Quand les tambours s'arrêteront - Apache Drums - 1951 - Hugo Fregonese

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14197
Contact :

Re: Quand les tambours s'arrêteront - Apache Drums - 1951 - Hugo Fregonese

Messagepar metek » 01 nov. 2014 1:19

Je reposterai de temps en temps les photos effacer par imageshack a mesure que je fais mes recherches! :beer1:

Image








Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14197
Contact :

Re: Quand les tambours s'arrêteront - Apache Drums - 1951 - Hugo Fregonese

Messagepar metek » 01 nov. 2014 3:27


Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14197
Contact :

Re: Quand les tambours s'arrêteront - Apache Drums - 1951 - Hugo Fregonese

Messagepar metek » 01 nov. 2014 21:00



Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21717
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Quand les tambours s'arrêteront - Apache Drums - 1951 - Hugo Fregonese

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 07 sept. 2015 19:52

ce soir à 20h50 sur Action
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Trane
Comanche
Comanche
Messages : 778
Localisation : Région Parisienne

Re:

Messagepar Trane » 12 déc. 2015 12:04

Carcasse a écrit :---
Un film où les temps morts sont des temps d'angoisse ; rien de perdu. Ce qui prouve qu'avec un petit budget, on peut faire des merveilles et qu'avec un budget conséquent (je ne citerai pas de noms !) on peut réaliser de sombres m...


Revu avec enthousiasme, je l'avais classé "Lambda" quand je l'avais découvert lors de la sortie Sidonis, je viens de le réévaluer ++ :sm80:
demande de prestation de serment faite par un sheriff à un adjoint :"J'ai oublié ce que l'on dit, mais dites "je le jure"."

tietie007
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 181
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Re: Quand les tambours s'arrêteront - Apache Drums - 1951 - Hugo Fregonese

Messagepar tietie007 » 19 mars 2017 11:46

Un bon petit western que j'avais vu, enfant, dans les années 70. Je l'ai revu dernièrement et j'ai été conquis par la belle Coleen Gray et vu pour la première fois Clarence Muse, un des premiers acteurs noirs. Une petite critique du film :

http://le-cinema-de-tietie007.blog4ever ... onese-1951

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 210
Localisation : Marseille, France

Re: Quand les tambours s'arrêteront - Apache Drums - 1951 - Hugo Fregonese

Messagepar Arizona Kid » 27 oct. 2017 22:28

Hello, ami westerniens icongc1

Après avoir visionné le très intéressant Fort Invincible de Gordon Douglas, avec Grégory Peck, je poursuis mon double-programme western de ce soir avec Quand les tambours s'arrêteront, l'un des meilleurs fleurons de la Universal.
C'est d'ailleurs, je crois, la quatrième fois que je revois ce DVD depuis que je l'ai acheté l'année dernière.

Comme j'écris ces lignes en même temps, j'écoute la VO plus que je ne regarde les images, mais ce n'est pas gênant, car on finit par connaître par coeur ses films préférés.

A l'instar de nombre de membres de notre saloon, j'adore ce film d'Hugo Fregonese, chapeauté par le producteur Val Lewton, qui produisit les plus beaux films fantastiques de Jacques Tourneur à la RKO, dont mes préférés, La Féline - Cat People, avec l'envoûtante Simone Simon, et Vaudou - I walked with a zombie, avec Frances Dee (Mme Joël McCrea à la ville).

Je l'ai souvent dit, et je vais me répéter, mais j'ai une certaine prédilection pour les westerns se déroulant pour tout ou partie en huis-clos.
Si je devais dresser la liste de mes favoris dans cette catégorie, L'Attaque de la malle-poste d'Henry Hathaway figurerait en pôle position, talonné de près par Quantez, leur dernier repaire d'Harry Keller, et bien évidemment ce superbe Apache Drums, véritable pépite d'efficacité et de concision: que ce soit en terme de tension psychologique entre les trois principaux héros, ou de scènes-choc, à l'image du siège de Spanish Boot par les Indiens, cette série B au budget modeste me procure, à chaque vision, autant de plaisir qu'un Rio Bravo ou autre super-production de major company aux moyens faramineux.

En à peine 70 petites minutes rondement menées, Fregonese nous permet justement de nous intéresser à un groupe de personnages contrastés, aux caractères fort bien étudiés, avec en tête celui de Sam Leeds, le mauvais garçon au grand coeur (impeccable Stephen McNally, injustement méconnu).

L'assaut final des Mescaleros, peinturlurés de pied en cap et sautant par les fenêtres de l'église où se sont retranchés les habitants terrorisés de cette petite bourgade, est sans nul doute l'une des meilleures scènes d'attaques d'Indiens que le genre ait connu :sm76:

Le temps de présence de ces derniers à l'écran est somme toute plutôt restreint, mais le bruit du tam-tam, omniprésent durant toute la séquence de l'église assiégée, est là pour nous rappeler que le danger rôde.
Ce procédé me rappelle un peu, du reste, celui qui était à l'oeuvre sur les Dracula de la Hammer: on parlait beaucoup du vampire, mais Christopher Lee et sa cape n'apparaissaient finalement qu'une poignée de minutes sur les 90 que comptait en moyenne chaque film.

Mon avis sur le film n'ajoutera certes rien de plus à toutes les passionnantes réflexions que j'ai pu lire à son sujet sur le forum (notamment celles de Lafayette) , mais n'ayant encore jamais livré mon ressenti sur ce western, j'apporte donc mon modeste petit caillou à l'édifice :wink:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités