Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
MARCHAND
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4028

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar MARCHAND » 02 avr. 2018 15:58

D'accord avec Yo.
Et d'un point de vue purement économique, la durée est assez bien vue, puisque le film qui a coûté 39 millions de dollars en rapporte 33,5 pour l'instant. Allonger un film, c'est moins de séances, moins de spectateurs...
Errare humanum est...

Avatar du membre
ROY ROGERS
As de la gâchette
Messages : 527
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar ROY ROGERS » 02 avr. 2018 16:45

bjr,
quand on en veut du "rab" c'est que le plat est bon, mais le plus provoque parfois une petite indigestion :)

cela mis à part j'aurai voulu avoir 2 petites précisions :

en preum's, le massacre des indiens agresseurs, il me semble qu'ils ont été tués par les indiens du groupe, à l'insu des soldats, pendant la nuit, non ? le chef ayant fait une réflexion à son subalterne, sur sa vigilance pendant la garde après le constat de la tuerie.

et deuzio, à la fin, lorsqu'il monte dans le train, prend il une autre direction,un autre train, ou alors monte-t-il pour rejoindre finalement la dame et le gamin (je pencherai pour cette fin là, car il l'a bien mérité non ?)

:sm80:
dit "ROBERT"

persepolis
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1397
Contact :

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar persepolis » 02 avr. 2018 16:53

oui, comme les plus grands succès du box office mondial avatar et titanic.

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4990
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar Yosemite » 02 avr. 2018 18:43

ROY ROGERS a écrit :
et deuzio, à la fin, lorsqu'il monte dans le train, prend il une autre direction,un autre train, ou alors monte-t-il pour rejoindre finalement la dame et le gamin (je pencherai pour cette fin là, car il l'a bien mérité non ?)

:sm80:

Je trouve que, là aussi, comme pour le passé qui nous demeure inconnu par le choix de la mise en scène, l’avenir est lui aussi tu, car il appartient aux seuls personnages... aux survivants tout du moins.
S. Cooper nous laisse imaginer ce qui, dans leur passé, les a amenés là et il fait de même avec leur avenir.

Personnellement je me plais à penser qu'il va rejoindre Rosalie et le jeune Indien, mais rien ne nous permet de l'affirmer. Le travail d'imaginaire joue pleinement.
ROY ROGERS a écrit :bjr,
en preum's, le massacre des indiens agresseurs, il me semble qu'ils ont été tués par les indiens du groupe, à l'insu des soldats, pendant la nuit, non ? le chef ayant fait une réflexion à son subalterne, sur sa vigilance pendant la garde après le constat de la tuerie.

Le capitaine Joseph J. Blocker dit effectivement (je cite de mémoire) à son lieutenant qu'il a horreur d'être humilié et que la prochaine fois qu'il s'endormira lors de son tour de garde c'est lui qui sera pendu.
Il lui signifie là qu'il n'est pas dupe et que les deux Cormanches ont été exécutés durant la nuit par leurs deux prisonniers Cheyennes et donc que cela n'a pu s'effectuer qu'avec la complicité du lieutenant qui était chargé de les surveiller à ce moment.

Cette intervention des deux Cheyenes nous est annoncée un peu avant, dans la scène de nuit justement, lorsque Yellow Hawk et Black Hawk réagissent en entendant des jappements de "coyotes" qui les alertent sur la présence des guerriers Comanches.
Yo.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24122
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 02 avr. 2018 21:13

oui j'ai eu la même réflexion : pour moi ils ont bien été tués par les 2 indiens du groupe et oui s'il prend ce train à la dernière seconde c'est forcément pour rejoindre la dame et le gamin auxquels il s'est attaché et qui à mon sens lui redonneront une nouvelle raison de vivre maintenant qu'il n'est plus dans l'armée (il devait penser à son ami qui justement s'est suicidé parce qu'il ne ressentais plus rien, n'avait plus de motivation ni de raison de vivre)
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

persepolis
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1397
Contact :

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar persepolis » 02 avr. 2018 21:15

Spoiler: Montrer
le comanche pendu est-il celui qui courait après la dame dans la forêt ?

Ce film ne ressemble à aucun autre western. J'espère qu'il sera récompensé aux oscars , vu qu'au box office , ce n'est pas terrible.

Avatar du membre
pale rider
Cavalier masqué
Messages : 161
Localisation : Champagne City

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar pale rider » 03 avr. 2018 1:05

Vu ce soir à l'unique séance quotidienne de 21h30. Environ 35 personnes dans la salle de tous âges.
La réalisation est soignée, les paysages somptueux. Les acteurs sont très bons avec une mention spéciale pour Rosamund Pike. Christian Bale est très bon dans son rôle d'officier de cavalerie qui part pour la dernière mission de sa carrière, lui qui a participé aux guerres indiennes contre les cheyennes, les Comanches et les Apaches et au massacre de Wounded Knee.
C'est le chemin de la rédemption pour ce capitaine à travers cette mission et la rencontre de la pionnière dont la famille a été massacré par des Comanches.
C'est un western désabusé sur la fin des guerres indiennes et les atrocités commises de part et d'autre.
J'ai apprécié ce western de loin le meilleur de ces dernières années (après les deceptions de Jane got a gun, the revenant, les 8 salopards etc). J'achèterai le blu-ray lorsqu'il paraîtra.

Avatar du membre
ROY ROGERS
As de la gâchette
Messages : 527
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar ROY ROGERS » 05 avr. 2018 22:25

merci pour les réponses !

pour la fin, et bien chacun sa fin et son humeur, cela ne me gêne pas du tout, ce qu'il y avait à dire était dans le film, le reste......... !
C'est un film qui m'a bcp plu, avec un vrai fond, et à quelques petits détails prêts, bien réalisé et bien joué, mais il n'a pas la dimension épique de ces grands westerns d'antan,(ou comme je l'ai déjà dit , "danse avec les loups") mais était-ce vraiment le propos ?

:sm80:
dit "ROBERT"

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2162
Contact :

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar tepepa » 13 avr. 2018 23:55

Va falloir m'expliquer pourquoi on peut plus faire un western maintenant sans d'interminables scènes de bivouacs où personne ne parle, avec cut sur une troupe à cheval qui avance dans les grands espaces, puis de nouveau du bivouac contemplatif où personne ne parle, le tout entrecoupé de quelques scènes de violence nihiliste, style tout le monde est moche, tout le monde est méchant. La dernière fois que j'ai ressenti ça, c'était devant Rambo 4, aka John Rambo, et je vous vois venir, vous croyez que je déconne, mais c'est vous qui vous vous fourvoyez. Rambo 4 est un ovni dans la filmographie de Sylvester Stallone, un film à la violence extrème qui fait perdre le peu de foi que l'on peut encore avoir en l'humanité. Hostiles, c'est exactement pareil que Rambo 4, avec plein de scènes de bivouac en plus.
Des trappeurs qui rencontrent deux indiennes et une blanche en train de faire la vaisselle, ben ils les enlèvent forcément pour violer le lot, sans se demander si par hasard elles ne seraient pas accompagnées? C'est pas un peu bizarre trois femmes, dont une blanche, qui font la vaisselle en pleine nature, non? Quatre mecs se pointent à cheval et c'est bien évidemment des connards de première qui descendent tout ce qui passe sur leurs terres. Il ne leur traverse pas l'esprit que peut être, même en 1892 dans le Montana, c'est pas forcément une bonne idée de s'en prendre à l'armée?
Non, violence à tous les étages, l'humanité est finie, pourrie, même à la fin quand Christian Bale retourne dans le train parce que finalement il a changé d'avis et qu'il veut reprendre le bouquin qu'il a offert au petit indien. Un jusqu'au boutisme incroyable :wink: . Et chapeau au chef qui parvient à mourir d'un cancer, tranquille sur ses terres, quand 90% du casting y est passé de mort violente, juste pour qu'il puisse mourir de cancer sur ses terres. Là il doit être pas peu fier le mec!

Bon j'y reviendrai plus sérieusement, parce qu'en vrai j'ai bien aimé (à part les scènes de bivouac). Mais je ne plaisante pas avec Rambo 4, oubliez The Searchers, la référence pour ce film c'est Rambo 4.
:sm32:
Modifié en dernier par tepepa le 14 avr. 2018 17:43, modifié 2 fois.

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2390
Localisation : depts 13 et 05

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar major dundee » 14 avr. 2018 8:14

Ah oui, j'avais trouvé ça un peu fort que ces ranchers en colère osent s'en prendre à l'armée...


Ah oui, Rambo IV...un festival...ceci dit le IV rachète le III, qui est un navet, et puis cette série mythique se devait de finir par un carnage mémorable ; on a échappé de peu à un Rambo V, qui devait se passer au Mexique, contre des cartels...là on aurait frisé le sordide je pense.

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2162
Contact :

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar tepepa » 14 avr. 2018 9:14

Il y a une image mémorable vers la fin, où Rambo en haut d'une colline, contemple le carnage qui vient d'avoir lieu. Il a le même regard de machine de guerre que Christian Bale qui vient d'éventrer le seul survivant du carnage qui vient d'avoir lieu, alors que la musique style Arvö Part monte crescendo. Cette scène dans le Rambo est totalement désamorcée par la suivante, qui montre Rambo rentrer chez lui aux Etats Unis, tout juste comme s'il revenait de vacances et comme s'il restait une part d'humanité en lui, comme dans Hostiles ce regard de furie meurtrière est totalement contrebalancé par cette scène magnifique où un homme maladroit décide finalement de remonter dans le train alors qu'il avait sûrement un cheval attaché quelque part. Qui c'est qui va s'en occuper de son cheval hein?

Avatar du membre
yves 120
Sorcier
Sorcier
Messages : 6135
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar yves 120 » 14 avr. 2018 13:12

Toujours pas vu " Hostiles " bien sûr j 'ai aimé " the Searchers " j 'ai vu John Rambo ,qui
parle que tout est pourri ( c 'est un peu vrai un peu partout et à n 'importe quelle époque
du moins généralement en plus ou moins dans ce monde , alors je ne suis pas pressé ni curieux , je le ressentirai " seul " quand sortira le DVD , car j 'ai l 'impression déjà d 'avoir vu le film ?
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2390
Localisation : depts 13 et 05

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar major dundee » 14 avr. 2018 14:17

Le DVD zone1 est bientôt disponible (courant avril)...Pour le "cas" Rambo...la scène du retour au ranch familial est super(be)...j'aime bien aussi le recyclage de la vieille bombe WW2 trouvée dans la jungle... histoire de tuer encore plus de monde...

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2162
Contact :

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar tepepa » 14 avr. 2018 17:40

A deux reprises aussi, Hostiles m'a rappelé le bouquin The Son, de Philipp Meyer, lors de la scène inaugurale assez similaire d'abord, parce que le réalisateur montre bien ce moment figé dans le temps où la femme doit prendre une décision. Dans le livre de Meyer, la femme prend "la bonne" décision, celle qui lui fait perdre la vie mais qui sauve celles de ses enfants (au moins pour un temps). Dans le film de Scott, elle prend "la mauvaise" décision, son hésitation lui coûte la vie de ses enfants, mais sauve la sienne.
A la fin également, ce patriarche qui vient menacer tout le monde me rappelle "Le Colonel" du livre de Meyer, sûr de son bon droit, n'hésitant jamais à éliminer quiconque lui paraît menaçant, ayant bâti un empire sur le sang qu'il a lui même versé, indifférent au malheur, à la douleur, et au jugement des autres. Bon film, bon bouquin...

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2390
Localisation : depts 13 et 05

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar major dundee » 15 avr. 2018 10:24

Le vieux rancher entêté me fait penser à celui de "Duel au soleil"... sauf que lui n'ose pas lever la main sur des militaires.
J'ai passé " Hostiles" hier soir sur ma tournée, 7 amateurs à peine...recette modeste compensée par les 50 entrées générées par le film de Dubosc.
Ceci dit, je l'ai autant apprécié que la première fois, trop de scènes de bivouac en effet...mais c'est un film qui se bonifiera avec le temps je pense.


En le revoyant -avec plaisir- pour la deuxième fois, je me disais que si le capitaine finit par devenir ami avec le vieil indien, après l'avoir détesté pendant si longtemps (avant et pendant leur périple), il suffirait en principe d'un temps équivalent pour qu'il finisse également par se réconcilier avec le soldat assassin, les trappeurs, et les ranchers...sauf que tous ceux là n'ont pas eu la "chance" de l'indien, à savoir vivre assez longtemps pour obtenir un semblant de pardon, de compréhension, et au final la réconciliation...
Le message du film, s'il y en a un, n'est pas aussi clair qu'il pourrait sembler à priori.


Image
Image
Image
Image

Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités