Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2564

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar pass » 28 mars 2018 22:39

major dundee a écrit : Je crois que le cas des Apaches est particulier, ils ont d'ailleurs été très mal remerciés pour leur services rendus, puisque une fois les rebellions matées, les Scouts Apaches ont subit le meme sort que les Apaches qu'ils avaient aidé à vaincre...à savoir la déportation vers la Floride...


Ouh là !!, attention les guides ou scouts Apaches déportés en Floride étaient des Chiricahuas parce que tous les autres ( Coyotero ou White Mountain, Tonto, Mescalero etc ... ) après leur service rendu pour le GVT ont regagnés leurs réserves respectives.

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6396
Localisation : oregon

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar lasso » 29 mars 2018 9:01

vu en salle hier soir, la plus petite, 99 sièges, dont une vingtaine occupés.
J'ai bien apprécié ce Western tardif, dans l'Ouest Hostile, après les tragiques événements fin 1870.
Le relâchement de la famille Cheyenne en 1892 vers leur patrie près de Butte au Montana pose bien des problèmes aux anciens
adversaires, ennemis. Les seuls qui ne sont pas hostiles, parce que apaisés, apprivoisés, sans espoirs aucuns, sont ces ex-prisonniers
Cheyennes. Le long voyage de cette expédition exécuté, contre le gré de l'officier en charge, nous mène dans de beaux paysages,
du Nouveau Mexique à travers le Colorado et le Wyoming, vers l'ancienne patrie des Cheyennes, près de Butte (MO).

La fin montre qu'il y a toujours un moyen de s'entendre et vivre quand-même ensemble.

Ce long voyage a dû quand-même être très pénible pour la femme blanche, qui n'avait aucun lien de famille au Montana,
donc je ne comprends pas bien, pourquoi elle n'est pas restée au Colorado, attendre du secours. Je ne comprends pas non-
plus pourquoi l'officier a accepté la lourde tâche, de laisser cette femme l'accompagner jusqu'au but du voyage ?
Militairement il n'en avait absolument pas le droit, de surpasser sa mission et de l'exposer à de terribles dangers.

Avatar du membre
ROY ROGERS
Sioux à l'oeil de Linx
Sioux à l'oeil de Linx
Messages : 522
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar ROY ROGERS » 30 mars 2018 13:34

:sm80: bjr
lasso a écrit :vu en salle hier soir, la plus petite, 99 sièges, dont une vingtaine occupés.
.


Nous sommes les relégués du ciné :sad:
je vois que nous avons vu le même film, c"est vrai que ces facilités de mise en scène, même si l'on se réfère à ce qu'a dit FORD la dessus, mais ne boudons pas notre plaisir, même s'il ne m'emporte pas comme "danse avec les loups", je l'achèterai à sa sortie en dvd, compte tenu que je suis capable d'acheter les "Winnetou".

Au fait bravo pour la concision de ton résumé, tu sais comme parfois je me laisse emporter :roll: normal tu es grand sachem et moi petit sioux à l'œil de linx :lol:
dit "ROBERT"

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22549
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 01 avr. 2018 22:48

Vu au multiplex Pathé-Brumath dans une petite salle (110 places) sur les 12 mais remplie à 75 % :D à la séance de 20h

Un western magnifique de par son intensité dramatique, tragique, souvent difficile par ses scènes violentes et qui à la fin donne une vraie impression de gâchis avec tous ces morts au bout du compte mais révélateur de la bêtise et sauvagerie humaine...
Il reste heureusement la morale positive, à savoir qu'en apprenant à connaître son pire ennemi, il est possible de le respecter voire même en faire un ami
Spoiler: Montrer
(la scène de la poignée de main est un moment très fort et inattendu)

Et bien entendu un très beau film pour ses paysages (décors naturels au Nouveau-Mexique et dans le Colorado) et la maîtrise de la réalisation...
Un grand western :applaudis_6:
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6817
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar lafayette » 02 avr. 2018 0:10

Les éclaireurs Apaches étaient très individuels et ne cherchait que le profit immédiat pour récupérer ce qu’il pouvait et ils se fichaient de combattre les leurs. D’ailleurs ce pouvait être des Mimbrenos par ex contre les Chiricahuas.
Et puis après ils pouvaient repartir chez eux en emportant des armes et recombatrre colons et armée comme si de rien n’était.

Ce que les Etats-Unis ont fait à ceux des éclaireurs déportés est une injustice mais de toute façon toute déportation l’est,
Spoiler: Montrer
mais ce n’est pas pire que ce que nous avons fait aux Harkis abandonnés au massacre.
Pour moi la vie va commencer...

persepolis
Mohawk
Mohawk
Messages : 847
Contact :

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar persepolis » 02 avr. 2018 10:36

Le film aurait pu être encore meilleur s'il avait duré une demi-heure de plus , afin de développer les personnages secondaires et nous mieux faire comprendre l'amitié entre le lieutenant et les hommes sous son commandement.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22549
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 02 avr. 2018 10:37

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1678
Localisation : depts 13 et 05

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar major dundee » 02 avr. 2018 11:16

persepolis a écrit :Le film aurait pu être encore meilleur s'il avait duré une demi-heure de plus , afin de développer les personnages secondaires et nous mieux faire comprendre l'amitié entre le lieutenant et les hommes sous son commandement.


Tout à fait, je ne serais pas étonné qu'il existe un "director's cut" quelque part , le genre de truc qui ressort dans quelques années.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4726
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar Yosemite » 02 avr. 2018 13:41

persepolis a écrit :Le film aurait pu être encore meilleur s'il avait duré une demi-heure de plus , afin de développer les personnages secondaires et nous mieux faire comprendre l'amitié entre le lieutenant et les hommes sous son commandement.


Personnellement, c'est un regret que je n'ai pas éprouvé du tout. Je trouve justement le film bien dosé en termes de durée et il me semble justement que se taire sur le passé des personnages et laisser le spectateur seul face à celui-ci est nettement plus adroit et nous plonge dans un imaginaire qui, de fait, nous reste personnel.
Je crains que détailler ce passé aurait fait prendre un risque d'explication voire de justification dont le récit s'exempte puisque là n'est pas le propos, selon moi.
Au contraire, le présent et l'attitude des personnages dans ce présent est envisagée au travers d'un faisceau discordant formé d'anciennes détestations, d'anciennes amitiés, d'anciennes subordinations... des situations qui appartiennent au passé et qui nous apparaissent ici uniquement au travers des principaux personnages.
Le réalisateur, en ne nous y donnant pas plus accès, choisit, à mon avis, de confronter l’imaginaire du spectateur à ces passés qui, de toute façon, n’est probablement pas résumable.
Yo.

MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1795

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar MARCHAND » 02 avr. 2018 15:58

D'accord avec Yo.
Et d'un point de vue purement économique, la durée est assez bien vue, puisque le film qui a coûté 39 millions de dollars en rapporte 33,5 pour l'instant. Allonger un film, c'est moins de séances, moins de spectateurs...
Errare humanum est...

Avatar du membre
ROY ROGERS
Sioux à l'oeil de Linx
Sioux à l'oeil de Linx
Messages : 522
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar ROY ROGERS » 02 avr. 2018 16:45

bjr,
quand on en veut du "rab" c'est que le plat est bon, mais le plus provoque parfois une petite indigestion :)

cela mis à part j'aurai voulu avoir 2 petites précisions :

en preum's, le massacre des indiens agresseurs, il me semble qu'ils ont été tués par les indiens du groupe, à l'insu des soldats, pendant la nuit, non ? le chef ayant fait une réflexion à son subalterne, sur sa vigilance pendant la garde après le constat de la tuerie.

et deuzio, à la fin, lorsqu'il monte dans le train, prend il une autre direction,un autre train, ou alors monte-t-il pour rejoindre finalement la dame et le gamin (je pencherai pour cette fin là, car il l'a bien mérité non ?)

:sm80:
dit "ROBERT"

persepolis
Mohawk
Mohawk
Messages : 847
Contact :

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar persepolis » 02 avr. 2018 16:53

oui, comme les plus grands succès du box office mondial avatar et titanic.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4726
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar Yosemite » 02 avr. 2018 18:43

ROY ROGERS a écrit :
et deuzio, à la fin, lorsqu'il monte dans le train, prend il une autre direction,un autre train, ou alors monte-t-il pour rejoindre finalement la dame et le gamin (je pencherai pour cette fin là, car il l'a bien mérité non ?)

:sm80:

Je trouve que, là aussi, comme pour le passé qui nous demeure inconnu par le choix de la mise en scène, l’avenir est lui aussi tu, car il appartient aux seuls personnages... aux survivants tout du moins.
S. Cooper nous laisse imaginer ce qui, dans leur passé, les a amenés là et il fait de même avec leur avenir.

Personnellement je me plais à penser qu'il va rejoindre Rosalie et le jeune Indien, mais rien ne nous permet de l'affirmer. Le travail d'imaginaire joue pleinement.
ROY ROGERS a écrit :bjr,
en preum's, le massacre des indiens agresseurs, il me semble qu'ils ont été tués par les indiens du groupe, à l'insu des soldats, pendant la nuit, non ? le chef ayant fait une réflexion à son subalterne, sur sa vigilance pendant la garde après le constat de la tuerie.

Le capitaine Joseph J. Blocker dit effectivement (je cite de mémoire) à son lieutenant qu'il a horreur d'être humilié et que la prochaine fois qu'il s'endormira lors de son tour de garde c'est lui qui sera pendu.
Il lui signifie là qu'il n'est pas dupe et que les deux Cormanches ont été exécutés durant la nuit par leurs deux prisonniers Cheyennes et donc que cela n'a pu s'effectuer qu'avec la complicité du lieutenant qui était chargé de les surveiller à ce moment.

Cette intervention des deux Cheyenes nous est annoncée un peu avant, dans la scène de nuit justement, lorsque Yellow Hawk et Black Hawk réagissent en entendant des jappements de "coyotes" qui les alertent sur la présence des guerriers Comanches.
Yo.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22549
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 02 avr. 2018 21:13

oui j'ai eu la même réflexion : pour moi ils ont bien été tués par les 2 indiens du groupe et oui s'il prend ce train à la dernière seconde c'est forcément pour rejoindre la dame et le gamin auxquels il s'est attaché et qui à mon sens lui redonneront une nouvelle raison de vivre maintenant qu'il n'est plus dans l'armée (il devait penser à son ami qui justement s'est suicidé parce qu'il ne ressentais plus rien, n'avait plus de motivation ni de raison de vivre)
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

persepolis
Mohawk
Mohawk
Messages : 847
Contact :

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar persepolis » 02 avr. 2018 21:15

Spoiler: Montrer
le comanche pendu est-il celui qui courait après la dame dans la forêt ?

Ce film ne ressemble à aucun autre western. J'espère qu'il sera récompensé aux oscars , vu qu'au box office , ce n'est pas terrible.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités