Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2621

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar pass » 24 juil. 2018 23:19

Moonfleet a écrit :Mortel ennui. :sad:


Tout dépend sur quel angle que l'on voit ce film, malgré que cela se passe en 1892 dommage que le réalisateur n'a pas plus insisté sur L'Accord Jérôme, on le comprend un peu lorsque l'on devine les agissements de l'unité guerrière Comanche !!.

Vin a écrit :Souvenez-vous que même Costner se plie à cette règle, et que les comanches de Danse avec les koups deviennent des sioux au cinéma...


j'avais lu à l'époque dans un magazine de cinéma que Costner avait choisi les Sioux parce que l'on savait plus de chose sur eux notamment les Lakotas que les Comanches mais bon depuis ce problème est révolu avec les sorties de téléfilms et séries spécialisées en Natives et il ne faut pas oublier les ouvrages de plus en plus nombreux sur les princes des plaines du Sud.

chris57950
Marshall
Marshall
Messages : 200

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar chris57950 » 28 juil. 2018 17:57

tres bon film vu cet apres midi

persepolis
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 941
Contact :

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar persepolis » 28 juil. 2018 18:29

Revu sur DVD. Film brillant de bout en bout. La performance de Rosemund Pikes est extraordinaire, notamment quand elle enterre sa famille. On ne se lasse pas aussi d'admirer les vastes étendues sauvages. Je ne comprends dans le scénario pourquoi un jeunot a été pris pour une mission aussi dangereuse et pourquoi ils n'ont pas tué les trappeurs à l'arme à feu plus sûr, plutôt qu'à l'arme blanche. On sort du film groggy. Il n'y a pas de héros: tous les survivants sont brisés.
Dommage que le DVD n'offre pas de bonus et j'espère que Scott Cooper aura envie de refaire un autre western. Pour information pour ceux qui ne connaissent mal la géographie des Etats-Unis comme moi, le périple part du Nouveau-Mexique (état frontalier du Mexique) pour aller au Nord au Montana (frontalier du Canada).

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5174
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar yves 120 » 28 juil. 2018 19:37

On ne le dira jamais assez ! Hostiles est un très grand film .
Quant à Rosamund Pike elle est majestueuse , merveilleuse , la grande classe
être aussi forte qu 'émouvante dans un western c 'est rare , un pur régal vraiment :D
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6475
Localisation : oregon

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar lasso » 28 oct. 2018 8:49

donc le BR arrivé, je me suis précipité à le projeter avec mon Beamer sur mon grand écran:

j'ai encore plus apprécié qu'au cinéma : fiction très originale, filmé au milieux de très beaux
paysages, beaux costumes....
L'attitude de l'officier en charge de la mission, me semble trop fataliste, pendant toute la
durée du film.....laissant venir les événements, sans en être vraiment le dirigent...

L'issue finale aurait été désastreuse pour lui, si la femme courageuse, n'aurait pas prise
l'initiative, à ouvrir les Hostilités, envers les Ranchers du Montana, grâce à son fusil à plombs...

Le comportement des Ranchers était quand-même normal, ayant combattu les indiens
pendant leur vie, voyant apparaître de nouveau l'armée installer une famille indienne
pour de bon, hors Réserve ! leur offrant de se multiplier et de reprendre leurs terres...

Drôle à comprendre aujourd'hui, la décision du Président des Etats-Unis, d'accepter la
libération du Chef Cheyenne et de sa famille, en les autorisant à regagner leurs terres
ancestrales, sans s'informer sur l'acceptation de ces Indiens, sur un territoire longtemps
déjà abandonné en faveur de pionniers blancs, bien installés dans leur Rocking Chairs...

Cette décision était prise, sans se concerter avec les autorités du Montana !

Avatar du membre
HART
Séminole
Séminole
Messages : 1019

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar HART » 28 oct. 2018 10:35

Cher Lasso , je ne partage pas du tout ton point de vue.
Le comportement des ranchers à la fin de " Hostiles " peut éventuellement se comprendre si ils ont eu à souffrir de leurs rapports antérieurs avec les indiens , encore que ceux-ci étaient chez eux avant d'être exterminés ou chassés.
Mais il faut savoir que les domaines des ranchs étaient souvent immenses , des milliers et des milliers d'hectares détenues par une seule famille.
Cinq ou six indiens ( ils ne se multiplieront pas très vite ...) dans un coin du domaine sur quelques hectares n'étaient une très grande gêne , sauf si par principe il était intolérable à ces capitalistes purs et durs de se détacher d'une miette de leurs possessions.
Et c'est bien le cas du personnage interprété par Scott Wilson dans le film. De plus , en niant l'autorité du gouvernement du pays dans lequel il vit il rejette le droit et la légalité au profit de la force.
Sans le juger sur le plan moral , il est condamnable sur le plan légal.

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2621

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar pass » 28 oct. 2018 12:02

Bien vu HART :sm44: sauf une petite chose, les cattle-barons du Montana en 1892 devait-être plus nombreux que pendant les années 1870 et début 1880 donc a mon avis ceux qui avait des milliers d'hectares étaient très certainement les premiers arrivés mais pas les autres :wink: .

Avatar du membre
HART
Séminole
Séminole
Messages : 1019

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar HART » 28 oct. 2018 14:08

Oui , Pass , tu as raison.
Reste que l'opposition à une décision du gouvernement fédéral met hors-la-loi quelqu'un qui la pratique.
Ceci ajouté à des menaces de mort envers un membre de l'armée US ne met pas les fermiers du côté du droit.
Ils sont perdants de toutes façons.
Je préfère penser que nous sommes ici en présence de gros propriétaires plutôt que de petits exploitants. Mais en effet , cela ne semble pas clairement indiqué.

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6475
Localisation : oregon

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar lasso » 28 oct. 2018 16:44

cette histoire se passe en 1892, le chemin de fer existe depuis longtemps, le télégraphe aussi. la
poste fonctionnait à merveille.... pourquoi le Président des Etats-Unis n'a pas prévenu un sénateur
du Montana de l'arrivée des Chiennes et la raison, par ces moyens de communications...des mois
en avance au lieu de donner un laisser-passer au capitaine, qui risquait d'être perdu pendant le
trajet.
Ce-là aurait évité les problèmes à l'arrivée du convoi au Montana.
On est loin des moyens de communications du 17ème sciècle, voire le période de Richelieu!!

Avatar du membre
HART
Séminole
Séminole
Messages : 1019

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar HART » 28 oct. 2018 17:53

En théorie , tu n'as pas tort , Lasso.
Dans la pratique , le gouverneur du Montana aurait très bien pu ne pas relayer les consignes de Washington sous un prétexte quelconque si il ne partageait pas le point de vue du gouvernement fédéral ( de nos jours , il y a encore des désaccords entre les états et l'Etat ).
De plus , vu l'attitude agressive des propriétaires terriens , il n'est pas dit que l'affrontement aurait pu être évité avec une intervention du gouverneur.

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1768
Localisation : depts 13 et 05

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar major dundee » 28 oct. 2018 18:28

Comme je le disais plus haut, le vieux rancher fait penser à celui de "Duel au soleil", qui recule toutefois au dernier moment devant la troupe ; là il me semble que le jeu n'en vaut pas la chandelle ; et c'est sur le simple fait que l'indien ait une sépulture sur place que le conflit éclate...je ne l'ai pas revu depuis plusieurs mois (bah j'ai pris le dvd, mais je laisse décanter quelques temps encore avant de le revoir...), mais il ne me semble pas que la question de la ré-installation des Cheyennes sur ce terrain soit évoquée...
Il s'agirait donc d'une simple question de principe ; et apparemment le vieux rancher est à cheval sur les principes ; au point d'ouvrir le feu sur des militaires.
Modifié en dernier par major dundee le 28 oct. 2018 22:13, modifié 1 fois.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2533

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar musselshell » 28 oct. 2018 21:40

L' état féderal est très mal vu dans l' ouest...il parachute des décisions anti individualistes et donc liberticides, en créant des zones protégées par exemple, que les fiers descendants des pionniers ne peuvent plus exploiter à leur guise...
C' est vrai avant même l' etat fédéral, quand la couronne britannique tente de bloquer le mouvement vers l' ouest des Alleghanys après 1763...trop cher de protéger des colons après l' argent dépensé dans les French and Indian Wars...c'est liberticide au point de devenir une des raisons de la Guerre d' Indépendance...C'est au nom de la liberté d' entreprendre et donc de la liberté tout court que que les Cherokees gênent et que l' état féderal de Jackson les embarquent sur la Piste des Larmes dans les annees 1830...c'est au nom de la liberté d' entreprendre que l' état fédéral renonce à contrôler les hordes de mineurs vers l'or des Black Hills en 1875 et préfère ouvrir le pays et les hostilités avec les Sioux et Cheyennes en dépit du traité de 1868...
Aujourd'hui, ce qui est insupportable, ce sont les zones protégées par l' état fédéral...liberticide, au point où on occupe , résiste, armes à la main ( Malheur National Wildlife Refuge ,Oregon, en 2016)...
Scott Cooper introduit dans Hostiles un commentaire, une piqûre de rappel sur l' idéal soit disant libertarien de nombreux propriétaires terriens blancs dans l' Ouest, dont la seule obsession est la liberté de faire ce que l' on veut là où on est , puisque cette terre, c est comme si elle n' avait jamais existé avant eux.
Les ranchers détestent autant les Indiens inutiles que les militaires, agents honnis de Washington, qui l' est tout autant.Ces gens là ne se vivent pas hors-la-loi, mais résistants...Les dix dernières minutes relèvent un peu du commentaire sur l' Ouest contemporain , avec des tronches qu' on croirait sorties d' un documentaire contemporain sur l' électorat républicain du Wyoming ou du Montana... et études de genre et esprit du temps aidant, c'est une femme au delà de la résilience(elle défend ceux qu'elle prenait pour ses tortionnaires) qui prend les choses en main...avec les outils qui font qu' on est Américain...on zigouille donc les zigouilleurs.
Les Cheyennes du Nord qui ont vu le film ont dû voir tout çà de très loin... mais ceux qui votent (peu) vont quand même voter démocrate, sans plus d'illusions que d'habitude.
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1768
Localisation : depts 13 et 05

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar major dundee » 30 oct. 2018 12:17

Oui et non...pour l'intention de Cooper de lancer une petite pique à l'intention de cette Droite US qui joue avec le feu , c'est possible, bien qu'elle échappe au spectateur lambda mal informé ; à plus forte raison non-américain. Perso, je n'avais pas remarqué cela immédiatement.

Pour ce qui est des confrontations entre ces activistes -dont je constate qu'ils arborent le drapeau fédéral néanmoins- et le gouvernement...ces images (2014, Nevada, Bundy's ranch) font froid dans le dos ; on est ici un cran en dessus de nos "bonnets rouges" , ceci dit, la défiance d'une large partie de la population envers les "élites" est un phénomène qui touche de plus en plus de pays en Occident.

Image
Image
Image
Image

Pour le cas de "Hostiles", je parierai ma selle et mes bottes que chaque sensibilité (politique) différente pourrait y trouver des arguments en faveur de ses opinions...d'ailleurs ce film me fait un peu penser à "La canonnière du Yang-Tsé" et aux commentaires que j'ai pu lire sur ce film , les uns y voyaient une dénonciation du colonialisme et de l'interventionnisme US et Occidental dans le monde, les autres y voyaient au contraire une justification de cette présence.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités