depts 13 et 05

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar major dundee » 07 janv. 2018 18:13

Image

Avatar du membre
Compte Supprimé 0A
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 312

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar Compte Supprimé 0A » 07 janv. 2018 19:58

ça donne envie tout sa.

il y a de bons seconds rôles, et j'adore Bale, mais bon il sera peut etre eclipsé par Rosamund Pike.

On verra bien.

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3652
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar Abilène » 05 févr. 2018 21:16

La date de sortie française est avancée au 14 mars 2018 :D

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1678
Localisation : depts 13 et 05

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar major dundee » 05 févr. 2018 23:16

Oui :D

Image

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1678
Localisation : depts 13 et 05

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar major dundee » 28 févr. 2018 19:33


Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4264
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 04 mars 2018 7:40

Ayant vu la bande-annonce par hasard hier sur YouTube je ne découvre que maintenant...

Wes STUDI, dès que je vois son nom je me dis qu'il y a au moins un bon acteur...
Christian BALE me paraît convaincant. On ne parle que des BATMAN de NOLAN quand je le cite entre amis mais je trouve qu'il était touchant dans le remake de 3h10 POUR YUMA...

Cependant: après avoir lu ici... La date de l'action... Je ne pense pas que ce soit un problème... Des revanchards tardifs cela peut-être possible...

"Meilleur Western depuis IMPITOYABLE..." EUH... :? ON A DIT CA AUSSI POUR BONE TOMAHAWK ALORS PARDON SI J'AI DES DOUTES !! Si ça se trouve on va aussi nous refourguer des troglodytes ici... :lol:

Je crois pas que j'irai le voir au ciné (faudra déjà que j'en ai la possibilité ces temps-ci)... Mais qui sait ?

Belles photos en tout cas.
Modifié en dernier par COWBOY PAT-EL ZORRO le 11 mars 2018 21:36, modifié 1 fois.
Image

persepolis
Mohawk
Mohawk
Messages : 846
Contact :

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar persepolis » 11 mars 2018 13:43

meilleur western depuis les 7 mercenaires en faite. :lol:

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6733

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar chip » 11 mars 2018 14:20

On ira voir ça ! malgré le peu d'enthousiasme que je porte aux deux principaux acteurs, mais bon ! les westerns de nos jours sont rares et les clichés autres, j'appréhende un côté manichéen.. . Wait and see.

Avatar du membre
christian ( houba )
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3018
Localisation : arry-moselle district de Rio Bravo

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar christian ( houba ) » 11 mars 2018 16:23

Sortie ciné le 14 mars d'après la pub dans l' Obs

:sm80: :cool:
carpe diem

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6813
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar lafayette » 11 mars 2018 23:14

Oui les affiches du film dans le métro parisien en concurrence avec celles de Tomb Raider. Sortie 14 mars.
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1678
Localisation : depts 13 et 05

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar major dundee » 13 mars 2018 14:03

Fais chier, il passe pas près de chez moi !...Je vais le passer sur ma tournée mais pas avant le mois d'avril...eh ben tant pis, je ferai un crochet par Aix ou Salon avant de remonter chez moi...

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2529

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar musselshell » 13 mars 2018 18:09

Je vais voir ça demain. Il y aura un petit topo.

Envoyé de mon GT-N7100 en utilisant Tapatalk
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2529

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar musselshell » 14 mars 2018 17:51

Hop, le topo.
Appuyé, voilà le premier mot qui m’est venu à l’ esprit pendant et après le visionnage. Comme si le cinéma américain avait perdu toute confiance en la capacité du spectateur à se fondre dans un flux, aussi tourmenté et contradictoire soit-il…non pas ici par refus de la complexité, mais justement dans la volonté même de l’ illustrer. Christian Bale, Wes Studi et tous les autres ne sont pas à blamer, loin de là…Bale est crédible, tant au niveau du portrait d’ un officier des années 1890 qu’ au niveau de ce que son jeu a de plus personnel. On est pas dans l’ archétype…mais c’ est précisément la façon de vouloir y échapper qui pose problème : beaucoup de gros plans, de silences, de regards durs ou volontairement vides, larmes que l’ on retient en plan fixe jusqu’ à leur surgissement, cris de douleurs et de désespoir, folie toujours en gros plan que de vouloir enterrer ses proches à mains nues…Ces choix de mise en scène ne sont jamais appuyés au point d’ en devenir pénibles…mais on sent quand même un récit qui se contemple lui-même ( scénario et mise en scène de Scott Cooper)…
Le film se bagarre évidemment avec les contradictions du genre, comme tant d’ autres, souvent parmi les meilleurs…mais il ne choisit pas…à la fois une forme d’ honnêteté puisqu’ il ne s’agit pas de cinéma militant, mais la peinture d’ une violence sans concessions, tant de la part des Blancs que des Indiens finit par tourner un peu à vide…pas par complaisance, plus par manque d’ une perspective autre que celle des contradictions, obsessions, tourments irréconciliables de la conscience du Blanc, inévitablement là comme ailleurs le cœur battant du film.
Ca commence par une citation archi célèbre de DH Lawrence : « the essential American soul is hard, isolate, stoic and a killer. »… tout le film illustre l’ adage de l’ écrivain Anglais, la dureté, la solitude, le stoïcisme et la violence…Il se termine dans une gare où le personnage de Christian Bale monte après hésitation dans un train, comme si un futur (accompagné) était possible…la porte se referme derrière lui…mais il est rentré. Juste avant, c’ est comme s’ il léguait l’ héritage littéraire de ses propres contradictions ( qui sont aussi celles de son pays et d’ une civilisation) en offrant sa lecture de chevet ( les Mémoires de César) à un enfant Cheyenne.
On se sera promené du Nouveau Mexique au Montana…beaucoup de sang sur fond de paysages sublimes…mais la porte se referme vers quelqu’ un qui a peut-être un avenir…comme si le pessimisme absolu ne devait plus être de règle, comme s’ il fallait faire semblant. Ne rester que sur l’ horreur du monde et l’ inévitable errance ne peut être de mise.
Bref, si j’ ose dire…film honorable, à mon avis plus réussi et honnête que The Revenant . Mais la porte refermée sur Ethan Edwards n’ a pas été ré-ouverte.
Et je n' ai pas raconté le film!
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
CALLAHAN65
Mohawk
Mohawk
Messages : 839
Localisation : Tout à l'ouest

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar CALLAHAN65 » 14 mars 2018 20:01

Fureur Apache (Ulzana 's raid) et les Disparues sont vraiment des films très intéressants comme Geronimo de Walter Hill (il a fait d'autres bons films dans des genres variés mais dans le western il est le réalisateur de Broken Trail en 2006.

Avatar du membre
Hombre
Westerner
Westerner
Messages : 2742

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar Hombre » 15 mars 2018 9:11

:num1


Trouvé sur le net un extrait du texte de D. H. Lawrence :

« Le vrai mythe s'occupe avant tout de l'aventure de l'âme et de sa marche en avant. Et c'est cela,
pour l’Amérique, que symbolise Tueur de Daims. Un homme qui tourne le dos au monde des blancs.
Un homme qui garde intacte et dure son intégrité morale. Un homme isolé, stoïque, presque sans individualité,
qui vit en tuant, mais qui est d une pureté absolue. Là est le mythe essentiel de l Amérique blanche.
L'âme américaine essentielle est dure, isolée, stoïque et meurtrière. Jamais encore
elle ne s'est adoucie. »
(Trad. de Thérèse Aubray).



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité