Bone Tomahawk - 2015 - S. Craig Zahler

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6441

Re: Bone tomahawk (2015)

Messagepar chip » 15 juin 2016 11:21

Je viens de me repasser hier soir THE SHOOTING, le ressenti est toujours aussi fort, numéro 2 dans mon top 10.

Avatar du membre
HART
Mohawk
Mohawk
Messages : 833

Re: Bone tomahawk (2015)

Messagepar HART » 15 juin 2016 15:51

Ah , Yves , bien vu le coup de fatigue ! Je viens en effet de terminer mon déménagement ( Adieu la ville , bonjour la campagne ! ) et je suis épuisé ( un conseil , les gars , ne déménagez pas après 60 ans , car âge + centaines de cartons , c'est trop dur ! ). Toutefois , j'étais encore lucide pour parler de Bone Tomahawk , et je suis toujours d'accord avec ce que j'ai écrit , c'est déjà ça.
Chip , tu sais que j'adore The Shooting ( n°8 pour moi , peut-être à réévaluer encore ) , film dont plusieurs visions n'épuisent pas l'intérêt , avec un acteur principal qui m'est cher.
Tu vois , nous avons quand même des points de convergence.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4837
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Bone tomahawk (2015)

Messagepar yves 120 » 15 juin 2016 18:25

HART a écrit :Ah , Yves , bien vu le coup de fatigue ! Je viens en effet de terminer mon déménagement ( Adieu la ville , bonjour la campagne ! ) et je suis épuisé ( un conseil , les gars , ne déménagez pas après 60 ans , car âge + centaines de cartons , c'est trop dur ! ). Toutefois , j'étais encore lucide pour parler de Bone Tomahawk , et je suis toujours d'accord avec ce que j'ai écrit , c'est déjà ça.
Chip , tu sais que j'adore The Shooting ( n°8 pour moi , peut-être à réévaluer encore ) , film dont plusieurs visions n'épuisent pas l'intérêt , avec un acteur principal qui m'est cher.
Tu vois , nous avons quand même des points de convergence.


Perso J 'aime ton n°1 :beer1:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
HART
Mohawk
Mohawk
Messages : 833

Re: Bone tomahawk (2015)

Messagepar HART » 15 juin 2016 19:54

Ah ! Yves , tu connais ce petit film ! Je crois que tu as déjà parlé , il faut que je vérifie...

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6441

Re: Bone tomahawk (2015)

Messagepar chip » 16 juin 2016 7:58

D'accord avec toi Hart, je suppose que tu parles de Warren Oates, admirable ici et ailleurs. Les quatre interprètes du film sont parfaits , mention spéciale pour Will Hutchins très touchant en candide . Butée, le visage tavelé de taches de rousseur Millie Perkins n'a jamais été meilleure et Nicholson vêtu comme le Wilson de " Shane" est un énigmatique et terrifiant tueur. Chef-d'oeuvre.

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6465
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Bone Tomahawk - 2015 - S. Craig Zahler

Messagepar lafayette » 15 oct. 2016 10:31

C'est le genre du film qui vous la coupe et d'ailleurs je reste très partagé sur sa valeur. En fait, un film sans gros budget.
Un début tranchant qui me rebute, mais qui prête à sourire ensuite quand les deux égorgeurs détrousseurs essayant de se cacher tombent sur un cimetière d'outre-temps. Niveau genre horreur pour la destinée du très moche. Mais l'autre s'échappe et va nous foutre le bordel dans notre western.
Une suite donc western dans un temps assez lent avec un shérif d'époque qui y va prudemment et lentement avec un coup de feu en saloon qui blesse le fuyard qui le méritait.
Quelques moments de baise qui ne cassent pas grand chose.
Puis ça rebascule dans la nuit dans un découpage du noir de service.
Puis un posse maigre pour retrouver deux hommes dont le fuyard et une femme enlevés. On part à cheval et par l'intervention de Mexicains à qui soi disant on apprend ce qu'est le FarWest, on se retrouve à pied avec l'éclopé de service, dont il est évident que si on se le tire tout le film avec une bouteille de sirop d'opium, c'est de lui que viendra la lumière dans une sombre fin horrifique. Donc ce film se traîne, clopin clopant, avec des cailloux sur le chemin inspirés par l'ogre et le petit poucet.
C'est tourné comme un tv film d'autrefois notamment sur l'épisode final dans une grotte qu'on aurait pu rendre un minimum habitable pour les garçons bouchers eux-mêmes. Même au moyenâgeux Mesa Verde, les troglodytes étaient super mieux installés. C'est là qu'est l'os lisse hélas !

Et le sang Russelle sur le sol de la caverne. On se demande comment l'éclopé a pu y arriver et à la fin il part plus vite et facilement que tout au long du film. Si c'est pas du cinéma ça! :num10
La fin arrive comme un pavé dans la mare ou plutôt une caillasse sur la plaine qui fait penser au caillou au fond du jardin.
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6131
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Bone Tomahawk - 2015 - S. Craig Zahler

Messagepar Sitting Bull » 01 août 2017 9:19

À toutes fins utiles, sera diffusé ce soir sur [Canal + Cinema] à 20h50.

Image
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5728
Localisation : oregon

Re: Bone Tomahawk - 2015 - S. Craig Zahler

Messagepar lasso » 01 août 2017 12:55

Faudrait fusionner avec la page sous "cinéma", qui est déjà bien fournie !

rajout Usmc : fait :wink:

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3612
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Bone Tomahawk - 2015 - S. Craig Zahler

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 15 août 2017 17:57

Bonsoir... On dit bien que "seuls les imbéciles ne changent pas d'avis"... Et le Grand Esprit est témoin que j'en ai été un pendant un long moment... Avec un job d'été pas triste, notamment hier... Et une Fnac pas loin... En repartant hier je suis allé faire un tour et... BONE TOMAHAWK à 10 Euros... Bon, ne soyons pas si difficiles... Avec THE HOMESMAN de Tommy Lee JONES et 40 FUSILS MANQUENT A L'APPEL (40 GUNS TO APACHE PASS)...

J'ai repensé aux diverses critiques... Bah au final j'ai bien aimé même si après un début fort ça traîne un peu en longueur... Kurt RUSSELL est ok...
Le style me plaît... Belles scènes de chevauchées et de traque...
J'ai aussi beaucoup pensé à LA COLLINE A DES YEUX, l'original du regretté Wes CRAVEN (d'ailleurs tourné dans des décors western, PIONEERTOWN des séries JUDGE ROY BEAN et THE CISCO KID)... Le côté CANNIBAL HOLOCAUST (voire CANNIBAL FEROX) c'est dans la grotte j'en dis pas plus... La fin m'a un peu déçu mais au final... Je regrette pas...
Image

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4586
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Bone Tomahawk - 2015 - S. Craig Zahler

Messagepar Yosemite » 09 sept. 2017 0:01

Un véritable choc que le visionage de ce western. Pour ceux qui aiment le genre, et je peux comprendre que ce ne soit pas le cas de tous, je n'avais pas ressenti une telle impression depuis "Massacre à la tronçonneuse" voire plus récemment "La colline a des yeux".

Une histoire qui n'a fort probablement aucune véracité historique mais pour autant, dans le symbole des histoires tout comme dans la réalité, les pires terreurs proviennent des tréfonds de l'âme humaine. Lorsque Homo sapiens, indien ou non car le propos n'est pas là dans le film, renonce à son don d'humanité pour animer les pires instincts, l'inhumanité devient insupportable.
Nous y sommes. Ici comme dans les deux autres films que je cite plus haut.

Quelle errance peut pousser l'être humain à renoncer à toute empathie, à sacrifier la vie des femmes, à mutiler ainsi ses semblables ? Ce genre de film pose ces questions je crois, il n'y répond bien entendu pas, mais il les soumet au spectateur.
Alors en 2015, le western n'est pas forcément obligé, pour proposer un renouvellement, de se disperser dans ce genre de détours, mais s'il le fait une fois avec brio, comme ici, je salue l'ouvrage.

Au service de ce scénario magnifiquement ficelé, des dialogues sobres et percutants, des personnages bien écrits et pour finir dans ce que j'aime bien, une caméra posée qui ne bouge pas dans tous les sens. L'abondance de plans fixes ne nuit pas.
Un film terrible et magnifique.
Yo.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités