Le Mercenaire de Minuit - Invitation to a Gunfighter - 1964 - Richard Wilson

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10372
Localisation : Lone Pine, CA

Le Mercenaire de Minuit - Invitation to a Gunfighter - 1964 - Richard Wilson

Messagepar Personne » 20 juil. 2005 21:01

Le mercenaire de minuit (Invitation To A Gunfighter)
En l'absence de Matt Weaver(le très bon George Segal) parti à la guerre du côté des Confédérés, le banquier Brewster(Pat Hingle) fait vendre ses biens. De retour Weaver cherche à récupérer sa ferme, mais Brewster engage un tueur à gages, Jules Gaspard d'Estaing(Yul), un élégant créole expert en poker; ce tueur se révèle vite être encombrant...

Image

Connu pour ses rôles dans les péplums Hollywoodien, Brynner s'essaye au western avec les 7 mercenaires, coup de maître, la carrure de Brynner y fait des merveilles. Le mercenaire de minuit est son 2ème western il reprend quasiment le look de Chris Adams(les 7 M) pour ici incarner un tueur à gages aux réactions plus qu'étonnantes. Si on peut rire des scénes de cascades ou il est doublé, on ne peut pas nier qu'il a une présence extraordinaire, même si il n'a pas beaucoup d'expressions, son regard fait le reste!
Western dramatique dans son déroulement, ou l'on découvre un tueur torturé intérieurement, il ne faut donc pas s'attendre à beaucoup d'action.

A voir pour Brynner!

7.5/10

Copie correcte, mais il y a quelques scratchs, et des sauts d'images pendant 1 bonne minute.
Vf plus claire que la vo, la vo a en effet pas mal de souffle.
Image

Avatar du membre
L'étranger...
Comanche
Comanche
Messages : 794

Messagepar L'étranger... » 23 juil. 2005 23:25

Personnellement, je pense que ce film est trop bancal, il hésite entre le sérieux et la comédie, mais comme le dit Personne heureusment que Yul et son charisme extraordinaire sont là pour faire passé ce défaut de mise en scène.

5.5/10
Je suis le plus beau, le plus fort, le plus intelligent, dixit Carcasse... et vous savez quoi ? Il a raison !

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7713
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 11 oct. 2005 18:05

:twisted: MES amis je viens de voir Le mercenaire de minuit, punaise quel titre français rien avoir avec minuit j’ai cherché pas trouvé, lacune des titres français. J’avais vu ce film à sa sorti en 64 ,il m’avait pas du tout plu ,j’avais 20 ans.Ma découverte hier soir quel déception , un film creux, indigeste pas consistant et vide de personnages ,décors de carton pâte qui sentait la peinture fraîche et j’avais l’impression de marcher sur les câbles du studio, l’actrice je m’en fou et je ne sais son nom, aucune importance avec son chignon talqué horrible surtout de face,heureusement il y avait Pat Hingle pour sauver la mise dans son rôle de méchant.Mon Yul mon bon Yul tu es parti faire quoi dans cette galère après t’avoir vu dans les 7mercenaires en 61 de 14h à 24h 5 séances d’affilées à l’époque où on pouvait rester dans les salles ; c’était permanent ,et Brad Dexter qui essayait de vendre son cheval mon pauvre tu à l’air perdu dans ton rôle où il est ton rôle des 7 mercenaires .J’arrête mon bla bla ou il me faudrait plus de 2hs. (J’engage que mon avis personnel ) 2/10 :evil: :evil:

Avatar du membre
james
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3503

Messagepar james » 11 oct. 2005 22:36

pour moi c'est ecxellent,richard wilson au commande et madame wilson signe le scènaris un grand western,j'adore :D
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Old Shatterhand
Cowboy
Messages : 62

Messagepar Old Shatterhand » 20 mars 2007 23:10

2/10, cela me paraît très dur.... D'accord, c'est pas génial mais le film se laisse regarder : Le pistolero (ancêtre de Giscard :lol: ) qui ne se laisse pas influencer, le vilain vraiment vilain...
6/10

Avatar du membre
Vixare
Séminole
Séminole
Messages : 1561
Localisation : Valenciennes
Contact :

Messagepar Vixare » 26 juin 2007 0:06

Découvert recemment et je ne vous cache pas que je m'attendais à mieux, Yul Brynner des 7 mercenaires m'a semblait loin ... alors qu'il faisait pensé à un roc dans le film de Sturges il parait beaucoup plus fragile dans celui-ci, mais peut-être aussi plus efficace, plus élégant, plus dans le rôle d'un mercenaire sans scrupule, en tout cas au début ... J'ai presque envie de dire que Yul fait le spectacle à lui seul, trés libre il fait étale de tout son talent sans que vraiment on lui rende la pareil. Pat Hingle hésitant, George Segal jouant avec son fusil comme un enfant joue avec son jouet en permanence tout en faisant les 100 pas ... L'histoire est plus dramatique qu'autre chose et repose en permance sur un cas de conscience, celui du mercenaire.
Le titre ne colle pas trop au film d'aprés moi : Le mercenaire de minuit, je me pose pas mal de question sur le rapport au western mais bon ... Pour moi ce film est brisé de sa grande monotonie, ( on a une pseudo-tension qui n'arrive jamais vraiment à prendre ) par la présence de Brynner qui s'en sort vraiment bien. Pour le reste c'est assez brouillon. 6.5/10
" Leboeuf j'te conseille de pas te trouver sur ma route ou tu t'rendras compte que j'suis pas encore fini et que j'ai encore une bonne dose de dynamite dans les poings !"

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6685

LE MERCENAIRE DE MINUIT (1964) de Richard Wilson

Messagepar chip » 27 juin 2007 14:10

Tombé un peu par hasard sur la critique acerbe de notre ami Jicarilla et celle plus soft de Vixare, j'ai eu envie de revisiter le film (vive le dvd).

Je l'avais découvert à sa sortie parisienne en 1965 je crois et il m'avait fait forte impression, un western différent sans chevauchée , fantastique ou pas, sans indiens emplumés en quête de scalps, bref un western où l'atmosphère prime sur l'action. J'ai adoré au point de le classer dans mes 10 westerns de prédilection.
Revu hier je mets un bémol, mais le film a toujours mon aval.
Brynner me fait toujours penser à un robot. Très hiératique dans son personnage de tueur créole hautain et méprisant, c'est une de ses meilleures créations, élégant, portant des chemises de soie à jabot et jouant du clavecin, il crée un mercenaire fascinant, un peu semblable au Fonda de WARLOCK.
La talentueuse Janice Rule (1931-2003) a de fort belles scènes avec Brynner, Rule fut l' épouse de l'acteur Ben Gazzara.
Parmi les second couteaux on revoit Brad Dexter ex-mercenaire chez Sturges et le cabotin Strother Martin mascotte de Peckinpah sans oublier
Pat Hingle dans son premier western.
Film peut-être trop touffu, au message généreux " Invitation to a gunfighter"(j'aime bien le titre original) est une oeuvre à revoir.

PS:
Le titre français stupide veut exploiter je pense l'immense succès des "7 mercenaires" .
L'oeil exercé du cinéphile aura reconnu dans la demeure de Pat Hingle le motel d'un certain Norman Bates.

Parmi les westerns de Janice Rule:
une arme pour un lâche (1957)
Alvarez Kelly (1966)
Welcome to Hard Times(1967)
Kid blue (1973)

Richard Wilson(1915-1991) ex-collaborateur de Orson Welles a réalisé 2films très intéressants:
Man with the gun (l'homme au fusil) (1955) avec R. Mitchum
Al Capone(Al Capone) (1959) avec Rod Steiger

Avatar du membre
Vixare
Séminole
Séminole
Messages : 1561
Localisation : Valenciennes
Contact :

Re: LE MERCENAIRE DE MINUIT (1964) de Richard Wilson

Messagepar Vixare » 30 juin 2007 18:10

chip a écrit :Brynner me fait toujours penser à un robot. Très hiératique dans son personnage de tueur créole hautain et méprisant, c'est une de ses meilleures créations, élégant, portant des chemises de soie à jabot et jouant du clavecin, il crée un mercenaire fascinant, un peu semblable au Fonda de WARLOCK.


Je trouve le personnage de Fonda un peu plus sociable que celui de Brynner ( qui paraît avoir un genre de haine contre la nature humaine, et même les cheveaux en passant ), vraiment noir on dirait qu'il véhicule la mort avec lui, il est un peu dans ce même ton dans le film de Sturges ( mais en beaucoup plus léger).
Alors que Fonda parvient à séduire une femme, Brynner doit presque contraindre celle dont il s'est éprise à le suivre sous peine d'une forme de représailles. Ce personnage est très antipathique, très spécial et dur à cerner, un très beau rôle en tout cas.
" Leboeuf j'te conseille de pas te trouver sur ma route ou tu t'rendras compte que j'suis pas encore fini et que j'ai encore une bonne dose de dynamite dans les poings !"

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7713
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 03 sept. 2007 16:39

:lol: Je ne dirais pas plus sur le film seulement: Ma 360e fiche télé :lol: :lol: de western sur nos écrans depuis une quarantaine d'années.

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Alec Longmire
Marshall
Marshall
Messages : 241

Re: Le Mercenaire de Minuit (Invitation to a gunfighter) - Richard Wilson 1964

Messagepar Alec Longmire » 16 févr. 2009 13:15

Intrigué par les critiques pour le moins contradictoires sur ce film, j'ai décidé d'en faire l'acquisition, après avoir été assez charmé par le premier western de Wilson (l'homme au fusil).

Je dois dire qu'il m'a bien plu, même si j'ai trouvé la fin un peu moins . Je n'ai pas trouvé que le film faisait si « fauché » que ça, et n'ai pas tellement fait attention à la doublure de Yul Brynner.

Pour le reste, j'en ai trouvé le thème très intéressant, assez proche il est vrai du Warlock de Dmytryk, mais il faut peut-être que je précise que ce dernier est un de mes westerns préférés (si ce n'est le numéro 1)...

Comme Blaisedell, il est élégant, froid , distant, et son humanité ne pointe que par instants (le goût pour la musique par exemple : le clavecin pour Yul Brynner, l'harmonium pour Fonda) ; de plus, la population suit le même mouvement que dans Warlock, tout d'abord se sentant protégée par ce tueur puis le craignant progressivement (Blaisedell le décrit très bien d'ailleurs à son arrivée à Warlock), jusqu'à décider même de l'éliminer.

D'autre part, je ne le trouve pas si asocial que le soulignait Vixare ; s'il est vrai que, contrairement à Blaisedell, il est pratiquement obligé de contraindre la femme qu'il aime de le suivre, un humanisme inattendu se dégage de lui dans le final où il montre l'étendue de son amour. Certes, il véhicule la mort (comme tout gunfighter « efficace » dirais-je), mais il exerce également sur les femmes une fascination certaine.
Au contraire, Blaisedell n'a qu'à dire un mot pour refaire sa vie avec la femme qu'il courtise, mais au contraire de Brynner, il s'entête dans la seule chose qu'il sache réellement faire : son métier de prévôt, et c'est lui-même qui finalement se condamne à repartir vers un destin que l'on devine funeste...

Bref, un bon western donc pour moi, dont l'action n'est certes pas trépidante (l'intérêt est ailleurs), mais qui se suit néanmoins, je trouve, sans aucun ennui. Je dois dire que je suis assez étonné par la critique de Jicarilla, si négative, mais il est vrai que pour ce qui est des goûts et des couleurs :beer1: ...

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6685

Re: Le Mercenaire de Minuit (Invitation to a gunfighter) - Richard Wilson 1964

Messagepar chip » 16 févr. 2009 16:53

Content de trouver des partisans pour ce film, il le mérite. Plus intéressant (du moins au niveau du sujet) que "les 7 mercenaires" que j'apprécie également.

jesse james
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 334

Re: Le Mercenaire de Minuit (Invitation to a gunfighter) - Richard Wilson 1964

Messagepar jesse james » 17 juil. 2009 11:27

L'atmosphère pesante inhérente à sa présence en ville m'a aussi fait penser d'une certaine façon à celle d'Audie MURPHY dans une balle signée X (toutefois, le reistre est bien différent).
.... quand les hommes de 130 kilos disent certaines choses, ceux de 60 kilos les écoutent!

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6685

Re: Le Mercenaire de Minuit (Invitation to a gunfighter) - Richard Wilson 1964

Messagepar chip » 17 juil. 2009 14:19

2 westerns où en effet, l'atmosphère compte plus que l'action ,j'aime ce type de films.

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14585
Contact :

Re: Le Mercenaire de Minuit (Invitation to a gunfighter) - Richard Wilson 1964

Messagepar metek » 30 juil. 2009 1:41

2 Posters italien rare! :beer1:




Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22395
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le Mercenaire de Minuit (Invitation to a gunfighter) - Richard Wilson 1964

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 10 oct. 2009 17:47

ImageImage

ImageImage

ImageImage

ImageImage

ImageImage

Image
L'affiche italienne de Metek sans les traces de pliures :)
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités