Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
claudeclaude
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 165

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar claudeclaude » 15 sept. 2010 7:57

A propos de Major Dundee, qui joue le rôle du Lieutenant que l'on voit chevaucher auprès du major en début du film avant qu'ils ne tombent sur un massacre ?
Est-ce que c'est ce Lieutenant qui est retrouvé mort brûlé ?
Qui joue le rôle du caporal Teeney au moment du recrutement de volontaires pour aller pister l'Apache Sierra et récupérer les 3 jeunes garçons enlevés?
Qui sont les jeunes acteurs qui tiennent ces 3 rôles ?
Qui est l'acteur qui joue le rôle de l'Indien dont Sierra se méfiait pour ne pas l'emmener avec lui ?
Qui tient le rôle du bras droit de Sierra ?

Merci pour vos réponses.

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar Pike BISHOP » 15 sept. 2010 9:24

Tous ces gens ne sont crédités à aucun générique..Ni à la fin du film, ni au générique étendu de IMDb...
Il faudrait faire des recoupements..Le lieutenant à côté de DUNDEE au début peut être CLIFF LYONS le responsable des cascadeurs..
Je pense que tous les autres sont des acteurs ou figurants mexicains...

Le Lieutenant BRANNIN retrouvé pendu par les pieds, brûlé , est aperçu en tout début de générique et dans les bonus..Il était joué
par JODY McCREA, le fils de JOEL...A l'origine, il y avait une longue séquence de l'installation de la colonne du lieutenant BRANNIN
qui porte une belle écharpe blanche..à la ferme des ROST et l'attaque surprise et le siège de la ferme par les apaches...
La production trouvant ce prologue, avant l'arrivée de la vedette principale ,nom du film, DUNDEE ,quelques 20 minutes plus tard
beaucoup trop long, a carrément détruit ces séquences, ne subsistent qu'une prise montrée dans les bonus et dans la bande annonce
et les quelques prises sur le générique.
Le Lt BRANNIN, n'a rien à voir avec celui qui accompagne DUNDEE..
If they move, kill'em !!

claudeclaude
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 165

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar claudeclaude » 15 sept. 2010 18:41

Merci. Je n'ai pas enregistré le film, donc je n'avais pas pu me repasser les images pour les 2 Lieutenants,et comme il était question d'une coupe et d'un montage défectueux, j'ai préféré poser la question pour éliminer toute obscurité.

Il est bien dommage pour l'histoire du cinéma, pour l'art et pour le jeu des acteurs que des acteurs qui ont du texte ne soient pas crédités. Même remarque pour un acteur qui joue manifestement un rôle et ne fait pas seulement masse.

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3650
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar Abilène » 16 oct. 2010 13:00

Image

Image

Image

Image
Modifié en dernier par Abilène le 25 oct. 2011 23:24, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Trane
Comanche
Comanche
Messages : 781
Localisation : Région Parisienne

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar Trane » 19 nov. 2010 14:19

L'année 1964 est vraiment un bon cru, car je viens de revoir ce film que j'ai noté 8, comme "a distant trumpet" et "cheyennes autumn", alors que je n'ai pas un film correct en 1963!
A la lecture de ce qui a été écrit ci dessus par les forumeurs je pense qu' il serait génial de disposer de la version "2h45" car cela répondrait à beaucoup de questions.
Charlton Heston me parait bien adapté à ce film et je ne suis pas d'accord avec certains qui ne l'aiment pas dans les westerns, il reste qu'il a fait des films exceptionnels dans d'autres genres.
Je n'ai malheureusement pas revu "Pour une poignée de $" depuis sa sortie (et je boycotte le récent coffret qui contient deux films que j'ai déja, sur 3 !!) et je ne peux donc pas avoir d'opinion sur la "genèse" du western spaghetti.
Le premier verre te rend aveugle
AU deuxième, t'es content de l'être!"

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6687

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar chip » 19 nov. 2010 18:25

L'année 1963 a vu la sortie de deux westerns de séries B très intéressants:
- le justicier de l'ouest (the gun hawk), à redécouvrir.
- showdown (le collier de fer)
par contre deux productions à gros budgets sont à fuir:
-le grand Mc Lintock (Mc Lintock)
- Four for Texas ( 4 du Texas)

Avatar du membre
Trane
Comanche
Comanche
Messages : 781
Localisation : Région Parisienne

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar Trane » 20 nov. 2010 1:13

je ne parlais que des films que je peux voir, malheureusement les deux que tu cites ne sont pas disqponibles en DVD. J'ai effectivement "Mc Lintock" et il est effectivement "à fuir"..
Le premier verre te rend aveugle
AU deuxième, t'es content de l'être!"

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6687

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar chip » 20 nov. 2010 7:17

" 4 du Texas" est aussi sorti en dvd.

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6790
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar Cole Armin » 20 nov. 2010 9:42

Merci de revenir au sujet initial ou d'ouvrir un topic spécifique.
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14585
Contact :

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar metek » 29 mars 2011 2:30


Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4098
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 29 mars 2011 14:05

BONJOUR!! :D Je vais essayer d'apporter ma contribution sans trop répéter ce qui fut dit précédemment(pas encore pu tout lire!!)...Avant tout je tiens à dire ceci:J'ADORE SAM PECKINPAH!!(Ce qui,je l'avoue,n'a pas que des avantages,aussi bien auprès des antis-Sam que de vos proches...N'ESSAYEZ PAS PAR EXEMPLE DE MONTRER LE CHEF-D'OEUVRE DE SAM"LA HORDE SAUVAGE"A VOTRE DULCINEE...OU SUBISSEZ-EN LES CONSEQUENCES!! :lol: :gun: )(Ne pas montrer à une jeune femme dont le seul western culte est...Dr QUINN!!).
BREF...MAJOR DUNDEE a fait partie des films de Sam que j'eus beaucoup de mal à trouver avant que mon père ne le trouve dans une solderie(vhs Collection 100 ans de Cinéma)...Franchement j'ai eu au départ un peu de mal à accrocher même si on retrouve qq habitués(Ben Johnson et Warren Oates ou encore le sympathique R.G.ARMSTRONG!)...Le fait est aussi que Richard Harris en officier Sudiste obtus cela me surprit(Harris que je ne conaissais alors que pour UN HOMME NOMME CHEVAL!!)mais il avait de la classe!
Ce qui m'a tout de suite fait adhérer fut le scénario certes classique(AFFREUX MECHANTS APACHES MENES PAR MICHAEL PATE(que j'eus du mal à reconnaître au début("Charriba!Maintenant vous envoyer qui?")...COMMANDO(on peut le dire en un sens)-SUICIDE EN ROUTE POUR LE MEXIQUE)mais avec(comme c'est souvent le cas chez Sam!)des anti-héros tourmentés(Charlton Heston prêt à lutter jusqu'au bout,Richard Harris qui attend son heure pour règler ses comptes avec lui...),des méchants parfois un peu caricaturaux(les Français,encore que pour moi la meilleure caricature soit dans SIERRA TORRIDE en VO...Comme on dirait sur un autre site consacré au ciné(NANARLAND)"CHEUBEULEULEUBEU LE FRANCE!"(dans LES INCLASSABLES:MARS NEEDS WOMEN,censé être dans Paris(une carte-postale de la Tour Eiffel en fond d'écran)IMPOSSIBLE DE PIGER...ET DE NE PAS RIRE!!))
Bref!!Donc un western mouvementé et où on sent que Sam veut s'éloigner du genre cher à Ford(Cavalerie VS Indiens)(J'AVOUE ADORER LE BAZAR AU DEBUT QUAND CHACUN CHANTE SA CHANSON!!)ou même à Sturges(On peut voir qq hommages à FORT BRAVO:les Sudistes prisonniers qui sifflent DIXIE au camp,l'alliance nécessaire face à l'ennemi mais qui ne durera pas!)...On voit aussi par certains aspects que Sam annonce la Horde Sauvage(l'amour impossible entre Dundee et Teresa(Senta Berger)...La traque de l'Apache(IL EST Là OU PAS?! :-x )...Le baroud d'honneur final face à la Cavalerie Française(qui charge en sonnant une charge ...AMERICAINE!!(cf imdb,j'avoue n'avoir pas fait gaffe!!)...A LA DIFFERENCE PRES QUE CETTE FOIS IL Y AURA QQ SURVIVANTS!!
Et j'adore la chanson du début qui montre l'importance de l'union en cas de danger commun("Que votre coeur soit avec le Nord ou avec le Sud...Que votre uniforme soit Bleu ou Gris ça ne me regarde pas!!")...Que j'avais aussi reprise pour mon profil fb l'an dernier comme...Hymne de notre groupe(qui n'existe plus depuis!!)contre la merdialisation télévisuelle d'alors(LA FERME DE LA DEBILITE!!)"IL NOUS FAUT UN HYMNE DE COMBAT...LE VOICI,AVEC MES EXCUSES POUR SAM!!(Et le plus drôle est qu'on l'a gardé jusqu'au bout!!).
Certes ça n'est peut-être pas le meilleur,on aime ou non,comme c'est souvent le cas avec Sam Peckinpah d'ailleurs et ce quel que soit le genre abordé mais force est de reconnaître qu'il ne laisse pas indifférent et semble s'inscrire dans la continuité de qq oeuvres tentant de contrer le western spaghetti gagnant en valeur grâce à Leone et Corbucci,oeuvres comme par exemple RIO CONCHOS de Gordon DOUGLAS(là aussi il y a la traque d'un Apache salaud(Rodolfo Acosta,que j'adore!! :wink: )!Merci donc à Sam PECKINPAH!! :applaudis_6:
Image

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3650
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar Abilène » 26 nov. 2011 19:38

Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4702
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar Yosemite » 21 févr. 2012 13:49

Comme évoqué dans le fil de la discussion, le film a subi beaucoup de coupes. Il en est fait un inventaire sous Wikipédia, et il est vrai que c’est impressionnant, la coupe y est estimée à 122 mn. Autant dire qu’elle est bien dégagée derrière les oreilles…
Voila ce qui est mentionné sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Major_Dundee

Un record de coupures imposées par la production : des 278 minutes (4h38) originellement gardées par Peckinpah, le film est passé (avec son accord) à 156 min (par suppression de scènes jugées trop "gore", et des séquences d'action au ralenti), puis à 136 min, encore réduites à 123 min après la désastreuse première représentation.

Parmi les scènes perdues (plus de 10) :
1 - Le prologue : le soir du 31 octobre 1864, un détachement de cavalerie parti du Fort Benlin arrive au ranch de la famille Rostes, en pleine mascarade d' Halloween.
2 - Les Apaches attaquent soudain. Un seul rescapé : le jeune clairon Ryan.
3 - Présentation du personnage du capitaine sudiste Ben Tyreen
4 - Après la traversée du Rio Grande, Dundee offre à boire aux soldats
5 - Après que les Américains sont tombés dans l'embuscade nocturne que leur tendait Sierra Charriba, Tyreen fait d'amers reproches à Dundee qui s'est laissé leurrer. Ryan, assoiffé, va remplir un quart au ruisseau et le jette, écœuré : l'eau est teintée de sang. Lors du départ, le matin suivant l'embuscade, Dundee est monté sur une mule, et elle refuse d'avancer; fou-rire de la troupe.
6 - Pendant la fête au village mexicain : Tyreen et Dundee revoient leur passé commun à l'Académie militaire de West Point. Potts et le sergent Gomez entament une bagarre au couteau, et Dundee les sépare avant qu'elle ne dégénère.
7 - A Durango Dundee, dont la blessure est guérie, devient un clochard des rues, toujours saoul. Flashbacks sur son passé.
8 - Séquence approfondissant le personnage de O.W. Hadley (joué par Warren Oates), qui déserte (par amour prétend-t-il), est condamné à mort, et est exécuté par Tyreen.
la fin telle que la voulait Peckinpah : tous meurent, sauf le clairon Ryan (paraphrase de la fin de Moby Dick).


Alors cela dit en guise de préambule, certes oui, on peut percevoir ces troncatures.
Pour ma part elles ne m’ont pas donné un sentiment d’inabouti. A la limite je les ressentirai plutôt comme bienfaisantes si ce n’est tout de même pour ce qui concerne la fin. S. Peckinpah aurait souhaité une fin moins classique et plus dans l’idée d’un Chariba qui survivrait et continuerait de faire planer sa menace. Je crois que cela aurait en effet été plus fort de terminer ainsi (de ne pas tout à fait « terminer » justement).
Lorsque je dis « planer », le mot me vient car j’ai trouvé que la façon dont il est filmé, statique, dominant, lui donnait un air d’oiseau de proie qui épie de loin.
Cette sobriété, ces paroles mesurées lui confère une force inquiétante très réussie pour personnaliser la terreur qu’inspire ce chef indien.

Alors certes, le rythme général du film est un peu lent. Il faut dire que le personnage de Dundee en fige sérieusement une bonne moitié à lui seul ! Néanmoins, j’ai trouvé que le rôle lui allait bien, même si je ne suis pas complètement convaincu par sa prestation. Heureusement, que lorsque les femmes arrivent autour de lui et que ses fragilités se font jour (alcool, confidences,…) une sorte de carcan tombe et le film se déploie davantage autour de lui. Il devient plus vivant.
Toutefois, il est fort possible que SamPé ai demandé à C. Heston de jouer son personnage ainsi et que ce résultat soit le pur produit de sa direction.

Une mention spéciale tout de même à tous les autres personnages principaux qui entourent le Major. Leur profondeur et la qualité de leur jeu donnent tout le corps nécessaire…. Mais pour deux heures, pas pour quatre heures et demies...

Ah si, ne pas oublier le générique de début… Au rayon « incendies » du forum, j’ai posté une photo de celui-ci. Générique qui fait office de scène d’exposition sur fond de cadavres criblés de flèches et d’incendie. Il s’en dégage une force époustouflante. Purement magistral.

Les amateurs de ce réalisateur n’y verront sans doute pas son meilleur film, mais comme je le trouve régulièrement beaucoup, mais alors vraiment beaucoup, trop « bavard », Major Dundee est sans-doute son western qui m’attire le plus.
Bon pour le coup, c’est moi qui l’ai été (bavard) :num1 .
Yo.

Avatar du membre
Sire.Gauvain
Cheyenne
Messages : 89
Localisation : Chambéry
Contact :

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar Sire.Gauvain » 26 mars 2012 13:58

Aurons nous un jour la chance de voir la version de 4 heures ? Le master a été conservé ?
** http://alpescivilwar.free.fr **
Cow-boy, vient essayer d'affronter l'armée.

Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2149
Contact :

Re: Major Dundee - 1965 - Sam Peckinpah

Messagepar tepepa » 19 août 2012 17:16

Critique paris-Match du 8 Mai 1965

Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités