La Fille du Désert - Colorado Territory - 1949 - Raoul Walsh

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
franck

La Fille du Désert - Colorado Territory - 1949 - Raoul Walsh

Messagepar franck » 13 sept. 2005 13:34

revu pour la enième fois ce western signé walsh jadore cette réalisation mais je ne suis pas fan pour autant.....joel mc crea employé a contre emploi est remarquable mais surtout virginia mayo qui sous contrat avec la warner livrera ses plus beau film avec cette firme....

franck

Image

Image
virginia mayo en 1948 et en 2000

Avatar du membre
Link
Mohawk
Mohawk
Messages : 869
Localisation : Sur la piste des Mohawks

Messagepar Link » 17 sept. 2005 17:38

Image

je lui préfère d'ailleurs nettement du même réalisateur "une corde pour te pendre" avec Kirk Douglas :D

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 11 oct. 2005 23:12

La Fille du désert - Colorado Territory
Raoul Walsh (1949 )

avec : Joel McCrea, Virginia Mayo, Dorothy Malone, Henry Bull, John Archer...

Je viens de voir ce western sans prétention... et je l'ai apprécié !

On y trouve effectivement, en tête d'affiche, un excellent Joel McCrea et une fabuleuse Virginia Mayo, sans oublier (la toujours parfaite) Dorothy Malone pourtant également à contre-emploi.

Un scénario pessimiste... on sent que l'histoire doit se terminer mal, mais il est très bien conçu ; pas de faille, ici !.
Et alors, une superbe réalisation avec une caméra tout à fait inventive ; rien que les plans filmant l'attaque de la diligence, à hauteur de cheval et précédent celle-ci ; ou celui du train quittant la gare, filmé au ras du sol... c'est un régal !

Ajoutons une très belle photo en noir et blanc et des décors magnifiques (surtout le final : grandiose !).

Je ne chercherai pas à comparer avec "une corde pour te pendre", même si on peut préférer l'un à l'autre, ce sont deux films, deux plaisirs différents (et puis, on ne va pas regarder toujours le même !).

En conclusion, on peut apprécier ou pas le scénario, mais c'est une série B qui tient bien le coup et que personnellement, je recommande pour passer une bonne soirée de western.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2533

Messagepar musselshell » 26 janv. 2006 15:43

Petit nouveau, je me ballade dans le forum, d'ou le retour de ce post datant de 4 mois...
Judicieux Carcasse (si si), je trouve bizzare que tu débutes ton topo sur Colorado Territory par "ce western sans prétention"...même si ensuite tu y reconnais pas mal de qualités. A mon avis, ce film est un des deux ou trois meilleurs de son réalisateur: un chef-d'oeuvre tragique comme Walsh, à son meilleur, en avait le secret...Aucun sentimentalisme, Walsh élimine completement cette dimension là, bien présente dans dans l'histoire originale, le High Sierra de W.R. Burnett...la mise en scène, le montage, collent tellement à la volonté d'illustrer le "fatum"que le film se déroule comme une mécanique inéluctable, dont on devine qu'elle va broyer les protagonistes...sans exclure pour autant un certain lyrisme, .
âpre comme le désert. Les deux personnages féminins illustrent à merveille l'étau dans lequel est enserré Mc Crea: trahison pour l'une, offre de rédemption par l'amour pour l'autre, mais à condition d'en mourir...Vieille tradition du drame romantique, mais traitée ici à merveille dans le cadre du western...La patte de Walsh dans la façon ou le sheriff gratte une allumette sur la botte d'un pendu, ...si la photo est superbe, c'est néammoins la direction de Walsh qui à mon avis fait exploser la dimension du film...cosmique ds le final. Les humains, filmés comme des fourmis contre les roches nues, sans grandiloquence...Et puis la détonation finale, ce zoom brutal sur Mc Crea tendant la main vers (divine) Virginia Mayo?! Grand moment de cinéma, non?
Si le film est sans prétentions (ce qui est possible avec l'inénarrable Raoul), je crois qu'on peut user quand même d'un terme il est vrai souvent galvaudé: chef- d'oeuvre.
Modifié en dernier par musselshell le 10 mars 2006 6:56, modifié 1 fois.

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 26 janv. 2006 18:40

C'est vrai, j'eûsse dû mettre "sans prétention" entre guillements. Simplement, c'est un film sans grands moyens - à des lieues de certaines productions - et où le manque de finances s'est vu pallier par une bonne dose de talent et d'imagination.
Dans mon esprit, c'était loin d'être un défaut !
Pourtant c'est une série B sans "grands" acteurs (cette fois, je n'ai pas oublié les guillemets ! :D , quand je dis grands, je parle de "bancables") et qui démontre ce que je professe régulièrement : avec un scénario solide et bien léché, un bon réaliateur peut transformer une série B en petit bijou !

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 26 janv. 2006 19:05

:applaudis_6: Il est bon le petit nouveau même très bon il va faloir le garder bien au chaud dans notre forum,et l'attacher au poteau :D

Image

SO LONG :D
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2533

Messagepar musselshell » 26 janv. 2006 19:44

:D Je me doutais que tu pensais ça. Et quand on sait que le noir et blanc n'esr même pas un "choix artistique", mais imposé par la production (idem pour le reste, y compris le casting), on se dit: quel bonhomme, ce Walsh...As tu lu son roman "la Colere des Justes", en fait extension de son dernier projet inabouti au cinema? Mis à part le fait que c'est VRAIMENT ECRIT, ce bouquin montre à quel point il devait avoir, 23 ans apres, une relation particuliere à Colorado Territory...Film sans grands moyens (c'est qd mêmerelatif), mais dans lequel il a mis énormément de lui même.
Voilà les dernières lignes (en français, traduction de Jacques Lourcelles)de La Colère des Justes:
"....une tache de sang apparut à la surface. Elle devint de plus en plus grande et dériva vers le Mexique.
Au loin, tel un mirage, la petite ville de Guadalajara baignait dans le soleil...........Dans la vieille cathédrale, la cloche sonnait et les fidèles adressaient leurs prières au Sauveur de l'humanité, au Prince de la Paix."
Il avait 84 ans.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2533

Messagepar musselshell » 26 janv. 2006 20:03

Damned, Jicarilla s'est interposé entre Musselshell et sa réponse à Carcasse...Musselshell supplie Jicarilla de ne pas en rajouter sur la torture au poteau: JE SURVEILLE 22 COLLES ALLUMES après-demain, TOUT SEUL.
Les gars, envoyez moi des ondes positives.

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 26 janv. 2006 20:34

Je me doutais que tu pensais ça. Et quand on sait que le noir et blanc n'esr même pas un "choix artistique", mais imposé par la production (idem pour le reste, y compris le casting), on se dit: quel bonhomme, ce Walsh...As tu lu son roman "la Colere des Justes", en fait extension de son dernier projet inabouti au cinema? Mis à part le fait que c'est VRAIMENT ECRIT, ce bouquin montre à quel point il devait avoir, 23 ans apres, une relation particuliere à Colorado Territory...Film sans grands moyens (c'est qd mêmerelatif), mais dans lequel il a mis énormément de lui même.
Voilà les dernières lignes (en français, traduction de Jacques Lourcelles)de La Colère des Justes:
"....une tache de sang apparut à la surface. Elle devint de plus en plus grande et dériva vers le Mexique.
Au loin, tel un mirage, la petite ville de Guadalajara baignait dans le soleil...........Dans la vieille cathédrale, la cloche sonnait et les fidèles adressaient leurs prières au Sauveur de l'humanité, au Prince de la Paix."
Il avait 84 ans.


:applaudis_6: Evidemment que j’ai lu le roman il n’est pas de première jeunesse, il est de 1972 et j’ai du le lire dans cette période.J’ai fais un petit topo sur le roman il y a 2 mois, visites mes messages Je suis ébahi de tes connaissances sur le western en général. :applaudis_6:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 26 janv. 2006 20:43

:oops: Excuse moi musselshell :oops: :cry:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2533

Messagepar musselshell » 26 janv. 2006 20:58

Jicarilla, si je m'en sors: RETOUR DES BISONS. :beer1:
Carcasse. je l'ai lu en 1972 . :beer1:

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 27 janv. 2006 5:58

Et bien, en ce qui me concerne, je ne l'ai pas lu : vous seriez au reste, étonnés du peu de livres que j'ai lu sur le western, en particulier, et sur le cinéma, en général... :shock:

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

La fille du désert

Messagepar Sartana » 21 nov. 2007 22:11

Petit nouveau sur le forum je me ballade et ... Non je déconne ça commence à faire quelques temps que je suis là* et c'est à mon tour de remonter ce post car le film en vaut la peine :

1ère remarque : un titre français commercial et crétin pour un excellent western.

Toute la première partie est assimilable à un polar, même le vocabulaire est celui des films de truands. La deuxième est beaucoup plus proche du western traditionnel : une traque dans le désert. Joel Mc Crea ressemble à Jean Gabin époque Quai des brumes et interprète un personnage classique de bandit tourmenté par son passé. Virginia Mayo est très jolie avec tous ses bracelets ("gentils bracelets... À tes pieds ils se balançent"... ) et tient un rôle d'importance,surtout dans la 2ème partie. L’histoire est elle aussi assez commune mais bien enrobée.

Walsh réalise un beau western, pas un chef d'œuvre pour moi mais un western d'école, bien fait, original et beau (redite, mais ça vaut le coup).

Bémol mineur : le passage dans la cité indienne est trop long, sinon le reste est d’un bon niveau, notamment la fin noire, pessimiste, et pourtant magnifique.



*
Si vous n'avez rien compris à l'intérêt de cette remarque, lisez le post depuis le début :lol:

Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6818

Messagepar chip » 22 nov. 2007 8:00

"la première partie assimilable à un polar...." note Sartana, rien d' étonnant "colorado territory" est un remake western de "la grande évasion" (high sierra) du même réalisteur , scénario tiré du bouquin de W.R. Burnett.
Mc Crea remplace Bogart, Malone Joan Leslie et Mayo Ida Lupino.
Nouvelle adaptation en 1955 :"la peur au ventre" de Stuart Heisler avec Jack Palance, Shelley Winters,Lori Nelson, Lee Marvin.

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 22 nov. 2007 8:24

chip a écrit :"la première partie assimilable à un polar...." note Sartana, rien d' étonnant "colorado territory" est un remake western de "la grande évasion" (high sierra) du même réalisteur , scénario tiré du bouquin de W.R. Burnett.
Mc Crea remplace Bogart, Malone Joan Leslie et Mayo Ida Lupino.
Nouvelle adaptation en 1955 :"la peur au ventre" de Stuart Heisler avec Jack Palance, Shelley Winters,Lori Nelson, Lee Marvin.

D'accord, je comprends mieux. Merci pour cette info :D
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités