Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1789

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar limpyChris » 24 mars 2018 16:51

Ah mince, j'avais oublié le regard noir, dans ma "théorie" perso de non-racisme du personnage, dans le film.

Yves, tu vas te faire incendier, comme le ranch des Edwards, pour avoir repris/cité le post juste précédent . Mais t'inquiète, i' faudra qu'i' me passe sur le corps d'abord, le Marshal.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22237
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 24 mars 2018 19:30

c'est vrai merci de le rappeler :wink:
voir ici Yves120 merci :wink: => viewtopic.php?f=4&t=2065&p=266445&hilit=citations#p266393
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1789

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar limpyChris » 24 mars 2018 19:37

Bon, ça va, Yves, tu peux revenir. Il a pas été méchant. J'ai la prétention de croire que mon gabarit d'armoire à glace y est pour quelque chose.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1789

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar limpyChris » 24 mars 2018 23:57

Je me permets de rapatrier également ici une partie du texte écrit par HART sous "The Searchers / La prisonnière ...", car il y établit un parallèle entre le Capitaine Blocker de "Hostiles" et Ethan Edwards de "La prisonnière".

Pour ne pas lasser l'improbable lecteur , je limiterai ma comparaison entre les deux " héros " à deux aspects : leur personnalité et leur rôle social d'une part , leur racisme éventuel d'autre part.

Clairement , ces deux individus sont meurtris : deuils , échecs, violences ont été leur lot.
Blocker montre cependant une humanité presque totalement absente chez Edwards.
Le capitaine , sous une attitude un peu froide ( mais jamais martiale ) est bien un homme dévasté.Ses fêlures le minent au point de se laisser emporter par l'émotion , le chagrin , et tenter par le suicide.Il a besoin des autres , et a tissé des liens forts avec eux , même si il s'agit exclusivement de ses compagnons d'armes.
Ethan n'a besoin de personne , il semble fondamentalement antisocial.
Sans doute est-il fugitivement heureux de retrouver au début des neveux et nièces qui l'idolâtrent et une femme qui l'aime toujours.Mais ses relations avec son frère laissent déjà percer la méfiance.
Par la suite , il ne cessera de repousser ceux qui le côtoient.Son attitude moqueuse , méprisante , voire haineuse marquera ses relations sociales.
Même sa tentative de rapprochement avec Martin , affichée alors qu'il est blessé et affaibli, parait plus pragmatique qu'affectueuse.
Est-ce un loser ? Non. On n'est pas un loser parce que l'on a pas épousé la femme que l'on aime.
Non plus parce qu'on a perdu successivement deux guerres , ce qui compte c'est pourquoi on les a faites.
Le terme de loser s'appliquerait-il à ceux qui ont perdu contre les franquistes en 1939 puis contre les nazis en 1940 ?
Ce n'est pas non plus un loser parce qu'un autre que lui a tué Scar.Ethan s'en moque , ce qu'il veut c'est voir l'indien mort.
Si il y a frustration , c'est peut-être celle du spectateur qui espérait un mano à mano entre les deux hommes.
Ce Ford était un malin.
Edwards n'a pas la sensibilité de Blocker, il est certes ému en de rares moments , mais on ne devine jamais regret ou doute dans son comportement.
Si le capitaine demeure un homme prudent et réfléchi , Ethan est imprévisible et irrationnel à l'occasion.
Blocker est certainement apte à une reconstruction , Edwards , même apaisé par la fin de sa quête semble incapable de maitriser son chaos intérieur.

Ethan raciste ? Oui. Viscéralement. AVANT l'extermination de sa famille , il est quasiment révulsé par sa première vision de Martin qu'il prend pour un indien.Il veut tuer sa nièce qu'il condamne pour avoir eu des relations sexuelles avec un indien.Il souhaite affamer toute la communauté comanche afin de l'éradiquer.Pas la peine de continuer.
Blocker raciste ? Non , il déteste d'abord les indiens par l'expérience et la cruauté de la guerre , il est devenu indifférent aux malheurs de ses ennemis.
Mais il finit par risquer sa vie en combattant sa propre race pour protéger la famille indienne.


Comme ça, vous pouvez continuer à donner vos impressions, écrire vos commentaires ci-dessous.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1789

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar limpyChris » 25 mars 2018 0:01

Vous êtes tous partis régler vos réveils et vos horloges, ou bien ?
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6370
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar Sitting Bull » 25 mars 2018 0:05

Y'en a p'us qu'un qui lit (pas encore)...et se régale. :D
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Arizona Kid
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 465
Localisation : Marseille, France

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar Arizona Kid » 25 mars 2018 14:47

Je suis en train d'éplucher les horaires de séances dans la rubrique " cinéma " de mon journal, car j'ai bien envie d'aller voir le film dans la semaine, les avis enthousiastes des uns et des autres ayant fini par me convaincre...
Eh bien, je vous laisse imaginer le tableau d'ici: sur les onze multiplexes de ma ville (Marseille, censément deuxième ville de France) , un seul diffuse Hostiles, et naturellement, il n'y a AUCUNE séance pour les amateurs de westerns en VO !!!
: énervé :twisted:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6370
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar Sitting Bull » 25 mars 2018 19:34

Viens demain à M2M.

Image

:D
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

persepolis
Navajo
Navajo
Messages : 685
Contact :

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar persepolis » 25 mars 2018 20:23

Arizona Kid a écrit :Je suis en train d'éplucher les horaires de séances dans la rubrique " cinéma " de mon journal, car j'ai bien envie d'aller voir le film dans la semaine, les avis enthousiastes des uns et des autres ayant fini par me convaincre...
Eh bien, je vous laisse imaginer le tableau d'ici: sur les onze multiplexes de ma ville (Marseille, censément deuxième ville de France) , un seul diffuse Hostiles, et naturellement, il n'y a AUCUNE séance pour les amateurs de westerns en VO !!!
: énervé :twisted:


sinon tu peux toujours te rabattre sur la chti famille en VO. :cling: :mrgreen:

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1424
Localisation : depts 13 et 05

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar major dundee » 25 mars 2018 21:21

Arizona Kid a écrit :Je suis en train d'éplucher les horaires de séances dans la rubrique " cinéma " de mon journal, car j'ai bien envie d'aller voir le film dans la semaine, les avis enthousiastes des uns et des autres ayant fini par me convaincre...
Eh bien, je vous laisse imaginer le tableau d'ici: sur les onze multiplexes de ma ville (Marseille, censément deuxième ville de France) , un seul diffuse Hostiles, et naturellement, il n'y a AUCUNE séance pour les amateurs de westerns en VO !!!
: énervé :twisted:

Ouais, exact,il ne passe qu'au Prado...et au Chambord (avenue du Prado...mais c'est quoi ce cinéma... une annexe peut être...), sinon Pathé Plan...

Avatar du membre
Arizona Kid
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 465
Localisation : Marseille, France

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar Arizona Kid » 25 mars 2018 22:45

Le Chambord se trouve du côté du Rond-Point du Prado, à côté du métro, tandis que l'UGC Prado est à l'opposé, tout au bout de l'avenue du même nom, pès de la place Castellane :)
Le Chambord est un cinéma assez miteux: j'y avais vu La Revanche des Sith -je ne sais plus si c'était la sixième ou septième fois- , et j'avais vu que les tapisseries rouges partaient en lambeaux :lol:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1789

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar limpyChris » 25 mars 2018 23:58

"Nos amis parviendront-ils à trouver un cinéma qui passe "Hostiles" avant que ce dernier soit retiré de l'affiche ? ... Ne manquez pas le prochain épisode de 'Plus hostile la ville', également en vente dans toutes les bonnes quincailleries."
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

persepolis
Navajo
Navajo
Messages : 685
Contact :

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar persepolis » 26 mars 2018 21:53

J'avais bien aimé Django déchaîné ainsi que the revenant , pas aimé les 8 salopards, Jane got a gun m'avais laissé indifférent.
Mon verdict pour Hostiles vu en VO sous-titré , trois remarques :
- film violent (attention pour les plus jeunes)
-ne ratez pas le début ( y a de l'action)
-allez le voir car c'est un bon film.
Belle performance de l'actrice principale Rosamind Pike .
Dans la salle ,on était peu nombreux. Une personne est partie avant la fin (mal garée ? :mrgreen: ), les autres sont restées jusqu' à la fin du générique émues.

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1424
Localisation : depts 13 et 05

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar major dundee » 26 mars 2018 22:59

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
ROY ROGERS
Sioux à l'oeil de Linx
Sioux à l'oeil de Linx
Messages : 514
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: Hostiles - 2017 - Scott Cooper

Messagepar ROY ROGERS » 27 mars 2018 12:31

bjr
les têtes chenues, les grisons,
bon, hier soir vu "Hostiles". Avant d'en parler une petite remarque d'ordre général. le lundi séances moins chères, et là.... :num1 encore moins,....... 7 euros..... :beer1:
"parce que la petite salle m'a dit le caissier". OK ! en effet t'avais l'impression d'avoir l'écran à tes pieds. J'avais remarqué que ce film n'avait pas toutes les plages de diffusion des autres films, en l'occurrence cette semaine PACIFIC RIM, et autres joyeusetés à sur effets spéciaux, mais là, relégués qu"on était, :sad: 10 malheureux, dont 8 "seniors".
]Donc il faut aller voir les western au ciné

car en plus j'ai passé une bonne soirée, Yves je te le conseille.? Bcp, de choses ont été dites déjà, pourquoi 1892, le massacre du départ, avec le mari qui va au devant des indiens, alors que barricadé chez lui etc, etc....., mais ce film dit quand même pas mal de choses, sans être un salmigondi, intello suédo-moldave de fin de soirée sur ARTE, patronné par Télérama, et la ligue pour le droit au sommeil..
:sm80:
dit "ROBERT"



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Yosemite et 3 invités